Liberté post-confinement : Repetto nous fait rêver tout en légereté

Le déconfinement offre un écrin à l’ode à la liberté signée Repetto. La marque Repetto nous fait rêver avec un nouveau film dont elle a différé la diffusion pour coller au contexte. Car cette marque iconique mise sur le temps long, elle qui fut créée en 1947. Elle incarne l’opéra, l’élégance, la grâce, l’intemporalité. Ainsi, son PDG Jean-Marc Gaucher est aux commandes de Repetto depuis 20 ans. Aux commandes Christian, Elsa Reuilly et Frank Rey.

liberté

Une ode à la liberté empreinte des codes du luxe et de sens

Ce nouveau film résonne particulièrement avec le contexte actuel du déconfinement. Propriétaire de la griffe Repetto, Jean-Marc Gaucher a confié la conception et la réalisation de ce film de marque à de grandes figures du monde de la publicité qui se sont illustrées avec le film maintes fois récompensé La Lionne de Perrier : Christian Reuilly, sa fille Elsa et Frank Rey. Danse, grâce et liberté s’inscrivent au coeur de ce film manifesto et résument ainsi l’esprit, l’essence même de la marque. Pour atteindre l’excellence d’une oeuvre artistique, ce sont deux danseurs de l’Opéra qui incarnent cette ode à la liberté, Marion Barbeau et Mickael Laffon. Sur une chorégraphie d’une autre figure de l’Opéra de Paris, Sébastien Bertaud. La verrière du Grand Palais prête un cadre féérique au thème de l’envol. Ironie de l’histoire, ce film qui a nécessité deux mois de préparation a été tourné en juillet 2018. Il est ainsi resté confiné presque 2 ans. « Le film n’aurait pas pu sortir au moment de la crise des gilets jaunes, non plus lors des grèves SNCF pour les retraites l’an dernier, au final, nous avons choisi cette période de déconfinement « fragile » mais pleine d’espoir après deux mois d’enfermement et d’inquiétudes. Une sorte de libération, dont le film se fait l’écho de par son appel à la liberté », expliquent les publicitaires.

Son hommage à la liberté et à la légèreté, son claim de signature font particulièrement écho au déconfinement : « que serait la vie… sans Liberté ?»… Cette liberté dont nous réapprécions le prix suite à ces jours d’enfermement et de sinistrose, cette envie de légèreté également. Ce film est visible sur le réseaux sociaux depuis le  10 mai, il prendra également pour cadre les écrans de cinéma à leur réouverture le 22 juin.

Un film de marque empreint de légèreté et de grâce à même de réenchanter la marque, ses accessoires et ses parfums. Des parfums dont la création et la distribution sont confiées à Interparfums depuis 2012 (4,7 millions d’euros en 2018).

parfum dance with repetto

Ce thème de la liberté inspire également le parfum Libre de Yves Saint Laurent. Un parfum dont les affiches fleurissent également maintenant puisque le contexte et la proximité de la Fête des mères y sont très favorables. L’univers de la danse, quant à lui, inspire d’autres marques de luxe, à l’instar de Dior ou de Kenzo. Mais aussi la marque cosmétique Nuxe, un choix plus audacieux car hors du territoire classique de la beauté, décodé dans cet article du blog.

Humour décalé et danse pour Repetto pour cibler les Millennials sur les réseaux sociaux

Pour cibler les jeunes, la marque patrimoniale Repetto a tout compris dans ces films destinés aux réseaux sociaux : humour décalé sur des expériences traumatisantes vécues par les Millennials. Avec une campagne conçue par l’agence Marcel relayée par un concours sur Twitter pour créer buzz et engagement. Et une nouvelle signature de marque : Ce monde parle ballet. Décodage

repetto-monde-parle-ballet

Comment injecter humour et modernité à la danse : la nouvelle plateforme créative Repetto

Coup de projecteur et de modernité pour Repetto avec cette nouvelle plateforme créative dont les premiers films ont été dévoilés avec succès sur les réseaux sociaux, Youtube en tête. Deux films conçus pour les réseaux sociaux dont le terrain d’expression est la danse et l’humour. Deux films qui se révèlent ancrés dans le quotidien des Millennials. Destinées à la génération Y, ces vidéos ne sont pas des films produits qui valorisent le savoir-faire de la marque. Ils insufflent un état d’esprit et prônent la liberté chère à la cible. Pour l’inciter à faire de Repetto une Love Brand et la projeter dans la modernité digitale. Ces deux films au ton décalé donnent à voir le monde au travers d’une scène de ballet, territoire de marque de Repetto. Pour se jouer des drames du quotidien avec grâce et élégance. Mon préféré s’intitule Escape. Il nous plonge dans l’imaginaire d’une jeune femme désirant s’évader du lit de sa conquête d’un soir. Une pépite humour à découvrir ci-dessous.

En parallèle sur Twitter, Repetto invite les internautes à partager les situations du quotidien qu’ils trouvent dénuées de grâce avec le #revelelagracequand. Résultats de cette activation twitter le 27 juin.

drame-repetto

Quant au premier film, Drama, dont je vous laisse découvrir le pitch, il a récolté près de 2 millions de vues sur Youtube en 4 semaines. 

Pour cette communication, la Maison Repetto  a fait appel à un chorégraphe contemporain qui fait le buzz Sébastien Bertaud.  Ce dernier vient de faire rentrer Balmain et son directeur de création Olivier Rousteing à l’Opéra de Paris. En effet, il leur a demandé de créer ses costumes pour son nouveau ballet Renaissance.

ballet-renaissance

« Cette merveilleuse compagnie est comme une armée classique. Il est question de cette nouvelle génération, de cette nouvelle énergie » conclue-t-il. Une armée en phase avec le style Balmain.

Olivier-Rousteing-invite-Balmain-a-l-Opera-de-Paris

Au final, en misant sur la fabrication française et la communication digitale, la Maison Repetto gagne son pari de modernisation. Conseillée par l’agence Marcel, l’une des meilleures agences publicitaires digitales, elle effectue un tournant stratégique pour s’affirmer comme une marque de mode et de parfum désirable auprès des jeunes.

Amateurs de ballet et de film de marque, vous pourriez également lire l’article dédié au film de marque Nuxe signé Benjamin Millepied sur le blog.