Vitrine internationale pour l’Occitane et sa politique biodiversité: le congrès mondial de la nature

Le congrès mondial de la nature qui se tient actuellement à Marseille offre une vitrine extraordinaire au groupe L’Occitane. Ce dernier a ainsi pu communiquer auprès du grand public comme des acteurs politiques de 160 pays sa vision du développement durable. Son programme d’action pour préserver la nature et en faveur de la biodiversité a bénéficié d’une tribune exceptionnelle.

vitrine loccitane nature

Moins visible que le climat, la biodiversité est au coeur du congrès de Marseille

Le congrès mondial de l’Union internationale pour la conservation de la nature UICN a été inauguré par Emmanuel Macron le 3 septembre 2021. Organisé tous les quatre ans, il rassemble à la fois des acteurs publics, des ONG et des entreprises avec pour objectif de faire avancer la préservation de la biodiversité. Il dresse des priorités mondiales de la protection de la nature. Exemples concrets, la protection des espèces menacées et des forêts primaires… Le président Emmanuel Macron a mis l’accent sur la préservation des mers et des océans. Ce congrès est à la fois une vitrine et un forum pour sensibiliser le grand public au déclin de la biodiversité et des écosystèmes (forêts, océans, littoraux). Il permet aux acteurs économiques de partager leur plan d’action, comme ce fur le cas pour le groupe cosmétique L’Occitane.

produits loccitane

L’Occitane puisant son ADN dans la nature a communiqué ses axes stratégiques à cette vitrine écologique.

Fils du CEO de L’Occitane, Adrien Geiger a mis en perspective la politique biodiversité dont il a la charge. « La crise actuelle confirme plus que jamais le besoin d’engagement des entreprises. Si la biodiversité a toujours été pour nous source d’innovation et d’inspiration, la collaboration et le partage d’expériences nous permettra de l’intégrer encore davantage à nos décisions et à nos activités. Nous agissons par conviction, mais pas seulement car prendre soin de la biodiversité, c’est prendre soin de nos matières premières et donc de notre business ». Pour l’Occitane comme pour l’ensemble des fabricants de cosmétiques, l’enjeu se situe avant tout dans l’approvisionnement des matières premières végétales et dans les emballages. Autour de 4 axes :
– Éviter, autant que possible, que toutes ses matières premières végétales proviennent de cultures à impact négatif sur la biodiversité

– Réduire son impact sur l’écosystème de ses activités directes : empreinte eau de ses usines de Manosque et de Lagorce, transformation à terme de l’outil de production en usine sèche, lutte contre la pollution plastique et la réduction des déchets dans la conception des produits: matériaux recyclés, allègement des emballages, développement des recharges et de la vente en vrac …
– Restaurer et régénérer, la priorité est donnée aux pratiques d’agriculture régénératrice (beurre de karité au Burkina, immortelle en Corse, lavande en Provence…) et aux projets de reforestation (amandiers puisque l’un des bestsellers de la marque L’Occitane est la collection Amande)
– Transformer en incitant ses employés, ses fournisseurs à s’engager dans la transition écologique. Et en nouant des partenariats avec des ONG. À l’instar de OP2B – One Planet Business for Biodiversity, Ellen McArthur Foundation, Global Shea Alliance, RE100, Association for Sustainable Derivatives, Responsible Beauty Initiative, UEBT, France Amande.
Très concrètement, L’Occitane cherche à être certifié B Corp d’ici 2023.

Autre marque de luxe à avoir fortement communiqué par le passé sur les espèces menacées, la marque Lacoste et sa campagne Save our species décrite dans cet article du blog. La marque de sportswear chic a en effet signé un partenariat avec l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Une partie des fonds récoltés est allouée à lUICN, organisateur du congrès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.