Bresil : les diktats de beauté inspirent à L’Oréal ses innovations capillaires

Parce que le Bresil est à la fois un pays où règne la diversité, mais aussi des stéréotypes forts, ce pays est source d’innovations et de croissance pour L’Oréal. Très exigeante et grosse consommatrice de produits de beauté, la femme brésilienne se focalise sur ses cheveux et sur sa silhouette en réponse à des diktats très stéréotypés au Brésil. La beauté brésilienne répond à des normes sociologiques différentes des autres continents, des normes où dominent une vision séductrice de la femme construite par les telenovelas dans une posture atypique pour nous occidentales, puisqu’elle séduit de dos par ses cheveux et ses courbes. De fait, elle investit du temps et de l’argent pour prendre soin de ses cheveux et de ses formes en pratiquant  des rituels de beauté et beaucoup d’exercice pour rester ferme et musclée. Décodage des pratiques, attentes et sociologie du Bresil en termes de beauté, grâce aux informations transmises par le Groupe L’Oréal lors d’une réunion de blogueuses.

L'icone brésilienne Gisele Bündchen des années 2000
L’icone brésilienne Gisele Bündchen des années 2000 : à gauche vision européenne, à droite brésilienne.

Une vision de la beauté hygiéniste, perfectionniste et des attentes d’efficacité immédiate.

L’idéal de beauté brésilien véhicule l’alliance paradoxale du naturel et de la perfection. Un idéal qui séduit bien au-delà du Brésil. C’est l’image de la beauté naturelle, une femme à la plage exhibant de beaux cheveux et des formes parfaites, obtenues par une pratique assidue de la salle de sport ou de sport à la plage. Ce qui est intéressant, c’est l’évolution du stéréotype de la beauté brésilienne à l’occidentale incarnée par Gisele Bündchen dans les années 2000 à une beauté plus métissée, plus diversifiée, en phase avec la société brésilienne véritable creuset multi-ethnique. Une émancipation par rapport à l’élégance européenne qui illustre la maturité économique et sociale du Bresil.

Les nouveaux codes de beauté au Brésil
Les nouveaux codes de beauté au Bresil

Pour atteindre cette perfection, les femmes au Bresil, même jeunes n’hésitent pas à recourir à la chirurgie esthétique et notamment aux injections pour obtenir un résultat instantané. Le Brésil est le premier pays sur le marché de la chirurgie esthétique au monde. Un marché cosmétique en croissance porté par une vision de la beauté hygiéniste : 2ème marché mondial en parfum, déodorant, 3ème en soin du corps et de la beauté solaire : 2ème marché en soins solaires et vernis à ongles et 4ème en capillaires. Source BMS full 2013.

Un rituel capillaire sophistiqué au Bresil

Si les asiatiques et tout particulièrement les Coréennes possèdent la routine visage la plus sophistiquée, ce sont les Brésiliennes qui remportent la palme de la routine capillaire la plus élaborée, elles utilisent 4 à 5 produits par semaine et au quotidien au minimum 3, à savoir le couple shampoing et après-shampoing plus crème démêlante, et très souvent un sérum réparateur.  Plus le traitement hebdomadaire : masque traitant, huile capillaire…Sans compter l’investissement coiffeur incontournable pour le lissage brésilien ou pour la coloration. En s’y rendant toutes les 2 semaines, la femme brésilienne consacre une grande partie de son revenu à ses cheveux, ainsi un lissage coute environ 100 reais, soit le septième du salaire moyen au Bresil.

A la fois experte et exigeante dans le domaine capillaire, la femme brésilienne présente une variation infinie de nature de cheveux. Elle est de plus confrontée à de multiples problèmes : dessèchement et fragilité des cheveux, casse des cheveux, frisage et volume intempestif en raison de la forte humidité dans l’air, transpiration du cuir chevelu. Pour un groupe comme L’Oréal, le Bresil est le pays « torture-test » dans le domaine des soins capillaire. C’est aussi une formidable opportunité pour lancer des innovations à portée mondiale. Par exemple : trouver des molécule sélectives pour ne traiter que les zones abimées sans graisser le cuir chevelu et ce, avec une efficacité immédiate pour satisfaire les exigences de la consommatrice brésilienne. Et parce que la femme au Brésil n’oppose pas nature et science, L’Oréal explore les possibilités offertes par les plantes traditionnelles et exploite les actifs de la bio-diversité brésilienne. Voici quelques lancements exploitant ainsi le murumuru sous les marques L’Oréal Professionnel et Fructis. Ou encore le babassu biologique, un ingrédient issu d’un grand palmier du Maranhao en Amazonie sous la marque Matrix. Un levier supplémentaire dans le développement durable.

shampooing-soin-capillaire-Oreal-Bresil

masque-babassu-Matrix-Bresil

Pour plus de détail sur le partenariat autour du murmuru au Brésil, voir le site L’Oréal ici. Autre innovation majeure pour les cheveux fins, je vous conseille de lire ce post du blog sur Fibralogy de la marque L’Oreal Elsève.

 

Cure fortifiante cheveux & ongles, j’ai testé Oenobiol : convaincant !

Voici le moment idéal pour démarrer une cure de compléments alimentaires pour fortifier cheveux et ongles. Pour endiguer la chute saisonnière du printemps et préparer les cheveux aux futures expositions solaires, il faut entamer la cure en amont sur janvier, février et mars. Le dermatologue Sylvie Garnier m’a confié de précieuses informations et conseils que je vous livre. Les compléments améliorent la repousse du cheveu en termes de qualité. Pour réaliser son auto-diagnostic, observer s’il y a une perte de densité sur la raie, si celle-ci a tendance à s’élargir.

cure-oenobiol-capillaire

En terme d’alimentation préconisée, elle rejoint les recommandations du médecin nutritionniste A. Fratani que j’ai interviewé pour le blog ici. A savoir : Jouer sur la note hormonale pour limiter les effets des androgènes grâce au zinc. Mieux alimenter le bulbe en améliorant la vasodilation des vaisseaux sanguins. Prendre des antioxydants grâce aux vitamines contenues dans les fruits rouges. Privilégier les protéines pour le squelette de la tige pilaire (80% de la la fibre capillaire est constitué d’acides aminés). Dans le cadre de chute de cheveux après l’accouchement ou effluvium post parfum dans le jargon médical, il importe de suivre la cure, même en cas d’allaitement.

Pour ma part, j’ai testé pendant 2 mois, la cure fortifiante Oenobiol cheveux et ongles

Mon expérience : ce fut convaincant. En effet, j’ai pu progressivement constater que mes cheveux étaient plus résistants, ils cassaient moins dans le peigne et Oh Graal, j’en retrouvais moins sur mon oreiller ou dans ma salle de bain. Et mes ongles ont durci. Alors, si vous êtes aussi inquiète pour vos cheveux et pour leur densité, je vous la recommande. Les gélules de forme rondes sont assez petites, faciles à avaler et leur goût s’est nettement amélioré par rapport à mes anciens souvenirs. désormais neutre ! Mon conseil : démarrer maintenant en amont de la chute saisonnière du printemps, vous préparez ainsi la qualité de vos cheveux et la chute sera réduite et moins « douloureuse », moins stressante.

Mon avis : une cure qui s’adresse à de nombreuses femmes, à effectuer en cas de stress, fatigue passagère, consommation élevée de tabac qui fragilisent le cheveu ou de chute saisonnière. Elle associe des nutriments essentiels pour le cheveu et sa bonne croissance : cystine, l’acide aminé de référence, des vitamines et les minéraux zinc et cuivre et nouveauté, un extrait de myrtille pour activer la micro-circulation. Budget pour 2 mois à raison de 2 comprimés par jour : autour d’une trentaine d’€. Pour connaitre toute l’offre produit Oenobiol capillaire, cliquez ici.

Autre produit de référence recommandé par les dermatologues, Cystiphane Bailleul 

Vous connaissiez peut-être Cystine B6 Bailleul, les nouveaux compléments alimentaires Cystiphane associent désormais 3 actifs clés, la cystine, l’arginine et la vitamine B6. Une approche médicale avec des tests médicaux à l’appui prouvant son efficacité anti-chute. Un complément qui peut être également pris par les femmes lors de la ménopause car il augmente le diamètre des cheveux. En effet, les variations hormonales provoquent une perte de densité capillaire et accélèrent le vieillissement des cheveux. 4 comprimés par jour et budget comparable.

cure-cheveux-bailleul

Côté pub, c’est l’actrice Claire Keim qui incarne la marque Oenobiol avec une communication tirée par les cheveux. Certes graphique ! C’est la première fois que la marque Oenobiol choisit une égérie people, comédienne et chanteuse pour l’ensemble de ses compléments alimentaires solaires compris.

Claire Keim, égérie d'Oenobiol cheveux
Claire Keim, égérie d’Oenobiol capillaire

Et vous qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà fait une cure de compléments alimentaires pour vos cheveux ou vos ongles ?

Complément alimentaire cheveux, j’ai testé Innéov Densilogy

J’ai déjà partagé avec vous la problématique des cheveux fins, raplapla, le manque de volume et de densité. Après les solutions cosmétiques type shampoing et soin, j’ai testé le complément alimentaire capillaire. Une opération de longue haleine (2 mois minimum) mais qui s’attaque à la racine. Bénéficiant de la recherche L’Oréal et Nestlé, j’ai choisi Innéov car à mes yeux ces deux groupent apportent leur caution et leur expertise. A l’origine de cette innovation, une meilleure connaissance biologique de l’activité du bulbe capillaire, c’est-à-dire la racine du cheveu.

le complément alimentaire Innéov Densilogy pour gagner en densité capillaire
le complément alimentaire Innéov Densilogy pour gagner en densité capillaire

La racine du cheveu : c’est ici que se joue la croissance du cheveu et sa chute, mais aussi son diamètre. Petit rappel biologique : le cheveu est implanté au plus profond de l’hypoderme et il est protégé par une membrane vitale. Or, pour atteindre cette zone profonde, la voie royale est la voie orale, elle permet d’apporter les nutriments essentiels à la croissance du cheveu, à sa force pour une plus grande densité capillaire. En effet, un bulbe affaibli, mal irrigué en nutriments, produit un cheveu plus fin. L’intérêt du complément alimentaire, c’est d’apporter une nutrition ciblée en qualité pour compléter l’alimentation classique qui peut présenter des carences.

complement-alimentaire-inneov-densilogy

 

La composition privilégiée par Innéov : Zinc + Vitamine D + Omega 3. Des nutriments excellents pour le cheveu, mais aussi pour la peau, histoire de faire d’une pierre deux coups. Le zinc est un oligo-élément aux nombreuses propriétés bénéfiques pour les cheveux : il participe à la synthèse des protéines, notamment la kératine, constituant du cheveu et de l’ongle, à l’équilibre du cuir chevelu et de la peau. La vitamine D dont nous manquons en l’absence de soleil, permet une meilleure division cellulaire. Enfin, les omégas 3 dont vous avez tous entendu parler, qui ne peuvent qu’être apportés par l’alimentation car notre corps est incapable de les synthétiser, sont excellents pour la santé des cheveux et la souplesse de la peau.

Les tests d’efficacité ont certes été effectués sur une base large, 118 femmes, sous contrôle dermatologique, sur une longue durée 6 mois contre un groupe de contrôle pour comparer les résultats. Mais là où le bât blesse, c’est que les résultats mis en avant reposent essentiellement sur la déclaration des femmes et leur perception de la densité et du volume. Certes, les chiffres sont élevés puisqu’elles sont plus de 80% à déclarer observer un gain en volume et en densité à 3 mois et à 6 mois, des résultats très supérieurs au groupe de contrôle. Pour ma part, cela a été décisif et j’ai décidé d’observer scrupuleusement la prise de 2 comprimés par jour.

Complément nutritionnel solaire et capillaire Innéov
Compléments nutritionnels solaire et capillaire Innéov

Mon expérience s’avère encore courte pour vous donner un bilan global. Quoi qu’il en soit les gélules sont de petite taille, verte, facile à ingurgiter et sans gout particulier. Et cela est clé pour moi car j’ai de mauvais souvenirs avec Oenobiol que j’avais testé et dont les gélules cumulaient le double handicap : trop grosse et un goût désagréable et persistant en bouche. En moins d’un mois, j’ai pu observer une chute de cheveu un peu ralentie, mais pas encore de résultats vraiment satisfaisants sur le volume ou la densité perçue. Vu l’enjeu, j’ai décidé de persévérer sur ce complément nutritionnel cheveux.
Le prix de la cure est relativement élevé : 26€ par mois, 65€ pour 3 mois. Vous pouvez les acheter auprès de votre pharmacien ou directement sur des sites de pharmacie en ligne .

Mon avis : une cure à faire au printemps ou à l’automne au moment où les cheveux sont en phase de chute ou quand votre organisme est un peu malmené (modifications hormonales par exemple). Je vous conseille également d’adopter une alimentation qui privilégie le zinc (plateaux de fruits de mer, céréales) et les oméga 3 (huile de colza, de noix, des poissons gras comme le saumon ou la sardine), des plaisirs onéreux mais bons pour la peau et les cheveux. car rien ne vaut les nutriments dorigine naturelle, ils sont mieux assimilés que les apports de synthèse.

Lire pour comparer l’analyse sur les compléments Oenobiol capillaire pour fortifier cheveux et ongles que j’ai faite ici.

Edit : L’Oréal annonce la fin de sa joint-venture avec Nestlé et l’arrêt à venir de la commercialisation d’Innéov (ici). Si vous avez du mal à trouver le produit, vous pourriez être intéressée par l’offre de complément alimentaire cheveux d’Arkopharma  Lire mon avis sur ce complément cheveux ici

Vous pourriez aimer lire également :