High tech Beauté, innovations CES 2018 pour peau ou cheveu: Neutrogena, Schwarzkopf

Année après année, les innovations high tech Beauté présentées au CES sont de plus en plus pratiques. Le cru 2018 s’annonce prometteur avec le diagnostic peau à domicile Neutrogena ou le diagnostic cheveu suivi de la création de soin sur-mesure chez Schwarzkopf. Ces deux approches diffèrent fondamentalement, Neutrogena du groupe Johnson & Johnson capitalisant sur le smartphone et s’inscrivant dans le quotidien, Schwarzkopf du groupe Henkel demandant un investissement plus élevé et nécessitant la visite en salon.

high tech

High Tech: diagnostic à domicile pour la peau, l’outil Neutrogena

Conçu pour s’adapter à votre smatphone, cet outil de diagnostic fournit au quotidien de précieuses informations. Le SkinScanner évalue la surface de la peau et sous la surface, il mesure ainsi la taille et la visibilité des pores, la taille et la profondeur des rides et ridules, ainsi que le niveau d’hydratation cutanée. Les outils incorporés au SkinScanner sont 12 puissantes lampes LED, une lentille grossissante 30 fois et une batterie de capteur ultra-précis. L’ensemble des données collectées est transmis à une application qui fournit ensuite un score global de la qualité de peau et surtout des conseils personnalisés pour l’améliorer.

Pour Sebastien Guillon, Président Beauté de Johnson & Johnson Consumer « L’achat de soin de la peau peut être une expérience source de confusion et d’embarras parce que la cliente ne connait pas les réels besoins de sa peau ». Ce d’autant plus que les besoins de la peau varient au fil des saisons, de la météo et de l’environnement, mais aussi du style et du rythme de vie. Découvrir en image cet outil de diagnostic.

Pour la mise au point de cet outil high tech et l’appli Skin360, Neutrogena s’est associé à la startup Fitskin fondée par un ancien d’Harvard, Sergio Rattner. Ils seront vendus exclusivement sur internet pour 49,99$ cette année. Update 2019 : cet outil scanner de peau a été lancé aux Etats-Unis en septembre 2018 et sera commercialisé en Europe fin 2019. Clippé sur le smartphone, il permet de proposer une recommandation de soins et de mesurer les progrès cutanés après adoption d’une routine appropriée, 

Innovation chez le coiffeur: le concept global connecté cheveux et coloration de Schwarzkopf

Pour ses salons de coiffure, la marque du groupe Henkel a présenté au CES cette semaine un concept global intégrant un diagnostic cheveux, une visualisation en réalité augmentée de la coloration et la création de produits et soins sur mesure. L’appareil de diagnostic cheveux permet de mesurer la qualité du cheveu, son hydratation et sa couleur. De petite taille, il est facile à manier pour le coiffeur. Les informations récoltées sont ensuite transmises à une application sur tablette numérique.

diagnostic cheveu

Le coiffeur peut ensuite montrer le diagnostic à sa cliente ainsi que les conseils personnalisés sur la santé et les besoins du cheveu. Si elle souhaite une coloration, la cliente peut visualiser le résultat grâce à un outil de simulation en réalité augmentée. Last but not least, le dernier appareil permet de concevoir et de fabriquer des soins capillaires sur-mesure en utilisant les données du diagnostic. L’ensemble de ce dispositif s’est vu décerné 2 CES innovation Awards.

CES innovation

Ce dispositif high tech est à la fois pointu et onéreux, il sera réservé à quelques salons de coiffure Schwarzkopf en Europe et aux Etats-Unis cette année. Mais, il laisse entrevoir la beauté connectée du futur, autour d’un service majeur : la personnalisation et le sur-mesure de la beauté.

Focus L’Oréal, Romy et HiMirror au CES 2018 à Las Vegas

Le Consumer Electronics Show est la grande messe internationale où grands groupes et startups font le show de leur innovations. En 2016, Emmanuel Macron, alors Ministre de l’Économie s’y était rendu pour soutenir les entrepreneurs de la French Tech. C’est une tribune internationale ou chacun annonce la sortie de ses innovations high tech de l’année. Pas d’innovation high tech majeure du Groupe L’Oréal cette année. Ce dernier s’est contenté de présenter les innovations connues, à savoir le patch solaire La Roche Posay (cf cet article du blog) en version miniaturisée que l’on peut porter sur l’ongle ou la brosse connectée Kérastase décrite dans cet autre article du blog. Quant à la start-up française Romy, elle était présente comme les années précédentes pour présenter son device permettant de fabriquer à domicile ses propres soins sur-mesure. mais à un prix exorbitant 800$.

soin sur-mesure

Enfin, autre innovation qui fait beaucoup parler d’elle le HiMirror était présent. Il se trouve que j’ai eu l’occasion de le tester dans un évènement réservé aux blogueurs et je reste réservée quant à son utilisation. Cet outil de diagnostic peau au quotidien est assez déprimant dans la visualisation des problèmes cutanés (pores, rides, taches, hydratation), même s’il est très performant et complet.
À mon avis, pour que ces innovations de l’électronique grand public rencontre, non pas un succès d’image, mais un succès réel, il faut qu’elles correspondent à une attente et à un besoin quasi quotidien des consommateurs pour s’installer dans leur routine. Et en même temps, qu’elles satisfassent leur désir de beauté et de confiance en soi. Bref, le high tech doit s’appuyer sur une connaissance approfondie des pratiques, aspirations et psychologie des consommateurs. 

Copié presque collé en coloration: Schwarzkopf Nectra et Garnier Olia

coloration olia et nectra

Je vous propose de jouer au jeu des 7 différences sur ces deux produits de coloration, fort semblables ma foi. Univers aspirationnel, sémantique, formule, pack, avis, pub et prix, les écarts sont souvent ténus et l’on peut rapidement parler de « me-too » marketing au film pub près.

Remontons en amont pour comprendre. La coloration était un peu moribonde ces dernières années. Pour relancer le marché, il fallait une rupture technologique qui séduise les femmes. L’Oréal, leader sur ce marché, a lancé Inoa dans les salons de coiffure, la première coloration sans ammoniaque à l’huile. Garnier a suivi avec Olia,coloration permanente activée par l‘huile désormais rejointe par Nectra Color de Schwarzkopf.

coloration olia Garnier
Pour les deux marques, l’univers aspirationnel emprunte à la flore et à l’huile leur dimension précieuse par un traité onirique. Garnier joue en majeur la fleur de tournesol fortement évocatrice de rayonnement solaire tout en restant elliptique sur la nature des huiles. Le cheveu est ici présenté comme une matière ultra-noble, fantasmagorique. Quant à Schwarzkopf, la marque choisit d’appuyer la sensorialité autour du nectar de fleurs et des huiles botaniques.

Le registre sémantique utilisé est sensoriel, proche de celui du parfum. Pionnière, Olia est plus précise en reprenant les termes classiques de la coloration : coloration permanente, concentration à 60% en huile, elle est plus pédagogique et dès son nom, met l’accent sur l’huile. Bénéficiant de l’investissement déjà réalisé par Olia, Nectra Color de Scwarzkopf utilise davantage de termes sensoriels autour du résultat : luminosité, nutrition et divin parfum. Un vocabulaire onirique qui fait rêver les femmes pour qui la coloration est un acte contraint « une coloration que vos cheveux vont adorer ».

Côté formule, le point fort d’Olia est sa haute concentration en huile (60%), coeur de la formulation de la crème colorante pour une meilleure imprégnation  et un plus grand respect du cheveu. Cette innovation formule est protégée par 22 brevets. Le bémol, c’est qu’il s’agit avant tout de l’huile de paraffine, pas très naturelle ma foi ! Pour Schwarzkopf, les huiles ne sont pas au coeur du système de coloration, mais juste un ingrédient parmi tant d’autres. Par ailleurs, les différences entre les deux marques se font également dans le choix des huiles, huiles de fleurs (camélia, tournesol, passiflore) pour Garnier et huiles extraites de fruits (pépins de raisin et noyaux d’abricot) pour Schwarzkopf et l’ajout pour ce dernier du nectar de fleur, extrait de pétales Combretum Farinosum aux vertus nutritives. Cet actif est également l’ingrédient star de l’huile Nutrition Gliss. Schwarzkopf propose deux soins masques dans son pack.

Packaging Olia © koidin Dion
Les boites très stylisées d’Olga ©Koidin Dion

En termes de packaging, pour moi, il n’y a pas photo entre Olia et Nectra Color. Garnier a mis au point outre des boites en rupture avec les codes du marché, sans mannequin mais sublimant la matière cheveux, de jolis flacons noir&blanc, aux formes organiques, notamment l’applicateur qui est stylisé. Il n’est pas sans rappeler la forme de la goutte d’huile, élément fort de l’étui, mais aussi celle du flacon de parfum Dior  J’Adore. 

Olia Garnier packaging coloration

Mon expérience perso : Les 2 parfums sont agréables, ça change de l’odeur repoussoir de l’ammoniaque qui nous a longtemps fait fuir la coloration ! Les textures faciles à mixer ne coulent pas trop et les cheveux sont brillants. Même temps de pause 30 mn, le cuir chevelu ne gratte pas et ça c’est un plus. Mais les cheveux sont plus rêches, les reflets moins intenses avec Schwarzkopf avec l’utilisation d’un seul sachet de masque gloss, j’ai d’ailleurs renouvellé l’application au shampooing suivant. Quant à la couverture des cheveux blancs, je n’ai pu la tester, n’étant pas dans la cible.
Mon conseil : bien choisir sa nuance, c’est à mon avis la clé de la satisfaction. Sachez que nous avons toutes tendances à percevoir notre couleur naturelle plus foncée qu’elle n’est aux yeux des industriels. Ainsi, si vous pensez être châtain clair, pour ces derniers, vous êtes blond foncé. Le premier chiffre indique la couleur de base, les suivants les reflets chauds ou froids (cendrés, bleutés).

olia pub print garnier

Match également côté pub en presse comme en film. Les ressemblances sont frappantes entre les 2 annonces presse : survalorisation de la goutte d’huile et de la fleur. Toutefois, Olia a choisi un parti prix fort, plus rupturiste avec une fleur de tournesol stylisée très présente, un cadrage du mannequin atypique et rayonnante et une représentation des cheveux fantasmagorique autour d’une nuance forte et intensément rouge.

nectar color pub print Schwarzkopf

A l’inverse, Swarzkopf privilégie une représentation du mannequin et de ses cheveux plus classique et mise davantage sur celle de la fleur très magique avec un effet poudre d’or science fiction autour de l’étui. Dans les deux cas, le fond noir sert d’écrin à ces visuels, en cohérence avec celui de l’étui packaging. Concernant les films pub pour la télévision, voici celui d’Olia proposée au lancement à l’automne 2012.

Contre-pied des pubs de coloration qui ont tous tendance à se ressembler, Schwarzkopf a décidé de jouer sur le timing de son lancement, février, pour faire un film hommage à l’amour, présent sur les écrans au moment de la saint Valentin. Un film au format râre, près de 2mn, relayé sur les réseaux sociaux et empreint des codes de l’univers parfum. Ce film s’émancipe de tous les messages et réassurances propres à la coloration. Une vidéo aux 12 millions de vues sur Youtube, un succès médiatique et digital en soi.

Dernier critère le prix. Olia est disponible chez Monoprix aux environs de 12,5€, Schwarzkopf Nectra Color est à un prix d’environ 11 euros.

Verdict : Olia de Garnier gagne 5 contre 4 (formule, pack, expérience perso versus pour Schwarzkopf : sémantique, prix, l’univers sémantique et les pubs ne les départageant pas). Quoi qu’il en soit prime au premier, celui qui a ouvert la voie. La voie de la coloration soin, le graal des clientes. 18 mois après le lancement de Garnier, Schwarzkopf surfe sur cette même tendance des colorations à base d’huile ou enrichies en huile pour un plus grand respect des cheveux. L’Oréal emboite le pas avec Prodigy et la technologie micro-huile.

Et vous, êtes vous adepte de la coloration à domicile ou préférez-vous mettre cela entre les mains du coiffeur ? Avez-vous testé l’une des deux colorations ? Partagez avec nous votre expérience et n’hésitez pas à décrire ce qui vous a plu ou déçu.
Quant à cette similitude des produits et des publicités, cela vous choque-t-il ?

Intéressée par d’autres innovations capillaires, vous pouvez également lire l’article de ce blog consacré aux shampooings sans sulfate.
Adepte de la marque Schwarzkopf, découvrir l’article sur sa nouvelle égérie et muse, Claudia Schiffer.

Claudia Schiffer passe sous la bannière allemande d’égérie à créatrice

Claudia Schiffer égérie et créatrice pour des marques allemandes
Claudia Schiffer égérie et créatrice pour des marques allemandes

Depuis une quinzaine d’années, Claudia Schiffer prêtait son visage, ses cheveux, sa coloration, son maquillage à la marque L’Oréal Paris. 2014 marque un changement de cap et un recentrage sur l’Allemagne grâce à des contrats avec Opel, la marque automobile allemande de GM, et Schwarzkopf. Avec le premier, le contrat est classique avec une une personnalisation dans le message publicitaire qui se termine sur la signature « c’est une allemande » renvoyant aux origines de la marque, mais aussi à celles du top model. En revanche, côté Schwarzkopf, changement de statut à 43 ans, Claudia Schiffer crée sa propre ligne de shampooings et soins capillaires, fruit de son expérience de top model. Elle rejoint ainsi les mannequins Miranda Kerr et Kate Moss qui s’investissent également dans la création de produits cosmétiques, sacs, mode pour des marques comme Kora organics, Longchamp, Topshop…

Couverture du Vogue allemand Avril
Couverture du Vogue allemand d’Avril

Ces évènements ont inspiré la rédaction du magazine Vogue allemand qui fait sa couverture avec elle en avril. De quoi booster sa visibilité et les ventes. Un vrai plan media qui lui permet également d’être interrogée dans le Elle (numéro 3554 du 7 février) sur sa routine beauté et dans le Madame Figaro, l’Express…

Schiffer schwarzkopf

Passons en revue ces nouveaux produits Schwarzkopf. Plus pro que jamais -c’est une des caractéristiques de ce personnage – elle baptise sa ligne capillaire Essence Ultime et sa coloration Blond Ultime. Elle y use d’une sémantique du luxe : Diamant, perle,omega, pour la positionner haut de gamme. En revanche, le fait de coller sa photo sur les packagings la fait plus populaire et plus moyen de gamme. Ces produits contienne une huile riche en oméga 3, rien de très nouveau, mais dans l’air du temps. Voici son témoignage 

« J’adapte ma routine à ma problématique du moment, mais, pour réconforter mes pointes abîmées, rien ne vaut le shampooing Opega repaire, truffé d’oméga-3. »

L‘intérêt dans son approche est de se limiter à ses problématiques de blonde aux cheveux secs (ex : coloration réservée aux Blondes), pour plus de crédibilité, de légitimité et de sur-mesure. C’est également un créneau porteur et professionnel au vu du succès de la marque John Frieda avec Sheer Blonde… Elle préempte la dimension professionnelle dans ses accroches, dimension qu’elle partage avec Schwarzkopf pour en être à la fois l’égérie et la conceptrice.

schwarzkopf_presse_reference

Pour ma part, côté routine soin, je partage avec elle son addiction au baume Sisley pour les lèvres et à la bougie à la figue de Diptyque. Et parce qu’elle vit à Londres, elle se parfume avec l’eau de toilette Agent Provocateur, un parfum qui se vend beaucoup mieux outre-manche.

©elle.fr
Les gestes belle peau et bien-être de Claudia Schiffer ©elle.fr


Et vous, que partagez-vous de ses gestes beauté  et bien-être ?