Ligne bis: la fondatrice de Huda Beauty lance une ligne de maquillage naturel

A la tête de l’empire Huda Beauty, Huda Kattan a commencé l’aventure par une formation de make-up artist à Los Angeles. Elle lance ensuite sa chaîne Youtube et y dévoile tutos et conseils maquillage. En 2013, forte de sa notoriété d’influenceuse maquillage, elle lance avec sa sœur sa propre marque de cosmétique. Son premier produit de beauté ? Des faux-cils qui rencontrent un succès fou, notamment auprès de Kim Kardashian. Huda Kattan a conquis ses dernières années le coeur du public grâce à ses fonds de teint (ultra) couvrants qui dissimulent signes de vieillesse et imperfections. Un succès mondial de Dubai où elle s’est établie jusqu’aux Etats-Unis. Aujourd’hui, elle est considérée comme l’une des femmes les plus riches d’Amérique et désormais une serial entrepreneuse avec cette nouvelle ligne bis ancrée dans l’ère post-Covid.

La fondatrice de Huda Beauty et de GloWish, et influenceuse Huda Kattan

Avec cette ligne bis, elle s’engage dans la beauté clean et naturelle en adoptant la tendance « no make-up, make-up »

La pandémie n’a pas fait reculer sa notoriété et sa visibilité sur les réseaux sociaux. Ainsi Huda Beauty compte 4,2 M d’abonnés sur YouTube et 48,6 M sur Instagram. En revanche, la crise sanitaire avec le port du masque, le télétravail et les restrictions en termes de vie sociale ont incité de nombreuses utilisatrices à lever le pied sur le maquillage. Le marché des fonds de teint tout comme celui du rouge à lèvres a fortement été attaqué. Donc le fond de commerce de la marque. A contrario, le marché du skincare ou soin visage a, lui, très bien prospéré de par le monde, les gens passant plus de temps dans leur salle de bain pour prendre soin de leur peau. Voire pour certains ou certaines plus de temps dans la cuisine pour les fabriquer eux-même (DIY).

Ce tournant majeur a inspiré à Huda Kattan la création de cette ligne bis. En effet, GloWish combine maquillage et soin de la peau en privilégiant une philosophie très différente de Huda Beauty. Fortement complémentaire, cette ligne bis prône l’authenticité et le naturel, des valeurs qui ont fortement progressé avec la pandémie. Tous les produits sont développés avec au moins 80% d’ingrédients d’origine naturelle, sans parfum et sans alcools desséchants. Ils sont vegan-friendly. Le tout proposé dans des emballages fabriqués à partir de matériaux recyclés et des boîtes en papier certifié FSC et 100% recyclables. Celle qui s’auto-proclamait « cake face », adepte d’un maquillage ultra glamour a souhaité développer des produits qui laissent « rayonner la peau de l’intérieur » et non plus la camoufler. Imperfections ou non, j’ai appris à accepter ma peau et à la respecter, explique Huda Kattan. Les it-produits annoncés sont la poudre bronzante Soft Radiance, qui offre un teint hâlé tout en nourrissant la peau, et le fluide teinté Multidew pensé pour apporter un éclat naturel à la peau ainsi que leurs pinceaux respectifs. Les ingrédients stars sont l’huile de rose de Damas, l’extrait de poivron rouge, et le squalane d’origine végétale. La nouvelle ligne GloWish sera en vente à partir du 1er juin en exclusivité chez Sephora et sur sephora.fr en France comme en Angleterre.

Aujourd’hui, peu de marques s’offrent une ligne bis avec un ethos différent pour séduire de nouveaux consommateurs : Nuxe a complété son offre en pharmacie avec Nuxe bio pour les adeptes de la cosmétique bio. C’est pourtant faire preuve de flexibilité et de réactivité par rapport aux évolutions du marché cosmétique. Vous pourriez aimer lire également l’article du blog dédié aux nouvelles couleurs de la cosmétique engagée: Green, Blue.

Balayage blond tout en naturel chez Mod’s Hair

Sentir l’été dans ses cheveux avant l’été, c’est l’effet produit par le balayage blond que je viens de faire chez Mod’s Hair. Et comme les températures jouent au yoyo, un petit peu d’aide côté coiffeur ne fait pas de mal. Si vous recherchez le naturel, optez comme moi pour un balayage couleur miel ou doré. Quelque chose de doux, qui illumine le visage sans être contraignant. J’ai ainsi anticipé l’effet du soleil sur les cheveux en plein été. 

blond-effet-soleil
Crédit : Charlotte Wales

Pour illuminer les cheveux, le balayage blond miel, effet naturel garanti !

Beaucoup moins astreignant que la coloration qui nécessite de repasser par la case coiffeur tous les mois, le balayage un à deux tons au-dessus de sa base naturelle, permet d’espacer les rendez-vous tous les 3 mois, voire 3 mois et demi. Pas de transformation radicale, mais une évolution assez naturelle, idéal avant l’été. Cet effet naturel, le coiffeur l’obtient en travaillant essentiellement quelques mèches du dessus de la chevelure. Cette technique de coloration appelée Bronzing apporte lumière et reflets chauds aux cheveux. Elle est rapide puisqu’elle se fait par touche et de façon localisée. Moins long qu’un balayage blond classique ! En privilégiant une décoloration légère et en appliquant ensuite un gloss chargé en pigments dorés au bac. Un gloss qui va patiner les cheveux avec des nuances soit dorées, soit miel, soit cuivrées, à choisir en fonction de la base naturelle. C’est ce que m’a confié Christelle, la coloriste du salon Mod’s Hair de la rue Marbeuf. Une spécialiste couleur & balayage qui y officie depuis une quinzaine d’années. Dotée de doigts d’or pour le massage du cuir chevelu qui fait suite.

balayage blond naturel

Mon avis : Ce balayage blond naturel convient aux bases blond moyen, blond foncé souvent un peu ternes et châtain clair. Quant à cette enseigne de salon de coiffure, je la connaissais de nom, mais je n’en avais jamais franchi la porte. Déjà conquise par le professionnalisme pour la technique.
C’est ensuite Pascale, la responsable qui m’a prise en main pour me faire un rafraichissement de ma coupe à l’aide de ciseaux chauffants. Une autre particularité de Mod’s Hair que ces ciseaux chauffants qui permettent de sceller les pointes au moment de la coupe. Idéal pour les cheveux fins et pour les coupes au carré.
Salon Mod’s hair Champs Elysées, 32 rue Marbeuf, 75008 01 Réservation 42 25 14 29 Ouvert du mardi au samedi, nocturne le mercredi
Tarif : Bronzing mod’s hair : 20 euros
Couleur : 50 euros
Coupe avec ciseaux chauffants + brushing: 98 euros . Plus d’infos sur le site de Mod’s Hair
.

Merci encore à l’équipe pour leur accueil chaleureux et bravo pour ce résultat naturel.

Le balayage pour fondre les cheveux blancs subtilement chez le coiffeur

Si vous avez une base moyenne ou claire, vous pouvez fondre vos premiers cheveux blancs avec un balayage. Cette technique offre l’avantage d’un résultat naturel et permet d’espacer votre visite chez le coiffeur tous les 3 à 4 mois. Une vraie liberté que n’offre pas la coloration car elle génère un effet racine beaucoup plus marqué. Rendez-vous est donc pris chez une grande spécialiste de la couleur du balayage, Cathy de l’Atelier des couleurs.

cheveux blancs

Le balayage : une opération pour fondre les premiers cheveux blancs tout en finesse

Au fil des ses expériences dans les grandes maisons, Carita et Christophe Robin, la douce Cathy a acquis une solide expertise dans le domaine de la couleur, des colorations végétales et du balayage. J’en ai donc pleinement profité pour l’interroger sur la façon de cacher ses premiers cheveux blancs. Certes, les ressources ne manquent pas entre la coloration végétale qui fonctionne sur un faible taux de cheveux blancs, la coloration temporaire… Mais c’est la technique du balayage qui m’a le plus séduit par son aspect beaucoup moins contraignant. En effet, les mèches fines et plus claires que la base permettent de fondre dans la masse les cheveux blancs lorsque la base capillaire est assez claire : blond, blond foncé ou châtain clair. Lors que les cheveux sont naturellement plus foncés, un balayage de couleur peut également être une bonne solution. Dans les deux cas, la chevelure n’aura pas une teinte uniforme, elle offrira du relief et plus de profondeur. Pas d’effet casque, l’effet non désiré de certaine coloration réalisée à la maison.

cheveux-blancs-atelier-des-couleurs

Mon expérience : il faut compter un peu plus d’une heure pour réaliser un balayage sur toute la tête, le soin et le brushing. C’est Julien qui officie au soin dans lequel il ajoute une pointe de pigments beige pour patiner. Ses doigts experts vous offrent un massage du cuir chevelu divin avec une forte empreinte shiatsu. Cela réactive en profondeur la micro-circulation sanguine pour une meilleure nutrition des bulbes capillaires. Et surtout, un effet bonne mine immédiat qui vient réhausser l’effet lumineux du balayage. Verdict : je scrute à la fin du brushing mes cheveux blancs, ils se voient à peine habilement mêlés au balayage. Effet naturel garanti ! 

ambiance-cosy-couleurs
Atelier des Couleurs, 4 rue Béranger, 75003 Paris.
Du lundi au jeudi de 10h à 19H, nocturne le vendredi jusqu’à 22h.
Sur rendez-vous : 01 44 61 19 89.
Voir également le post du blog sur la patine cheveux ici.

Le teint Bourjois, un allié contre la pollution

Avec l’arrivée du printemps, j’ai eu envie de choisir un fond de teint booster d’éclat : City Radiance de Bourjois. Un geste facile à adopter quand on habite dans une grande ville et que l’on souhaite lutter contre les méfaits de la pollution qui ternissent le teint. Décodage de cette nouveauté make-up 2016.

teint

Côté texture, elle se révèle assez légère et fluide pour bien fusionner avec la peau. Mon coup de coeur est pour son parfum aux notes de fleur d’eau, à la fois frais, propre et féminin tout en restant discret. Parmi les 6 nuances proposées, j’ai choisi la teinte 03, un beige clair qui convient aux peaux assez claires. Elle dépose un voile lumineux qui reste naturel. Rien à dire sur sa tenue, elle est parfaite tout au long de la journée.

fond-det-teint-bourjois-2016

Côté formule, elle offre un écran anti-pollution en aidant à réduire l’adhésion des particules de pollution sur la peau, elle contient certainement, j’imagine, des anti-oxydants, même si la marque ne le précise pas. Surtout, elle contient une filtration anti-UV élevée, un SPF30 pour lutter contre les UVB (responsables des coups de soleil) et anti UVA (PA+++) pour éviter les taches pigmentaires et protéger la peau du vieillissement. Intéressant dès que le soleil nous invite à exposer notre peau à ses bienfaits tout en se protégeant de ses méfaits, méfaits boostés par la pollution.
Le bémol : elle laisse la peau un peu brillante, et si l’on a la peau mixte, mieux vaut ajouter un voile de poudre ou éviter de sortir dans les minutes qui suivent. Comme elle offre un résultat maquillage vraiment naturel, si l’on veut masquer un petit bouton, une imperfection, des cernes, mieux vaut compléter la routine teint par l’anti-cernes qui va avec : Radiance Reveal.

teint-bourjois

Sa texture crémeuse s’applique à l’aide d’un embout mousse pour plus de précision. Cela permet de bien cibler l’imperfection ou de tapoter le cerne. Ensuite, il reste à estomper légèrement avec le doigt.  Pratique, il est décliné en 3 teintes. Mon conseil : finir par un blush sur les joues pour atteindre la bonne mine.

anti-cernes-bourjois

Le fond de teint City Radiance et l’anticernes Radiance Reveal sont en vente en parfumeries, grands magasins, dans les boutiques Bourjois (3 en région parisienne) et sur le site bourjois.fr. Leur prix respectif reste accessible, environ 15€ et 12€.

Innovation, le dissolvant se fait huile et soin : Kure Bazaar, UNE

La galénique Huile est plus que jamais trendy, les marques écolos UNE et Kure Bazaar lancent leur dissolvant à base d’huile, un dissolvant 100%% d’origine naturelle. Deux marques militantes du bio ou du green, spécialiste du maquillage pour Une natural beauty (maison-mère Bourjois) ou experte en vernis à ongles et manucure pour Kure Bazaar. Deux approches qui diffèrent :  Kure Bazaar joue la transparence et la sémantique de l’eau : eau dissolvante. Une, en revanche, mise sur l’huile dans son appellation : Dissolvant huile soin. Découvrez ce banc d’essai nouveauté : formule et composition, flacon, efficacité, expérience, prix et avis.

duo-dissolvant-huile-une-kure-bazaar

Les 2 formules revendiquent leur origine 100% naturelle, mais elles différent par leur teneur en huile. Si, UNE affiche dans sa composition 20% d’huile d’amande douce et d’abricot, l’eau dissolvante hydratante à la rose précise qu’elle contient de l’huile de rosier muscat et de l’eau florale de rose. Une formule sans acétone, sans éthyle acétate et sans odeur. Une formule soin-huile en eau.  Les solvants sont bien sûr d’origine naturelle, ceux de Kure Bazaar provient de la canne à sucre, du blé et du maïs.

dissolvant-huile-une

Côté flacon, celui d’UNE est compact (50 ml) et pratique, s’emmène facilement en voyage. Le flacon de Kure Bazaar est très design, mais beaucoup plus encombrant par son format 250ml. Tous deux sont totalement transparents pour donner à voir le jus, d’une couleur verte pour Une et cristal pour le second.

Kure-dissolvant

Mon expérience: Tous deux éliminent facilement le vernis à ongles et respectent les cuticules, voire les soignent. Kure Bazaar va même ainsi jusqu’à revendiquer l’hydratation des cuticules. L’eau démaquillante au silicium répare les cuticules. Le secret : laisser poser 1 minute le coton bien imprégné avant de frotter si nécessaire. Côté parfum, le dissolvant Kure Bazaar est beaucoup plus agréable. En revanche, côté efficacité,  celui de UNE NATURAL BEAUTY se révèle le gagnant, un seul passage suffit par ongle. Au final, les ongles ne sont pas secs, ternes, ou même blanchis. Ils sont brillants et super sains. La peau autour de l’ongle est brillante également, une vraie différence visible à l’oeil nu avec les dissolvants classiques, bourrés d’acétone.

eau-dissolvante-kurebazaar

Dernier critère le prix. Le dissolvant UNE est largement plus accessible puisqu’il est vendu au prix de 9,90 € dans les Monoprix, Sephora et sur le site de la marque unebeauty.com  Kure Bazaar est disponible dans les grands magasins (ex BHV, voir l’article du blog ou le nouvel espace Beauté du Bon Marché au 1er étage), les magasins Mademoiselle bio, à un prix d’environ 36€ pour l’eau dissolvante à la rose, 42 euros pour la version Silicium. Et sur le site de la marque kurebazaar.com 

Verdict : Si vous êtes addict au vernis, le flacon de Kure Bazaar vous ira, il vous fera tout l’été et plus. A contrario, si vous ne faites pas partie de la tribu des nail artists qui changent de vernis comme de tenue, celui de la marque Une vous conviendra parfaitement. Mon avis : Ce que j’aime vraiment dans les 2, c’est le respect qu’ils offrent aux ongles et aux cuticules. 

Et vous, lequel vous tente le plus ?

Intéressée par d’autres innovations huile dans le maquillage, vous pourriez aimer lire l’article sur les nouveaux soins lèvres Clarins et Yves Saint Laurent. Côté tendances pour les ongles, le bleu domine cet été, décryptage dans cet article sur le blog.

Déjà culte, le fond de teint Dream Mat Mousse de Maybelline a 10 ans

Quand la fabrication d’un fond de teint s’inspire de l’excellence de la crème fouettée, alors le succès est au rendez-vous et Dream Mat mousse fête déjà ses 10 ans chez Maybelline. Et une grande fidélité de ses utilisatrices dont je fais partie. Car son résultat peau est superbe, à la fois mat et ultra-léger, le rêve. Décodons ensemble les clés de succès du font de teint le plus acheté sur ces 10 dernières années.

Maybelline-dream-matt-mousse-2 2

Un nom de rêve, le fond de teint cadeau du ciel

La sémantique du rêve alliée à un univers publicitaire évoquant le ciel pour se démarquer. Le rêve qui fait vendre comme en témoigne les succès des autres produits  conçus sur ce territoire : rêve de miel de Nuxe, Capture Dream Skin de Dior (dont je vous parlais ici)… pour asseoir cette dimension onirique, le territoire publicitaire du fond de teint  s’est construit sur un ciel doux, cotonneux.

fonds-de-teint-gemey-maybelline

Un packaging évoquant à la fois le pot de crème gourmand et la douceur et la matité du galet.

Tentant, on a très envie d’y plonger ses doigts. Ultra-pratique, son capot est décliné à la teinte pour faciliter le choix. Décliné sur une palette de 8 teintes pour ce fond de teint qui s’adapte facilement à votre carnation par sa transparence. Mon conseil : pour choisir la teinte au plus près de votre carnation et ainsi garantir un résultat ultra-naturel, rapprocher le capot (si vous l’achetez en grande distribution, sous blister) ou évidemment plus facile si vous l’achetez à Monoprix, testez-le sur votre poignet.

teintes-fond-de-teint-Maybelline

Une formule mousse proposée à un prix super accessible, le bon plan sensorialité et petit plaisir.

Vendu autour de 12 euros, c’est  un fond de teint complice au quotidien qui ne fera pas chauffer votre carte bleue. Un vrai bon plan. A utiliser donc sans modération, hiver comme été, puisqu’il offre une protection aux UV SPF 18. Par là-même il freine le vieillissement de la peau et empêche l’apparition des tâches. Votre teint restera uniforme et mat. 

Innovation technologique, sa formule repose sur une combinaison réussie d’huiles volatiles et de poudres matfiantes.

Parce que cette mousse micro-aérée est fouettée à l’air, elle fond sur la peau et s’étire facilement, elle offre ainsi un résultat maquillage hyper naturel et un fini peau mat et velouté. Elle convient parfaitement aux peaux normales ou mixtes. Plus de détails et de conseils, sur le site de Gemey-Maybelline.

texture-dream-matt-mousse

Un succès mondial à la clé.

C’est le fond de teint le plus acheté dans le monde sur les 10 dernières années que ce soit en France, aux US, en Chine… Allez gourmande comme vous êtes, vous reprendrez bien un petit peu de mousse !

Suivez-moi à la Nail Suite Kure Bazaar au Park Hyatt : palace !

Alors que la concurrence devient plus vive entre palaces parisiens, le Park Hyatt se distingue avec l’ouverture de la Nail Suite Kure Bazaar. Un cocon design et coloré pour réenchanter la manucure et accorder une pause palace à vos ongles. Une attention particulière pour les nail addicts à la fois Palace et Bio.

La Nail Suite de Kure Bazzar au sein du palace Park Hyatt
La Nail Suite de Kure Bazzar au sein du palace Park Hyatt Paris

Une adresse réservée aux initié(e)s pour profiter d’une expérience beauté des mains ou des pieds dépaysante aux protocoles exceptionnels. Des protocoles que je vous avais décrits dans cet article du blog associant les meilleurs produits de nettoyage japonais aux vernis Kure Bazaar qui allient couleurs tendance et vibrantes à une formulation écologique. Et surtout des vernis qui tiennent et des ongles qui restent brillants longtemps. De quoi satisfaire les nail addicts les plus exigeantes.
Au-delà du soin, le lieu est magique, on ne peut plus central car situé rue de la Paix. La déco du designer Aurélien Deleuze s’inspire de la personnalité même de la créatrice, la mannequin Kartika que j’ai pu rencontrer et des traits de la marque : le bois – la pulpe de bois étant l’un des composants clés des formules, les couleurs pour le mobilier. Née au Brésil, mais globe-trotter, Kartika me confie que son inspiration est multiple, à la fois très libre dans la mise au point des teintes et très exigeante quant à l’éthique des formulations à base d’ingrédients naturels jusqu’à 85%.
Coté nouveauté dans la gamme, j’ai testé le Finish, dernière étape de la pose de vernis qui permet d’accélérer le séchage. Ultra-pratique !
Côté tarifs, il faut compter 30€ pour une expérience Forme et Couleur de 20 mn, 45€ pour une manucure et jusqu’à 100€ pour le Grand Rituel des Ongles et des Mains Kure Bazaar d’une durée d’une heure.

Une jolie collection de vernis autant pour les nail addicts que pour les néophytes
Kure Bazar, une jolie collection de vernis autant pour les nail addicts que pour les néophytes

Cette expérience est également l’occasion de découvrir ou de re-découvrir le Park Hyatt Paris Vendôme, l’un des tout premiers à avoir obtenu le label palace. Un palace à l’esprit très parisien, à la décoration contemporaine et qui se dédie pleinement au bien-être au travers de son offre Spa et ses suites : la suite 601 réservée à Kure Bazaar, marque experte du soin des ongles et des vernis, la suite 101 réservée au coiffeur Jean Nollet, coiffeur des stars amoureux des voyages et enfin, les protocoles et soins du Spa Crème de la mer, dont j’ai décrit la ligne culte et la stratégie dans cet article.

Fan de palace, je vous engage à découvrir le nouveau Peninsula qui vient d’ouvrir avenue Kléber après quatre années de travaux, la mobilisation de nombreux artisans et 430 millions d’euros d’investissements. Un esprit très différent du Park Hyatt, marqué par les propriétaires Honk Kongais, moins contemporain, moins parisien. Mais le restaurant L’oiseau blanc et la terrasse du dernier étage sont juste sublimes ! Découvrir les photos du restaurant L’oiseau Blanc et de la terrasse faites pour un précédent article du blog.