Botox : quoi de neuf vingt ans après ?

Avec le port du masque, tous les regards se tournent vers le haut du visage ! Nous investissons désormais dans le soin et le maquillage des yeux et pourquoi pas dans le botox ? Car c’est au niveau du contour de l’oeil que la peau est la plus fine, elle marque plus vite les signes de l’âge. Cette année, les traitements au botox se sont envolés. Séduite par leur efficacité immédiate, je me suis laissée tenter et partage avec vous les avancées sur la toxine botulique et mon expérience.

Les avancées du botox

Il y a 20 ans, le laboratoire Allergan commercialisait la toxine botulique sous l’indication traitement anti-rides temporaire et le nom de Botox®. Malgré un succès incontestable, peu de laboratoires ont investi le filon : Galderma (en partenariat avec Ipsen) et l’allemand Merz. À la différence de l’acide hyaluronique (décrit dans cet article du blog), les formules diffèrent peu et les résultats sont proches. Le progrès se situe davantage dans l’applicateur.

Comment agit la toxine botulique sur les rides ?

Le traitement consiste à injecter de très faibles doses de toxine botulique directement dans les muscles responsables des rides d’expression autour du contour de l’oeil. Elle réduit ainsi leur force de contraction et entraine un lissage des rides pour quelques mois. L’expérience et le savoir-faire du médecin esthétique ou du dermatologue sont essentiels pour injecter le produit aux bons endroits en fonction de la morphologie du visage et des zones de contractions. L’originalité de la Maison Lutétia réside dans l’injecteur utilisé par ses médecins. Il est spécialement conçu pour permettre de traiter les sinuosités de la peau. Contrairement aux injections de Botox dites « classiques » réalisées au moyen d’une seringue, l’injecteur permet de doser et de gérer de façon précise la quantité de toxine botulique.

Mon expérience du botox et avis

Dans le cadre très chic de la Maison Lutétia, je suis accueillie par le médecin qui m’explique le processus du botox, les risques et les précautions à prendre après le traitement. Je signe ensuite une décharge et laisse le médecin oeuvrer. Pour ce faire, le médecin esthétique me demande d’exagérer mes mimiques pour identifier les différents points d’injection au crayon blanc. Dans mon cas, 5 à 6 sur le front et 3 sur la patte d’oie avec de plus fortes doses. Car j’ai précisé que je ne souhaitais pas obtenir un front totalement lisse qui aurait contrasté avec le reste du visage. Allongée sur la table, je ne ressens quasiment rien lors des multiples injections. Une légère crispation lorsqu’elle traite la patte d’oie, c’est-à-dire les rides du contour de l’oeil. Le geste est rapide et sûr, en 10 minutes l’affaire est bouclée. Dans les jours qui suivent, je guette les modifications sur mon visage. Le lendemain, je scrute un petit bleu à gauche de l’oeil, un hématome peu marqué. En revanche, ni oedème, ni rougeur pour ma part. Au bout de cinq jours, les premiers résultats apparaissent. Mon front se déplisse et mon regard est plus frais, surtout quand je souris. En une semaine, les traits paraissent moins tirés et j’avoue, c’est assez bluffant. Tout en restant plutôt naturel, aux dires de mes amies à qui je n’hésite pas à en parler. Je reviens 2 semaines après pour la visite de contrôle. Je confirme au médecin que je suis satisfaite du résultat, je n’ai pas de demande complémentaire. Au vu des prix, j’espère juste que le résultat durera plutôt 4 mois que 3.  Les tarifs : 350€ pour une zone précise, 450€ pour l’ensemble du haut du visage, c’est-à-dire les rides de la patte d’oie, du front et entre les sourcils, appelée ride du lion.

Conseils post traitement botox

Pendant les 4 heures qui suivent les injections, il est recommandé de ne pas faire de sport intensif, ni de s’allonger.
Mieux vaut éviter les manipulations du visage ou les massages appuyés pendant les 24 heures qui suivent la séance. En revanche, le maquillage est possible 2 heures après. Bannir également sauna et hammam dans les 2 jours qui suivent. Mais bon, en période de confinement… Bref, vous pouvez reprendre une vie normale ! Plus de détails sur le site Et cela marche aussi pour les hommes

Maison Lutétia est ouverte pendant le confinement

Maison Lutétia, 6 rue Ampère 75017 Paris

Masque, le cosmétique favori d’Instagram : Cha-Ling

Instagram transforme l’industrie cosmétique dont les nouveaux produits tentent d’être toujours plus photogéniques. Le cosmétique favori d’aujourd’hui : le masque dont les accros d’Instagram partagent l’expérience, l’usage davantage que le résultat avec 2 millions de publications #facemask. L’essor des masques est fulgurant ces dernières années avec des croissances à 2 chiffres. Chaque marque rivalise pour concevoir celui qui sera le plus instagrammé, par sa couleur, sa galénique ou encore son packaging. Avec la mode du selfie, le marché explose et la segmentation avec. On trouve désormais des masques par saison, par moment (week-end, nuit) ou par zone (menton, front..). Le produit est souvent généreux et accessible en prix car moins onéreux qu’une crème visage. Dernier en date et hautement instagrammable, le masque pour les yeux de la jolie marque Cha Ling.

tea bag puer

Masque favori: l’étonnant masque en tissu de Cha Ling allie efficacité et plaisir

Cha Ling, marque naturelle qui puise dans le vertus du thé chinois Pu’er, propose un masque en tissu aux propriétés étonnantes. Marque luxe et engagée de la galaxie LVMH, elle nous offre au travers de ce masque défatigant pour les yeux de prendre du temps pour soi. Pour méditer, pour se faire une beauté, pour se recentrer sur soi-même.

masque yeux tissu

En cela, elle rejoint une tendance forte du moment, la quête de sens, de detox, d’isolation par rapport à un environnement survolté, pollué. Cela prend d’autant plus de sens que le contour de l’oeil en est la première victime. C’est là qu’apparaissent les premiers signes de fatigue ou de l’âge: cernes, poches, ridules ou rides… Le geste proposé par Cha Ling s’inspire d’un secret de beauté séculaire à base de sachets de thé frais.

masque favori tissu

Mon avis : j’ai aimé prendre les 10 à 15 mn de repos conseillées pour la pose du masque. Un masque yeux lissant doté de 99% d’actifs naturels (3 poudres anhydres à usage unique – sans conservateur) à appliquer dès les premiers beaux jours. Avant de l’appliquer sur les yeux, il faut le laisser tremper 30 secondes et pas plus pour bien imprégner les actifs d’eau. La nouveauté réside dans la sélection de 3 poudres :

  • la poudre de thé à action anti-oxydante
  • la poudre naturelle d’acide hyaluronique pour une action hydratante et anti-âge
  • la poudre d’amidon à effet coussin (hygroscopique) pour la fraîcheur immédiate.

Masque lissant Cha Ling à usage unique – 20€
En vente sur le site de la marque et dans le stand du grand magasin Le Bon Marché. Ainsi qu’au Spa The Peninsula. Sinon en Chine : Hong Kong et Shanghai. Au-delà du masque, la marque propose des soins dédiés au regard: démaquillant et sérum yeux.

demaquillant et serum yeux

Instagram est devenu un outil marketing central pour les marques de beauté. Il démultiplie le bouche à oreille et devient un levier d’acquisition fort utile à moindre coût. Les générations Y et Z en sont addicts. Elles suivent les recommandations de leur influenceur favori. En novembre 2017, le réseau ne comptait pas moins de 800 millions d’utilisateurs actifs. 80% de ses membres suivent une marque et 60% déclarent découvrir des produits et des services via l’application, selon une étude d’Instagram. Parmi les 7 millions de publication #mask, voici deux posts hautement likés.

Instagram a ainsi lancé la tendance des masques noirs au charbon, des masques purifiants qui ont d’abord  séduit les consommateurs asiatiques avant de déferler en Europe. 450 k publications #blackmask et 160k #charcoalmask. Des masques noirs peel-off qui existent au Japon depuis une dizaine d’années. Sephora, toujours à l’affût des tendances, distribue la marque japonsiase Boscia avec ses masques noir au charbon ou vert au matcha.

black mask Japan

Les marques rivalisent de créativité pour créer des concours sur instagram et générer de l’engagement sur les réseaux sociaux. Cette frénésie de masques « instagrammables » et les selfies qui les accompagnent feraient presque oublier que l’authenticité et la qualité de l’expérience sont des valeurs pérennes qui font que les gens ont envie de réacheter. Alors, les masques seraient-ils une bulle spéculative dont les Millennials zappeurs se lasseraient vite ?

Ces yeux qui nous trahissent : cernes, rides. Soins Skinceuticals, Kiehl’s

Parce que la peau y est la plus fine, le contour de l’oeil reflète notre fatigue avec les cernes et les poches, notre âge biologique avec les rides qui s’installent et la perte progressive de fermeté de la paupière supérieure. Cette zone mérite toute notre attention et un soin adapté à sa fragilité. Conseils et avis sur 2 soins ciblant le contour de l’oeil de 2 marques américaines empreintes de l’univers pharmaceutique : Skinceuticals et Kiehl’s.

cernes

Combattre cernes, poches, rides au quotidien : crème ou sérum ?

Plus fine, plus sèche et sollicitée par les 10 000 clignements des yeux, la peau du contour de l’oeil mérite un traitement de faveur et des formules adaptées. Des formules adaptées en termes d’actifs et de textures. Côté actifs, il est important de prendre en compte la physiologie particulière du contour des yeux. Sa finesse s’explique par un derme plus fin qui marque plus vite les rides. Ces fameuses rides dites de la patte d’oie qui apparaissent dès la trentaine. Certes, elles ont du charme car elles sont plus présentes quand nous sourions. Pour autant, le temps passant, nous nous focalisons dessus et décidons de les combattre avec des produits aux actifs appropriés : agissant sur la structure et le fonctionnement du derme. De plus, avec l’âge, le réseau lymphatique et sanguin ralentit, provoquant l’accentuation des poches et des cernes, pour compléter le tableau. Bref, le combat est global et le Graal est de trouver des soins qui s’attaquent à tous les fronts. C’est pourquoi, dès 35 ans, certaines recourent à l’injection de botox pour cibler les rides de la patte d’oie.

Contour de l'oeil, objet d'attention ©Florian Sommet
Contour de l’oeil, objet d’attention ©Florian Sommet

Mon choix : Parce que les besoins diffèrent entre le jour et la nuit, j’utilise un duo de produits spécialistes des yeux. Ma routine du matin intègre le sérum-gel AOX de Skinceuticals. Le soir, je passe au sérum anti-rides fermeté de Kiehl’s. Pourquoi ? Le sérum-gel AOX est riche en anti-oxydants pour protéger le contour de l’oeil (impossibilité de mettre des produits avec filtres solaires chimiques sur cette zone fragile). Il contient notamment 5% de vitamine C Pure dans une texture fine et fraiche. Il cumule 3 missions : protection + anti cernes + anti poches. Le soir, je privilégie un soin réparateur qui joue sur la fermeté et les rides. Car c’est la nuit que les cellules sont les plus disponibles pour se réparer et réparer les dégâts. J’opte pour le sérum Super multi-corrective eye opening de Kiehl’s. Un nom super long pour un petit produit… Mais l’idée du eye-opening, j’aime bien. Surtout que le produit contient de l’acide hyaluronique fragmenté.
Mon avis : Côté texture, ma préférence va à la texture serum-gel légèrement orangé du faite de la vitamine C de Skinceuticals, car elle pénètre super bien. De même, le flacon-pompe est super car il délivre une faible quantité, juste ce qu’il faut. Quant au produit Kiehl’s, sa texture blanche est un peu plus crémeuse et la pompe en délivre un peu trop.

contour-oeil-florian-sommet

 

Mon conseil : appliquer le soin contour de l’oeil en micro-dose, l’étaler doucement sans dépasser la pommette pour éviter l’accentuation des poches.

ligne-anti-rides-creme-yeux-kiehl's

Voici la ligne dédiée aux rides et à la perte de fermeté de Kiehl’s, la crème intègre désormais un SPF30 pour la protection de jour (attention à ne pas en mettre sur le contour de l’oeil). Des produits No gender ou unisexe, qui peuvent être utilisés autant par les femmes que par les hommes. Alors, n’en privez pas votre homme, si vous aimez partager.

Skinceuticals et Kiehls ? 2 marques américaines à forte empreinte pharmacie.

Skinceuticals est arrivée plus récemment en France. Cette marque championne des anti-oxydants se positionne sur l’accompagnement des soins médicaux esthétiques (laser, injections, peeling) et propose des formules anti-âge à très forte concentration d’actifs anti-oxydants. Elle est prescrite par 27 000 dermatologues, médecins ou chirurgiens esthétiques, pharmaciens.
Quant à Kiehl’s, cette marque trouve ses racines dans une pharmacie à New York en 1851, c’est une marque fondée sur un paradoxe : l’esprit apothicaire unisexe et l’esprit fun et décalé new-yorkais. Je vous engage à découvrir leur diagnostic de peau de 15 minutes (gratuit) dans leurs boutiques à Paris et à leur univers déjanté (squelette Mr Bones, moto Harley Davidson, mur de briques et lustre…). Tout un univers fort chaleureux. Sinon sur leur site web kiehls.fr

boutique-kiehls-consultation-diagnostic

 

Les sourcils, objet de tendance & de toutes les attentions au Boudoir du Regard

La séduction passe par le regard depuis toujours, mais les tendances beauté ont récemment mis en exergue les sourcils. En témoignent les commentaires et produits dédiés aux sourcils. Mais aussi la figure de Cara Delevingne qui en a fait sa marque de fabrique. A l’écoute des tendances, un institut de beauté s’est spécialisé sur les yeux et les sourcils, le Boudoir du regard depuis 6 ans.

sourcils-Cara-Delevingne

La ligne et la forme des sourcils sculptées à la pince.

Les sourcils sont les marqueurs de notre époque et de la mode. Ainsi, ils datent facilement les photos des années 70 avec leur ligne très fine. Certaines d’entre nous sont des addicts du sourcils, traquant le moindre poil qui dépasse à la pince. D’ailleurs, d’après un sondage auprès de plus de 2800 femmes, les anglaises estiment que les sourcils épais et franchement redressinés constituent devant le contouring l’atout beauté le plus élégant de ces 10 dernières années. Certainement influencées par le succès de l’actrice américaine Camilla Belle.
Aujourd’hui, le sourcil est épais, sans être totalement naturel. Sa ligne se doit d’être affirmée pour intensifier et éclairer le regard. C’est pourquoi, le soin proposé au Boudoir du Regard passe par l’étape initiale du dessin avant l’épilation à la pince. Un protocole de soin qui dure 20 minutes et que j’ai expérimenté (coût 30€). Pour un résultat qui dure plusieurs semaines et une ligne de sourcils parfaite. Une ligne que l’on peut entretenir chez soi à la pince, mais en gardant la main légère car très vite, on aurait tendance à trop épiler en voulant égaliser.

soin-sourcil-regard
Des lits immaculés pour accueillir des protocoles de soin des sourcils experts

Une méthode inspirée des Etats-Unis et développée par la fondatrice, Florence Temim. Des protocoles prodigués dans chacun des instituts car depuis 2010, cette enseigne fait des petis à Paris, Neuilly et en province. Avec toujours le même concept retail, un écrin lumineux au décor blanc immaculé, un havre de détente pour confier nos sourcils ou nos cils à des mains expertes.

boudoir-du-regard-Neuilly

Une offre de prestations expertes et exclusives avec restructuration des sourcils à la pince, extension, micropigmentation… Des techniques pointillistes ou minutieuses, ultra pointues pour redonner force et harmonie au regard… mais aussi pose de mascara semi-permanent ou réhaussement de cils que j’avais décrit dans ce post. Une technique qui m’avait beaucoup bluffée, idéale pour l’été.
Dernier Boudoir, celui de Neuilly géré par la très avenante Cathy vient de s’ouvrir au 30 rue Montrosier.
tel 01 46 24 36 43.
Ouvert du lundi au samedi de 10H à 19H.
Plus de détails sur les prestations proposées et les 7 autres adresses sur le site www.boudoirduregard.com.

Wonderstripes : arme anti paupière tombante pour notre président et les fêtes

Innovation originale et pratique pour corriger la paupière qui tombe, Wonderstripes ouvre le regard en remontant temporairement nos paupières pour une soirée ou une apparition médiatique ou sociale. Pas besoin de lifting paupière ou de blépharoplastie, nom savant de la chirurgie des paupières. Votre regard redevient intense et jeune. Magique ! A conseiller à l’équipe de communication de l’Elysée…
Hollande-paupieres-tombantes

Quel secret se cache derrière l’arme qui corrige la paupière tombante, Wonderstripes ?

Un patch de beauté permettant de corriger la ptose, autre nom savant de la perte de fermeté, de la paupière supérieure. Ephémère, mais efficace, une correction optique à combiner avec du maquillage. Ce patch de beauté transparent en silicone existe en trois tailles, il tient toute la journée pour ouvrir le regard. Un produit mixte pouvant séduire autant les hommes et les femmes. L’assurance d’un regard pénétrant, éveillé, pour réussir son effet ! De belles soirées de fêtes en perspectives.
Un mode d’emploi simple : nettoyer tout d’abord la paupière supérieure avec un coton, refermer la paupière et tirer légèrement le sourcil vers le haut pour coller le patch sur la paupière mobile dans le pli. Pour retirer le patch, il suffit de fermer la paupière puis de tirer sur l’extrémité du patch dans le coin externe de l’oeil pour le décoller.

wonderstripes-patch-paupière

Mon expérience : Une manipulation autrement plus facile que l’application de lentilles. J’ai d’abord commencé par la plus petite taille de patch, on ne sent absolument rien et on ne ressent aucune gêne. Il est indétectable, caché dans le pli de la paupière. Effet lifting instantané. Le regard est comme rafraichi, défatigué. Voici l’exemple d’avant – après figurant sur le packaging : bluffant, non ?

Wonderstripes-avant-apres

Mon conseil : le maquillage est également un plus pour ouvrir le regard, en appliquant une teinte claire de fard sur la paupière mobile et une teinte plus foncée sur la paupière fixe. Vous pouvez également vous maquiller avec de l’eye liner et bien sûr, du mascara. Une nouveauté astucieuse, un cadeau gadget à s’offrir pour les fêtes. Une innovation saluée par Colette qui les commercialise.

Wonderstripes : 64 patchs – 19€, assortiment des 3 tailles, 84 pièces – 25€. En vente chez Colette et sur le site dédié www.wonderstripes.fr, vous y trouverez également plus de détails et de conseils.

Le duo technique pour les yeux : mascara et eye-liner

Le duo quotidien de mon make-up yeux
Le duo quotidien de mon make-up yeux

Vous vous maquillez légèrement les yeux ? Le duo mascara et eye-liner est pour vous, un duo très technique qui fait l’objet de nombreuses innovations et brevets. Le groupe L’Oréal en a déposé ainsi près de 300.

greenmascara

Le mascara, c’est une affaire de couple, une brosse très spécifique alliée à une texture gainante, glissante, waterproof, soin… La pièce majeure de la brosse, c’est le goupillon dont la forme et l’orientation des fibres ou picots, mais aussi la longueur des poils détermineront le résultat maquillage : des cils séparés, recourbés, allongés, épaissis, démultipliés… Au total, des variations infinies du couple brosse/texture pour des produits adaptés à chaque type de maquillage et de nombreux lancements chaque année. C’est d’ailleurs le produit de maquillage le plus vendu.
Mascara_brushes
Honneur aux pionniers : Rimmel et Williams. Eugène Rimmel est à l’origine du premier mascara en 1880, il surligne le regard et colore les cils. Williams est l’auteur américain du cake mascara créé pour sa soeur Maybel et fondateur de Maybelline en 1915. Dans les années quarante, Hélèna Rubinstein révolutionnera également le segment des mascaras en créant le mascara waterproof, puis en 1958 le premier mascara automatique en tube et doté d’une brosse.

Quant à l’eye-liner, c’est également un produit technique dont la précision, le glissant et la tenue sont clés. Son pinceau est constitué de fibres douces, le plus souvent synthétiques, pour une application haute précision et un tracé homogène. L’embout est souvent biseauté pour une meilleure prise en main. Certaines formules sont waterproof (L’Oéal Paris) pour une tenue impeccable toute la journée. A adopter même en dehors de l’été.
POLINA-1
Le conseil que m’a donné une maquilleuse de plateau : appliquer le mascara en zigzag à partir de la racine des cils pour bien les séparer, leur donner du volume et les allonger. Cela évite les surcharges et les paquets tout en les gainant parfaitement. De plus pour l’eye-liner, ne pas s’en tenir qu’à la teinte noire, essayez le brun, le taupe, le mordoré pour les fêtes… Pour le démaquillage, un billet récent est dédié à l’eau micellaire particulièrement efficace même sur les formules waterproof.