Esprit contemporain et phygital pour l’exposition interactive Boucheron

Boucheron adopte un esprit définitivement contemporain pour l’exposition interactive de ses 160 ans. Installée dans les futurs jardins Mansart de La Monnaie de Paris, cette expo temporaire se love dans une structure dédiée de 450m2.

Parti-pris contemporain valorisant l’expérience physique et interactive, le joaillier donne à voir au visiteur la vision avant-gardiste qui guide la création de ses bijoux tout en soulignant la dimension artisanale et humaine de la Maison Boucheron.

L’objectif : faire vivre une expérience mémorable avec de nombreuses surprises dans l’air du temps. Ainsi, des acteurs issus du cours Florent animent ce parcours expérientiel autour d’un dialogue imaginaire entre le fondateur Frédéric Boucheron et sa cliente en quête d’inspiration dans la bibliothèque rouge chinoise de la Place Vendôme.

L’exposition suit les étapes du travail du joaillier. Plongée interactive, les tables digitales donnent à voir le travail manuel des artisans Boucheron : lapidaire, sertisseur, polisseur. Cette courte exposition magnifie les créations de Boucheron qui revisite régulièrement les archives au style visionnaire.

contemporain

Boucheron s’est ainsi avéré pionnier à maintes reprises. Premier joaillier à s’installer sur la Place Vendôme en 1893, premier à créer des montres à bracelet interchangeable.

L’exposition interactive de Boucheron associe pédagogie, ludicité et réalité augmentée,

Pédagogique, l’expo met également en avant le savoir-faire et le large choix de pierres de couleur au sein du joaillier, un angle stratégique au vu de l’engouement actuel pour les pierres semi-précieuses. D’ailleurs, les récents modèles de la maison visent à élargir la clientèle avec des prix plus accessibles telle la collection Serpent bohème.

Collier Serpent bohème

Quant au modèle iconique la bague Quatre qui fête ses 14 ans, il reste toujours aussi contemporain et a permis à la maison de luxe de se projeter dans le futur. L’appli Vendorama dévoile les anecdotes de la Maison au travers de sa mascotte, le chat Wladimir, chat du fondateur en réalité augmentée. In fine, cet animal fétiche des publicités Boucheron s’empare dorénavant des réseaux sociaux et des smartphones.

interactive

La partie la plus ludique du parcours propose aux hôtes de créer avec des billes le point d’interrogation, inspiration du collier, emblématique du joaillier ou de se faire photographier/filmer à plusieurs à 360° dans une Place Vendôme reconstituée et instagrammable immédiatement.

Expo Vendorama, 160 ans de Boucheron à la Monnaie de Paris, 11 quai de Conti, 75006,
Du 12 au 28 janvier 2018 Accès gratuit, réservation internet conseillée

Profitez-en pour découvrir La Monnaie de Paris entièrement restaurée : magnifique ! Vous pourriez également aimer lire l’article sur le pantonier des marques du luxe où figure la couleur iconique de Boucheron.

Fondation Vuitton, F. Gehry déploie ses ailes dans le Bois de Boulogne

La Fondation Louis Vuitton vient d’ouvrir ses portes et se révèle être un pur bijou d’architecture futuriste. La visite vaut aujourd’hui davantage pour la découverte de l’édifice construit par Franck Gehry, ses galeries extérieures et les maquettes du projet que pour les rares oeuvres d’art contemporain exposées. Avant de franchir le seuil, je vous recommande d’en faire le tour et notamment de découvrir la Fondation depuis le Lac Saint James ou le Jardin d’acclamation. C’est de ces deux points de vue que vous verrez le mieux se déployer les ailes de ce bâtiment.

vue-fondation-vuitton-gehry

Un vaisseau arachnéen au charme futuriste, symbole de l’architecture de Franck Gehry.

Chantier colossal, je l’ai vu progresser, puis s’arrêter, puis reprendre, dans une politique de stop and go liée notamment aux complications judiciaires. Près de 9 ans se sont écoulés entre les premières esquisses de Franck Gehry en 2005 et l’aboutissement du chantier fin octobre. Pour ce magnifique vaisseau, pas moins de 12 voiles de verre dotées chacune d’une forme et d’une courbure différentes. Un exploit technique qui a nécessité le double d’acier que la Tour Eiffel, visible du lieu. Prenez le temps de vous promener au sommet comme en bas de l’édifice. Ses terrasses supérieures offrent une vue magnifique sur le Bois de Boulogne aux tonalités pourpres et ocres cet automne, la Défense, le Jardin d’acclimatation adjacent et son pavillon chinois.

bois-de-boulogne-vue-fondation

vue-la-defense-fondation-vuitton

vue-jardin-acclimatation

Pour conforter l’image du vaisseau, le bâtiment est entouré d’eau, notamment d’un magnifique escalier d’eau au doux son de cascade. A ses côtés, une très belle installation en enfilade de l’artiste islandais Olafur Eliasson qui se reflète dans le bassin contigü.

Inside the Horizon, l'installation de Olafur Elasson
Inside the Horizon, l’installation de Olafur Eliasson

A l’intérieur, onze galeries, malheureusement aveugles, présentent quelques pièces commandée pour l’ouverture de la Fondation, mais aussi une rétrospective du chantier et les oeuvres qu’il a inspirées. A retenir la rose géante de 8m d’Isa Genzken qui vous accueille dans le hall d’entrée et les tableaux de l’artiste allemand Gerhard Richter. A voir impérativement la salle des maquettes depuis la genèse du projet en 2005 et le film sur le chantier et la fondation, pris par un drone, des images somptueuses.

architecture-franck-gehry

terrasse-sup-fondation-vuitton
Une oeuvre qui s’inscrit dans la lignée créative du Disney Concert Hall de Los Angeles conçu en 2003. Une autre oeuvre emblématique de Gehry avec le musée Guggenheim de Bilbao.
Gehry-Disney-concert-hall-Los-Angeles

Le choix d’une architecture vaisseau s’intègre parfaitement au territoire de marque de Louis Vuitton, le Voage. La publicité de la Fondation s’appuie ainsi sur ce superbe visuel onirique avec pour claim : La création est un Voyage, et pour tag line Certains voyages nous emmènent plus loin. Le rêve mis en image et en mots.

fondation-louis-vuitton-Fondation

Mon avis et expérience : oeuvres d’art contemporain, gastronomie et desserte Peut mieux faire.

Le lieu prévu pour accueillir 1600 personnes simultanément est encore en rôdage. L’absence de parking est criante et le ballet des voitures fourrière et des policiers est glaçant. En termes de restauration, l’offre se réduit au Franck, dont la carte se révèle très gourmande (Essayez la ganache au chocolat conçue par le chef étoilé Jean-Louis Nomicos avec le pâtissier Emmanuel Ryon, excellente) mais le lieu est sous-dimensionné.

Les poissons volants dessinés par Franck Gehry au restaurant Le Franck
Les poissons volants dessinés par Franck Gehry au restaurant Le Franck

Quant aux oeuvres de la collection particulière d’art contemporain de Bernard Arnault, je suis restée sur ma faim puisqu’elles ne seront pas exposées avant la mi-décembre. Mon conseil : allez-y par beau temps pour profiter de la vue. Dès présent, profitez de l’expo Olafur Eliasson. Pour l’heure, il n’est pas indispensable de prendre son e-billet sur internet en semaine, mais cela le sera, je pense, rapidement (Prix d’entrée 14€). D’autant plus que la file d’attente pour acheter le billet se fait à l’extérieur. Le coup d’envoi de la fondation fut à la fois donné lors de l’inauguration en présence du Président de la République, mais également lors de la Fashion Week avec le défilé Louis Vuitton. Un pont entre art et mode. Alors tenté(é) par la visite ?

defile-fondation-Louis-Vuitton
Le défilé Louis Vuitton à la Fondation

Amateur d’art contemporain,  voici un autre écrin niché dans la nature à l’architecture moderne, le musée Burda de Baden Baden. Je vous le recommande car au-delà des oeuvres expressionnistes et contemporaines intéressantes qu’il présente, dont celles de Gerhard Richter comme la Fondation Louis Vuitton, le musée est baigné d’immenses baies vitrées plongeant dans le parc environnant. La nature s’invite alors dans l’exposition et c’est juste magique !

Baden-Baden_-_Lichtentaler_Allee_Museum_Frieder_Burda

Fondation-Burda-Baden-Baden