Parfum niche Byredo, l’esprit trendy et minimaliste, ami de Off-White

Parmi les marques de fragrances récentes, Byredo émerge au sein de l’univers de parfum niche. Un parti-pris fort contemporain, un créateur issu du monde de la mode et proche de Virgil Abloh – Off-White – qui floute les frontières entre parfum et maroquinerie. Talentueux, respecté et reconnu, le suédois Ben Gorhan s’illustre par ses créations olfactives et ses créations d’accessoires et d’objets de luxe. Décodage

fragrance niche Byredo

Parfum niche trendy, Byredo est une marque de créateur minimaliste au caractère olfactif affirmé

Byredo séduit par son univers global et lifestyle : parfum, bougie, produit de soin, mais aussi ligne de maroquinerie depuis 3 ans. Son créateur et designer Ben Gorhan la lance en 2006 avec l’envie de traduire olfactivement ses souvenirs, ses voyages. À l’instar de son parfum bestseller Flowerhead. Une fragrance inspirée d’un voyage en Inde et de ses racines maternelles. Puisque sa mère est d’origine indienne. Le parti-pris minimaliste de la marque se traduit par un packaging ultra sobre en noir et blanc, une typographie élégante et simplissime. Et surtout des compositions olfactives autour d’un petit nombre de matières premières, qui vont à l’essentiel.

parfum niche byredo

L’actualité de Byredo, c’est le nouveau parfum Slow Dance.

Comme beaucoup de parfums niche, la fragrance Slow Dance est mixte. Elle donne à sentir un oriental ambré. Son créateur s’est inspiré des slows de l’adolescence, cette danse qui permet aux corps de se rapprocher tandis que ces jeunes adolescents connaissent leurs premiers émois. Un moment chargé en émotion ! Cette fragrance ultra sensuelle cherche à traduire la chaleur de l’étreinte de deux corps. Sa tête se distingue par l’aspect fumé, mystique de la myrrhe associée à l’opopanax ambré. En coeur, la douceur du labdanum s’oppose à la violette légèrement poudrée et au géranium plus frais. Classiquement, le fond est construit autour d’un accord plaisir vanille et patchouli. Mon avis : Une construction olfactive qui dénote l’originalité, fondamentalement différente des parfums commerciaux. Une signature réconfortante, agréable à porter en hiver. J’apprécie tout particulièrement ses notes fumées qui évitent à l’accord vanille – patchouli d’être écoeurant. Alors, on vous invite pour cette danse olfactive pleine de contraste ?

Parce que Byredo associe art, accessoires et parfums, la marque expose également à la Galerie Italienne à Paris un triptyque intitulé Rare birds of a Feather. L’an passé, Byredo a gagné en notoriété en signant une collaboration avec son ami Virgil Abloh, créateur de la griffe Off-White. Une capsule intitulée Elevator Music comprenant denim, t-shirt, maroquinerie et bien sûr, le parfum.

La collab Byredo x Off White

Parfum niche connu des initiés et des branchés à New York, Stockholm, Londres ou Paris, Byredo a bien progressé en 13 ans. La marque de luxe appartient au fond anglais Manzanita capital qui finance son développement, aux côtés d’une autre marque de parfum niche, Diptyque. Elle est ainsi vendue aux Galeries Lafayette, au Bon Marché et depuis un an, elle dispose d’un flagship parisien. Cette boutique située au 199 rue saint Honoré a été conçue avec l’aide du studio parisien M/M dans un esprit galerie d’art. Une scénographie inspirée. À visiter…

Eau de parfum Byredo Slow Dance, 50 ml,120€ site byredo.com

Cosmétique green : la vertueuse Cosmydor, la minimaliste Petits Prodiges

Qu’elle renaisse de ses cendres ou qu’elle soit toute jeune, les marques indépendantes adoptent la cosmétique green. Ainsi, la marque haut de gamme Cosmydor s’aventure sur le terrain de la cosmétique vertueuse. Quant à la toute jeune marque Les Petits Prodiges, elle prend le pari de la cosmétique minimaliste. Minimaliste en termes de nombre de produits, minimaliste en termes d’ingrédients avec 100% de naturalité. Décodage.

cosmetique green

Cosmydor vise le premium responsable avec son approche de cosmétique green

Dans ce monde où l’on dénonce aujourd’hui l’excès de consommation, les jeunes Millennials, mais pas seulement, privilégient l’approche green, minimaliste et Clean Beauty de jeunes marques cosmétiques indépendantes. Supportées par les applis type Yuka ou Clean Beauty, nous sommes rassurées par cette approche récente. Cosmydor a choisi d’appeler joliment son positionnement « cosmétique vertueuse ». Une cosmétique green qui coche toutes les cases : naturalité, efficacité, matières premières bio, politique zéro emballage et transparence. Du beau, du bon et du premium. Pour ma part, je suis séduite autant par les packagings en matériaux nobles (verre, opaline) que par les procédés : pression à froid pour les huiles et saponification à froid plus respectueuses de l’environnement, production artisanale à la main. Au final des produits de beauté certifiés bios, made in France et 100% biodégradables.

cosmetique green

Mon avis : je fonds pour la crème hydratante anti-rides C/5 à base d’huile de figue de barbarie.  Sa texture crème fouettée est un pur bonheur. Elle hydrate particulièrement bien ma peau. C’est vraiment un luxe green car son prix de 85€ peut en rebuter plus d’une ! Pour son parfum, je craque pour le savon R/5 à l’huile essentielle de cèdre et au charbon noir. C’est un savon exfoliant que j’utilise une fois par semaine et qui convient autant aux hommes qu’aux femmes. Ce pain est beaucoup plus accessible, 13€ environ. Vous pouvez découvrir cette jolie marque Cosmydor en ce moment dans le quartier Vertbois aux côtés de deux autres acteurs du secteur de la beauté durable NailMatic (dont j’ai interviewé le fondateur) et Mawena, dans des espaces dédiés à leurs savoir-faire éthiques. 18 rue du Verbois, 75003 Paris. Dès le 16 mai 2019.

savon bio premium

Cosmétique minimaliste et Clean Beauty avec Les Petits Prödiges

J’ai été séduite par cette conception minimaliste adoptée par la toute jeune start-up Les Petits Prödiges qui a démarré avec un seul produit. Un démarrage sur Ulule, mais aujourd’hui distribué dans de beaux points de vente pour ce petit produit de beauté.Tout petit, mais il fait un maximum : baume à lèvres, soin corps, soin des mains ou des pieds, doté d’une action anti-irritations. Il peut être utiliser pour retirer le maquillage tenace de par sa richesse. Utile également pour les hommes, en baume après-rasage.

minimaliste

Ce baume multi-usages a de quoi séduire : pas de concession, il est 100% naturel. De plus, sa formulation se limite à 7 ingrédients. Autres arguments, il est made in France et dans un petit boitier facile à glisser dans son sac ou sa trousse de toilette. Sans oublier un petit prix, moins de 15€. Ses toutes jeunes créatrices l’ont fait formuler dans un laboratoire du Sud de la France et le déclinent en 3 parfums : coco, le plus addictif, coco et citron, plus unisexe, et sans parfum. Dans le détail des ingrédients, on trouve du bon qui sent bon : huile d’olive bio, cire d’abeille, huile d’amande douce, miel, gelée royale, arnica et vitamine E. Des ingrédients connus et reconnus (pas vegan). Et une conception eco-friendly : de quoi satisfaire les femmes à la recherche de simplicité et de minimalisme dans la beauté. Facile et pratique ! Seules les militantes de la cosmétique green vegan iront ailleurs.

cosmetique minimaliste
Mon avis : Un produit nomade particulière utile et rassurant. sa texture se réchauffe facilement dans le main pour faciliter l’application. Pour ma part, je ne l’utiliserai pas sur le visage car il ne convient qu’aux peaux très sèches. En revanche sur le corps et les lèvres, c’est top ! Il est vendu dans plusieurs concept-stores (Merci, Mademoiselle Louise…), le Drugstore Parisien (décrit sur le blog), chez Birchbox et en grands magasins (Le Bon Marché, les Galeries Lafayette). Elles ont séduit ces enseignes par leur approche bien dans l’air du temps. Alors bravo à Camille et à Clémentine, les fondatrices des Petits Prödiges que j’ai eu l’occasion de rencontrer lors d’une table ronde sur la beauté connectée & digital.