Wanted mascara : le bijou Louboutin et Pump’n Volume chez Dior

Wanted mascara : parmi les innovations makeup de ce printemps, deux se distinguent, le mascara bijou Les Yeux noir de Christian Louboutin et Pump’n Volume de Dior. Tous deux misent sur le volume XXL des cils et sur le regard intense, le premier par sa charge en pigments, le second par son packaging en élastomère. Décryptage.

wanted

Cils noirs intenses, regard de braise avec le most wanted mascara Dior ou Louboutin

Formulé pour les shows Dior, ce nouveau mascara bénéficie d’une innovation majeure et disruptive. Classiquement les mascaras combinent une formulation sur mesure à une brosse au design innovant. Cette fois-ci, la maison Dior va plus loin car elle offre un corps de mascara en élastomère qui, sous la pression des doigts, fluidifie la formule. Il s’inspire ainsi des gestes des maquilleurs professionnels pour les défilés qui aiment à « chauffer » et fluidifier la formule avant de l’appliquer.

mascara dior volume

Mon expérience : Dès la première application, les cils sont chargés de mascara, le regard s’intensifie. En plus, cela permet d’aller jusqu’au bout de la flaconnette sans en perdre une goutte. La brosse est équipée de picots souples pour une application tout en douceur.

mascara-brosse-dior
wanted mascara : le nouveau Dior

Mon avis : une innovation à la fois pratique et utile puisqu’elle évite le gaspillage. Je conseille d’avoir la main leste pour un résultat cils bien définis avec une belle courbure. Plus d’infos au sujet du mascara Dior sur le site de la maison dior : tuto avec la nouvelle égérie Dior Bella Hadid et le Creative director Peter Philips, prix autour de 34€

bella-hadid-pump-n-volume

Quant à Christian Louboutin, après une première incursion makeup dans l’univers des vernis et des rouges à lèvres, il lance une offre dédiée au regard. Les Yeux noirs associent un mascara bijou qui orne la salle de bains et un eye-liner au packaging aussi extravagant et glamour que les vernis.

yeux noirs Louboutin

Mon avis : Ces objets de tentation n’ont pas pour vocation de vous suivre dans votre sac ou it-bag, mais bien de conférer à votre salle de bain un esprit boudoir oriental.  Leur poids et leur taille imposants permettent un maquillage des yeux très précis, chargé en pigment pour un regard de braise. Deux objets de luxe qui s’inspirent de la calligraphie. Mais aussi de l’Egypte, sa terre de prédilection et d’une de ses femmes iconiques, Néfertiti. Ainsi, le mascara Louboutin évoque les pétales de lotus. Quant à l’eyeliner, il mêle l’inspiration géométrique Art Déco aux lignes des obélisques.

eye liner Louboutin

Ils autorisent un maquillage dramatique, mais peuvent également s’utiliser au quotidien en gardant la main légère pour un maquillage cil à cil et un trait d’eyeliner fin et légèrement glossy. Tout comme la calligraphie autorise des traits fins ou pleins avec de beaux déliés. Pour enflammer davantage, ils se déclinent dans le rouge signature de Louboutin, un bordeaux chic pour le mascara et un rouge vibrant pour le liner.  A l’excellente tenue. Découvrir le reste de la gamme Les Yeux Noirs, le crayon yeux et le crayon à sourcils sur le site maison ici. Ces objets au luxe inégalé sont en vente au prix de 70€ et 75€, dans la boutique Christian Louboutin Beauté au 8 Galerie Véro-Dodat dans le 1er arrondissement de Paris. Et dans les grands magasins.

maquillage-yeux-Louboutin

User Generated Content : visibilité et engagement pour L’Oréal et Louboutin

Dans ce web 2.0, le consommateur se mobilise sur les réseaux sociaux et les marques de beauté ou de luxe savent profiter de cette manne de contenu (content) gratuit ou presque. Le User Generated Content est aux marques un allié précieux dans leur stratégie de communication. Elles s’appuient notamment sur cette pratique de la mise en scène de soi sur Instagram ou sur Youtube, sur les facilitateurs que sont le community manager et le hashtag, mais aussi sur les leviers accélérateurs que sont les concours et les jeux. Décodons ensemble ces nouvelles ressources de brand content, leurs avantages au travers de quelques best practices chez L’Oréal, Louboutin ou Jean-Paul Gaultier.

content

Lorsque L’Oréal Paris organise le concours Brush Contest sur Youtube, quel levier puissant pour générer du contenu produit de marque de qualité par des maquilleurs professionnels ou pas ! Ce concours international qui a mobilisé la Dream team L’Oréal avait pour objectif de trouver le nouveau make-up designer de la marque. Plus de 3000 vidéos de participation sous forme de tutoriel de 3 minutes ont été postées sur Youtube. Elles ont généré plus de 29 millions de requêtes sur Google et 34 millions de vues avec une finale de concours tournée pendant le Festival de Cannes avec Eva Longoria aux commandes. Du contenu vidéo à même de séduire les générations Y et Z. Quand on sait que les vidéos amateur sont beaucoup plus appréciées et vues que les vidéos de marque. Plus virales également ! Et point fondamental : les internautes leur font bien davantage confiance (87% – étude Smartfocus-novembre 2016).

egeries-brush-contest

Forte de ce succès, L’Oréal s’est associée cette année avec Google pour lancée la Beauty Academy Beautytube pour former les prochains youtubeurs stars. Une présentation qui m’a été faite chez Google ce printemps. Charge à L’Oréal de former les 10 heureux sélectionnés dans la beauté (expertise & astuces). Charge à Youtube de leur transmettre une formation technique dans la production de vidéos et dans la gestion des audiences.

google-siege
Le siège de Google à Paris où a été présentée Beautytube


Avant-gardiste, Jean-Paul Gaultier a organisé une chasse au trésor l’an dernier sur le récent Periscope, plateforme sociale de vidéo en livestream, rachetée par Twitter en 2015. cf cet article du blog.

louboutinworld_instagram

Quant à la marque de luxe Louboutin, elle capitalise intelligemment sur la tendance footselfie. Elle propulse les instagrammeuses ambassadrices de marques auprès de leurs pairs mais aussi auprès de la large communauté Louboutin. Sélectionnées, ces photos sociales peuvent remplacer des clichés professionnels. Surtout quand il s’agit d’influenceuses qui bénéficient d’ores et déjà d’une forte communauté. Comble du « lobbying », Christian Louboutin propose ainsi une application dénommée Louboutinize qui permet à ces aficionados de partager leurs photos avec des filtres brandés. Les meilleurs clichés sont ensuite partagés sur le compte Instagram de la marque. Un compte très suivi puisqu’il rassemble près de 9 millions de followers.
Cette pratique, de nombreuses marques d’hôtels de luxe y recourent avec succès, déployée par de bons community managers qui remercient leurs clients et ambassadeurs.

louboutinize_app

Avantages de l’User-Generated Content :

L’UGC est un contenu attrayant, pertinent, à forte valeur ajoutée émotionnelle pour acquérir et engager le public cible des Millenials et de la génération Z. Et in fine, l’inciter à interagir avec les marques et leurs produits. Les produits se voient ainsi cautionnés par les youtubeuses ou Instagrammeuses, avec un impact direct sur les ventes. C’est aussi un allié qui resserre les liens entre la communauté. Son coût de production est bien sûr beaucoup moins élevé. Enfin, le hashtag qui fédère le contenu est un fort levier d’engagement. La marque devient ainsi curatrice de contenu et anime sa communauté via ce hashtag. 

La danse, expression des marques de luxe : Louboutin, JM Weston

danse-blanca-li-louboutinLa danse est un territoire d’expression des marques de luxe, elle sert leur stratégie d’élégance et d’intemporalité. Ainsi, 2 chausseurs de luxe, Christian Louboutin et JM Weston ont choisi de s’exprimer autour de la danse auprès des réseaux sociaux. La danse partage de nombreuses valeurs avec l’univers du luxe : exigence, émotion, recherche de la perfection… Mais ce sont aussi 2 visions et 2 tons diamétralement opposés entre ces 2 marques.

choregraphie-louboutin-collection-AH-2016

Ainsi, la marque Louboutin a confié à la chorégraphe espagnole Blanca Li la création d’un film autour de sa collection automne hiver 2016. Intitulé La répétition, ce court-métrage nous narre les séances d’entraînement intense auxquelles sont confrontés les jeunes danseurs de ballet contemporain. Engagement physique, mais aussi psychique pour repousser les limites du corps. Sous l’oeil sévère et exigeant, voire intransigeant de cette artiste à la renommée mondiale.  Pour rendre ce spectacle unique et marquer l’empreinte de Christian Louboutin, l’ensemble de la chorégraphie est exécutée en talons aiguille par l’ensemble de la troupe. Poussé à l’extrême par cette coach, l’un des danseurs tombera évanoui.

chaussures-louboutin-AH-2016

Ayant eu carte blanche pour ce film, Blanca Li a confié qu’elle s’était inspirée de la comédie musicale Chorus Line et du film éponyme qui lui a permis d’atteindre une renommée internationale. Découvrir le court-métrage ci-dessous.

Blanca Li n’en est pas à sa première réalisation pour une marque de luxe puisque dès 2012, elle orchestrait les communications publicitaires et sociales pour le maroquinier Longchamp, avec notamment la top model Coco Rocha.

weston-moc-danse

weston-moc-james-bort

Plus iconique et plus graphique, la marque J.M. Weston met à l’honneur son mocassin, le Moc’Weston sous toutes ses coutures et couleurs au fil des pas de danse.  Un film court au rythme soutenu et aux couleurs pop dont le réalisateur est James Bort. Il met en avant les qualités de souplesse extrême et de légèreté du mocassin. Un mocassin qui s’adresse également aux femmes. Il s’agit de la vidéo la plus vue du chausseur, elle comptabilise près de 300 000 vues alors la marque J.M. Weston ne compte que 80 000 fans sur Facebook.

Stilettos : le match digital Dior Louboutin

En ce début d’année s’affrontent sur la toile, 2 Christian, Dior et Louboutin à coups de vidéos iconiques ou divertissantes sur leurs stilettos. Christian Louboutin, chausseur aspirationnel à la sexytude assurée, a tout compris des recettes du succès sur le web en créant une vidéo thriller dont les héroïnes sont les stilettos à la semelle rouge emblématique. Quant à Christian Dior, il revisite son escarpin fétiche au talon iconique, Dioressence, un soulier intemporel qui fait rêver hommes et femmes. En respectant les codes du luxe et de la maison Dior.

stilettos-dior-louboutin

Produit culte et tendance, un paradoxe sur lequel surfe Dior avec ses stilettos au talon convexe à l’élégance intemporelle.

Créé en 1959 par Christian Dior, ce talon convexe  ou talon choc révolutionne l’art de la chaussure. Le dernier modèle stilettos de la Maison Dior, surnommé Dioressence, revisite ce parti-pris original et élégant dans cette version haut perchée couture. Son nom résume la quintessence du style Dior, il est également déjà porté par une ligne de parfum du couturier. La marque fait la part belle à ces escarpins et déploie cette nouveauté sur les réseaux sociaux et son webzine DiorMag. Au travers d’une vidéo alliant rétrospective (images et publicité de l’époque) et images contemporaines pour souligner l’intemporalité de cet objet de désir. A découvrir ci-dessous.

Partie intégrante du savoir-faire Dior, cet objet fétiche fait également l’objet de photos illustrant le travail artisanal de prototype.

dior_savoir-faire_talon

dioressence_savoir-faire_escarpins

Ainsi que de photos trendy résumant l’esprit Dior : moulures hausmanniennes et colorama trendy et audacieux à voir sur le DiorMag.

Dioressence-escarpinsstilettos

Louboutin met en scène ses stilettos dans un thriller empreint d’images sexy.

La marque Louboutin a compris les clés de succès sur le web : entertainment et contenu. Elle a créé pour soutenir sa collection printemps été un film viral de 2,5 minutes alliant suspense et images sexy.

christian_louboutin_ss16_affiche

Un genre décalé qui souligne l’esprit luxe de la marque.  Inspiré de l’oeuvre d’Agatha Christie ou par le jeu Cluedo, l’internaute est invité à élucider un meurtre.

Louboutin_Amazoula_PE_2016

Une enquête où le détective qui sommeille en nous est amené à traquer tous les indices constitués par les escarpins et sandales de la collection.

detective-louboutin

Dans ce court-métrage intitulé #who killed Amazoula, les semelles rouges des stilettos, signature emblématique de Louboutin, ont la part belle. Les personnages : femme de chambre, détective et inspecteur portent les noms des pièces de la collection et sont incarnés par des acteurs au charme fou.

Christian_Louboutin_Amazoula_SS_2016_collection

stilettos-or-louboutin-pe-2016

Découvrir le film qui fétichise ces élégants stilettos 2016.

Un exercice réussi qui sert d’écrin à tous ces objets de tentation. Difficile de savoir lequel choisir. rendez-vous sur le site du chausseur pour résoudre l’énigme.

Par ailleurs, la marque Louboutin a également tout compris du User Generated Content, c’est-à-dire le contenu généré par les internautes. Après avoir lancé l’application Louboutinize qui permet d’ajouter des filtres brandés sur les photos, elle en publie les meilleures son compte Instagram fort suivi, @louboutinworld. C’est une stratégie gagnante puisqu’ainsi Christian Louboutin fait plaisir à ses fans tout en recueillant du contenu.

Louboutinize_app louboutinworld_1

 

Côté beauté, Louboutin a frappé fort en lançant en 2014 les vernis Rouge Louboutin et l’an dernier les rouge à lèvres décodés dans ces articles du blog.

Louboutin ou les objets de désir et séduction, escarpins, vernis et maintenant rouge à lèvres

louboutin-rouge-levres-etoile

Le designer Christian Louboutin marque de son empreinte le monde de la mode par la ligne de ses chaussures et par leur semelle rouge depuis 25 ans. Avancée spectaculaire l’an dernier dans l’univers Beauté avec le lancement des vernis Rouge, pur objet de tentation et de séduction. Le créateur récidive cette année avec le lancement du Rouge à lèvres.

baton-rouge-louboutin-2015

Objet de fétichisme également par son design unique, extraordinaire qui vient couronner ces premiers pas dans le maquillage. Tout simplement appelé le Rouge Louboutin, c’est une collection riche de 36 teintes.  

rouges-a-levres-louboutin-or

Des teintes à effet mat, satiné ou voilé, présentées dans un packaging au design tout simplement royal ! Un design inspiré d’un ancien flacon de parfum de forme conique, paré d’écailles gravées, ou lisse. De couleur noire ou or, mat ou brillant. Son capot est orné d’une couronne, le transformant en objet sacré.

rouges-Louboutin-teintes-petale-rose

 

Un véritable bijou à l’esprit baroque signé Louboutin qui peut être également porté en pendentif pour rester à portée de main quelle que soit les circonstances. Bien pensé !

Rouge Louboutin-collier-Farida

 

Cet objet luxueux et extravagant est vendu au prix de 80 euros dans les boutiques Louboutin, au Printemps et aux Galeries. Il fait l’objet de mise en scène soignée très visible, tel un mini podium dans les grand magasins ainsi que prochainement sur le site e-commerce louboutin.com. Une stratégie déjà entreprise l’an dernier avec  succès pour gagner en visibilité.

louboutin-collier-rouges

Quant aux visuels, ils sont signés du photographe et réalisateur Ali Mahdavi et sont empreints de l’univers à la fois baroque et oriental cher à Christian Louboutin. Un homme qui partage sa vie entre Paris et l’Egypte. D’ailleurs, le flacon du rouge à lèvres s’inspire d’une amphore égyptienne et de la ligne vertigineuse des stilettos Louboutin, à l’instar du vernis à ongles, dont voici une illustration.

louboutin-vernis

Découvrir également le mini-film posté sur les réseaux sociaux avec le hashtag #Louboutincharme, démonstration parfaite de cet objet de désir et de séduction. Un mini-film réalisé par Jason Capobianco & Grace Lam.

L’an dernier, Christian Louboutin avait fait partie des râres créateurs ou designers engagés par la marque Louis Vuitton et Nicolas Ghesquières pour revisiter le Monograme. Une campagne décodée dans cet article du blog qui avait le tour de la planète, une démarque extra-ordinaire et totalement inhabituelle dans les Maisons de luxe. Une campagne qui avait également permis au chausseur Christian Louboutin de gagner en visibilité, notoriété et image.

julia-nobis-louboutin-for-louis-vuitton-celebrating-monogram