Le bubble tea emballe les marques cosmétiques : Fenty Beauty, Clarins

Très prisé des générations Y et Z, le bubble tea séduit les marques de beauté comme Fenty Beauty, Clarins ou Clinique qui y associent leur image. Cette boisson originaire de Taïwan peut être très rafraichissante quand elle associe du thé au lait glacé à des perles de tapioca, ou chaude. Elle fait un tabac sur les réseaux sociaux chinois que sont WeChat et Weibo. Aussi, ces marques cosmétiques initient des collaborations ou partenariat de co-branding avec des chaînes de bubble tea en Chine en vue de gagner en popularité sur les réseaux sociaux et en notoriété. Décodage

bubble tea

Le partenariat entre Fenty Beauty et la chaine de bubble tea Heytea

Faisant preuve d’audace en rompant avec les codes de la beauté, la marque de maquillage de la chanteuse Rihanna signe une première collaboration avec Heytea en Chine en avril 2020. Une collab qui prend du sens aux yeux des jeunes chinois et surtout chinoises qui apprécient cette boisson aux couleurs et aux textures variées qu’est le bubble tea. En effet, souvent additionné de boules de gelée, il offre une explosion de saveurs, de textures et de couleurs. Une boisson qui fait le lien entre tradition et modernité, très ludique ! Fondé en 2016 et très tendance parmi les Millennials chinois, Heytea s’est adossé au géant de l’internet Tencent propriétaire ds messageries WeChat et QQ. Ses boissons s’inscrivent ainsi parmi les plus populaires de Chine. La décoration des boutiques est également trendy : béton et néon pour servir de cadre aux nombreux selfies ou posts sur WeChat.

heatea boutique

D’ailleurs, il est possible de les commander sur WeChat pour éviter de faire la longue file d’attente. Avec un positionnement assez haut de gamme et lifestyle, Heytea joue ainsi sur les même ficelles que Starbucks, en version chinoise. À l’occasion de la sortie d’une boisson à base de pêche, ce partenariat de marques haut en couleur s’est déployé sur les réseaux sociaux sur le thème “Early Summer Peachy Makeup”. Il permettait de gagner une trousse de maquillage en édition limitée et le blush Cheeks Out. Sur la base d’une loterie après avoir suivi et tagué les deux marques sur Weibo. Résultat : une forte visibilité avec 14 millions de vues et 30 000 commentaires ou partages. A la clé également pour Fenty, une plus grande proximité avec les consommateurs, un engagement direct et un lien fort culturel Est-West.

fenty beauty bubble tea

Clarins s’est également associée à Heytea à l’automne dernier à Singapour. Dans le pop-up store House of Clarins, le bubble tea heytea était offert avec des échantillons. De son côté, pour 30$ de dépense chez Hertea sur la plateforme Grab, vous étiez en lice pour gagner un coffret Clarins X Hertea en édition limitée. Voir le dernier pop-up store Clarins à Paris.

clarins heytea

D’autres marques de beauté ou de mode initient ce type de collaboration avec des marques ou des chaines alimentaires en Chine. Ainsi, Alexander Wang s’est associé à McDonald Chine  en décembre dernier pour le lancement d’un panier à piquenique en édition limitée au prix de RMB 5888, soit 724€. Sans compter cette année, les biscuits co-brandés Oreo et Supreme.


Envie de découvrir le bubble tea à Paris ? Pour ma part, j’ai testé cette boisson étonnante chez Cojean, mais vous pouvez aller chez des spécialistes comme Chatime, la franchise taiwannaise, ou encore Bubble T Paris…

Hermès et Chanel misent sur l’Asie avec un site e-commerce dédié Chine ou Corée

Pour coller aux pratiques d’achat luxe très digitales des Chinois ou des Coréens, les maisons Hermès et Chanel ouvrent un site e-commerce dédié et profitent pleinement de ce fort levier de croissance. Ainsi, pionnier du digital avec son premier site e-commerce en 2000 aux Etats-Unis, Hermès a abandonné il y a un an sa stratégie de sites web en silos pour les fusionner. Un pari réussi que ce choix de l’omnicanal et désormais une offensive digitale Chine. De son côté, Chanel mise sur la Corée du Sud, elle y a ouvert ce mois-ci les portes de son site e-commerce beauté et parfum. Le marché coréen fait l’objet d’une attention particulière par la griffe au double C avec le lancement en avant-première de la ligne de maquillage pour homme Boy à Séoul en septembre (cf post du blog).

site e-commerce Hermes

Hermès investit sur le client chinois avec un site e-commerce dédié

La maison Hermès est le dernier en date des géants de la mode et des accessoires à saisir et à surfer sur la croissance exponentielle de l’e-commerce en Chine. Elle suit ainsi les traces de Gucci, Prada et de Louis Vuitton. Ce nouveau site e-commerce Chine propose une large offre de produits siglés : du prêt-à-porter aux accessoires (chaussures, bijoux et parfums) et bien sûr les sacs.  À l’exception des iconiques sacs Kelly et Birkin.

e-commerce Hermes

Au-delà des produits, le sellier propose une expérience d’achat enrichie en contenu et sans couture depuis la rénovation de sa boutique en ligne cette année (décrite dans cet article du blog). Un pari réussi puisque ce flagship digital représente désormais « la quatrième boutique dans le monde en termes de ventes », confiait Axel Dumas, le gérant d’Hermès international, dans un interview aux Echos. Si Hermès compte aujourd’hui 25 boutiques en Chine dans les villes de catégorie A (Shanghai, Pékin, Canton, Shenzen, Xian…), elle doit s’appuyer sur un flagship digital pour toucher la classe moyenne située dans les villes de catégorie B, et les jeunes. En effet, plus de 100 villes en Chine  comptent plus d’un million d’habitants. Des clients potentiels pour le luxe puisque les Chinois représentent 32% des achats luxe dans le monde -(64 milliards d’euros) – et leur part devrait encore progresser jusqu’à 40% en 2024 (source McKinsey et BCG).

Chanel mise sur la Corée où les consommateurs sont de véritables beauty addicts

Traditionnellement la Corée du Sud est le pays où les femmes utilisent le plus de produits de beauté avec une routine soin comptant 8 produits en moyenne. Les nouvelles générations sont encore plus « accro » à la nouveauté cosmétique puisqu’aujourd’hui, elles achètent en moyenne 27 produits cosmétiques par mois, quasiment un par jour ! Les hommes suivent également la tendance, ce sont aussi les plus forts consommateurs de beauté avec 12 produits achetés par mois. La Corée se positionne désormais comme le 9è marché de la cosmétique, un marché où la France occupe une place prépondérante, juste après les Etats-Unis (source Business France). C’est pourquoi Chanel investit que ce soit online ou offline, et bien sûr sur les réseaux sociaux.

instagram chanel coree
Instagram Chanel Beauté pour la Corée

La griffe de luxe ouvre ainsi une seconde boutique dédiée à ses cosmétiques et parfums dans ce pays où bon nombre de marques de beauté, qu’elles soient coréennes ou étrangères, disposent d’un important parc de boutiques en propre. Des boutiques regroupées par rue à Séoul ou à Busan (seconde ville du pays, sise au Sud).

Garosugil Seoul

Promenez-vous dans Gangnam à Garusogil ou dans le centre à Meyong dong. Voici une liste non-exhaustive des quelques magasins de K-Beauty que vous pouvez y voir : Amore Pacific, Too Cool for School, Dr. Jart+, Natural Republic, Innisfree, Skin Food, Etude House, Olive Young, Tony Moly, LaNeige et j’en passe… .

Wechat, le réseau social chinois investi par les marques de luxe : Hermès, Furla

WeChat est désormais le terrain de jeu des maisons de luxe pour séduire et accompagner la clientèle chinoise. Ainsi, le sellier Hermès a récemment ouvert un pop-up store sur ce réseau social chinois aux multiples fonctionnalités. De même, à l’occasion de la Golden Week chinoise d’octobre, le maroquinier italien Furla a investi la messagerie pour accompagner les touristes chinois durant leur voyage et les gratifier. Cet engouement s’explique par le rebond de la consommation luxe chinoise et par la puissance de WeChat, troisième application mondiale de messagerie avec 750 millions d’utilisateurs actifs mensuels.

WeChat

Pour sa montre connectée, Hermès exploite les fonctionnalités de WeChat dans un pop-up store dédié

Le 23 octobre dernier, la Maison Hermès opérait un mouvement stratégique dans l’univers digital chinois en ouvrant un pop-up store de 2 semaines pour le lancement de son nouveau modèle Eperon d’or Hermès x Apple Watch. Un objet plus que jamais signé Hermès avec les motifs iconiques ornant le bracelet.

L’expérience utilisateur est des plus simples. À l’issue de la vidéo présentant la nouveauté postée sur Wechat, un bouton d’action permettait d’atterrir directement sur la page des montres Hermès dont les prix se situent entre 1350$ et 1650$. Restait juste aux acheteurs de s’enregistrer avec leurs précieuses coordonnées pour suivre la commande et de payer avec le WeChat Pay. Une expérience fluide, rapide et efficace sans changement d’écran.

Lors de la Golden week, Furla et Coach soignent les touristes chinois sur la messagerie chinoise

Temps fort du tourisme chinois, la Golden week d’octobre a inspiré aux maroquiniers premium que sont Furla et Coach des opérations de community management bien pensées. Surfant sur la tendance des Travel Looks, la marque italienne a invité ses fans sur WeChat à les partager pendant leur voyage.  Elle récompensait le « Furla Style » le plus pointu, stimulant ainsi l’engagement de ses fans.

Furla Style

Elle gratifiait également les clients au-delà d’un certain montant d’un porte-clé, qu’ils fussent clients sur l’e-shop ou en magasin. Enfin, à tout moment, les fans avaient accès à la liste des points de vente dans le monde. Cette opération de marketing relationnel met en avant la maîtrise de la data client on et offline ainsi que la maîtrise des codes de ce réseau social.

Coach

Quant à la marque américaine Coach, elle a tiré profit de la Golden Week pour concevoir une opération de fidélisation sur WeChat. De nombreux discounts ou cadeaux étaient proposés aux clients les plus fidèles en fonction de leur localisation en Chine et à l’étranger.
Pionnières, d’autres maisons de luxe avaient déjà investi la messagerie chinoise l’an dernier : Dior, Hugo Boss, Burberry, Montblanc. Ainsi, Dior avait mis en vente sur WeChat en 2016 le sac Lady en édition limitée à l’occasion de la Saint Valentin chinoise, Qixi. 200 exemplaires arrachés en une journée.


En France, les Galeries Lafayette proposent à leurs clients chinois le paiement via mobile WeChat Pay. Preuve s’il en est que les innovations digitales viennent aussi de l’Est, et tout particulièrement dans le service luxe. Elles infusent progressivement en Europe.

Intéressé par la Chine, vous pourriez lire le post sur les 3 générations de clients luxe et l’enjeu du digital en Chine.

Le luxe en Chine : 3 générations de clients et un enjeu digital

Premiers clients du luxe, le touriste chinois tout comme l’autochtone chinois font l’objet de nombreuses études et observations. Leur compréhension sociologique est clé pour les grandes maisons de luxe. Or, leur profil a beaucoup évolué ces dernières années, faisant apparaître de grandes différences générationnelles. Des différences qui soulignent l’enjeu digital dont la portée est encore mal évaluée par les marques de luxe.

clients-luxe-chine

La conférence dédiée au Luxe en Chine par Philippe Jourdan (Promise Consulting) fournit un éclairage sociologique et culturel. Avec quelques données chiffrées à la clé pour illustrer le poids du digital. Une société dominée par l’usage du mobile : 50% des Chinois sont sur internet, dont 90% via le mobile. Ils se connectent 3h45 par jour et sont adeptes du e-commerce pour les articles luxe plus accessibles. Ainsi, les cosmétiques, sacs et accessoires sont achetés en ligne.

Chine-mobile-first

Parmi les clients luxe de l’Empire du Milieu, on relève beaucoup de différences culturelles entre les générations et les régions, mais un socle commun.

Le trait d’union réside dans l’importance accordée à la face Mianzi, on vit en Chine sous le regard des autres, il importe d’afficher son succès et sa réussite par des objets statutaires et ostentatoires. Mais le luxe devient plus discret surtout dans les grandes villes : seulement 6% des clients luxe veulent un logo visible. Pierre angulaire du lien social, le rituel du cadeau Guangxi signifie obligation et réciprocité, il permet de préserver la face.
Depuis 2012, la campagne anti-corruption a mis à mal cette tradition du cadeau luxueux et modifié les comportements. Les chinois ne peuvent plus partager les photos de montres ou de voitures sur les réseaux sociaux, affectant directement les ventes. Le moins visible progresse (exemple La Perla).
Aujourd’hui les consommateurs recherchent l’originalité et la personnalisation. Ils font montre d’un grand intérêt pour les produits conçus spécifiquement pour le marché chinois. Quant aux jeunes générations qui ont connu l’aisance, elles sont fières d’afficher leur identité chinoise. D’où le succès de la marque de montres ou bijoux de luxe abordable Chow Tai qui jouit d’une large distribution, ou de Longio.

chow-foo-tai-fook
Les marques de luxe peuvent s’intéresser à l’identité chinoise, à l’instar de Chanel et son défilé Métiers d’arts d’inspiration chinoise à Shanghai en 2009. Un défilé qui empruntait beaucoup aux codes de la cour impériale ou de la culture populaire.

CHANEL-SHANGHAI_2009
Pour relever le défi digital dans l’Empire du Milieu, il importe d’intégrer l’évolution des valeurs entre les 3 générations de la clientèle luxe. Les baby boomers nés entre 1950 et 1964 sont marqués par l’époque Mao, éprouvent un fort sentiment de nationalisme, ils ont participé à la révolution culturelle, ont longtemps eu une vie quotidienne très frugale et uniforme. De nos jours, ils admirent le pouvoir, ils sont bien représentés parmi les décideurs politiques les plus importants
La génération X évolue vers une société matérialiste.
Ce sont des entrepreneurs opportunistes. Très ouverts à la nouveauté et à l’originalité, ils ont été les premiers  à acheter le luxe. Ils tiennent en grande partie les rennes de l’économie.
Quant à la génération Y, ce sont très souvent des enfants uniques égocentrés et digital addicts. Beaucoup ont fait des études dans les universités américaines ou internationales et demeurent influencés par le lifestyle US (McDo et Starbuck). Individualistes, ils sont leur propre modèle, ils choisissent leur métier par passion et non par contrainte. Hédonistes, ces Millenials recherchent l’originalité, le bon gout, l’émotionnel et le sens du détail. Ils sont très sensibles à une relation personnalisée avec les vendeurs de marques de luxe avec qui ils entretiennent une relation sur Wechat (plateforme sociale chinoise regroupant les fonctionnalités de Facebook, WhatsApp et Skype et de porte-monnaie numérique), sont fascinés par les célébrités et influenceurs de la K-pop et recourent aux achats luxe online. La marque américaine de luxe accessible, Michael Kors surfe sur le succès de son application WeChat qui s’utilise autant à la maison que dans les magasins pour délivrer une expérience totalement personnalisée.

michael-kors-chine-wechat
Aujourd’hui, les marques de luxe intègrent peu à peu les codes de communication de cet éco-système digital mais doivent progresser sur le CRM et coller aux dernières évolutions pour fidéliser cette clientèle exigeante et zappeuse, adepte du mix and match. Des clients à dominante masculine qui voyagent beaucoup, en Asie d’abord, puis en Europe, où ils achètent massivement, rassurés par l’authenticité des produits, les écarts de prix favorables et la full experience proposée par les flagships de luxe.

Start-up beauté chez LVMH avec Cha Ling, la cosmétique du thé franco-chinoise

Quand le groupe LVMH adopte le langage 2.0 pour présenter sa nouvelle marque beauté, Cha Ling, à la presse : start-up, incubateur, tous ces mots issus de l’éco-système digital. En l’occurrence, il s’agit d’une nouvelle marque positionnée très luxe et dédiée au skin care sur un concept axé développement durable et doté d’une empreinte chinoise. Au final, une belle réussite que je décode avec vous.

lvmh

Storytelling : Cha Lin, l’esprit du thé, un ancrage autour du thé rare du Yunnan doté de précieuses vertus pour la peau

Cette nouvelle marque de cosmétique franc-chinoise du grippe LVMH n’est pas sans rappeler l’aventure d’Hermès et de la marque chinoise Shang Xia. Un beau storytelling puisque le fruit de la rencontre entre le PDG de Guerlain (groupe LVMH), Laurent Boillot, et le couple germano-chinois composé du biologiste Josef Margraf et de son épouse, qui habite les hauts plateaux du Yunnan et cherche à protéger et à relancer les théiers de pu’er, berceau des thés de l’humanité.

the-puer-yunnan

En effet, sur ces hauts plateaux du Yunnan, à 1200 mètres d’altitude, pousse une forêt de théiers investie de pouvoir sacré, vénérée et protégée par une minorité locale, les Bulang. Ce thé Pu’er ou Pu Erh est un thé rare au final très boisé en bouche. Il est doté de propriétés  médicinales prouvées : anti-oxydantes notamment et digestives dans la pharmacopée chinoise. Il fait l’objet d’une culture et d’une transformation manuelles. Sa présentation est étonnante : il est compressé en galette qu’on laisse fermenter. Son prix est très élevé, eu égard aux conditions de production, tel un grand cru.

galette-the-puer-chine
Galette de thé Pu’er

Si les actifs stars  intégrés dans les soins de la marque Cha Lin proviennent des arbres à thé du Yunnan, notamment des feuilles de thé, les formules et la production sont, elles, confiées à la Recherche et à une usine en France du groupe LVMH. L’esprit dans lequel la gamme de soins a été développé, fait la part belle au développement durable avec des formules courtes (peu d’ingrédients différents), des produits rechargeables et des céramiques fabriquées en France et en Chine.

serum-masque-cha-ling-lvmh

Cha Ling, une ligne de soins luxe à l’esthétique inspirée par la Chine et le thé. Une esthétique apaisante, aux ligne douces et au toucher céramique. soulignée par des marqueurs chinois : logo, sceau et idéogramme, le vert jade ou la référence au cuivre des boites à thé. Un luxe empreint de sérénité, de minimalisme et de culture chinoise. La dimension luxe est installée dès le lancement de cette nouvelle marque franco-chinoise par la largeur de la gamme.

cha-ling-esprit-du the

Pas moins de 26 références : une gamme de soin visage complète construite autour de 3 axes : purifier, détoxifier et hydrater. Avec des prix qui varient entre 20€ (pastilles vapeur) et 250€ (masque de printemps). Mais aussi du parfum, une bougie et des arts de la table : service à thé et objets de décoration en céramique, fabriqués à Jingdezen, la capitale chinoise historique de la céramique.
Pour ma part, j’ai testé la pastille vapeur et la poudre nettoyante avec son pinceau blaireau aux poils super doux. Cette poudre offre un double usage : mélangée avec de l’eau et montée en mousse avec le pinceau pour un nettoyage quotidien. Mais aussi mélangée à une huile démaquillage, produit prisé des Japonaises, elle propose un gommage doux. Le rituel de nettoyage a été pensé dans sa globalité et le petit bol de céramique utile à la préparation est également proposé à la vente.

pastille vapeur et poudre nettoyante Cha Ling
pastille vapeur et poudre nettoyante Cha Ling

Infos et développement de cette start-up LVMH

Incubée au sein de Guerlain, la marque a été développée en 3 trois ans avec une ambition et une attention portée au développement durable. Quand luxe rime avec green. Après son lancement initial au Bon Marché, la marque s’implantera dans les jours qui viennent à Hong Kong, premier pas du développement chinois et asiatique Le nom chinois est un atout auprès de la population aisée chinoise car les jeunes VW (very wealthy) sont sensibles aux marques et aux racines locales, ainsi qu’à la sobriété. Ils sont à la recherche d’un luxe beaucoup moins ostentatoire que leurs ainés. Cette ligne a été développée pour matcher les attentes de la clientèle luxe française ou européenne (coeur de cible de Guerlain) et celle de la Chine.
Pour en savoir plus sur Cha Ling, voici le site et sa boutique en ligne.

boite-a-the-cha-lingA la recherche d’une marque de cosmétique chinoise, lire l’article sur le match Chine Corée Herborist et Erborian dans cet article du blog.

Sinon, vous pouvez également découvrir au Bon Marché les oeuvres de l’artiste chinois Ai Weiwei qui sont exposées à maints endroits dans le magasin. Notamment en son coeur, dans l’atrium.

Ai-Weiwei-Bon-Marché

 

Lacoste nous fait planer in the Air : expérience e-commerce disruptive

Depuis 2 mois, Lacoste a totalement revu son site e-commerce pour nous faire vivre une expérience immersive, ludique in the air, en accord complet avec sa communication publicitaire. Une expérience 360 conçue pour séduire les jeunes clients chinois sur mobile ou sur ordi. Une création en  phase avec son territoire de marque exploité année après année associant air et ciel. Rappelez-vous le slogan de Lacoste, un peu d’air sur terre.

lacoste-e-commerce-air-chine

Lacoste, une expérience e-commerce – découverte ludique de la collection Fall-Winter – dans l’air du temps.

Lacoste fait partie des marques françaises de luxe ou premium qui innovent dans le digital et sur les réseaux sociaux (Vine, Snapchat…). Mais également dans l’e-commerce au vu de l’expérience ludique proposée aux internautes et mobinautes chinois. Elle a tout compris de l’appétence des chinois pour la gamification. La marque nous invite à entrer dans la boutique e-commerce en visant l’une des plumes se baladant dans l’air.

lacoste-landing-page-e-commerce

L’esprit est léger, pétillant, les mannequins chinois et occidentaux volent en l’air, en apesanteur.

lacoste-e-commerce-chine

lacoste-e-commerce-2015

lacoste-e-commerce-personnages

Tout à fait dans l’esprit d’une des précédentes campagnes Un peu d’air sur terre signées BETC. Et inscrit dans la nouvelle signature de marque Life is a beautiful sport.

lacoste-air

Lacoste-un-peu-d-air-sur-terre-2008

Des mannequins qui présentent les pièces de la collection automne-hiver 2015 avec la possibilité si l’on clique de zoomer, changer la couleur, voir la fiche produit et d’acheter bien sûr. Gamification oblige, il vous est proposé de traquer la plume colorée ou le crocodile pour gagner un voucher de 200 ou 500 rmb. Le film de la collection tourné en apesanteur  l’est également. Faire l’expérience en cliquant ici. Sans oublier le lien avec Weibo, le twitter chinois, indispensable pour viriliser l’opération. Lacoste a bien cerné les attentes des chinois amateurs d’expérience disruptive et de marque premium. Prélude d’une prochaine évolution du site international ?

lacoste-chine

Un territoire visuel qui n’est absolument pas renié également dans la campagne pub grand ou petit écran de l’an passé Le grand saut ou The big Leap . Film qui a reçu de nombreux prix, notamment le prix Stratégies du Luxe. A revoir dans mon précédent post sur le recentrage de Lacoste : digital, pub.
Quant à la campagne presse internationale AH 2015, elle fait le lien entre l’air et la ville dans un ballet aérien mettant en scène la top française Aymeline Valade sous l’oeil du photographe Jacob Sutton.

aymeline-valade-pub-lacoste-2015

Corée-Chine, le face-à-face beauté Erborian et Herborist à l’Opéra

boutique-erborian-herborist

Coïncidence ou opportunité business, les 2 marques asiatiques, Erborian inspirée par la Corée et Herborist par la Chine, ont installé leur première boutique face à face avenue de l’Opéra, haut-lieu fréquenté par les touristes. La boutique Erborian sert d’écrin à l’ensemble de la gamme, et notamment à la BB Cream qu’elle a fait connaitre en France. Elle s’enrichit année après année des gestes, rituels et produits lancés en Corée, notamment l’éponge konjac, mais aussi des masques aux textures étonnantes. Quant à Herborist, la boutique est dédiée au bien-être et au-delà des soins Herborist, elle accueille en son lieu un spa. Décodons ces marques qui puisent toutes deux leur inspiration dans l’herboristerie, de Corée pour l’une, de Chine pour la seconde.

bb cream-erborian-coree

Erborian, la marque pionnière de la BB cream nous ouvre son univers inspiré de la Corée dans cette première boutique

La marque Erborian a été créée, il y a 9 ans, par 2 ex-L’Oréaliennes avec pour mission d’importer en France et ailleurs les rituels et les textures issues de la Corée. L’une des fondatrices est coréenne et en charge de la formulation des produits de soin. Parmi les nouveautés de la marque qui compte déjà une cinquantaine de références, le masque Bamboo et l’éponge konjac au charbon, une éponge clé dans le rituel de nettoyage en Corée et au Japon (cf l’article de ce blog sur la marque japonaise Makanai).

masque-erborian-coree Mon expérience du masque Bamboo waterlock : la première chose qui frappe, c’est la texture aquagel translucide de couleur vert d’eau, très gourmande (une texture proche du masque Moisture surge de Clinique). Je suis immédiatement tentée d’y plonger mes doigts pour l’appliquer et gorger ma peau d’eau. Au-delà de la galénique appétissante, ce masque est un précieux allié de l’hydratation de la peau. Le bambou fait référence à l’univers aquatique et aux forêts qu’il peuple en Corée du Sud. Dans ce masque hydratant qui peut s’utiliser de jour comme de nuit, la sève de bambou est associée aux fibres de bambou pour hydrater la peau et empêcher l’évaporation de l’eau pour une plus grande efficacité.

erborian-ingredients-pharmacopee-coree
Les ingrédients symboles de la pharmacopéee ancestrale de Corée

D’autres actifs issus de la pharmacopée coréenne sont également intégrés pour repeupler et protéger la peau. Inscrit dans les tendances du marché, ce masque s’utilise soit en couches  épaisses 2 fois par semaine durant 10 minutes, soit en couche fine comme un soin de nuit pour réhydrater la peau au moment où elle est la plus réceptive. Bien le rincer après la pause.
Pot de 100ml, prix autour de 43€, en vente sur le site www.erborian.com, en pharmacies, chez certains Sephora et bien sûr dans la boutique de l’avenue de l’Opéra.

enseigne-erborian

Ce magasin permet de découvrir visuellement les ingrédients de la pharmacopée du pays du Matin Calme, notamment le ginseng rouge, le yuzu, un agrume au parfum séduisant, l’herbe du tigre…Il est situé au 45 avenue de l’Opéra, à proximité de l’Opéra. 01 42 33 35 64

gamme-herborist-silky-chine

Herborist, la marque de soin chinoise qui monte en occident

Cette marque inspirée de l’herboristerie chinoise a été lancée en Chine en 1998. En 2007, le vent de l’international soufflait et elle a élargi sa distribution à l’Occident.

boutique-herborist-ouvre-paris

Aujourd’hui vendue chez Sephora, elle bénéficie depuis le mois d’avril d’un flagship sis juste en face de la boutique Erborian. Un magasin sur 3 étages à l’atmosphère très zen, vert d’eau, véritable incitation à la détente grâce au spa et à la cérémonie du thé. Des cours de Thai Chi et d’autres ateliers gratuits y sont même prodigués certains jours. A guetter sur Facebook. Une plongée dans l’univers chinois de la beauté, version luxe en toute sobriété. A l’instar des packagings.

atelier-herborist-ceremonie-du-the

En Chine, la principale attente en termes de beauté est l’hydration. Aussi, la marque Herborist a-t-elle conçu un kit découverte autour d’un rituel de soin hydratant Silky : lotion à la chinoise qu’il faut tapoter, crème, soin yeux et masque à l’appellation pleine d’humour, Beauté des Paresseuses pour 12€. Très pratique pour un déplacement court.

kit-herborist

herborist-rituel-hydratant

Je vous conseille également de cliquer sur le site herborist-international.com car vous y trouverez des gestuelles  de bien-être et 8 massages bien expliqués et des informations sur la marque et ses produits. Des produits relativement accessibles, les soins hydratants sont vendus autour d’une trentaine d’euros. 38 avenue de l’Opéra, 75001, tel 01 42 65 80 78

Déjanté et girly, Camay, le savon de Procter lancé en Chine : pub

Camay Chine

Certaines s’en souviendront, le savon Camay signait sa pub dans les années 80, du slogan  « mon  produit de beauté ». Se lançant en Chine, il adopte une toute autre approche, déjantée et girly. Si la mousse est toujours présente, voire envahissante, fini le chignon ‘bourge’, la star c’est la pop star chinoise Momo Wu qui chante au milieu des dauphins et des macarons. Un film qui mélange 3D et images réelles dans un décor surréaliste propre à séduire la clientèle chinoise. Buzz assuré

Un virage à 180 degrés : de la baignoire proprette où se jouait un dialogue de séduction très conventionnel mais espiègle pour l’époque, à une scène délirante aux couleurs girlies : tout ça pour un savon ! Du décalage au dixième degré pour nous, occidentaux. Un lancement qui va faire couler non pas de l’encre, mais de la mousse. Cela déborde d’ambiance pop girly.

Camay-mousse

PUB camay

Voici pour comparaison les pubs des années 80 qui ont permis au savon Camay de Procter d’être leader en France devant Palmolive et Lux, avec une série de pub à l’esprit de plus en plus coquin et un positionnement de savon parfum, arme de séduction. Mais ça, c’était avant l’innovation gel douche qui a fait reculer le marché des savons. Parmi les égéries Camay, Annie Duperrey à ses débuts, puis des blondes en chignon comme Sophie Barjac avec des plans rapprochés, l’homme étant présent par la voix off. Plus de détails sur le savon Camay, cliquez sur le site web de Procter&Gamble

La version d’aujourd’hui capitalise sur les objets trendy comme les macarons pour la gourmandise parisienne ou les éléments qui plaisent sur les réseaux sociaux (le caniche de concours qui fait écho à la densité de la mousse du savon, les dauphins volants).

camay-macaron

camay-caniche

 

Démultiplication des images et de la pop star, mais aussi focus sur le canard version futuriste avec regard laser. Voici le film avec son slogan Camayzing qui révèle féminité girly et sa bande son mixant chinois, anglais mais aussi français.

savon-canard

Et vous, appréciez-vous cette pub ? Avez-vous en tête d’autres publicités déjantées en beauté ? Partagez-les avec nous.

Fans de pub, vous pourriez aimer  lire les articles de ce blog :