Rien que pour vos yeux : Bourjois, La Roche-Posay, Arcancil…

Pour cette revue des innovations yeux de la rentrée, j’ai retenu les mascaras Bourjois, La Roche-Posay, Arcancil et le crayon khôl Yves Saint Laurent. Parce que la séduction passe par le regard, nous n’hésitons pas chaque matin à nous maquiller les yeux dans la voiture avec le petit miroir de courtoisie en prenant des risques inconsidérés : dérapage du trait d’eye-liner, pénétration du crayon khôl dans les yeux, ombres à paupières trop chargées. Pas évident dans ces conditions. Car les yeux sont d’une grande fragilité et leur maquillage demande de la précision.

innovation-yeux-2015

 

 

Nouveautés mascara volume de la rentrée : Bourjois, La Roche-Posay, Arcancil

Comme pour les cheveux, l’attente volume est forte pour les cils et chaque marque sort régulièrement une innovation. Chez Bourjois, ce qui m’a plu, c’est la praticité, la maniabilité de la brosse, la forte charge en pigments noirs pour un résultat intense et profond avec l’édition ultra black. Sans compter son prix accessible à moins de 15€.

nouveauté-masacara-septembre
Pour toutes celles qui ont les yeux sensibles, je recommande le nouveau mascara Respectissime volume de La Roche-Posay. Sa formulation est extrêmement poussée : cocktail d’actifs soin pour fortifier les cils et d’actifs apaisants pour éviter les irritations, mais aussi demi-sphères pour gainer et volumiser le cil sans l’alourdir. Et bien sûr, une charte de formulation exigeante pour la marque leader de la pharmacie avec notamment du liquide lacrymal reconstitué pour être au plus près de la physiologie des larmes. A moins de 20€.

mascara-arcancil

Quant à Arcancil, une marque de maquillage ancienne remise au gout du jour, son kit ooh lala a été conçu pour épaissir et allonger les cils de façon spectaculaire. Un kit pour un double produit et un triple geste : 1. je passe le mascara volume, 2 je pose une couche de cils extensions, à base de fibres de nylon, 3. je repasse une couche de mascara pour un résultat étonnant et longue durée. Mon conseil : le faire bien assise face à un miroir ou debout dans sa salle de bains, en tout cas, pas dans la voiture au feu rouge. Intéressant quant on veut tout miser sur le regard. Plus de détails sur le site aracancil.com

Geste de finition du maquillage des yeux, l’eye liner ou le crayon khol : Bourjois & Yves Saint Laurent.

Pour ma part, je suis assez adepte de l’eye-liner Bourjois car il permet un tracé hyper fin, mais mieux vaut avoir une bonne pratique de la gestuelle sous peine de s’énerver et de recommencer moult fois. Son avantage, le trait tient super bien, il ne coule jamais. Il dure longtemps et n’est pas cher : 14€.

maquillage-yeux-nouveautes

Volonté de changement : j’ai été séduite par la forme généreuse du khol kajal d’Yves Saint Laurent. Selon la façon dont on l’oriente, il offre des résultats maquillage différent : précis ou au contraire plus estompé. Malin quand on aime bien changer de look. Conseil : le placer quasi parallèlement à la paupière supérieure pour un tracé plus fin et graphique. Pour un trait plus flou et plus épais, l’appliquer perpendiculairement à la paupière. Il peut même s’utiliser en fard à paupière, un produit hybride par excellence ! Ce qui me plait : la palette de teintes profondes et riches : le vert anglais notamment, pour un noir teinté de vert. Mais aussi le confort et la glisse. En vente dans les parfumeries indépendantes, chez Sephora, Marionnaud, Nocibé au prix de 29€.

crayon-khol-yeux-yves-saint-laurent

Pour sophistiquer et adoucir le regard, les ombres à paupières Bourjois.

Ce n’est pas obligatoirement un geste qui fait partie de la routine quotidienne, mais l’ombre à paupières finit le maquillage des yeux. A recommander en soirée, elle apporte cette touche de sophistication qui fait se sentir plus féminine et séduisante. J’aime travailler au doigt celle de Bourjois.

nouveau-ombre-paupieres-bourjois

Ces petits fards à paupières cultes dans leur boite ronde offrent une infinie variation de teintes, dont les subtiles Emauvante (fini nacré) et Utaupique (fini mat). Leur texture crème-poudre s’applique, se travaille et s’estompe très facilement et a assuré leur succès depuis tant d’années (1912, cf l »article du blog). Leur avantage : impossible de faire un faux pas tant l’estompe est aisée et les teintes avec des variations mates, nacrées ou pailletées faciles à porter. La boite a été revue, plus plate pour prendre moins de place dans la trousse de maquillage. En vente à Monoprix et en parfumeries, grands magasins mais aussi dans les boutiques Bourjois autour de 10 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.