Cultissime, le coton à démaquiller Demak’up innove encore

demak up

Depuis 30 ans, le coton à démaquiller s’installe en bonne place dans notre salle de bains, notre trousse de toilette ou notre trousse de voyage. Incontournable le matin et le soir, il adopte deux formats : le disque ou l’ovale chez Demakup, en carré chez d’autres.

coton-demakup

Des formats en fonction de son utilisation : nettoyage au disque le matin à l’aide d’une lotion pour éliminer tous les déchets produits par nos cellules la nuit. Et oui, c’est le moment où les cellules cutanées sont le plus actives et se régénèrent. Le jour, elles se défendent contre les agressions et l’oxydation. La nuit, opération détox et régénération. Donc, le matin, un grand coup de balai s’impose pour éliminer toutes les impuretés et cellules mortes. D’ailleurs, regardez l’état et la couleur de votre coton les matins d’été quand vous avez bronzé la veille. Régime intensif nocturne de détox. C’est un moment privilégié de purification et le parfum de votre lotion nettoyante joue un rôle majeur de plaisir dans cette phase. Pour ma part, j’aime que ma lotion soit légèrement astringente pour resserre les pores et afficher un grain de peau plus fin et plus frais.

demakup-disque-et-ovale

Quant à la soirée, la forme et le nombre de coton à démaquiller sont fonction de l’importance et de l’intensité du maquillage adopté, la forme ovale plus généreuse s’y prête bien.  Cette étape du démaquillage fait partie intégrante du rituel de préparation au sommeil. Les gestes de démaquillages sont à la fois plus lents, plus doux pour bien enrober le maquillage et en éliminer toute trace. Je vous conseille un éclairage assez doux, mais surtout un produit de démaquillage efficace comme l’eau micellaire Créaline ou le lait démaquillant si il y a beaucoup de gras à éliminer. En cas de maquillage des yeux waterproof (mascara par exemple), une lotion démaquillante adaptée comme Cils Demasq de Gemey s’impose. Pour ne pas avoir à trop frotter cette zone ultra-fragile que constitue la paupière. Bien sûr, la forme et la texture du coton joue un rôle important.

Pourquoi le coton Demak’up est-il mon fidèle allié ?

A la différence des cotons de marque distributeurs, ils ne boulochent pas, ne laissent aucune particule de coton sur la peau et surtout, ils facilitent et accélèrent le démaquillage.  Ils offrent une vraie sensation de confort et la nouveauté Cocoon en est parfaitement l’illustration. Avec sa texture 3D molletonnée. fini les croisillons du nid d’abeille (les adeptes de demak’up Expert comprendront), voici maintenant les stries en volume sur une face pour l’étape du démaquillage. La seconde face du disque ou de l’ovale, quant à elle, est lisse pour une finition tout en douceur. Des nouveautés Demakup à paraitre dès la rentrée de septembre. Prix accessible, environ 1,99€ pour le paquet de 52 ovales à démaquiller ou de 85 disques à démaquiller. Plus de détails sur le site demakup.fr.
En revanche, je suis beaucoup moins adepte des lingettes car je trouve qu’elles ne laissent pas la peau aussi nette. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Autre élément de réassurance au-delà de la position de leader qu’occupe Demak’up, c’est aussi son appartenance au groupe SCA spécialiste du coton et du papier (la marque Lotus lui appartient également). Des métiers qui nécessitent à la fois une expertise multi-sensorielle, mais aussi un engagement dans le développement durable !

Une réflexion sur « Cultissime, le coton à démaquiller Demak’up innove encore »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.