Maskné, froid, pollution : le cocooning réparateur Uriage

Le port du masque quotidien et prolongé occasionne des frottements réguliers et une certaine occlusion de la peau. Calfeutrée, la peau subit l’humidité et la transpiration. Une double peine qui peut provoquer de nombreux désagréments ou aggraver des terrains sensibles. De simples rougeurs à la couperose, de l’apparition d’imperfections à un regain d’acné ou maskné, des irritations à la dermite atopique ou la rosacée. Votre pharmacien est aussi là pour vous répondre et proposer des soins adaptés, tels les nouveaux soins protecteurs et réparateurs Uriage.

maskne-traitement

Maskné, rougeurs, irritations : ces nouveaux maux de la peau liés au port du masque

Le port prolongé du masque perturbe le microbiome cutané qui représente la diversité des microorganismes. En ville, il accentue le déséquilibre du microbiote dû à la pollution, aux particules fines, à l’usage de mauvais cosmétiques (notamment ceux présentant certains sulfates agressifs, irritants). Tous générèrent une inflammation de la peau qui l’agresse et la fragilise. La barrière cutanée devient vulnérable, le teint est alors plus terne, de petites rougeurs peuvent apparaître. La peau marque alors souvent des signes de fatigue, des imperfections. De plus, lorsque le microbiome est perturbé, certaines pathologies s’aggravent telles la couperose, la dermite atopique, la rosacée ou l’acnée. Sur un terrain fragilisé, présentant des inflammations, il importe de protéger la peau et de la réparer avec des soins adaptés. Les Laboratoires Uriages ont conçu ces 2 soins Bariederm Cica Daily pour les peaux fragilisées, agressées.

Des nouveaux soins à base d’eau thermale Uriage et de prébiotiques pour protéger et rééquilibrer la peau au quotidien

Par sa richesse en minéraux, l’eau thermale d’Uriage est une alliée des peaux agressées, fragilisées. En effet, les minéraux et oligo-éléments qu’elle contient, ont le pouvoir de stimuler les enzymes naturelles antioxydantes pour bien protéger les membranes cellulaires. Elle est associée dans cette ligne de soins à des prébiotiques, ces nouveaux actifs qui jouent sur l’équilibre du microbiome de la peau. Un axe de recherche privilégié par de nombreuses marques cosmétiques, en écho aux recherches réalisées sur le microbiote intestinal (appelée aussi flore intestinale) et l’efficacité prouvée des probiotiques. Ces prébiotiques sont des sucres extraits de fruits ou de légumes qui nourrissent les probiotiques. Ceux-ci vont agir sur les bonnes bactéries. Ils participent ainsi au bon équilibre des microbiomes intestinal et cutané (vous avez certainement entendu du lactobacillus et du bifidus – cf Actimel et Activia de Danone). À leur côté, on trouve également des actifs classiques en cosmétique : centalla asiatica pour réparer, acide hyaluronique de haut poids et de bas poids moléculaire pour hydrater et repulper et enfin, de la pro-vitamine B5 pour apaiser et régénérer la peau.

Pour le plaisir et l’action en profondeur un sérum

C’est mon produit coup de coeur ! Sa texture fraîche et fluide pénètre rapidement sans laisser la peau collante. Sans parfum, il convient à tous les types de peau, même les plus sensibles. sa formule contient spécifique un peptide cicatrisant. Mon avis : il apaise efficacement les rougeurs. Ma peau réagit beaucoup moins au passage du chaud au froid. Enfin, sa pipette facilite le dosage tout en protégeant la formule du contact de l’air. Prix 30,90€
Quant au gel-crème, il vise plus spécifiquement les peaux qui craignent les imperfections, les boutons, les récidives d’acné. En effet, sa formule contient un duo Cuivre – Zinc éprouvé pour limiter la prolifération bactérienne. Une arme très classique… Quant à la texture, elle est adaptée aux peaux mixtes ou grasses, ou aux atmosphères chaudes et humides (comme sous le masque). Prix 19,90. Conseil : Les 2 produits sont à utiliser en cure d’1 mois en cas de maskné pour traiter et assainir la peau. En vente en pharmacie et sur l’e-shop de la marque Uriage. À partir de fin janvier
Vous pourriez aimer lire également l’article sur la nouvelle marque vegan Orveda à base de prébiotiques

Boutons sur le menton : le port du masque incriminé, quelles solutions ?

Avec le port du masque, notre peau est malmenée : boutons sur le menton, irritation, sécheresse. Les réactions varient selon le terrain, la chaleur, l’humidité

Avec la généralisation du port du masque, notre peau est malmenée : boutons sur le menton, irritation, sécheresse. Les réactions sont différentes selon le terrain, la chaleur, le degré d’humidité et surtout la durée du port. Pour celles qui sont dans l’obligation de porter le masque toute la journée pour leur travail, la peau trinque. Aux Etats-Unis, un nouveau mot a été créé maskne ou acné du masque. Face à ces nouveaux besoins, les marques cosmétiques vont pouvoir infléchir leur communication pour être au plus proche des préoccupations des femmes. Et surtout prodiguer des conseils adaptés et mettre en avant les produits concernés.

boutons sur le menton

Les effets du masque : boutons sur le menton, rougeurs, irritations… Conseils et solutions

En raison des frottements répétés du masque lors d’un port continu, la peau réagit selon sa nature. Sensible, elle va être irritée et les composants du masque jouent un rôle important dans la prévention des rougeurs, voire de petits boutons. Une peau mixte ou grasse va voir ses glandes sébacées s’emballer pour produire davantage de sébum. L’occlusion du masque va alors provoquer comédons et boutons d’acné. Ces boutons sur le menton peuvent, s’ils ne sont pas traités avec une hygiène et des soins adaptés, s’enflammer. A contrario, une peau sèche risque de virer atopique et de fait, doit être bien hydratée avec une crème apaisante. 

Conseils en termes de choix du masque

Privilégier un masque en coton qui sera lavé régulièrement (machine à 60°) au masque chirurgical jetable dont les composants chimiques peuvent s’avérés irritants : additifs du caoutchouc, polypropylène pour le masque respiratoire N95. De plus, c’est meilleur pour la planète. Le masque de couleur claire ou neutre sera moins chargé en pigments et autres composants irritants.
La routine à adopter : laver régulièrement le visage avec un produit au pH neutre, boire beaucoup d’eau, en cas de forte chaleur vaporiser un brumisateur d’eau thermale (Evian, Vichy, La Roche-Posay) et tamponner doucement. Centrer le maquillage sur les yeux et oublier fond de teint et rouge à lèvres. En cas de boutons sur le menton et les joues, réduire les aliments sucrés qui boostent la sécrétion de sébum et les produits à base de lait de vache. Privilégier le zinc aux propriétés assainissantes, anti-bactérienne, cicatrisantes et anti-inflammatoires (les huitres en regorgent). Coup de pouce avec le soluté de sulfate de zinc Serozinc de la Roche-Posay.

zinc boutons acné

Vous trouverez également d’autres conseils belle peau dans cet article du blog.