[Voyage] Le charme de Kyoto sous les couleurs de l’automne, les incontournables

L’automne est une période idéale pour découvrir le charme de Kyoto, ancienne ville impériale aux temples et aux parcs magiques. La ville impériale donne à voir une autre face du Japon que Tokyo, empreinte d’histoire, de culture et de gastronomie. L’atmosphère qui y règne séduira tous les voyageurs, les amateurs du Japon comme les néophytes. L’on y accède en 2 heures 15 de la capitale via le Shikansen, le TGV japonais. Un train tous les 10 minutes, inutile de réserver sa place à l’avance.

charme

Tomber sous le charme de Kyoto : parcs et temples magnifiés par les couleurs de l’automne.

Mon conseil : visiter Kyoto à pied et à vélo pour profiter pleinement du charme de Kyoto, de son rythme zen et des grands parcs et espaces verts qui jalonnent les bordures de la ville. À l’automne, les jardins japonais offrent un spectacle exquis où les couleurs des feuilles créent une riche palette chaude.

couleurs automne

Les jeunes japonaises aiment s’y promener en yukata (kimono d’été qu’elles louent durant leur séjour à Kyoto) pour s’y faire photographier et alimenter ainsi leur compte Line – la messagerie japonaise concurrente de Facebook, Messenger.

Le temple Chonin est l’un des plus importants temples de bois de Kyoto. Imposant par sa taille, il a été reconstruit au XVIIe siècle. À proximité, se trouve le charmant jardin Hojo.

En décembre, certains temples sont éclairés de nuit et leurs éclairages subliment les érables japonais ou momiji au feuillage rouge flamboyant qui les entourent.

Leur visite est spectaculaire, il en est ainsi du temple Kiyomizu-dera, un temple boudhiste classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Sa particularité : il est construit sur 139 piliers de bois. La porte principale rouge se détache avec majesté à l’entrée, à sa droite un élégant pavillon, pagode élancée.

Après avoir traversé le temple, il faut passer de l’autre côté pour bénéficier d’une superbe vue sur le temple, puis descendre en contre-bas et admirer la vue de la ville. À la différence des temples shinto, les temples boudhistes sont payants.  

S’informer sur les incontournables culturels  de jour et de nuit.

Les visites nocturnes des temples peuvent s’effectuer de fin octobre à début décembre. Plus de détails sur le site vivrelejapon.com ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *