Après Rihanna, Victoria Beckham lance ses cosmétiques digitalement

Après le succès de Rihanna, Victoria Beckham se lance dans l’aventure cosmétique. Elle annonce le lancement de sa marque éponyme dans l’univers des soins visage et du parfum. Lancée en en partenariat avec Kendo – LVMH et Sephora, la gamme de maquillage Fenty de Rihanna a connu un très vif succès. Surfant sur les valeurs porteuses de diversité, elle s’est démarquée par son offre fond de teint extrêmement large. Fenty propose ainsi une quarantaine de nuances pour coller à toutes les carnations. De plus, pilotée depuis les États-unis, cette Beauty for All s’est développée à l’aide des réseaux sociaux sur lesquels Rihanna dispose d’une puissance de frappe sans égal, et sur le réseau mondial de Sephora. 

victoria beckham cosmetiques

Victoria Beckham capitalise sur son expérience commune avec Estée Lauder  

Forte de sa notoriété, elle avait déjà fait un premier pas dans le maquillage sous la houlette de la marque Estée Lauder. Cette collaboration avait pris la forme de deux collections maquillage successives en septembre 2016 et septembre 2017. Pour créer ces capsules, Victoria Beckham avait puisé son inspiration dans ses propres gestes, ses routines et ses voyages.

Séduite par la dimension scientifique des soins, elle s’entoure de Sarah Creal qu’elle a débauchée de chez Estée Lauder. Elle avait déjà travaillé directement avec elle sur les deux collections capsules de make-up. Cette fois-ci elle lui confie la présidence de la marque. Comme pour son business mode, elle est soutenue par le fonds Neo Investment Partners qui détient par ailleurs la marque de parfums londoniens Miller Harris. L’originalité de ce lancement réside dans son business model : une Digital Native Vertical Brand (DNVB). Les produits seront en effet en vente sur le site victoriabeckham.com à partir de cet automne.

Victoria Beckham capitalise aussi sur sa propre puissance sur les réseaux sociaux

Bien entendu, le lancement de ce projet a été annoncé sur les réseaux sociaux par Victoria Beckham elle-même. Sur Twitter comme toute information liée à l’actualité le 13 février dernier. « Je suis si contente (excited) d’annoncer le lancement de Victoria Beckham Beauty cette année » avec le hashtag #VBBeauty.

victorai beckham twitter

Sur Facebook, elle utilise le format vidéo live pour se confier. « À vrai dire, je suis en train de créer ma propre couleur, mais aussi ma propre ligne de crèmes de soin et un parfum ». D’ores et déjà, il est possible de s’inscrire à la Newsletter pour suivre les actualités de ce prochain lancement. La jeune marque pourra capitaliser sur les communautés de fans ou de followers de Victoria Beckham sur les réseaux sociaux : 24,5 millions sur Instagram, 3,1 millions sur Facebook. Une chaine sur YouTube a même été créée en amont pour délivrer conseils et tutoriels et constituer une communauté de beauty addicts. Quant à l’approche consommateurs, elle privilégiera l’approche globale de la beauté inside and out, une démarche très tendance.

victoria beckham youtube

Un même business model que pour les cosmétiques de son mari, David Beckham

Avec cette nouvelle initiative, la chanteuse et modeuse britannique rejoint son mari qui a créé une ligne de skincare et soins pour la barbe et les cheveux avec le groupe L’Oréal sous la marque House 99. Une aventure tout aussi digitale décrite dans ce post du blog. Et comparée au business model de Fenty beauty. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.