Montre J12: Chanel célèbre la seconde décisive, témoignage de stars

Après avoir signé une magnifique campagne presse pour sa montre J12, Chanel choisit la proximité et la complicité avec les stars pour célébrer sur les réseaux sociaux, youtube en tête, la seconde décisive. Cet instant où le destin bascule. Ce sont des égéries de la maison Chanel qui témoignent de ce moment crucial où leur vie, leur carrière a basculé. Une façon émouvante et personnelle de mettre en avant la nouvelle montre J12.

Chanel montre J12

10 stars égéries Chanel témoignent de cette seconde décisive

Le choix de ces égéries illustre la diversité pour répondre aux nouvelles normes de la publicité inclusive.  Pas moins de 10 stars aux âges variés témoignent face caméra, montre J12 au poignet, de cet instant où leur destin a basculé.

ali macgraw 80 ans

Ali Macgraw fait ainsi son retour dans les égéries Chanel, 54 ans après sa dernière campagne avec la maison pour les parfums.

ali macbraw egerie Chanel

La très belle Naomi Campbell, première égérie black pour une montre Chanel. Le duo mère et fille, Vanessa Paradis et Lily-Rose Depp. Autres stars des années 80, l’allemande Claudia Schieffer…Les actrices Keira Knightley, Carole Bouquet et Anna Mouglialis, les asiatiques Liu Wen et William Chan. Tous shootés en noir et blanc, à l’instar de la campagne d’origine.

montre J12 Claudia Schieffer

Toutes magnifient l’instant présent, sa capacité à s’inscrire dans l’histoire de chacune et de chacun. À bouleverser le destin. Un instant chargé émotionnellement dont l’évocation  est ici faite en toute complicité avec le spectateur. Complicité et proximité, les deux clés de succès sur les réseaux sociaux. Et une jolie façon d’incarner cet accessoire de luxe qu’est la montre J12 de Chanel.

Montre J12, la seconde décisive pour illustrer la fiabilité 

Fiabilité à la seconde près, cette seconde peut changer nos vie : traverser un trottoir, croiser un regard. L’instant présent est ici magnifié, encensé. Et de façon sous-jacente la technologie horlogère qui se cache derrière cet objet iconique de Chanel. La montre J12 est dotée d’un nouveau mouvement automatique, le calibre 12.1. Son bracelet a toujours été décliné en deux teintes, deux teintes incontournables pour tout objet de luxe : le noir et le blanc. En revanche, il a été revisité au fil des modèles dans différents matériaux innovants : céramique haute résistance, caoutchouc.

linkedIn Chanel

Pour donner à voir cette campagne, la maison de luxe de la rue Cambon a mobilisé tous les réseaux sociaux; Youtube, Facebook, instagram, mais aussi LinkedIn et WeChat.
Vous pourriez aimer revoir la précédente campagne L’Instant Chanel qui a été primée de nombreuses fois, décodée dans ce post du blog. Elle a inscrit la montre J12 parmi les icônes horlogères.

Les stars de la beauté présentes au salon Beautycon: Kim Kardashian, Drew Barrymore

Grand rendez-vous de la beauté aux Etats-Unis, le salon Beautycon réunit les grandes stars et influenceurs beauté : Kim Kardashian, Drew Barrymore. Chacune est venue promouvoir sa marque et rencontrer les influenceuses et leurs clientes issues des générations Z et Y.

kim kardashian

Pas moins de 23 000 visiteurs et visiteuses pour ce salon dédié à la beauté 2.0 qui officie sur les côtes Ouest et Est, à Los Angeles et à New York. Ces salons sont fréquentés par tous les influenceurs à succès, mais aussi par les marques fabricantes qui souhaitent rencontrer ce public de Millennials passionnés par les cosmétiques et addicts aux réseaux sociaux . Un public dont le feed est avant tout balisé par des posts beauté – avant tout make-up – et mode. C’est également pour chacun l’occasion d’arborer leur look beauté le plus abouti. Mettant l’emphase sur les yeux de chat, le teint glittering (étincelant) ou un contouring parfait. Durant 2 jours, 200 stands de marque sont là pour les accueillir et distribuer des échantillons de leurs nouveautés produit : Maybelline, Lime Crime, Aveda, Rimmel, MAC. mais également inciter les visiteurs à suivre leurs marques sur Instagram en échange d’échantillons. Donnant-donnant ! Au-delà des échantillons, les marques réalisent aussi des ventes en ligne avec des coupons de réduction (15% chez Aveda, marque capillaire du groupe Estée Lauder).

glittering

Kim Kardashian, star du salon Beautycon placé sous l’angle de la diversité

Si l’on en croit le New York Times, le mot d’ordre cette année pour les marques est le Gender-neutral (non genré) et la diversité. Le staff porte des tee-shirts arborant dans le dos « All races, all genders, all ages, all countries of origin, all sexual orientations, all religions ». What else ? « all glamazons, all natural beauties, all unicorns. »

diversity

Les youtubeurs et youtubeuses maquilleurs dont les communautés s’élèvent à 3 ou 6 millions de followers, dispensent conseils et compliments à leurs followers et fans. Prêts à faire des heures de queue pour cet échange précieux. Le Graal étant le selfie commun. Ils sont ainsi 23 000 à participer à cette grande messe de la beauté et des réseaux sociaux. Aux yeux des stars de la beauté, ces rencontres avec leurs fans et clients sont clés car ces derniers sont en demande d’une touche personnelle et physique. Ces marques sont incarnées, c’est leur force. Résumer Beautycon par une analogie serait « la rencontre entre Sephora et Coachella (le festival de musique bobo chic). Le ticket d’entrée varie de 50 dollars la journée à 1000 dollars le pass VIP pour deux jours. Le succès de ce salon dédié avant tout au maquillage le pousse à s’internationaliser, Londres fin 2017. Et à inspirer des initiatives parisiennes telles Getbeauty. Ou encore Sephora qui, cet automne, va lancer son propre salon Sephoria avec notamment en guest star Rihanna et sa marque de maquillage Fenty Beauty (dans le giron de LVMH via Kendo) à Los Angeles.

Pub Louis Vuitton investit les rives de la Seine version romantisme rock

Dans sa nouvelle campagne pub Louis Vuitton investit les rives de la Seine à Paris. Un cadre empreint de romantisme pour ce nouvel opus de Series signé exclusivement du photographe Bruce Weber. Avec pléthore de mannequins en bande ou les stars ambassadrices de la Maison Louis Vuitton depuis le démarrage de cette publicité en 2014 sous la houlette du nouveau directeur de création, Nicolas Ghesquière. Casting de choix puisant dans les stars du septième art : Michelle Williams, Jennifer Connely et la française Adèle Exarchopoulos. Décodons cette pub au double visage : la bande de mannequins versus la star sublimée.

pub-vuitton-PE-2017-paris

La girl bande au romantisme contemporain de Louis Vuitton à Paris

Louis Vuitton choisit ici une représentation publicitaire très tendance, le groupe de mannequins aux personnalités affirmées. Cette symbolique a pour intérêt de mettre en avant la diversité des visages de la marque, la pluralité de ses cibles en terme géographique. La griffe de luxe est alors multi-facettes pour séduire un plus grand nombre et permettre une identification plus aisée. Aujourd’hui de nombreuses griffes de luxe ou de mode recourent à cette figure : Givenchy, Miu Miu, Dolce & Gabbana en version street, Prada… Cette Séries 6 de 2017 joue le thème du romantisme rock avec jeux de transparence et bottes de cuir. Les rives de Seine servent de toile de fond pour cette bande de top models à l’attitude nonchalante et sensuelle.

romantisme

Ce décor parisien parle à tous les étrangers. Il a inspiré la collection, dixit Nicolas Ghesquiere. « Avec cette frontière rive droite-rive gauche qui nourrit l’imagination. Un Paris qui se nourrit de toutes les influences artistiques. »

Actrice star sublimée sous l’oeil de Bruce Weber pour Louis Vuitton

C’est un tout autre esprit qui anime cette seconde partie de la campagne publicitaire. Des codes classiques : égérie star associée à une mise en avant d’accessoire ou de bijou. C’est alors le it-bag de la saison qui est ici poussé dans une composition très esthétique. Trio de stars, shootée en extérieur ou en studio, à l’appui.

louis-vuitton-michelle-williams_2017

louis-vuitton-PE-2017-campagne_jennifer-connely

pub-vuitton-adele-exarchoupolos

Découvrir la précédente campagne Séries 05 de Louis Vuitton dans ce post du blog, où dominait l’esprit bande.

Galerie de stars et galerie star pour Chanel et Mademoiselle Privé à Londres

mademoiselle-prive-galerie-saatchi

Chanel nous donne à voir l’univers privé et public de Coco Chanel dans cette exposition Mademoiselle Privé à la galerie Saatchi de Londres du 13 octobre au 1er novembre. Storytelling physique, photos, icônes, mais aussi haute-couture, bijoux, parfum, l’univers de Gabrielle Chanel nous est ici dévoilé pour comprendre tout autant les racines de la marque que son évolution au fil des ans. La marque revisite ici son patrimoine immatériel, intangible, un exercice auquel se vouent de nombreuses maisons de luxe : Vuitton avec la visite des ateliers d’Asnières et son expo Séries 3 au même moment à Londres, Hermès le mois dernier sur les quais de Seine…

expo-mademoiselle-prive-chanel

L’expo Mademoiselle Privé dévoile l’étendue de l’univers de Chanel à la Galerie Saatchi.  

Cette exposition rétrospective présente sur les 3 étages de la galerie Saatchi les différentes facettes de la marque, ses univers couture, bijoux et parfum autour du parfum emblématique N°5, en faisant le lien entre le passé et aujourd’hui. Des lieux préfèrés de Mademoiselle Chanel (le 36 rue Cambon, l’escalier mythique. la Place Vendôme et le Ritz, ses voyages…) à la collection « Bijoux de diamants », ligne qu’elle a créée en 1932 et ressortie des cartons par Karl Lagerfeld cet été lors du défilé haute couture.

bijoux-de-diamants-chanel

Pour la projeter dans le présent, il l’a photographiée, portée par les égéries de la Maison, les stars Vanessa Paradis et sa fille Lily-Rose Depp, Julianne Moore, Keira Knightley, Kristen Steward, les top models Stella Tenant… 

galerie-portrait-stars-chanel

Toutes étaient présentes à la soirée d’inauguration, témoignant de leur fascination pour la maison Chanel. Découvrir ci-dessous le film et leurs interviews lors de l’inauguration.

Les codes de la marque sont à l’honneur dans cette exposition : camélia, diamants, noir et blanc…Des ateliers métiers d’art sont proposés à la galerie : le brodeur Lesage, le plumassier Lemarié, tous deux appartenant au Groupe et un atelié dédié au parfum N°5.

atelier-expo-mademoiselle-prive

lesage

atelier-lesage-chanel-prive

workshop-lemarié

Un film a également été réalisé, rencontre  au sommet entre la créatrice Gabrielle Chanel et Karl Lagerfeld, imaginaire et audace à la clé. Comme dans Réincarnation, c’est l’actrice Géraldine Chaplin qui incarne Mademoiselle. Ce film est projeté dans la galerie mais également prochainement sur les réseaux sociaux pour nourrir le brand content de la marque. Pour cet évènement, Chanel n’a pas hésité à créé un mini site dédié avec le programme des ateliers à découvrir ici. Gageons que cette exposition suivra le même chemin que Wanderland d’Hermès qui est ainsi passé de la Saatchi Gallery à Londres pour les rives de la Seine et se faire baptiser du nom de la campagne Hermès, Dans l’oeil du flâneur.  

Avec ce type d’évènements, la maison Chanel cherche à développer ces rencontres physiques avec les admirateurs et autres personnes intéressées par lamarque, elle avait réalisé une superbe expo dédié au parfum N°5 en 2012 au Palais de Tokyo à Paris et vient d’investir dans son patrimoine en rachetant la villa La Pausa (cf article du blog).

Les coulisses du festival de Cannes vus par Dior

A l’occasion du festival de Cannes, vitrine de luxe internationale, la Maison Dior nous ouvre les coulisses de sa présence à Cannes et nous livre des interviews de personnalités du cinéma de premier plan, judicieusement choisies. Ainsi, de façon attendue, Nathalie Portman, mais aussi le maitre de cérémonie Lambert Wilson, et enfin, ayant eu le nez creux, l’actrice et réalisatrice Emmanuelle Bercot, heureuse gagnante du prix d’interprétation féminine. Ils nous confient les enjeux de leur rôle respectif et ce que représente le festival à leurs yeux. Mais Cannes, c’est aussi le lieu magique qui accueille les stars et les marques, l’hôtel Martinez. Dior nous y dévoile les préparatifs de sa suite, où la marque de beauté accueille et maquille les stars. En version making-off ou interview sur le Diormag.

suite- dior-festival-cannes-maquillage-Bessis

Coté coulisses, Dior nous ouvre sa suite au Martinez, où elle accueille et maquille les stars et les top models du festival.

C’est en utilisant la technologie hyperlapse que la Maison Dior nous dévoile les coulisses de sa Beauty suite. Une transformation sous nos yeux de cet espace destiné à mettre en beauté les stars de cinéma et les top models qui y défilent. Un passage obligé depuis les 8 années qui marquent la présence de la marque Dior au Festival de Cannes. Cette fois-ci Dior voit grand et crée une mini série pour dévoiler ces coulisses et transmettre aux internautes une vision plus intimiste du festival.  La maison de couture et de beauté réussit donc là à concilier le paradoxe glamour et proximité, prestige et intimité. Avec du contenu exclusif dédié aux réseaux sociaux.

suite-dior-festival-cannes-2015

Le premier épisode de la série est consacré à la transformation de la suite Christian Dior de l’hôtel Martinez en vue d’accueillir les guest stars. Pour une diffusion sur la chaine Youtube de Dior. Pièce centrale et maitresse de le suite, l’imposant display lumineux présente l’offre rouge à lèvres Dior. Figure également un mural vernis, puisque dans cette suite sont proposées manucure et pédicure, port de sandales sur tapis rouge oblige.

Cannes-SUITE-Dior

Le second épisode est consacré au maquillage de l’actrice Lola Bessis réalisé par le make-up artist  Phophie Mathias qui a collaboré avec la maison Dior pendant de nombreuses années.

dior-festival-maquillage-actrice-lola-bessis

Sont également diffusées les interviews de l’égérie et ambassadrice Nathalie Portman présente au festival avec son mari, le directeur de l’Opéra de Paris, Benjamin Millepied. Mais avant tout pour sa première réalisation derrière la caméra.

Mais aussi de Lambert Wilson qui nous confie sa vision des femmes et des actrices comme il l’a fait durant la cérémonie d’ouverture du festival.

Celui d’Emmanuelle Bercot réalisé 6 jours avant avant la publication des prix et de la palme d’or. Emmanuelle Bercot venue cette année à Cannes à double titre,comme réalisatrice du film qui a fait l’ouverture du festival, La tête haute, avec Catherine Deneuve. Et comme actrice dans le film de Maïwenn,  Mon roi , rôle pour lequel elle s’est vue décernée le prix d’interprétation féminine. Belle anticipation !

palmares-du-Festival-Emmanuelle-bercot

Mais encore de l’ex-miss météo de Canal et actrice Louise Bourgouin. Des interviews menés par le critique de cinéma Jean-Pierre Lavoignat.

Autre opus, l’interview de Marion Cotillard, ambassadrice de la mode et des sacs Dior et de nombreuses célébrités invitées  lors de la présentation du défilé croisière Dior au palais Bulle, propriété de Pierre Cardin à Théoule sur mer, à l’ouverture du festival.

Dernier opus en date, la vidéo de la soirée Dior donnée en l’honneur du film Le petit prince. Y sont recueillis les témoignages de plusieurs acteurs français et célébrités.

Vidéos à découvrir sur la Chaine Youtube de Dior ici, qui vous initient au monde privé de Dior. Par cette opération, Dior intensifie sa présence à Cannes, festival également préempté par de nombreuses marques de luxe comme Kering  (exPPR)  qui milite pour la place de la femme dans le cinéma au travers des conférences Women in Motion, mais aussi Chopard ou encore, côté masstige, L’Oréal Paris de façon plus frivole ou people avec des photos instantanément publiées de sa Dream team. Cannes devient plus que jamais le festival du glamour, de la mode et de la beauté. La référence internationale dans ces domaines.

Autre grande actualité de la marque Dior, les nouvelles campagnes Secret Garden et accessoires avec Rihanna décodées ici.

Luxe et musique, Rihanna prête image et son à Dior, à Versailles

Christian Dior Cruise 2015 Show In New York City

La chanteuse rnb et pop Rihanna signe la musique du nouveau film Secret Garden IV de Dior avec un extrait de son prochain album Only if for a Night. Nouvelle ambassadrice Dior, Rihanna fait bouger les lignes du luxe, elle est la première égérie black de la Maison Dior, une égérie au tempérament tumultueux, adulée par un public jeune. Branchée réseaux sociaux  à l’instar de l’ensemble de l’univers musique, elle avait dévoilé les premiers clichés sur son compte Instagram qui comptabilise plus de 18 millions de fans. Des images de la chanteuse de la Barbade shootées par le photographe US Steven Klein

Rihanna-galerie-Versailles-Dior-instagram

S’inscrivant dans la continuité de la saga Secret Garden de Dior tournée par le duo de photographes Inez and Vinoodh et décrite dans cet article du blog – luxe et culture, Dior préempte Versailles -, ce nouveau film dévoilé et diffusé sur les écrans depuis hier soir, le 18 mai, met en scène la star déambulant dans les galeries et salons du Château de Versailles. Un film qui a fait l’objet d’un teaser dans les jours qui ont précédé sa diffusion, pour attiser la curiosité des réseaux sociaux et faire monter l’audience. Un teaser de 15 secondes relayés par les plateformes digitales de la presse : vogue, le figaro et biensûr Youtube et dailymotion. Il allie tradition et modernité, ancré dans les galeries magiques de Versailles cher à Christian Dior, doté d’un traité futuriste et puisant dans les collections néo-futuristes de Raf Simons pour Dior. Notamment la collection Esprit Dior présentée en décembre à Tokyo avec cette robe entièrement brodée de paillettes argent ou cette robe rouge. Découvrez image et film ci-dessous. Plus glamour que jamais !

Rihanna-dior-secret-garden-IV

rihanna-musique-egerie-dior-pub-steven-klein

Et  9 jours après la première diffusion, le reveal de la version court-métrage de 4 minutes, avec des plans longs sublimant les lieux, galerie des glaces, pièces d’eau, escalier dans une pénombre mystérieuse avec une extinction des feux progressive. A découvrir ci-dessous, plus esthétisante même si elle manque de rythme, le comble sur une musique de Rihanna.

Après une première version noir et blanc, puis une version diurne, Secret Garden est ici tourné en nocturne dans des plans ultra-graphiques et chers à la Maison Dior : la Galerie des Glaces, les escaliers de Versailles, ses jardins et ses bassins. La musique rythme et souligne ces plans majestueux. Un choix judicieux qui colle davantage à l’image de Rihanna, on la voit tour à tour sublime, pressée, inquiétante, sexy, envoutante dans une ambiance où plane un lourd mystère, plus star que jamais. Et accompagnée du sac Diorama, le sac de la saison décrit dans cet article du blog. Un format long de 60 secondes, une première égérie noire issue du monde de la musique, un lieu mythique, un traité visuel étonnant de modernité et de mystère qui colle à la musique, une grande star au public jeune. Tous les ingrédients sont réunis pour enflammer les réseaux sociaux et atteindre un record de vues !

[Communication] Adidas questionne la (les) célébrité pour son modele Superstar

Adidas puise dans son mythique patrimoine et relance son modele Superstar créé en 1969 pour les stars du basket. Pour soutenir ce lancement, la marque Adidas déploie une campagne 360° : affichage, digital et street marketing. Décodons ce produit culte et la communication qui lui est dédié. Une campagne tout en noir et blanc au traité arty qui confère toutes ses lettres de noblesses à la marque Adidas. Une premiumisation réussie !

adidas-originals-ss15-superstar-modele

Superstar, un modele de basket vintage à la stratégie premium.

Conçue à l’origine pour les joueurs de basketball, ce modele a longtemps été adopté par les rappeurs, de Run DMC à beastie boys, pour devenir un symbole de la street fashion. Mais aujourd’hui, l’objectif de la marque est de recréer le désir autour de ce modèle de sneakers tout en lui redonnant du statut. Un statut qui se construit en s’appropriant les codes du luxe : mythe fondateur, gestion de la rareté, recours à des personnalités iconiques pour promouvoir le modèle, distribution sélective. Les visuels de la campagne associent les codes de la marque Adidas : logo, typo et les 3 bandes aux codes noir et blanc de luxe. Or, les termes de superstar et de célébrité sont aujourd’hui galvaudés et pour son re-lancement, la marque Adidas Originas a décidé d’interroger des stars planétaires sur la notion de superstar et d’aller contre les idées reçues. Plus de détails sur ce modèle vendu à 120€ ici.

adidas-superstar-campagne-pub

Des célébrités mobilisées et questionnées pour le relancement de la Superstar.

Des célébrités issues de la musique, du foot ou du basket américain pour définir en creux le concept de Superstar. Ainsi le producteur américain Pharrell Williams poursuit sa collaboration avec Adiidas Originals. En fin d’année, il avait participé à la conception de 3 modèles Stan Smith revisités, twistés, décalés et hauts en couleur. Interrogé sur la définition de superstar, il répond sur le mode des réseaux sociaux, l’un des puissant marqueur de la célébrité pour les jeunes : »Ce n’est pas une question de nombres de vues, de partage ou de likes ». De son côté, l’icône David Beckham refuse le lien entre superstar et mode. La superstar ne se définit pas par ses fans, mais par ce qu’elle réalise.

Quant à la chanteuse Rita Ora, pour elle, superstar ne se limite pas à la vision qu’en ont ses fans, à l’exposition de son quotidien. Enfin, pour le basketteur américain Damian Lillard, la notion de superstar revêt une idée qui va au-delà du bruit qu’elle émet autour d’elle.

Pour dénoncer les idées reçues sur la superstar, la marque a confié à Karim Huu Do la réalisation d’un film en noir et blanc. Un traité à la froid graphique et émotionnel qui reprend les codes de l’intemporalité, soulignant par la-même la capacité d’un modèle comme la Superstar à traverser les époques et à s’affirmer comme un accessoire iconique. Découvrir le film #OriginalSuperstar ci-dessous.

Cette campagne de communication associe digital et présence sur les réseaux sociaux, affichage urbain, street marketing et évènementiel. Compte-tenu de la qualité des visuels et du dépouillement stylistique, cette communication fonctionnera très bien en affichage. Voici les ambassadeurs de la Superstar.

ambassadeurs-superstar-adidas

Un pop-up pour souligner l’événement est ouvert au BHV jusqu’au 25 janvier.

Edit : la collaboration avec Pharrell Williams se poursuit en mars avec la sortie de la superstar en 50 couleurs. Quel magnifique pantonier ! Et un pop-up store dédié au Citadium Caumartin à côté des grands magasins. Prix : 100 €.

adidas-superstar-50-couleurs

Découvrir également une autre publicité jouant le noir et blanc, la communication Instant Chanel pour les montres et celle dédiée à la mode Chanel pour ce printemps avec Gisele Bündchen ici.

Storytelling Chanel : Lagerfeld puise dans le mythe de Sissi et de la veste iconique

Chanel étoffe son brand content avec un film de storytelling réunissant des stars pour retracer l’origine de la veste dessinée par Coco Chanel dans un style à la fois enchanteur et kitsch.  Un style en phase avec la période des fêtes et du grand bal de Vienne du Nouvel An. Avec en guest star Cara Delevingne et Pharrell Williams. Une réincarnation du mythe modernisée par la musique de Pharrell Williams. Un lancement mondial à l’occasion du défilé de Chanel à Salzbourg pour les Métiers d’Arts aujourd’hui même pour lesquels Chanel a créé un mini-site. Un défilé que Chanel renouvelle chaque année pour mettre en avant l’excellence de ses ateliers.

reincarnation-chanel-cara-delevingne-storytelling-pharrell-williams-pub-4

Storytelling de la veste iconique Chanel avec faste et pléiade de stars.

En 1954, Gabrielle Chanel rencontre un jeune liftier lors d’un voyage en Autriche et s’inspire de son vêtement pour créer la veste Chanel emblématique. Pour ce court métrage de 7 minutes, Karl Lagerfeld a réuni son égérie et stars des magazines, Cara Delevingne, avec le roi Pharrell Williams, un ami du créateur, pour réincarner le mythe de l’empereur et de l’impératrice d’Autriche. C’est Géraldine Chaplin qui incarne Gabrielle Chanel. Scène couronnant le film, la séquence séduction de la valse dans un décor XVIIIème où Pharrell Willimas entraine la top britannique au son de la chanson qu’il a créée « CC the World« pour l’occasion et dont le titre et le refrain de CC scandé tout du long du film font référence aux initiales de la Maison Chanel et à l’impératrice Sissi. Tous deux chantent dans ce court-métrage réalisé par Karl Lagerfeld en personne. Alors, Cara, la nouvelle Romy Schneider ?

chanel-metiers-d-art-paris-salzburg-romy-schneider-1960

Film Reincarnation à découvrir maintenant

storytelling-chanel-cara-pharell

Ce nouveau film vient rythmer la stratégie de brand content de la Maison Chanel qui tour à tour autour de sa webserie Inside Chanel nous a dévoilé un à un les éléments composant le mythe Chanel et l’ADN de la marque. Je vous avais notamment décodé le film sur les couleurs de Chanel dans cet article du blog. Pour lui donner toute sa puissance médiatique, la marque Chanel a d’abord il y a une semaine mis en ligne sur Youtube le teaser du film, qui a déjà récolté près de 300 000 vues et orchestré l’information auprès des médias et des influenceurs. Buzz annoncé !

Au final, un conte de Noël et un clip musical associant figures mythiques et héros planétaires, ancré dans l’histoire de la marque Chanel, mais un rythme un peu trop lent à mon goût. Du brand content totalement maitrisé par la Marque alors que Dior a choisi la stratégie inverse pour son clip musical avec Marion Cotillard et Metronomy. Dior a ainsi laissé carte blanche à Marion Cotillard pour la réalisation du film et à même hésité à brander le film (décodage du film Snapchat in LA ici).  L’avenir  dira laquelle des deux stratégies génère le plus de visibilité et d’engagement sur les réseaux sociaux.

Déjanté et girly, Camay, le savon de Procter lancé en Chine : pub

Camay Chine

Certaines s’en souviendront, le savon Camay signait sa pub dans les années 80, du slogan  « mon  produit de beauté ». Se lançant en Chine, il adopte une toute autre approche, déjantée et girly. Si la mousse est toujours présente, voire envahissante, fini le chignon ‘bourge’, la star c’est la pop star chinoise Momo Wu qui chante au milieu des dauphins et des macarons. Un film qui mélange 3D et images réelles dans un décor surréaliste propre à séduire la clientèle chinoise. Buzz assuré

Un virage à 180 degrés : de la baignoire proprette où se jouait un dialogue de séduction très conventionnel mais espiègle pour l’époque, à une scène délirante aux couleurs girlies : tout ça pour un savon ! Du décalage au dixième degré pour nous, occidentaux. Un lancement qui va faire couler non pas de l’encre, mais de la mousse. Cela déborde d’ambiance pop girly.

Camay-mousse

PUB camay

Voici pour comparaison les pubs des années 80 qui ont permis au savon Camay de Procter d’être leader en France devant Palmolive et Lux, avec une série de pub à l’esprit de plus en plus coquin et un positionnement de savon parfum, arme de séduction. Mais ça, c’était avant l’innovation gel douche qui a fait reculer le marché des savons. Parmi les égéries Camay, Annie Duperrey à ses débuts, puis des blondes en chignon comme Sophie Barjac avec des plans rapprochés, l’homme étant présent par la voix off. Plus de détails sur le savon Camay, cliquez sur le site web de Procter&Gamble

La version d’aujourd’hui capitalise sur les objets trendy comme les macarons pour la gourmandise parisienne ou les éléments qui plaisent sur les réseaux sociaux (le caniche de concours qui fait écho à la densité de la mousse du savon, les dauphins volants).

camay-macaron

camay-caniche

 

Démultiplication des images et de la pop star, mais aussi focus sur le canard version futuriste avec regard laser. Voici le film avec son slogan Camayzing qui révèle féminité girly et sa bande son mixant chinois, anglais mais aussi français.

savon-canard

Et vous, appréciez-vous cette pub ? Avez-vous en tête d’autres publicités déjantées en beauté ? Partagez-les avec nous.

Fans de pub, vous pourriez aimer  lire les articles de ce blog :

Stars sans maquillage ni Photoshop, mises à nu pour Vanity Fair

Scarlett Johansson et Julia Roberts photographiées sans fard par Chuck Close

Scarlett Johansson et Julia Roberts photographiées sans fard par Chuck Close

Les grandes stars d’Hollywood se sont prêtées au jeu : Julia Roberts, Scarlett Johansson, Kate Winslet, mais aussi Brad Pitt, George Clooney… Tous se sont rendus à l’invitation de Vanity Fair sans maquillage et par leurs propres moyens au studio de photo. Sur le shooting, pas d’équipe coiffeur, ni maquilleur. Le mot d’ordre fut No hair, No make up, No wardrobe. Juste le face à face entre le photographe Chuck Close, artiste portraitiste adepte inconditionnel du Polaroid comme Paolo Roversi, et la star avec entre eux une énorme machine Polaroid, très encombrante, animé par des discussions, une mise en confiance progressive pour que chaque star ne soit pas sur la défensive et et que sans artifice, elle puisse livrer son humanité.

Kate Winslet enceinte de son troisième enfant. © Chuck Close
Kate Winslet enceinte de son troisième enfant. © Chuck Close

chuck-close-brad pitt

Des stars traitées comme des « real people », à découvrir dans le magazine Vanity Fair dédié à Hollywood de ce mois-ci.

Un exercice hyperréaliste à rapprocher de la série en noir et blanc réalisée par le photographe Peter Lindberg pour le magazine Elle en 2009 avec Sophie Marceau, Monica Belucci et Ines de la Fressange.

Stars sans fards. Couverture Elle 2009
Stars sans fards. Couverture Elle 2009, photographe Peter Lindberg

Le retour du naturel et l’accent mis sur la peau nue sans maquillage font écho aux derniers lancement de soins comme Dream Skin de Dior, Dreamtone de Lancome, le soin Miracle de Garnier qui subliment le grain de peau pour éviter l’étape du fond de teint et laisser transparaitre la fraîcheur du teint. Ces marques vendent du naturel sublimé avec des agents flouteurs à effet Photoshop (post dédié à ces nouveaux soins).

De quoi également alimenter le débat sur le recours à Photoshop en pub et ailleurs. Et vous qu’en pensez-vous ?

Bonus : en 2012, Chuck Close avait également photographié Barack Obama (cf visuels ci-dessous).

Obama photographié par Chuck Close en 2012
Obama photographié par Chuck Close en 2012

chuckcloseobama0