Inclusion: Zalando fait bouger les lignes en grand, affichage, social media

Le portail allemand de mode Zalando a choisi un angle de communication militant : l’inclusion et la diversité. Des valeurs fortes sur lesquelles la marque s’est engagée depuis quelques années. Avec plusieurs terrains de jeu privilégié : l’affichage, les réseaux sociaux où dominent les diktats de la mode. Il y règne majoritairement un grand conformisme notamment dans la forme et beaucoup de stéréotypes. Face aux générations Y et Z qui attendent des marques qu’elles s’engagent, Zalando donne à voir une campagne XXL défendant ses valeurs: inclusion, diversité.

inclusion pub

Zalando assume une communication engagée, capitalisant sur ses valeurs de tolérance, inclusion et liberté.

Les visuels de cette campagne de publicité ont été confiés au photographe Dan Beleiu, photographe de mode berlinois. Ils donnent à voir toute la diversité de notre société. Beaucoup plus inclusifs que ce qui se pratique habituellement: handicapés physiques ou mentaux, diversité de genre ou de stature corporelle… Intitulée « Here to Stay », cette publicité vise à faire progresser les mentalités et le dialogue en mettant l’accent sur des sujets tels que le genre et la positivité corporelle.

valeurs inclusion
Here to stay : affirmer ses valeurs, la communication engagée de Zalando
affiche valeurs
L’affiche XXL prônant les valeurs de Zalando

Au-delà de la campagne presse et affichage, une vidéo #Heretostay est destinée aux réseaux sociaux. Ce film émouvant et dynamique met en scène des personnes qui agissent au niveau mondial, notamment le danseur, acteur, mannequin et défenseur de la diversité et de l’inclusion Luc Bruyere, qui a toujours remis en question les diktats de l’industrie de la mode. À ses côtés, Yann Horowitz, skateur ouvertement gay et militant LGBTQI+, et Yolisa Mqoco, défenseur de la positivité corporelle. Il véhicule un message prônant l’expression de soi, au travers d’une bande son I just tryna be myself not you totalement dans l’air du temps.

En se distinguant des codes de la publicité, cette campagne parle au coeur des générations Y et Z et les projette dans l’avenir « Aujourd’hui pour demain ». Des jeunes qui reprochent à la pub son manque de diversité et la sous-représentation de modèles extra ordinaires. Elle fait aussi écho à la culture d’entreprise d’inclusion d’employés de Zalando dans 130 pays. L’an dernier, l’e-commerçant de mode avait déjà publié le descriptif do.BETTER Diversity and Inclusion Report, sur son engagement sur le long terme pour les employés, partenaires et clients. Ainsi, l’entreprise travaille maintenant avec plusieurs mannequins de tailles et de poids différents, plus représentatives de ses clientes. De même, la mannequin engagée pour l’environnement Arizona Muse collabore avec Zalando. À la faveur de la crise sanitaire et de la fermeture des boutiques physiques de mode, l’entreprise Zalando a connu une croissance supérieure à 20% de ses ventes en Europe.

Vous pourriez également aimer lire l’article du blog dédié à la campagne surprenante réalisée à Paris par Zalando. Une campagne qui mettait déjà à mal les clichés qui régissent la mode.

Hermès 2021: création graphique et chorégraphie minimaliste so chic !

Démonstration magistrale d’un savoir-faire et d’un chic unique, la campagne publicitaire Hermès 2021 s’affiche dans la presse comme dans les abribus ce printemps. Avec un titre onirique L’Odyssée du Faubourg. Et des collages contemporains qui laissent éclater les couleurs du printemps. Dynamique et revigorant ! En même temps, la directrice de création féminine de la maison, Nadège Vanhée-Cybulski, vient de dévoiler la collection Automne Hiver 2021 aux sublimes teintes emblématiques de la maison : tabac, noir, orange… Des teintes sourdes et chaudes en parfaite symétrie des teintes lumineuses de ce printemps. Décodage

Hermes 2021 campagne pub

La campagne Hermès 2021 donne à voir dans ses collages une énergie créative dépaysante

Les silhouettes du printemps-été 2021 se détachent dans le fourmillement graphique d’une ville composite alliant noir et blanc et couleurs. Ces visuels nous projettent loin de Paris et de son Faubourg Saint-Honoré. Véritable invitation au voyage imaginaire, cette campagne publicitaire Hermès 2021 fait sens dans ce monde confiné, entravé. Son shooting a été confié au photographe Nathaniel Goldberg.

hermes 2021 pub chic

Détourées, les mannequins Amar Akway, Sang Woo Kim and Giedre Dukauskaite apportent vie et humanité tout en respectant l’injonction de diversité. Un éloge de la diversité cher aux nouvelles générations que les maisons de luxe s’empressent d’embrasser dorénavant. Son thème, L’Odysée fait également référence à la Grèce Antique et à l’Art Déco. Un Art Déco présent dans le patrimoine culturel et design de la maison Hermès, artisan depuis 1837. Ainsi, dans la nouvelle boutique Hermès ouverte à Lyon trônent les « Grecques », les luminaires à méandres dessinés pour Hermès en 1925.

pub hermes 2021 mode

De même, dans son flagship Art Déco rénové de la rue de Sèvres, Hermès a ajouté une fresque colorée de 120 mètres de long , intitulée l’Odyssée d’Hermès, signée du peintre et dessinateur français Matthieu Cossé. Elle donne à voir un Hermès facétieux qui cueille le fruit défendu et découvre le monde, la culture,

hermes sevres fresque

À New York comme à Shanghai, la danse s’invite au podium virtuel d’Hermès.

En effet, la griffe de luxe a créé un évènement live à l’occasion de la présentation de sa collection automne-hiver 2021 dans 3 capitales de la mode. Paris, New York et Shanghai. Une performance défilé en 3 actes avec des décors emblématiques du sellier à la sobriété toute graphique : boîtes à chapeau Hermès orange, rideaux Hermès orange suspendus très hauts. La danse comme terrain de liberté et échappatoire aux lourdes contraintes du moment. Mode, luxe et langage corporel résonnent intimement, ils expriment l’identité que chacun souhaite donner à voir. Un choix observé pour de nombreux défilés cette saison.

danse hermes defile

Quant aux tenues présentées, les robes de soirée ornées de sangles de harnais, les robes manteaux portées avec des bottes de cuir illustraient le chic intemporel de la maison avec cette touche de modernité qui en fait la clé de son succès. Tout comme la maille cachemire couleur tabac associée à des jupes mi-longues et à des bottines de même teinte. Une ode au confort so chic, à la palette de couleurs terre allant de l’ocre au bordeaux en passant par le marron glacé, le tabac ou le cannelle. Des teintes et des belles matières qui font la signature Hermès.

defile Hermès 2021 AH

Une signature unique qui a montré sa capacité d’adaptation et son agilité face à la crise liée au Covid-19 en présentant un chiffre d’affaires de 6,4 milliards d’euros en 2020, en recul de 6% à taux de change constants.
Découvrir la précédente campagne Hermès sur le thème innovation maison, décodée ici. Dans un esprit vibrionnant, coup de coeur pour la campagne Dolce & Gabbana shootée par le photographe Branislav SIMONCIK sur un escalier festonné de mosaïques de couleur. Un escalier qui n’est pas sans rappeler le magnifique escalier Selaron dans le quartier Santa Theresa de Rio de Janeiro. Une campagne haute en couleur, si joyeuse !

campagne pub Dolce Gabbana 2021
Rafraichissante et haute en couleurs, la campagne pub Dolce & Gabbana 2021

Artisans de mode mis à l’honneur au salon Made in France

Le salon Made in France de septembre a réuni artisans et professionnels de la mode. Des artisans qui exposaient leur savoir-faire français à même de séduire les marques qui s’engagent dans le made in France. Pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs que la crise liée au Covid ont accentué. À cette occasion, très admirative de leur travail, j’ai pu interviewé deux artisans : le brodeur Leveaux, ennoblisseur pour de nombreuses maisons et Séverina Lartigue, la créatrice experte de fleurs de soie, qui bénéficie du statut d’EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant).

artisans broderies levaux

L’ennoblissement, l’un des métiers phares des artisans français de la mode

L’ennoblissement est un métier historique dont le savoir-faire se perpétue dans des entreprises artisanales familiales. Parangon de cette expertise, les broderies Leveaux sont nées dans le Cambresis en 1937. Cette manufacture familiale s’est transmise de père en fils et c’est aujourd’hui la 4ème génération qui est aux commandes. Des artisans français qui maîtrisent toute la chaine de valeur puisque la maison achète le fil et les supports, que ce soit du tulle, du coton, de la maille ou du lin. Une expertise pointue qui lui permet de broder également sur du papier ou du métal ! Elle réalise ses propres dessins en co-création avec les donneurs d’ordre. Les broderies Leveaux travaillent des pièces uniques pour la haute-couture et des petites séries pour l’hôtellerie haut de gamme et le prêt-à-porter. Ses autres clients sont les marques de linge de maison (Descamps) ou de lingerie, intéressées par leur dentelle. Elle compte de nombreux clients à l’étranger, essentiellement en Europe et son chiffre d’affaires à l’export pèse pour 80%. Pour l’ameublement des hôtels, elle travaille directement en co-création avec les architectes d’intérieur.

artisanat made in france broderie

Comment cette affaire artisanale s’est-elle adaptée au confinement ?

Son jeune directeur, Benjamin Potencier, a décidé de ne fermer qu’une semaine en début de confinement. Très vite, il a entendu la demande pour les masques en tissu et a adapté son atelier, ses machines et le travail de ses ouvrières. Deux semaines après, il livrait les premiers masques. Des masques réquisitionnés par l’État. La secrétaire d’État Agnès Pannier-Runacher est même venue visiter les broderies Leveaux, à Walincourt-Selvigny, en avril dernier pour la production de ces masques certifiés made in France.

production masques made in France

Et demain, quel futur pour la manufacture de broderie ?

À l’avenir, me confie Benjamin Potencier, les cycles seront de plus en plus courts. C’est la fin des grandes séries qui génèrent des surstocks et des soldes). On va assister à des rotations rapides et les artisans français seront mobilisés pour travailler sur les dessins les plus complexes justifiant leur savoir-faire et sur toutes les matières.

Emblématique de l’artisanat français, la créatrice Séverina Lartigue fabrique des fleurs pour la haute couture

Lors du Salon Made in France (compte-rendu dans cet article du blog), j’ai pu observer le travail de cette créatrice qui allie savoir-faire et créativité. J’ai été séduite par sa démarche d’upcycling et sa capacité à transformer des matériaux usagés en véritables pièces d’art. Je vous expliquerai sa démarche dans un prochain article

L’Intelligence Artificielle inspire la nouvelle collection du e-marchand luxe Yoox Net à Porter

Après le tableau réalisé par l’intelligence artificielle et vendu 400 000€ chez Christies, voici la première collection mode de Yoox conçue à l’aide de l’IA. Cette collection Automne-Hiver 2018 destinée aux millennials est le fruit d’un programme d’intelligence artificielle combinant des données propre à la plateforme de mode et de luxe, des données d’influenceurs et l’équipe de création de l’e-retailer. Elle reflète ainsi à la fois les goûts de leur clientèle et les aspirations et inspirations des trendsetters que sont les influenceurs. D’aucuns pourront s’interroger sur la façon dont les goûts et les esthétiques se façonnent et se modèlent dans notre société 2.0.

intelligence artificielle

L’intelligence artificielle au coeur de la marque propre 8 by Yoox, très consensuelle

Ciblant les jeunes qui puisent leur inspiration mode sur les réseaux sociaux (instagram en tête), la nouvelle collection de la plateforme de vente italienne propose de nombreux basiques à prix accessible : veste et cape entre 140€ et 199€, chapeau à 40€. Sans prise de risque, les couleurs sont neutres et intemporelles. Quelques pièces fortes émergent à des prix plus audacieux telle cette robe en agneau camel à 227€. Le fond de cette collection s’adresse à la masse, son parti-pris est limité puisqu’elle intègre les données ventes de Yoox, les retours et commentaires des clients. Et de fait se tourne sur les success stories du passé. Auxquelles ont été ajoutées les contenus porteurs des réseaux sociaux et des webzines croisés avec des indicateurs prédictifs en matière de style. Le président du groupe pure player Yoox Net à Porter, Federico Marchetti, précise : « Depuis toujours nous explorons la frontière entre l’homme et la machine. Cela fait partie de notre ADN depuis que j’ai inventé Yoox en 1999. Aujourd’hui nous utilisons des outils d’IA développés en interne et brevetés pour screener et examiner les contenus des réseaux sociaux et des magazines en ligne. Nous combinons l’intelligence artificielle la plus avancée avec la sensibilité de notre équipe de design ». Découvrir la collection sur le site yoox. une collection qui compte chaque jour des nouveautés et évolue comme un feed instagram.

collection yoox IA

Le groupe de mode et de luxe n’en est pas à sa première initiative autour de l’intelligence artificielle. En novembre dernier, Net A Porter mettait à la disposition de ses clients un robot styliste sous forme de chatbot. Doté d’intelligence artificielle, cet outil et capable de  proposer un vêtement ou une tenue en adéquation avec la circonstance donnée : mariage, entretien de recrutement, soirée… une recommandation qui intègre les achats précédents, la zone géographique ou l’activité.

À l’affut des dernières innovations technologiques, vous pourriez aimer lire l’article sur la façon dont la beauté recourt à l’IA pour conseiller en temps réel via des chatbots (Sephora, Lancôme) ou encore pour créer un rouge à lèvres à la couleur personnalisée avec La Bouche Rouge

High tech au service de la mode éco-responsable: le progrès des jeans Levi’s

Les jeans accusés d’être les vêtements les plus polluants sur la voie du progrès ? La marque Levi’s, leader du marché des jeans, s’est lancée dans la bataille éco-responsable et du respect de l’environnement sous l’angle high tech. Voici la dernière innovation du Lab Levi’s.

jeans

Des jeans plus respectueux de l’environnement : l’innovation éthique Levi’s

La fabrication de jeans est extrêmement gourmande en eau et en produits chimiques. Des produits chimiques et toxiques qui polluent dramatiquement les eaux en Chine et mettent en danger la santé des ouvriers. Notamment le permanganate de potassium ou la technique du sablage (interdite en Europe) qui donnent aux jeans leur aspect délavé. Selon SloWeAre, l’industrie textile serait responsable de la pollution de 70% des eaux chinoises.

pollution jeans

Le Lab high tech de Levi’s a pour objectif de concevoir et de produire des prototypes qui répondent aux nouvelles exigences écologiques de la griffe tout en réduisant la pénibilité du travail. Après plusieurs années de recherche, ce laboratoire d’innovation textile a mis au point une technologie laser à la lumière infrarouge qui permet de donner en 90 secondes au denim un aspect usé et délavé. Épargnant à la fois du temps homme et nombre de produits chimiques. Le changement du process de fabrication continue à évoluer également sur l’étape du prototypage. Le logiciel de design créé par le Lab à San Francisco, divise le nombre d’étapes par quatre. Ces innovations technologiques permettent au leader mondial (4,5 milliards de chiffre d’affaires) de repenser ses chaines de fabrication et logistique. À l’horizon de fin 2019, 75 millions de jeans de par le monde devraient produits de cette manière. Comme l’a annoncé la directrice de la Supply chain, Liz O’Neill.

jean éco-responsable

Face aux enjeux environnementaux, il est intéressant de noter les différences de stratégies de communication adoptées de part et d’autre de l’Atlantique. Ainsi, les entreprises américaines comme Levi’s n’hésitent pas à communiquer en amont les progrès qu’elles vont réaliser. Alors qu’en Europe, et surtout en France, les sociétés préfèrent atteindre leurs objectifs green et éco-responsables avant d’en informer les medias. Une posture beaucoup plus empreinte d’humilité et de réalisme. Qui met à mal le green washing.
Côté cosmétiques, vous pourriez aimer lire l’article dédié au virage green adopté par L’Oréal et Unilever

[Mode] Après Dior, la redingote inspire Louis Vuitton collection PE 2018

Pièce star de la collection Louis Vuitton Printemps 2018, la redingote et son esprit Versailles version Louis XVI ouvrait le défilé dans le noble décor des murailles du Louvre. Cette redingote en jaquard rebrodé orne la dernière campagne de publicité Louis Vuitton, Series 8. Choc et réconciliation des époques, la redingote – habit de cour -est portée avec un short sensuel en soie et des baskets futuristes empruntés au vestiaire Street Fashion. Message fort face à un univers de la mode marqué par la dénonciation du harcèlement, c’est une mannequin black, Janaye Furman qui faisait l’ouverture du défilé avec cette tenue conciliant masculin & féminin, brocards aristocrates et émancipation street.

Même Brigitte Macron a craqué pour cette pièce phare de la collection Printemps 2018. Elle l’arborait pour le diner donné en l’honneur de la Fashion Week au Palais de l’Elysée lundi dernier, le 5 mars. Plus d’une centaine de convives issus de la mode française y ont défilé. Y figuraient d’éminents directeurs artistiques et créateurs, tels que Maria Grazia Chiuri (Dior), Alber Elbaz, Stella McCartney, Clare Waight Keller (Givenchy), Vivienne Westwood, Olivier Rousteing (Balmain), Pierpaolo Piccioli (Valentino). La femme du Président illustrait là encore sa fidélité à la marque Louis Vuitton et à son directeur de création Nicolas Ghesquière.

redingote brigitte macron

Quant à la campagne publicitaire Louis Vuitton Series 8, elle est toujours signée du photographe Bruce Weber. Elle s’intègre dans le décor multi-séculaire du Louvre. En face du Pavillon Marly. Là où était installé autrefois le Ministère des Finances. La pierre est un élément de décor présent dans toute la campagne. Les top models  dont la sud californienne Janaye Furman, se font face dans un jeu de pouvoir autour du sac Speedy Doctor.

redongote

pub louis vuitton 2018

campagne vuitton 2018

Dès 2014, Dior présentait une collection haute couture à l’esprit Versailles avec redingote

Dans une versions sans col, la redingote figurait déjà dans la collection haute couture Automne-Hiver 2014 de Dior. Une collection fortement empreinte de l’esprit romantique des habits de cour qui prévalaient à Versailles. Une collection décodée dans cet article du blog.

Cette pièce forte du vestiaire Louis Vuitton est désormais à la vente online sur le site louisvuitton.com  au prix de 15 000 euros.

Donner du sens : Sezane crée un projet solidaire pour ses 5 ans Demain

Sézane, la jolie marque de mode pure player digital choisit une opération solidaire à l’aune de ses 5 ans d’existence. Cette jeune marque française qui monte et séduit déjà outre-Atlantique a toujours une longueur d’avance car elle est particulièrement douée pour anticiper les tendances. Ainsi, pionnière, elle a créé L’Appartement, un lieu cosy et phygital où elle expose ses vêtements à Paris en showrooming. Contact et essayage physique, mais commande sur internet et livraison à domicile. Un business model qu’elle reproduit avec succès à New York.

solidaire

À l’occasion de ses 5 ans, elle entreprend un projet solidaire appelé Demain pour répondre aux attentes des Millennnials en quête de sens. Elle associe ainsi avec volontarisme mode, digital et solidarité.  Forte de son expérience l’an passé avec la vente de son tee-shirt La Femme en faveur de l’ONU Femmes qui avait récolté 150 000 euros. Cette année, elle passe à la vitesse supérieur avec un rendez-vous mensuel. Le 21 de chaque mois, Sézane mettra en vente la création d’une pièce spéciale. Morgane Sézalory, la créatrice, l’a baptisé l’Appel du 21. Les bénéfices seront reversés aux associations qui militent et oeuvrent pour l’enfance et l’éducation. Des associations telles La voix de l’Enfance, Dessine-moi un mouton… elle ambitionne de réunir un million d’euros sur l’année 2018. Première pièce vendue ce 21 janvier, le t-shirt portant le nom de l’opération en lettres de couleur.

demain solidaire

Au-delà du geste, ce qui est intéressant, c’est la proximité qu’entretiennent la créatrice et son équipe avec ses communautés. Elle sait tisser un lien fort et humain, expliquant par exemple l’origine modeste de ses parents qui, pour autant, « ont su construire, grâce à l’école, l’accès à la culture, une vie confortable et élargir nos horizons ». Pour faire connaitre ces projets, la marque mobilise ses réseaux sociaux, sa communauté. Un mini-site est dédié à cette opération solidaire, clarifiant le programme et communiquant sur les associations choisies. Au-delà du digital dont Sézane maîtrise les rouages (mailing, réseaux sociaux), elle investit dans des actions physiques telles de l’affichage sauvage, tags multicolores sur les trottoirs. Une opération d’envergure résumée en un hashtag de type mantra #DemainCommenceAujourdhui. De quoi donner du grain à moudre sur les réseaux sociaux et enflammer les générations Y et Z. En mars, elle ouvrira également une boutique solidaire. On y trouvera des articles d’occasion, là encore, les bénéfices seront reversés aux associations caritatives.

La publicité mode met en scène la tribu : Valentino, Vuitton, Dolce & Gabbana

Découvrez en avant-première les publicités qui vont s’étaler sur tous les magazines spécial mode de la rentrée. Leur fil commun, c’est une mise scène de la tribu, qu’elle soit artistique pour Valentino, pop rock pour Louis Vuitton, dans la rue pour Dolce & Gabbana ou encore groom pour Givenchy… La tendance est à la mise en avant de nombreuses tops comme le fait Prada avec 27 égéries shootées par Steven Meisel (décodage dans cet article du blog).

Valentino-danse

Une stratégie qui permet d’afficher la diversité de la marque, qui n’enferme plus dans un stéréotype publicitaire pour une identification plus aisée. Une stratégie également tournée vers les réseaux sociaux car en multipliant les visages des top models, la marque peut s’appuyer sur la force de chacune en termes de followers. Et sur la planète mode, les tops sont de plus en plus influentes. Enfin, la maison gagne sur la valeur lien social, cohésion, complicité, amitié.  Revue des plus belles campagnes qui jouent la carte de la tribu.

Valentino shootée par Steven Meisel sur le thème de la troupe de danse.

campagne-valentino-automne-hiver-2016-2017

Louis Vuitton joue le thème pop rock avec pas moins de 7 égéries dont la toute nouvelle recrue Selena Gomez, pour la nouvelle Série 5 où le cuir rouge façon vinyle ponctue le noir. Blonde, brune, rousse, asiatique, américaine, européenne, la diversité des visages sous l’objectif de Bruce Weber.

publicites-louis-vuitton-automne-hiver-2016-2017

tribu

Givenchy fait référence à la tribu dans une version plus clonique et réunit pas moins de huit mannequins connus, notamment Mariacarla Boscono (égérie Chanel de cet automne) et Bella Hadid sous l’oeil des photographes Mert et Marcus.

publicite-givenchy-automne-hiver-2016-2017

Quant à la griffe italienne Dolce & Gabbana, elle reste fidèle à son esprit tribu, mais la fait descendre dans la rue en mode street fashion. Et sous le hashtag #Napoli car cette campagne a pour cadre les rues de Naples.

dolce-gabbana-femme-hiver-2016-2017-campagne-5

dolce-gabbana-femme-hiver-2016-2017-campagne-2

Plus que jamais, la mode de l’automne prochain se vivra à plusieurs.

Comptoir des cotonniers cultive le lien social et la fidélité à ses égéries

Comptoir des Cotonniers s’est illustré dans l’univers de la mode par des campagnes pub mettant l’accent sur le lien social, le lien filial en premier lieu. Des publicités mère & fille (s) qui ont marqué nos esprits depuis 1997 : des inconnues au départ à la forte ressemblance, puis des personnalités plus connues ( Sara Lavoine, Charlotte Gainsbourg ces deux dernières années décodées dans ce post du blog). Pour sa campagne automne 2016, la marque du groupe Fast Retailing se tourne vers le passé et choisit de retrouver deux de ses anciennes égéries. Mais avec une approche 2.0 démultipliée à découvrir ci-dessous.

lien social

C’est ainsi Pauline qui posait adolescente en famille au printemps-été 2003 face à l’oeil de la photographe décédée Kate Berry, que nous retrouvons en photo et en vidéo cet automne.

PRINTEMPS-ETE-2003-PAULINE

Cette nouvelle communication nous donne également à voir Philippine qui posait pour la marque en 2004, dans une version très urbaine. Une jolie façon de s’adresser à la mémoire des trentenaires et de les fidéliser à la marque.

comptoirstories

La marque de mode s’appuie aussi sur un levier digital performant car l’orchestration sur les réseaux sociaux se fonde sur des vidéos dont les séquences associent souvenirs et vie quotidienne actuelle. Ainsi, la marque revisite des valeurs d’empathie en prônant la fidélité à ses égéries dans un storytelling version « que sont-elles devenues ? » et nous invite à rentrer dans leur intimité dans des portraits accessibles sur le site comptoirdescotonniers.com  Un pied dans le passé avec une facette nostalgique, un pied dans la modernité de ces trentenaires. Une prise de parole qui évolue tout en douceur en misant sur l’émotionnel, le lien social. Des éléments clés pour gagner en empathie auprès de la cible zappeuse des trentenaires et lui permettre de s’identifier aux égéries. Découvrir l’une des vidéos ci-dessous.

Une mise en musique relayée par les blogueuses influentes et surtout une campagne publicitaire interactive puisque les internautes sont invités à partager à leur tour leur « #ComptoirStories » sur la toile. Enfin, cette campagne 360 degrés est également relayée en point de vente et en vitrines pour une visibilité maximale à la rentrée.

comptoir-des-cotonniers-pauline-2

philippine-comptoir-des-cotonniers

pub-trentenaire-comptoir-des-cotonniers

Pub : Prada mobilise 27 égéries pour une mode arty cet automne

Pour cet automne, la marque italienne Prada nous donne à voir une campagne de pub arty et une collection AH2016 flamboyante. La designer Miuccia Prada a choisi 27 égéries différentes pour incarner cette mode aux accents colorés, militants dans un artwork arty aux fonds ciel stylisés. Une campagne confiée au célèbre photographe Steven Meisel.

prada_pub_ah16_femme

Ici, il ne s’agit pas d’une publicité de groupe à la Dolce & Gabbana ou Tommy Hilfiger glorifiant la famille, la société, les WASP… Mais d’une campagne aux nombreux visuels où chaque mannequin n’apparait qu’une fois. Une campagne chorale pour présenter les multiples facettes de la femme d’aujourd’hui, à la fois éclectique, engagée, mais toujours ultra féminine.

arty

Féminine sophistiquée par des coiffures avec accroche-coeur et cheveux brillants signées du coiffeur de plateau Guido Palau, qui s’harmonisent avec des ceintures hautes corsetées. Profusion de roses et de chaines, voire de cuir pour une dimension glam’rock. Profusion de couleur sur montage arty de ciels artificiels, intensément onirique et contemporain. Parmi les 27 top models, on compte les incontournables Stella Tennant, Milla Jovovitch toujours fidèles au photographe, mais aussi les plus jeunes, Freja Beha Erichsen, Julia Nobis, Raquel Zimmermann, Lexi Boling, Rianne Van Rompaey et Sasha Pivovarova…

campagne-pub-prada-FW-2016

Des têtes familières de l’univers Fashion et Luxe (campagnes Dior, Louis Vuitton…). leur attitude est intense, engagée à escalader des rochers. Quant au maquillage réalisé par Pat McGrath, il met l’accent sur les lèvres sur une toile de fond nude.

adv-campaign-fall-winter-prada

pap-prada-automne-2016

pub-prada-egerie-stella-tennant

Pièce étonnante de la collection Prada Automne Hiver 2016 2017, les chaussures multicolores en cuir revisitant les Creepers, cernées de doré. A découvrir ci-dessous.

chaussures-Prada-AH-2016

Ces publicités ont d’abord été partagées sur Instagram. Mobiliser autant d’égéries permet ainsi de démultiplier les opportunités pour les fans de top model de trouver leur visage préféré au sein de cette campagne. Un film a également été réalisé autour de cette communication. Il révèle les égéries dans des paysages désertés, dont les ciels et nuages animent avec flamboyance le décor pour capter les émotions.

L’esprit de cette campagne et de ce film emprunte pour partie aux procédés de collages et de découpages. Un style qui partage certaines similitudes avec les campagnes Céline et Chanel décrites dans cet article du blog.

publicite-prada-2016

publicite-prada-automne-2016