Transparence et traçabilité pour Tiffany, onirisme digital pour Van Cleef

Les joailliers investissent le terrain digital pour offrir de nouveaux services, transparence et traçabilité pour Tiffany, expérience onirique pour Van Cleef & Arpels et direct-to-consumer chez Richemont avec la marque Baume pour Millennials. Le joaillier de la Place Vendôme a toujours fait rimer communication et poésie. Si la bijouterie et la joaillerie ont été à la traîne en matière digitale comparativement aux autres segments du luxe, ces nouvelles initiatives montrent que les esprits évoluent.

joailliers tiffany van cleef

Tendance : Tiffany s’engage sur la transparence du sourcing de ses diamants

Tiffany a toujours eu une longueur d’avance par rapport à ses concurrents en termes de digital. Le joaillier américain a ainsi ouvert son premier site e-commerce dès le milieu des années 2000. Précurseur, il a annoncé qu’il dévoilerait systématiquement l’origine de ses diamants d’au moins 0,18 carats à ses futurs clients. Présentés dans les boites iconiques bleues de Tiffany &Co, ces diamants éthiques se verront attribués un numéro de série pour plus de transparence. Et à partir de l’an prochain, les clients pourront même suivre le voyage depuis leur pays d’extraction. Une élégante façon de faire taire la polémique sur les diamants d’origine inconnue et de rassurer les clients aujourd’hui plus conscients de l’éthique depuis le film Blood Diamond avec Leonardo di Caprio. Le joaillier précurseur sur le digital, anticipe les demandes des clients en matière de transparence et d’approvisionnement durable.

transparence

Il surfe sur les tendances perçues par d’autres maisons de luxe du secteur. Ainsi, Chopard assure pour sa part que, dès cet été, 100% de l’or utilisé pour ses montres et bijoux sera extrait de manière durable.

Expérience digitale poétique avec Van Cleef & Arpels

Depuis de nombreuses années, le bijoutier de la Place Vendôme a préempté l’univers de la poésie pour son territoire de communication avec des papillons, des herbiers, des illustrations…Notamment pour sa collection iconique Alhambra. Voici le film qui lui est dédié pour les fêtes de Noël.


En 2018 également, avec l’agence Disko, Van Cleef le transpose dans le digital en offrant une expérience onirique pour le lancement de la collection Le secret. Onirique et ludique puisque l’internaute est invité sur le site comme sur les réseaux sociaux à des jeux de cache-cache, à trouver et à décrypter des messages. Surtout, il peut virtuellement actionner les mécanismes secrets des bijoux et faire ainsi faire l’expérience du savoir-faire maison de Van Cleef dans ce domaine. Voir plus de détail sur le site de l’agence omnicanal Disko ici. 
Côté bijoux également, vous pourriez aimer lire et découvrir l’exposition interactive Boucheron ici.  

Baume montre

Le groupe de luxe Riche lance sa marque de montres direct-to-consumer Baume en réponse au succès de Daniel Wellington

Quant aux initiatives disruptives en horlogerie, c’est la nouvelle marque Baume destinée aux Millennials chez Richemont. Gérée comme une startup, elle veut faire bouger les lignes en surfant sur les tendances du moment, notamment la personnalisation online et le respect de l’environnement (matériaux durables, recyclables et recyclés). De même, TAG Heuer s’est, par exemple, officiellement associé à l’atelier anglais de personnalisation des montres Bamford en mars dernier. Désormais, à l’exception notable de Rolex et de Patek Philippe, les horlogers suisses sont aujourd’hui passés à la vente en ligne. 

Icône ou appli, la joaillerie bouge : Dinh Van, Bulgari

Oscillant entre patrimoine et high tech 2.0, les marques de joaillerie renouvellent leurs objets de communication. Ainsi, la maison de luxe italienne Bulgari, après avoir exposé ses plus belles pièces à Paris en 2010, puis Shanghai et Houston pour fêter ses 125 ans, puis son 130 ème anniversaire, investit la montre connectée, mais aussi les services au travers d’une appli très avant-gardiste qui répond au besoins de sa clientèle. La projetant ainsi dans l’ère 2.0, une ère encore peu investie par la joaillerie.

bulgari.vault-app-185

C’est en effet, sur ce secteur que le luxe est le plus en retard en matière de digital que ce soit dans l’e-commerce que dans le social media ou les applications. Bien que beaucoup plus jeune et plus glam’rock, la marque de joaillerie française Dinh Van adopte une approche beaucoup plus classique pour fêter le quarantième anniversaire de son icône, les menottes.

bulgari.vault-app-1

Plus avant-gardiste et audacieuse, la marque Bulgari surprend le monde feutré de la joaillerie. Elle lance une appli dédiée à la centralisation et à la sauvegarde des données personnelles. Baptisée Bulgari Vault, cette appli est à même de séduire les clients du luxe, aficionados du tout numérique, notamment les asiatiques. Une stratégie qui fait suite à sa montre connectée, présentée au salon de Bâle. Conçue en partenariat avec la société Suisse de cybersécurité Wisekey, cette application propose un espace ultra sécurisé pour stocker toutes les informations sensibles de l’utilisateur : cartes de paiement, mots de passe, photos, documents, passeports…Des informations qui sont chiffrées pour n’être qu’accessibles via la combinaison d’un mot de passe, d’une reconnaissance faciale et digitale et d’un déverrouillage sophistiqué.

bulgari.vault-appli

Le PDG de Bulgari, Christophe Babin, a présenté cette innovation à la presse en commentant ainsi : « Nous nous efforçons d’être à la pointe de la compréhension et de l’anticipation des expériences de luxe. Cette nouvelle offre d’une solution intelligente pour protéger le patrimoine virtuel de nos clients, est une expérience innovante et enrichissante pour nous ».

dinhvan-menottes-fb

 

Quant à Dinh Van, marque de joaillerie créée en 1976 par un designer franco-vietnamien, elle revisite son célèbre produit iconique, les Menottes, à l’occasion de ses 40 ans. Un produit qui bouscule aujourd’hui comme hier les codes de la joaillerie de luxe. Emblème de cette jeune maison française, le fermoir inspiré de 2 têtes de clés entrelacés est au coeur même du design de cette icône des années 80.

publicite-dinh-van-bijoux-2012

Symbole des liens d’amour ou d’amitié comme la collection éponymes de la maison de joaillerie Chaumet, le bracelet Menottes s’est ainsi vu décliné en collier, bague ou boucles d’oreille. Dihn Van crée une version ultra raffinée : un bracelet rigide en or blanc pavé de diamants. Et intemporelle ! En vente dès la rentrée de septembre dans les boutiques Dinh Van.

joaillerie

 

Dommage que cette marque contemporaine de joaillerie joue aussi peu la carte du digital, elle ne compte que 38000 fans Facebook.

bracelet-dinh-van-facebook-2016