Prébiotiques: les soins vegan de luxe Orveda misent sur la biotech

La jeune marque britannique Orveda ouvre la voie des soins vegan de luxe. Des cosmétiques hautement concentrés en actifs issus de la biotechnologie, des actifs fermentés, des prébiotiques. Orveda adopte une approche unisexe et clean. Dépourvue d’ingrédients controversés comme le phénoxyéthanol, la jeune marque cosmétique choisit le pari très tendance du green avec un parti-pris fort  vegan dans la formulation. Sont également bannis le rétinol ou l’acide glycolique pour préserver l’effet barrière de la peau et limiter les risques d’irritation. A contrario, la marque mise sur l’innovation prébiotiques et les dernières découvertes sur le microbiote cutané et les bonnes bactéries pour l’équilibre de la peau. Une fonction clé pour assurer l’éclat de la peau, le fameux glow en anglais que recherchent autant les asiatiques, que les européennes ou les américaines.

cosmetique vegan orveda

C’est pourquoi, on retrouve en transversal dans toute la gamme Orveda, 3 types d’actifs high tech issu de la biotechnologie qui interagissent sur l’éclat : les prébiotiques, le Kombucha ou thé noir fermenté auquel on prête de nombreuses vertus – très en vogue auprès des adeptes du yoga. Et enfin, des enzymes anti-oxydantes issues d’extrait d’algues. 

Plus précisément que sont les prébiotiques ?

Les prébiotiques pour la peau sont des fibres qui favorisent la croissance ou l’activité des bonnes bactéries de la peau. Ils participent au bon équilibre de la flore cutanée et à la protection de l’organe peau. Pour un éclat durable et la prévention des irritations.
Pour maximiser l’efficacité des soins Orveda, chaque soin est vendu chez Harvey Nichols ou en ligne avec un outil ou accessoire spécifiquement choisi : masque en silicone réutilisable, disques pour le produit iconique de la marque, la lotion Healing Sap (produit hybride entre un tonique et une essence, inspiré par la routine asiatique), applicateur roll-on. Une cosmétique qui mixe instrument et formules high tech sans contrainte ou limite de prix. 

Orveda chez Harvey Nichol’s à Londres

Protocole de soin antifatigue & éclat aux prébiotiques et actifs biotech

Pour découvrir ce Graal, nul besoin de franchir la Manche. Orveda vient d’ouvrir son premier spa à Paris au sein du nouvel hôtel Sinner dans le Marais. J’y ai reçu un soin de la peau grand luxe et intimiste. Avec deux zones privilégiées : les contours de l’œil et de la bouche ainsi que le bas du visage, l’ovale. Des zones qui se marquent vite et montrent des rides dynamiques, des rides d’expression qui ont tendance à donner l’impression de traits tirés, marqués. Bref, synonymes de fatigue apparente.

spa sinner Paris

Voici le déroulé de mon soin Orveda, un protocole qui mise essentiellement sur le talent de la praticienne. Digi pressions douces pour le contour de l’œil et bien appuyées sur les maxillaires le bas des pommettes pour un effet lifting. La gestuelle très pro de Sarah efface les marques de fatigue et remonte les traits du visage. Idéal après un trajet en avion car il hydrate et nourrit la peau intensément.

prébiotiques cosmétiques

Mon avis : Les produits bénéficient de parfums subtils et agréables. Les textures sont belles, fines et surtout la marque Orveda se distingue par ses accessoires ciblés et sophistiqués. Quant à la formulation, elle est tendance. La fondatrice d’Orveda a une vision d’avance sur le soin de la peau avec des formules vegan & high tech. Au cœur de ces formules, la concentration élevée en actifs issus de la biotechnologie justifie un positionnement prix luxe. Une petite folie à s’accorder de temps en temps quand on sent que la peau le réclame. Le New York Times a récemment défini Orveda comme « la prochaine marque green culte ». EDIT du 1er juillet 2021: Les cosmétiques Orveda sont désormais vendus en exclusivité dans le nouveau temple de la beauté, Samaritaine Pont Neuf.

sinner paris

Quant au nouvel hôtel Sinner Paris, il y règne une atmosphère atypique, dès lors que vous quittez le rez-de-chaussée. Précédée par le concierge portant un photophore rouge, j’ai eu l’occasion de parcourir ses couloirs sombres rythmés par les portes rouges. Le rouge et le noir régissent l’esthétique de l’hôtel Sinner et j’ai eu l’impression de revivre une déambulation dans la médina de Marrakech, éclairée par la lumière du photophore. Le Sinner Paris offre une expérience originale, avec des chambres décorées de livres et disposant d’une platine et de d’une collection de vinyles. Une atmosphère vintage et intimiste.

platine vinyle

sinner paris chambre

Soin massage Anti fatigue liftant Orveda
45mn pour une récupération profonde de la peau et de l’esprit 150€
Hôtel Sinner Paris, 116rue du Temple, 3ème, détail sur le site sinnerparis.com

Par ailleurs d’autres marques investissent le terrain des prébiotiques cutanés : la start-up britannique Gallinée, la marque green REN Skincare, Novexpert ou La Roche-Posay. De son côté, L’Oréal a d’ailleurs mis en avant dans son exposition Dans ma peau au Musée de l’Homme, le nouveau terrain de recherche qu’est le microbiote ou microbiome de la peau. Lire l’article du blog à son sujet.

Reine de la cosméto bio & chic, Tata Harper plante sa serre en France

J’ai eu cette semaine l’occasion de croiser et de dialoguer avec Tata Harper, la reine de la cosméto bio et chic, voire luxe. Des échanges en français et en anglais puisque cette belle américaine vivant dans le très chic et green Vermont maîtrise la langue de Molière. Papesse des soins cosmétiques naturels et bio, elle poursuit sa route sur des terrains chics comme Le Bon Marché, le 1er magasin à l’avoir choisie en France. Et continue de monter en gamme en se spécialisant sur l’anti-âge et en recourant aux biotechnologies.

Tata Harper reine bio
Tata Harper, la reine des soins bio & chic

Quand je l’ai interrogée, elle m’a précisé que dans la conception de ses produits, elle donne la priorité aux ingrédients naturels, au bio et au développement durable. Et dans cet ordre, la naturalité est la clé à ses yeux. Visionnaire, elle a anticipé et compris l’intérêt majeur de la haute naturalité (teneur maximale en ingrédients naturels : 100%) dès 2010. Elle l’a croisé avec les préoccupations environnementales croissantes. En se concentrant sur le soin de la peau, sa marque éponyme est empreinte de bio et de green sans réelle considération sur le prix. Elle n’hésite pas à rallonger les formules des produits en ajoutant toujours plus d’actifs naturels (jusqu’à 43, loin des préoccupations de la Clean Beauty minimaliste). Tout en s’appuyant sur de nombreuses cautions tendance : Ecocert et Vegan. Et de fait, elle se positionne sur le segment très haut de gamme du bio et de l’anti-âge. Sur la qualité et le luxe des packagings, elle ne fait pas de compromis. Ils sont en verre (matériau totalement recyclable) mais les pompes, elle ne le sont pas. 

creme chic bio bestselle

Crèmes bio & chic : le pari audacieux de Tata Harper. Les raisons du succès

Un pari audacieux et singulier que Tata Harper a réussi grâce à un storytelling efficace, l’adoption des codes du luxe (gamme monochrome verte et or) et le soutien de nombreuses célébrités en phase avec son art de vivre. Très tôt, elle a compris l’intérêt de proposer une vision holistique de la beauté, un art de vivre complet avec sa Beauty Farm, sa production sur place dans le Vermont et sa propre mise en scène. Car elle incarne elle-même cet art de vivre associant nature et chic, décoration verte et antiquités…

creme bio tata Harper avis

La serre que Tata Harper a installée au 1er étage du Bon Marché présente une riche scénographie alliant nature & chic, nature & science botanique à l’image de ses croyances et de son propre art de vivre. Vous y découvriez également ses passions pour la lecture et le jardinage : au-delà de la mise en scène des crèmes visage, cette serre a une âme !
Green House Tata Harper
Le Bon Marché 1er étage au sein de l’espace Lingerie.
Du 14 septembre au 27 octobre 2019

srre tata harper bon marché

Désireuse de clarifier les notions de cosmétique naturelle, cosmétique bio, vegan, et Clean Beauty, vous pourriez lire également cet article du blog.

Tribune 2019, le salon VivaTech rallie personnalités politiques & économiques

VivaTech, salon dédié à la technologie, au digital, est la nouvelle tribune pour toutes les personnalités politiques et économiques à l’échelle française, mais aussi mondiale. À cette tribune adressant autant le présent que le futur, ont pris la parole Emmanuel Macron, Justin Trudeau, les patrons des grands groupes tels Bernard Arnault (LVMH) ou Jean-Paul Agon (L’Oréal). Et bien sûr, les patrons des GAFA ou les spécialistes de l’intelligence Artificielle tels Cédric Villani ou Florence Soulé.

tribune Macron Vivatech

C’est aussi le rendez-vous incontournable des start-ups de la French tech et d’ailleurs qui dessinent au travers de leurs vision et de la technologie l’avenir. Certaines se présentaient aux côté des groupes qui les incubent ou qui collaborent avec. Enfin, the place to be pour les écoles d’ingénieurs ou de commerce, tout comme pour les grosses sociétés qui veulent afficher qu’elles ont pris le tournant de la tech. Question d’image et de communication.

tribune CEO Vivatech

Les innovations mises en avant dans la beauté et le luxe.

Les stands L’Oréal et LVMH étaient parmi les plus remarqués par leur taille, les animations et démonstrations proposées, voire les prises de parole en tribune chez LVMH. En effet, L’Oréal a mis en avant ses développements opérationnels avec Modiface usant de l’IA (Intelligence artificielle) ou de la réalité augmentée. Pour une relation consommateur, un service ou un produit de beauté personnalisé. Car la personnalisation est le Graal. Ainsi, au travers de l’appli Spotscan, L’Oréal et La Roche-Posay permettent un diagnostic de l’acné personnalisé (cf cet article dédié du blog). Une appli lancée conjointement avec Alibaba en Chine.

loreal alibaba

Recourant également à l’Intelligence Artificielle, Vichy réalise un diagnostic de l’âge de la peau avec deux selfies – face et profil -. L’algorithme a été créé sur la base de 6000 images cliniques ajoutées à 4500 photos selfies de femmes de tout âge et de toute origine. Pour comprendre ce diagnostic, voir la vidéo ci-dessous.

Sur le stand L’Oréal, deux autres animations étaient proposées. Intégrant la réalité augmentée (AR), le Virtual Hair Advisor vous permet de tester virtuellement différentes couleurs de cheveux et d’obtenir des conseils d’expert. Quant au fond de teint sur mesure de Lancôme , le teint Particulier, sa technologie était également mise à disposition. Vous pouviez par un outil scanner colorimétrique, identifier votre couleur de teint et le faire fabriquer ainsi sur-mesure avec My Little Factory.

my little factory

Sur le Pavillon LVMH, j’ai pu voir la start-up française Artiris qui propose de composer son propre parfum d’ambiance en temps réel. Une innovation brevetée à base d’huiles essentielles naturelles qui allie haute parfumerie et technologie.

Bernard Arnault Vivatech

Quant à Bernard Arnault, il a utilisé la tribune de VivaTech pour annoncer plusieurs développements stratégiques et remettre le prix LVMH Innovation qui récompense les start-ups du numérique, à 3DLook. Cette startup offre au travers de son outil numérique la possibilité à chaque individu d’obtenir la morphologie exacte de son corps en 3D. À partir de 2 simples photos de face et de profil prises avec son smartphone, et en précisant son poids, 24 mesures sont générées automatiquement. De quoi faciliter le choix de la bonne taille lors des achats en boutique ou online, et limiter le risque de retours. De plus, en réduisant le nombre de retours consommateurs, on limite les déchets et on respecte davantage la planète.

Parmi les développements cités par le CEO de LVMH, la Blockchain mise en oeuvre sur plusieurs des 70 marques du groupe. Une innovation qui s’inscrit au coeur même du luxe et des attentes des consommateurs en termes de traçabilité et d’authenticité. Il a également fourni une indication sur le poids des ventes online au global du groupe, soit « 3,5 à 4 milliards d’euros » pour un chiffre d’affaires 2018 de 47 milliards, donc aux environs de 7 à 8% du CA. VivaTech est un peu la tribune de LVMH puisque ce salon qui n’a que 3 ans, a été lancé par Publicis et le groupe Les Échos, propriété du groupe Arnault depuis 2008. Il est donc un peu chez lui.

Tribune : un programme de conférences fourni sur des sujets variés : business start-ups, la tech de demain…

Venu pour la 3ème fois à ce grand rendez-vous de la tech, Emmanuel Macron a cherché à exhorter les entrepreneurs de start-up français ou européens de concurrencer les américains et les chinois. Tout en prônant le modèle européen de la tech fondée sur la démocratie, le respect des libertés individuelles et des droits de l’homme ainsi que l’intégration du changement climatique (Tech for Good). Il a d’ailleurs rencontré en tête à tête le CEO du géant chinois du retail sur internet Alibaba. Son fondateur, Jack Ma, a également eu l’occasion de s’adresser en tribune aux visiteurs du salon.

cedric villani

Autre conférence intéressante, l’intervention de Cédric Villani, notre médaille Fields, sur l’intelligence artificielle et l’open data – accès aux données dans les secteurs de la santé, des transports, la météo, l’énergie. L’intelligence artificielle se doit d’être à la fois positive et inclusive. La France est d’ailleurs le 4ème pays en termes de production d’articles de recherche sur l’intelligence artificielle. Parmi les futures licornes européennes, un prix a également été décerné à la plateforme de vêtement d’occasion Vinted . Créée en Lituanie en 2008, Vinted compte aujourd’hui 20 millions d’utilisateurs dans 9 pays d’Europe et génère 1.4 milliard d’euros en chiffre d’affaires. 

Salon Vivatech du 16 au 18 mai 2019 à la Porte de Versailles- Plus de 120 000 visiteurs et 13 000 startups pour sa 4ème édition, ce salon est l’évènement incontournable des acteurs mondiaux de la tech.

High tech au service de la mode éco-responsable: le progrès des jeans Levi’s

Les jeans accusés d’être les vêtements les plus polluants sur la voie du progrès ? La marque Levi’s, leader du marché des jeans, s’est lancée dans la bataille éco-responsable et du respect de l’environnement sous l’angle high tech. Voici la dernière innovation du Lab Levi’s.

jeans

Des jeans plus respectueux de l’environnement : l’innovation éthique Levi’s

La fabrication de jeans est extrêmement gourmande en eau et en produits chimiques. Des produits chimiques et toxiques qui polluent dramatiquement les eaux en Chine et mettent en danger la santé des ouvriers. Notamment le permanganate de potassium ou la technique du sablage (interdite en Europe) qui donnent aux jeans leur aspect délavé. Selon SloWeAre, l’industrie textile serait responsable de la pollution de 70% des eaux chinoises.

pollution jeans

Le Lab high tech de Levi’s a pour objectif de concevoir et de produire des prototypes qui répondent aux nouvelles exigences écologiques de la griffe tout en réduisant la pénibilité du travail. Après plusieurs années de recherche, ce laboratoire d’innovation textile a mis au point une technologie laser à la lumière infrarouge qui permet de donner en 90 secondes au denim un aspect usé et délavé. Épargnant à la fois du temps homme et nombre de produits chimiques. Le changement du process de fabrication continue à évoluer également sur l’étape du prototypage. Le logiciel de design créé par le Lab à San Francisco, divise le nombre d’étapes par quatre. Ces innovations technologiques permettent au leader mondial (4,5 milliards de chiffre d’affaires) de repenser ses chaines de fabrication et logistique. À l’horizon de fin 2019, 75 millions de jeans de par le monde devraient produits de cette manière. Comme l’a annoncé la directrice de la Supply chain, Liz O’Neill.

jean éco-responsable

Face aux enjeux environnementaux, il est intéressant de noter les différences de stratégies de communication adoptées de part et d’autre de l’Atlantique. Ainsi, les entreprises américaines comme Levi’s n’hésitent pas à communiquer en amont les progrès qu’elles vont réaliser. Alors qu’en Europe, et surtout en France, les sociétés préfèrent atteindre leurs objectifs green et éco-responsables avant d’en informer les medias. Une posture beaucoup plus empreinte d’humilité et de réalisme. Qui met à mal le green washing.
Côté cosmétiques, vous pourriez aimer lire l’article dédié au virage green adopté par L’Oréal et Unilever

Onirisme dans les objets connectés : la robe couture signée Intel

Et si la technologie 2.0 et les objets connectés inspiraient les couturiers ? Ce printemps, le leader des puces Intel nous a donné à voir lors d’un défilé parisien une robe haute couture intelligente, ornée d’une quarantaine de papillons bleus interactifs virevoltant à distance. Une création poétique co signée d’Ezra+Tuba qui intègre la dernière technologie d’Intel.

objets connectés

La robe Butterfly est en jacquard noble tissé de fibres métalliques. Elle crée une véritable émotion car lorsqu’on s’approche d’elle, les papillons s’envolent dans un mouvement orchestré par le module informatique et le capteur de proximité à ultra-sons dont la robe est équipée. Le principe semble simple, dès lors que le capteur détecte une présence à moins de 30 centimètres de la robe, les papillons sont propulsés par des module informatique Intel@Edison, de taille plus réduite qu’une boite d’allumettes.

papillons-intel-edison-

Cette robe est encore un prototype d’objets connectés, l’ensemble des éléments électro-mécaniques ont été fabriqués à la main. Son temps d’action reste limité à l’autonomie des batteries (40 minutes environ). Après les créations d’Iris van Herpen, pionnière de la mode high tech, maîtrisant parfaitement les découpes au laser ou le soudage par ultrasons, voici une autre forme d’onirisme 2.0 en matière de haute couture.

objets-connectes-robe-couture

Découvrir cette expérience unique qui révèle de nouvelles dimensions des objets connectés et les commentaires des 2 designers turques, partenaires d’Intel.

Ceci est une nouvelle forme d’intelligence artistique, dont les possibilités sont aussi larges que les vêtement intelligents ou connectés dans lesquels ont été insérées des puces. De nouvelles perspectives s’ouvrent ainsi aux marques de luxe. Pas étonnant que la marque américaine Ralph Lauren s’intéresse à ces vêtements intelligents pour sa division sportswear baptisés Polo tech. Elle a ainsi lancé en août 2015, un polo intelligent au prix de 295€.

Luxe & réalité virtuelle : l’audace de Jean Paul Gaultier parfums

Depuis leur rachat par Puig, les parfums Jean Paul Gaultier ne cessent d’innover côté digital avec ce mois-ci le film et un exercice de réalité virtuelle autour de La Factory. Une audace et une prouesse technologique pour la remise en lumière des parfums iconiques de la marque, Le Mâle et Classique. Une stratégie de recentrage sur les piliers de la marque Jean Paul Gaultier. Pour mettre en musique ce relancement, l’agence Mazarine a conçu une campagne renouant avec l’esprit décalé du Trublion de la mode. Cette publicité revisite les films Factory qui ont fait le bonheur des marques Coca Cola ou des cosmétiques Dior et Givenchy. Et dans la foulée, elle propose une expérience de réalité virtuelle, au-delà du spot publicitaire.

factory-jean-paul-gaultier

La Factory met en scène les personnages emblématiques de Jean Paul Gaultier, le marin et la vamp au corset.

Sous l’oeil amusé du maître, les marins tatoués jouent à cache cache avec les pin-up en corset satiné dans l’atelier de production des parfums revisité sous un angle fantastique. L’oeuvre de séduction est ici toujours présente, mais avec humour et décalage, le long des machines et des robots en action.

marin-corset-gaultier

Le mannequin corsetée qui ouvre le bal n’est autre que la néerlandaise Daphne Groeneveld, égérie du créateur. Ce film recèle également toutes les pépites créatives de la maison de couture et de parfums (boite en métal cylindrique, corset satiné de couleur chair géant, barque blanche) et la bande son originale. C’est l’air Casta Diva extrait de l’opéra Norma de Bellini, un air envoûtant et pénétrant, que la marque utilise pour les 2 parfums Classique et Le Mâle.

boite-parfum-classique-gaultier

Clin d’oeil final, la factory se révèle miniaturisée au sein d’une bouteille de parfum avec le mot de la fin du créateur : « On ferme ». Découvrir le film « Welcome to the Factory » ci-dessous.

Voici également les photos de la campagne print réalisée par le britannique Miles Aldridge pour les parfums Classique et Le mâle.

pub-print-Jean-Paul-Gaultier-parfums-2016

Une expérience inédite de réalité virtuelle dans le monde des parfums pour JP Gaultier.

Moins de 2 semaines après le démarrage de la campagne, les parfums Jean Paul Gaultier frappent un grand coup dans l’univers digital de la Beauté avec ce premier film de réalité virtuelle.  Une expérience immersive à 360 degrés dans une nouvelle réalité, celle de la Factory, une fois les portes fermées. Une technologie de pointe qui nécessite de télécharger l’application smartphone dédiée. Ce film digital à 360° positionne l’internaute en lieu et place du flacon au sein de l’atelier de production et s’inscrit parfaitement dans la continuité du film publicitaire. Il partage les mêmes héros, un décor similaire en vue subjective et le même esprit décalé.

réalité virtuelle

Pour rendre la technologie utilisée accessible à tous, la marque distribue des cardboards brandés (ou masque virtuel cf visuel ci-dessous) dans les boutiques et dans la rue, ils permettent de vivre pleinement cette expérience de réalité virtuelle. Le personnel des parfumeries a au préalable été formé. Découvrir cette expérience de réalité virtuelle dans le film @BeTheBottle.

bethebottle-realite-virtuelle-parfum

Une expérience disponible sur l’ensemble des points de contact et orchestrée par l’agence Mazarine et Okio studio : street marketing, point de vente, site internet et réseaux sociaux : Facebook et Youtube en tête.

Revoir également l’opération digitale orchestrée sur Periscope par Jean-Paul Gaultier à l’occasion de l’exposition au Grand Palais qui lui était dédié en 2015 sur le blog.

Innovation beauté connectée : le patch UV L’Oréal au CES, Mapo

patch

Le Consumer Electronics Salon de Las Vegas est le rendez-vous incontournable des ingénieurs high tech, des start-ups mais aussi des grands groupes en janvier. L’Oréal y a dévoilé sa nouvelle innovation connectée, le patch UV, une idée géniale qui va faire le buzz d’ici cet été. Un patch aussi fin qu’un tatouage à porter à même la peau pour connaitre la force des rayons UV et adapter sa protection solaire. Une arme personnalisée pour lutter contre les coups de soleil, les risques de mélanome et de cancer de la peau, mais aussi le vieillissement cutané et les taches brunes. Disponible avant l’été sous la marque La Roche-Posay : My UV Patch.

Le patch UV : une innovation qui fait le lien entre santé et technologie 2.0.

A la différence des autres moniteurs UV, ce patch d’une finesse extrême adhère sur n’importe quelle partie du corps. Ce capteur intelligent éduque et aide le consommateur à adopter la bonne protection solaire en fonction de son type de peau et de la puissance du rayonnement UV en changeant de couleur.
Le mode d’action : ce patch étanche ultra-fin (50 micromètres) est un micro-circuit électronique contenant des colorants photosensibles. Selon la dose d’UV reçue, sa couleur change. Une avancée technologique comme le souligne Guive Balooch de L’Oréal Recherche & Innovation. « Les technologies précédentes, circuit rigide et non transparent, indiquaient aux consommateurs uniquement la quantité de rayons UV reçue en une heure« .

my-uv-patch-la-roche-posay

Le mode d’emploi : Le consommateur doit télécharger l’application mobile My UV Patch de La Roche-Posay disponible sur iOS et Android. Puis prendre une photo du patch et la transmettre à l’application. L’appli analyse les informations transmises par le patch et indique le comportement à adopter. Cette électronique flexible peut-être portée jusqu’à 5 jours durant.
Une innovation connectée qui sera commercialisée par La Roche Posay dans la soixantaine de pays où la marque est présente. Gageons que les Australiens l’adopterons très vite car ils sont très sensibilisés aux dégâts occasionnés par le soleil et connaissent un taux de cancer de la peau plus élevé (trou dans la couche d’ozone ou peau claire et fragile ?). Découvrir la vidéo explicative My UV Patch La Roche-Posay

Mon avis : une innovation fort utile pour les séjours où la perception du soleil est réduite par les nuages ou un vent fort, idéale pour les personnes de phototype I ou II , très sensibles aux méfaits du soleil.

Cette innovation intelligente est le fruit de la start-up intégrée du Groupe L’Oréal, L’Oréal Connected Beauty et de sa collaboration avec la société américaine MC10. Un incubateur sis dans la Silicon Valley, auteur également de la fantastique application Make up Genius dédiée au maquillage. Uu succès planétaire, y compris et notamment en Chine. Depuis sa création en 2014, l’application a été téléchargée plus de 14 millions de fois.

Autre innovation française dans le domaine de la beauté connectée au salon CES, le masque Mapo.

C’est une jeune start-up créé en 2013 à Paris, WB technologies qui en est l’heureux inventeur. Ce masque connecté a une double fonction. Doté de capteurs, il mesure l’hydratation du visage, la température cutanée via une application. Mais en plus, il booste l’efficacité des soins et des crèmes. C’est un complice au quotidien de la beauté des femmes en leur permettant d’améliorer la connaissance de leur peau et l’optimisation de leur routine. Pour mieux comprendre, le principe, voici la vidéo sur ce masque connecté.