Botox : quoi de neuf vingt ans après ?

Avec le port du masque, tous les regards se tournent vers le haut du visage ! Nous investissons désormais dans le soin et le maquillage des yeux et pourquoi pas dans le botox ? Car c’est au niveau du contour de l’oeil que la peau est la plus fine, elle marque plus vite les signes de l’âge. Cette année, les traitements au botox se sont envolés. Séduite par leur efficacité immédiate, je me suis laissée tenter et partage avec vous les avancées sur la toxine botulique et mon expérience.

Les avancées du botox

Il y a 20 ans, le laboratoire Allergan commercialisait la toxine botulique sous l’indication traitement anti-rides temporaire et le nom de Botox®. Malgré un succès incontestable, peu de laboratoires ont investi le filon : Galderma (en partenariat avec Ipsen) et l’allemand Merz. À la différence de l’acide hyaluronique (décrit dans cet article du blog), les formules diffèrent peu et les résultats sont proches. Le progrès se situe davantage dans l’applicateur.

Comment agit la toxine botulique sur les rides ?

Le traitement consiste à injecter de très faibles doses de toxine botulique directement dans les muscles responsables des rides d’expression autour du contour de l’oeil. Elle réduit ainsi leur force de contraction et entraine un lissage des rides pour quelques mois. L’expérience et le savoir-faire du médecin esthétique ou du dermatologue sont essentiels pour injecter le produit aux bons endroits en fonction de la morphologie du visage et des zones de contractions. L’originalité de la Maison Lutétia réside dans l’injecteur utilisé par ses médecins. Il est spécialement conçu pour permettre de traiter les sinuosités de la peau. Contrairement aux injections de Botox dites « classiques » réalisées au moyen d’une seringue, l’injecteur permet de doser et de gérer de façon précise la quantité de toxine botulique.

Mon expérience du botox et avis

Dans le cadre très chic de la Maison Lutétia, je suis accueillie par le médecin qui m’explique le processus du botox, les risques et les précautions à prendre après le traitement. Je signe ensuite une décharge et laisse le médecin oeuvrer. Pour ce faire, le médecin esthétique me demande d’exagérer mes mimiques pour identifier les différents points d’injection au crayon blanc. Dans mon cas, 5 à 6 sur le front et 3 sur la patte d’oie avec de plus fortes doses. Car j’ai précisé que je ne souhaitais pas obtenir un front totalement lisse qui aurait contrasté avec le reste du visage. Allongée sur la table, je ne ressens quasiment rien lors des multiples injections. Une légère crispation lorsqu’elle traite la patte d’oie, c’est-à-dire les rides du contour de l’oeil. Le geste est rapide et sûr, en 10 minutes l’affaire est bouclée. Dans les jours qui suivent, je guette les modifications sur mon visage. Le lendemain, je scrute un petit bleu à gauche de l’oeil, un hématome peu marqué. En revanche, ni oedème, ni rougeur pour ma part. Au bout de cinq jours, les premiers résultats apparaissent. Mon front se déplisse et mon regard est plus frais, surtout quand je souris. En une semaine, les traits paraissent moins tirés et j’avoue, c’est assez bluffant. Tout en restant plutôt naturel, aux dires de mes amies à qui je n’hésite pas à en parler. Je reviens 2 semaines après pour la visite de contrôle. Je confirme au médecin que je suis satisfaite du résultat, je n’ai pas de demande complémentaire. Au vu des prix, j’espère juste que le résultat durera plutôt 4 mois que 3.  Les tarifs : 350€ pour une zone précise, 450€ pour l’ensemble du haut du visage, c’est-à-dire les rides de la patte d’oie, du front et entre les sourcils, appelée ride du lion.

Conseils post traitement botox

Pendant les 4 heures qui suivent les injections, il est recommandé de ne pas faire de sport intensif, ni de s’allonger.
Mieux vaut éviter les manipulations du visage ou les massages appuyés pendant les 24 heures qui suivent la séance. En revanche, le maquillage est possible 2 heures après. Bannir également sauna et hammam dans les 2 jours qui suivent. Mais bon, en période de confinement… Bref, vous pouvez reprendre une vie normale ! Plus de détails sur le site Et cela marche aussi pour les hommes

Maison Lutétia est ouverte pendant le confinement

Maison Lutétia, 6 rue Ampère 75017 Paris

Congrès de dermatologie & médecine esthétique: le point sur les injections

En cette phase de confinement, je vous propose d’aborder un sujet futile pour certaines, impliquant pour d’autres, la médecine esthétique. Celle-ci s’inscrit au coeur du congrès international IMCAS 2020. Ce congrès de dermatologie, chirurgie et médecine esthétique dédié à la problématique du vieillissement s’est tenu au Palais des congrès Porte Maillot les 30 et 31 janvier. La majorité des 10 000 médecins, dermatologues et chirurgiens présents était féminine. De nombreuses conférences ont souligné le rajeunissement de la clientèle, en France comme à l’étranger, avec un poids désormais prépondérant des moins de 35 ans pour les injections anti-âge. À cette occasion, j’ai pu interviewer le Dr Wolfgang Redka, professeur et chirurgien à Munich sur les injections d’acide hyaluronique comparées au botox. Et sur l’ovale du visage.

congrès médecine esthetique

Les injections d’acide hyaluronique présentent des risques supérieurs à celles de botox à ses yeux.

Nous sommes nombreuses à craindre davantage le botox que l’acide hyaluronique. Car le risque de ptose de la paupière supérieure a beaucoup été commenté avec le botox. La paupière tombante peut persister plusieurs semaines. À la différence de la toxine botulique, l‘acide hyaluronique est un sucre naturellement présent dans la peau au niveau du derme. Il est chargé d’assurer l’hydratation profonde, il diminue avec l’âge. En médecine esthétique, il est utilisé pour combler les rides et donner du volume. Principalement au niveau du sillon nasogénien, des joues, des lèvres. Contrairement aux idées reçues, une solution injectable d’acide hyaluronique d’origine synthétique peut toutefois provoquer un hématome qui peut se résorber rapidement. Effet secondaire possible, une inflammation chronique ou permanente, un granulome ou un abcès qui peut laisser une cicatrice. Ce problème intervient en cas de mauvaise manipulation de la part du médecin. Le plus gros risque porte si ce dernier injecte l’acide hyaluronique dans les vaisseaux sanguins, cela peut causer une embolie. Au final, ces complications sont très rares mais à un taux supérieur au botox : 1 pour 4000.

Le dr Wolfgang Redka intervenait au congrès IMCAS pour le compte du laboratoire français Bioxis et de sa nouvelle génération de dermal-filler, les produits injectables Cytosial. Aujourd’hui l’offre de solutions injectables d’acide hyaluronique est pléthorique avec plus de 200 marques. La particularité de Cytosial est de proposer un acide hyaluronique  sous forme de Polysaccharide réticulé pour une meilleur stabilité et un résultat homogène. Principale indication : les joues, le sillon nasogénien et l’ovale du visage. Pour illustrer cet acide hyaluronique de synthèse organisé en double maillage, le Dr Redka a utilisé l’image de la pelote de laine. Avec le temps, les enzymes vont s’attaquer aux liaisons les plus faibles. Du fait de la réticulation, le résultat va disparaître de façon homogène et plus tardivement. Le résultat de l’injection varie selon les individus, selon leur qualité de peau et dure de 6 mois à 1 an.

La problématique de l’ovale du visage vue par ce spécialiste de l’anatomie

L’un des signes tangibles du vieillissement cutané est la perte progressive de l’ovale du visage. Une problématique qui touche tous les types de peau : européens, américains, asiatiques. Ainsi, si les femmes asiatiques sont moins confrontées à l’apparition des rides, elles focalisent leur attention sur les taches et sur l’ovale du visage. Avec l’âge, les contours du visage deviennent moins nets, l’ovale se perd. J’ai interrogé ce chirurgien plastique sur les techniques à mettre en oeuvre pour corriger la perte de l’ovale du visage. Dr Redka recommande de recourir à des injections volumatrices d’acide hyaluronique sous les pommettes plutôt  que dans le bas du visage. En effet, l’effet cumulatif des injections autour du sillon nasogénien et du menton a tendance à accentuer la perte de netteté du contour du visage. Pour sa part, il privilégie une seule injection d’acide hyaluronique réticulé pour infiltrer les pommettes et le haut des joues. Cette technique spécifique permet de remonter les traits et de rendre un peu plus net les contours du visage. Une seule injection par joue, lente et douce permet de limiter la douleur. Son geste sûr lui permet de ne pas ajouter de lidocaïne. 

Si vous êtes réticente aux seringues, vous pourriez aimer lire l’article sur le traitement mécanique du vieillissement du visage, l’endermologie décrite dans cet article du blog.

Clinique esthétique: L’Oréal investit dans le leader des cliniques au Canada

L’Oréal franchit un nouveau pas dans sa stratégie d’acquisition : le réseau de clinique esthétique Functionalab. Cela se passe au Canada où Functionalab est présenté comme le leader local des cliniques de médecine esthétique et spécialisé dans les soins professionnels de la peau. C’est d’ailleurs, sa marque de cosmétiques professionnels Dermapure – Functionalab qui l’a attiré. Sur ce segment, le groupe L’Oréal possède déjà la marque américaine SkinCeuticals depuis 2005.

clinique esthetique

L’Oréal acquiert une part minoritaire dans un réseau de clinique esthétique

Ces 15 cliniques de medecine esthetique sont réputées au Canada pour leurs traitements de rajeunissement de la peau : peeling, laser, injections, mais aussi rejuvenation anti-relâchement et anti-rides à l’aide des ultrasons ou de la radiofréquence. Ces cliniques distribueront outre leurs propres marques de soins professionnels Dermapure et Project Skin MD, la marque SkinCeuticals. Avec cette prise de participation minoritaire, l’équipe de direction actuelle de Functionalab reste aux manettes.

L’Oréal étoffe ainsi son portefeuille de marque de soins médico-esthétiques avec SkinCeuticals

Cette dernière est une marque au positionnement premium vendue par l’intermédiaire des médecins esthétiques, chirurgiens esthétiques et dermatologues aux Etats-Unis. Et dans le réseau des pharmacies en Europe.

En Amérique du Nord, il est très intéressant pour le groupe L’Oréal et pour sa division Cosmétique Active de ce positionner sur le circuit professionnel de la médecine esthétique au vu du développement exponentiel. En phase avec une demande en forte croissance sur les actes de médecine esthétique non invasifs comme les injections, le laser, le peeling…Mais aussi pour le corps avec la cryolipolyse. Une croissance estimée à +9% en 2018. Et ce partout dans le monde, en Asie comme en Europe. C’est également l’occasion d’acquérir une forte caution professionnelle, gage d’efficacité. La directrice de la division Cosmétique Active, Brigitte Liberman, commente cette acquisition.

« Les procédures esthétiques sont de plus en plus intégrées aux routines de beauté des consommateurs. Avec cet investissement, nous allons pouvoir mieux comprendre leurs attentes en termes de procédures, de gestes esthétiques et leur proposer des routines de soin plus adaptées. »  

Il n’est pas à exclure que cette action préfigure l’acquisition de clinique esthétique dans d’autres parties du monde (Corée du Sud ?) ou d’autres marques de soins professionnels. Comme ce fut le cas avec les marques d’institut comme Carita et Decléor.

Colgate s’inscrit dans la même tendance avec l’acquisition onéreuse de Filorga

Notons qu’en parallèle, le groupe Colgate-Palmolive a racheté au prix fort en Europe la marque de cosmétiques Filorga, des soins professionnels et grand public Filorga. Pour un montant supérieur à 1,5 milliard d’euros. Filorga offre la particularité d’être distribuée sur différents circuits : les médecins et chirurgiens esthétiques dès son origine avec des produits spécifiques (solutions injectables d’acide hyaluronique, de mésothérapie…), la pharmacie et la parfumerie avec des crèmes cosmétiques au positionnement haut de gamme. C’est un ancien de Chanel, Didier Tabary, qui a réussi à transformer cette marque en une pépite. Découvrir ici l’article du blog dédié à l’histoire et aux produits Filorga.

Webzine: la médecine esthétique Allergan adopte les codes des jeunes

Allergan, leader mondial de produits de médecine esthétique (botox, acide hyaluronique..) a lancé un webzine, un magazine en ligne qui reprend les codes des Millennials. Il dédramatise la médecine esthétique pour l’intégrer aux routines de beauté. Un site riche en contenu au look séduisant où apparait en minuscule la mention Allergan. Un site qui vulgarise et fait l’apologie des actes de médecine esthétique, est-ce éthique ?

webzine médecine esthétique

Un webzine beauté pour séduire les Millennials: une démarche marketing éthique ?

Ceci se passe aux Etats-Unis. Le magazine de beauté en ligne Spotlyte ressemble peu ou prou tant dans sa maquette ou dans son contenu à un webzine type Elle.fr ou à un blog beauté. Beaucoup de contenu varié répondant aux préoccupations des jeunes avec des conseils beauté, de revues de produits de beauté, le tout en anglais. Et une dédramatisation des actes de médecine esthétique, traités de la même façon que les crèmes ou autres soins de beauté ou encore les actifs stars des dermatologues. Beaucoup du contenu de ce webzine est rédigé par des médecins esthétiques faisant état d’une vision professionnelle. Concernant les crèmes et soins de beauté, on trouve souvent cités les produits commercialisés par le groupe Allergan, mais pas seulement. Un puissant leader des produits pour injection esthétique du type botox, acide hyaluronique, des prothèses mammaires et autres dispositifs médicaux, mais aussi des appareils de cryolipolyse. comme le Coolsculpting.

information medecine esthetique

Sur wwd, Alexandra Willis Wilson, VP en charge de l’innovation et de la stratégie consommateurs expliquait au lancement du site : Environ 65 millions de personnes envisagent de recourir à un acte de médecine ou de chirurgie esthétique sur le visage, à l’augmentation mammaire ou au remodelage du corps à visée minceur ou anti-cellulite. Encore aujourd’hui, il y a des barrières et de la confusion parmi les consommateurs. » À ses yeux, le rôle du leader est d’éduquer les clients. Au-delà des articles postés, la seconde fonctionnalité du site est de proposer un chat en ligne avec une équipe de spécialistes pour répondre à leurs questions. Spotlyte est un site web de pur contenu et non un site marchand. En revanche, il aide à trouver un spécialiste de médecine esthétique à proximité. Le compte instagram éponyme détient quant à lui19 000 abonnés. Découvrir le site web thespotlyte.com.

webzine beauté

Et vous, que pensez-vous de ce media orienté marque dont le look et le contenu imitent un webzine indépendant ? Ce media digital cherche à séduire les Millennials en dédramatisant la médecine esthétique. En forte progression partout dans le monde, elle recrute de plus en plus jeune. Surtout que les actes de médecine esthétique sont loin d’être anodins et très variés : le laser, le peeling, la liposuccion et même la chirurgie esthétique. Des sujets également préemptés par les magazines féminins comme Elle ou Marie-Claire.
Des marques cosmétiques comme L’Oréal Paris ou le Dollar Shave Club produisent également des sites web dont le contenu éditorial va bien au-delà de la communication produit. Car l’intérêt des consommateurs sur les sujets beauté ne cesse de progresser, qu’ils soient homme ou femme.

Injection anti-âge: comment s’y préparer ? qu’en attendre ?

Effet Lift © Florian Sommet
Effet Lift © Florian Sommet

Ca y est, j’ai franchi le pas et ai été tentée par une injection pour effacer quelques rides. Je focalisai beaucoup sur mes rides autour de la bouche. La chirurgien esthétique que j’ai rencontrée, m’a d’abord écoutée mais elle a confronté ma demande avec sa perception des choses et son expertise. Le docteur Rajaonarivelo m’a autant parlé des rides que de l’évolution des volumes du visage. Ainsi, sur un visage mince, les joues ont tendance avec le temps à se creuser, donnant un air plus dur. Et c’est vrai, que j’ai perdu mes joues rondes de l’enfance ! Pour ralentir le processus, elle m’a conseillé une intervention en deux temps. D’abord,  une injection de botox à quelques endroits : dans le pli d’amertume autour de la bouche, un petit peu sur le front et une pointe sur chaque tempe. Puis 3 semaines après, alors que les effets du botox seront totalement stabilisés, une injection d’acide hyaluronique pour redonner légèrement plus de volume dans les joues et redessiner l’ovale du visage. Moi qui pensai qu’elle allait intervenir directement sur le sillon naso-génien ! L’approche est beaucoup plus subtile… La consultation est assez longue avec questionnaires sur les antécédents médicaux, prise de photos et brochures explicatives sur les 2 injections.

injection-botox-allergan

Injection de botox : la plus simple, rapide pour des résultats plus éphémères

En amont de l’intervention, le médecin m’a proposé de prendre des granules d’homéopathie, Arnica 5CH durant les 4 jours précédents.

Homeopathic globules scattered around with their colored containers in the shape of tube on a wooden table

Le jour J, les choses se passent vite : démaquillage du visage et solution antiseptique. Pour détourner la douleur de la piqûre, elle me pince les endroits où elle injecte le produit toxine botulique en très faible quantité. Le produit injecté est très fluide, donc pas de sensation de remplissage. En 15 minutes, l’affaire est réglée. Résultats : visibles au bout de 2 jours, les traits du visage sont reposés, les rides du front n’ont pas disparu, mais elles sont lissées. C’est très naturel et j’ai conservé toutes mes expressions, je peux plisser mon front… Et je n’ai aucun hématome. Le bémol : les résultats vont s’atténuer progressivement pour disparaitre 3 à 6 mois après.

Injection d’acide hyaluronique : une gestuelle plus complexe, qui nécessite une crème anesthésiante.

Etant sujette facilement aux bleus, il m’a également été conseillé de reprendre l’homépathie 4 jours avant. Peut-être insouciante après l’expérience botox, je ne démarre que 24h avant. En revanche, je n’ai pas besoin d’appliquer 2 heures avant la crème anesthésiante Emla, car le produit qui va m’être injecté contient de la lidocaïne anesthésiante. Le médecin procède d’abord à quelques micro-piqures pour anesthésier, puis le travail  de restauration des volume commence sur les joues et le contour du visage pour un effet lift. Les piqûres sont plus longues, le produit plus épais et l’on sent davantage sa pénétration. Cela étant, l’intervention reste courte. Le moment le plus impressionnant, c’est lorsqu’elle m’a massé l’intérieur de la joue pour bien répartir le produit Juvéderm.

injection-acide-hyaluronique-juvederm

Quand je sors du cabinet, mes joues sont légèrement groggy, comme à la sortie du dentiste. Mais je peux croiser sans problème une de mes connaissances. Pas d’éviction sociale. Je continue de prendre l’arnica 5CH. Là où le bât blesse, c’est l’apparition d’un gros bleu sur ma joue gauche qui mettra bien 5 jours pour disparaître. J’applique alors la crème Nelsons à l’arnica pour tenter de le réduire. Je m’en veux terriblement de n’avoir pas suffisamment anticipé ma prise d’homéopathie.

nelsons

Résultats une semaine après : la ligne d’ovale du visage est mieux dessinée, mes joues légèrement moins creuses, j’ai l’air plus en forme. Il ne faut pas s’attendre à une transformation, mais à un résultat naturel seyant avec des rides non pas comblées, mais plus fines. C’est censé durer un an, mais j’avoue que je vais guetter l’étape des 3 mois avec la fin de l’effet botox.
Côté prix, c’est un investissement d’environ 400€. Donc, pour celles qui ont les moyens, il est souvent conseillé de le faire en préventif, dès l’apparition des premiers signes de l’âge vers 35-40 ans.

Intéressée par d’autres procédure de médecine esthétique, je vous invite à lire l’article dédiée à la mésothérapie, un acte plus superficiel pour redonner de l’éclat à la peau et la booster. 

Traquer la ride : la solution des laboratoires de médecine esthétique Filorga

Les Laboratoires de médecine esthétique Filorga se sont bâtis une jolie place dans l’univers des fabricants de produits et solution à destination des médecins esthétiques depuis 1978. Et surtout dans le fructueux secteur des cosmétiques en pharmacie traquant la ride et tous les signes de l’âge depuis bientôt 10 ans. Un élargissement de territoire, somme toute assez légitime qui leur permet de toucher une beaucoup plus large population. Un positionnement aujourd’hui assez unique sur le marché de la beauté. Une clé de succès pour se démarquer sur le circuit qui progresse le plus dans le domaine du soin de la peau, celui des pharmacies. Heureux laboratoire qui affiche une croissance à 2 chiffres leur permettant désormais de communiquer à la télévision et d’innover.

solution-ride-filorga

Time zéro, la promesse du temps et de la ride effacés : mon test et avis.

Promettre de remettre les compteurs à zéro, c’est gonflé de la part de Filorga. Une action réversible sur le temps, voila un claim que peu de marques cosmétiques se sont autorisées : « Rides : retour au point zéro« . Pour le soutenir, il fallait une innovation béton et des tests d’efficacité inattaquables.
La cible : les femmes qui ont l’obsession de la ride, celles qui luttent au quotidien avec un arsenal alliant sérum et crèmes, quitte de temps en temps à passer par la case injection auprès du dermatologue ou du médecin esthétique.
L’innovation béton, c’est d’avoir intégré des actifs jusque là réservés à la médecine esthétique. Et surtout, en phase avec les 3 solutions proposées par Filorga aux médecins esthétiques : l’acide hyaluronique, la mésothérapie avec le cocktail exclusif NCTF (voir l’article du blog que j’ai dédié à la mésothérapie ici) et le peeling médical. Bien sûr, les concentrations et le mode d’administration sont très différents mais l’histoire est à la fois séduisante et légitime. Avec des résultats cliniques probants : une réduction de la ride à 2 chiffres dès 7 jours sur une base de 24 femmes de 35 à 45 ans.  Une base faible mais de quoi exciter ma curiosité et m’inciter à regarder de près ce sérum.

serum-anti-rides-filorga

Mon expérience et avis : au-delà de la grande qualité de sa texture à effet strech et de son parfum au thé vert que je retrouve dans l’ensemble de la franchise Time (crèmes Time Filler également), j’ai apprécié son efficacité sur ma peau et mes rides. J’ai utilisé avec plaisir ce sérum matin et soir pour davantage d’efficacité et par grosse chaleur, il m’arrive de zapper l’étape crème sauf pour les yeux.

filorga-soins-anti-ride

Sérum Time Zero, flacon de 30 ml en  vente autour de 58€ dans les pharmacies et parapharmacies. Plus de détails sur le site filorga.com 

[Chronique] Martine et le botox ou l’acide hyaluronique

Dans cette nouvelle chronique, Martine nous livre son point de vue sur la médecine esthétique, le botox et les autres injections. Toujours avec fraîcheur et humour, un point de vue nuancé qui évite la caricature.

botox

 

Une chronique émaillée de références à la Corée où les jeunes femmes recourent à la médecine esthétique dès l’âge de 25 ans. De références techniques : le botox ou toxine butolique, ou encore les fameux sillons nasogéniens – ces rides profondes autour de la bouche – qu’il faut non pas combler, mais rééquilibrer. Mais aussi d’une jolie citation de Coco Chanel sur les femmes et l’âge. A découvrir ci-dessous dans la courte vidéo.

Merci Martine pour ce conseil précieux. Pour en savoir plus sur la médecine esthétique, vous pouvez vous rendre sur le site de Filorga, fournisseur réputé en médecine ou chirurgie esthétique. Depuis 1978, ce laboratoire, pionnier des thérapies de lutte contre le vieillissement de la peau, conçoit et fabrique des produits médicaux injectables.

Voir également les précédentes chroniques de Martine toutes bonnes pour le moral, notamment la chronique La carte de voeux 2016 ou celle dédiée à la couleur.

Mesotherapie pour les nulles : médecine esthétique ciblant éclat et hydratation

Connaissez-vous la mesotherapie, cette pratique rapide en médecine esthétique ultra-efficace sur l’éclat et l’hydratation? Une intervention de médecine esthétique qui vous permet de conserver une vie sociale puisque à la sortie du cabinet, votre peau est resplendissante, vous affichez une bonne mine insolente et quasiment pas de rougeurs. Un coup de boost idéal dès 30 ans ! Cette technique anti-âge plus superficielle que les injections d’acide hyaluronique ou de botox, existe depuis plus de 50 ans. Je l’ai testé au cours de 2 séances et ai décidé de partager avec vous cette expérience.

mesotherapie-filorga-acide-hyaluronique

Le principe de la mesotherapie : des micro-injections d’acide hyaluronique, de vitamines et d’oligo-éléments

Le médecin esthétique pratique, après avoir bien nettoyé la peau, des micro-injections rapprochées sur l’ensemble du visage par une technique de nappage. Il instille ainsi à la jonction entre le derme et l’épiderme une solution NCTF des Laboratoires Filorga composée d’acide hyaluronique, un puissant hydratant présent dans la peau pour la regonfler, et des vitamines et minéraux. Dans ce domaine, les Laboratoires Filorga ont une longue expertise, plus de 35 ans qu’ils proposent aux médecins et chirurgiens esthétiques des produits : acide hyaluronique pour injection, solutions pour mésothérapie ou peeling…
Objectif de la mésothérapie ou mésolift : la réhydratation profonde de l’épiderme pour combler les rides de déshydratation avec effet immédiat et un regain d’énergie et de vitalité pour la peau. Une approche soft sans contre-indication ou effet secondaire pour repulpler temporairement la peau. Des résultats qui se consolident dans le temps en procédant à environ 5 séances de mésothérapie espacées de 15 jours chacune.

Mon expérience : cela prend à peine 10 à 15 minutes, ce n’est pas douloureux et vous n’avez pas besoin d’appliquer une crème anesthésiante avant. Vous avez juste le sentiment d’une séance d’acuponcture, cela va très vite et je me suis bien détendue, sans aucune appréhension.  Il prolonge la séance par 10 minutes de LED pour calmer les petits échauffements de la peau et me permettre de sortir sans rougeurs tout en jouant sur la stimulation du collagène. Pour les LED, vous êtes allongée sur un lit comme pour des UV avec une protection des yeux. Il m’applique le baume Cebalia pour un effet apaisant et protecteur immédiat. Le médecin me montre le résultat et je suis particulièrement satisfaite.
Cout de la séance de mésothérapie 120€ plus LED 30€, total 150 euros. A renouveler au moins 2 fois, espacées de 15 jours. Mon entourage m’a félicité pour ma bonne mine et ma tête reposée De mon côté, j’ai trouvé ma peau repulpée, parfait !  

Mon avis : cette technique anti-age a fait ses preuves et la prise de risque est ultra limitée. Pas de transformation du visage à attendre mais un joli lissage des rides superficielles de déshydratation. A la différence des injections de botox ou d’acide hyaluronique, cela ne joue pas sur les rides marquées. C’est avant tout une bonne alternative au peeling dermatologique, avec moins de rougeurs. Autre info : le médecin m’a confié qu’il utilisait également la mésothérapie pour revitaliser le cuir chevelu et lutter contre la chute des cheveux. Why not ?

Les soins Cebalia en post – médecine esthétique : des cosméceutiques brevetés pour les peaux sollicitée par l’intervention.

Une formulation sur mesure pour le baume LCE, à appliquer dés la fin de la séance et à poursuivre chez soi pour atténuer les petites ecchymoses éventuelles. Ce soin peut également être utilisé après une séance laser contre les taches ou contre les problèmes vasculaires. Il contient de précieux actifs anti-bleu et anti-oedème. Il dépanne également à la maison pour accélérer la disparition des bleus, gerçure, il est fortement concentré en silicone. Primé aux Victoires de la beauté.

Cebalia-soins-post-esthetique

La gamme de soin Cebalia a été conçue  pour optimiser les actes de médecine esthétique, un trend porteur puisque nous sommes de plus en plus nombreuses à y recourir ou à envisager de le faire. Vente en ligne et dans certaines pharmacies.

Merci au Dr Elard de m’avoir fait découvrir cette médecine esthétique soft.  Cabinet 8 avenue Dorian 75012 Paris Plus de détails sur le site de Filorga et sur son site medecine-esthetique. Pour des résultats assez comparables, le peeling superficiel à l’acide glycolique est décodé ici. 

Adepte d’une approche médecine esthétique douce, vous pouvez lire l’article sur les multi injections soft d’acide hyaluronique. Vous pourriez également être intéressée par l’expérience du laser anti-tache que j’ai également partagée sur le blog dans ce post ou par l’injection de botox et d’acide hyaluronique ici.

Le noir vous va si bien, soins Filorga Skin Absolute, Givenchy, Armani

Le Noir est très tendance, même dans le soin de la peau. Noir de crème, de sérum, savon noir… Pionnier en Europe, le soin Noir yeux de Givenchy a été créé ii y a 4 ans. Aujourd’hui, c’est Filorga qui innove en pharmacie avec soin Skin Absolute à la texture noire. La couleur noire évoque intensité, magie (magie noire), alchimie mystérieuse et fait particulièrement écho à la nuit.

Noir-john-akehurst

Nuit noire avec le soin Skin Absolute de Filorga.

Chronobiologie cutanée. Parce que la peau est particulièrement réceptive la nuit et que c’est le moment le plus propice à sa régénération et à sa réparation, ce soin booste ce processus qui décline avec l’âge, la peau récupèrant moins bien. Ce soin global anti-âge à spectre large s’attaque aux rides, aux taches et à la perte de fermeté et d’éclat. Sa précieuse formule renferme un extrait de météorite qui teinte sa texture en noir, mais cette couleur s’estompe à l’application. Au-delà de son pouvoir colorant évanescent, cet extrait de météorite est riche en silicium et capable de relancer l’élasticité de la peau. La formule est également enrichie en nombreux actifs pour agir sur tous les signes de l’âge : extrait d’algue brune pour stimuler les trois molécules clés structurant le derme : élastine, collagène et acide hyaluronique, dérivé de vitamine C pour l’éclat et la fermeté et pléthore d’actifs pointus.

Noir-Absolut-Filorga-pot

noir-focus-texture-Filorga

Mon expérience : la texture a une certaine élasticité et consistance, elle se travaille pour bien pénétrer la peau, le noir s’estompe très vite. Elle nourrit la peau, au réveil celle-ci est défroissée, cela donne particulièrement envie de l’appliquer tous les soirs. Mon conseil: mettre le matin la crème de jour Filorga Time Filler crème absolue.Ce qui est particulièrement intéressant c’est que Filorga s’appuie sur son expertise dans les traitements anti-âge en médecine esthétique (injections, mésothérapie et peeling) pour identifier certains actifs (acide hyaluronique et cocktail de polyrevitalisation cutanée utilisée en mésothérapie) et les incorporer dans des produits de soin à usage cosmétique à domicile. Au global, ce soin affiche des résultats anti-rides et anti-taches impressionnants à respectivement 2 et 4 semaines. Alors faîtes de beaux rêves avec ce soin véritable cocktail d’actifs performants, au réveil, votre peau sera défroissée et pleine d’éclat. En vente en pharmacie et dans les parfumeries Marionnaud, au prix conseillé de 119€ pour le pot de 50ml. Pour en savoir plus sur cette marque Filorga dont les soins cosmétiques s’inspirent des traitements qu’ils vendent en médecine esthétiques, cliquez ici. Un positionnement de marque original dans l’univers cosmétique.

Noir sur blanc, les autres crèmes et produits noirs

Autres crèmes de nuit noires, le Nectar de Nuit Dior Prestige (408€ le flacon de 30ml), la Crema Nera de Armani, le soin noir de Givenchy, tous plus luxueux et voluptueux les uns que les autres. Côté nettoyage, le savon noir est une tradition au Japon et au Maroc, Galénic a d’ailleurs sorti un gommage corps au savon noir Argane. Côté parfum, c’est Si de Giorgio Armani, version intense, un parfum floral fruité sur fond vanillé et patchouli sorti cet automne, ou les éditions limitées se parent de noir comme Issey Miyaké il y a quelques années ou  Narciso Rodriguez parfum noir édition limitée For Her (prix public conseillé 89€ les 75ml chez Sephora et Nocibé). Son flacon est laqué de noir à l’intérieur pour apporter densité et profondeur.

Soins noirs de Dior Prestige, Armanii Beauty et Givenchy
Soins noirs de Dior Prestige, Armanii Beauty et Givenchy

parfum-noir-Issey-Miyake-Narciso-Rodriguze

 

A la recherche de soins en pharmacie performant, je vous invite à lire l’article de ce blog sur Vichy, Liftactiv au Rétinol, l’un des actifs de référence dans la lutte anti-rides à action longue durée.

Decoder la pub : l’anti-rides L’Oréal Revitalift en compétition avec une séance laser

 

Pub L'Oréal Revitalift X3 au lancement
Pub L’Oréal Revitalift X3 au lancement

Intéressons-nous au N°1 de l’anti-rides et plus particulièrement à sa ligne la plus vendue Revitalift. Ce succès s’explique en partie par la puissance de sa publicité tant par le message que par les moyens investis. Je vous propose de décoder ensemble la campagne publicitaire.

Son claim publicitaire, son accroche « Testé contre une séance laser, les résultats sont incroyables » positionne immédiatement ces soins comme des alternatives cosmétiques à la médecine ou à la chirurgie esthétique. Un courant porteur pour la beauté sur lequel surfent de nombreuses marques vendues en parfumerie (Clinique Even better…). La comparaison véhicule une efficacité forte et touche la part très importante de femmes qui sont intéressées par la chirurgie esthétique pour lutter contre le vieillissement de la peau sans pour autant franchir le pas. Les études montrent qu’elles sont 13% à envisager recourir à la médecine ou à la chirurgie esthétique dans les prochaines années, un chiffre en constante progression. Le tabou tombe mais si elles peuvent repousser cette échéance de quelques années, elles sont partantes. En tout cas, c’est un message auquel je suis très sensible et j’ai sauté le pas.

Quels sont ces résultats incroyables ? Après 8 semaines d’utilisation de la crème anti-rides en test clinique auprès de 50 femmes, les résultats sont comparés à ceux obtenues par une séance laser CO2. Pas de différence significative sur le micro-relief cutané au niveau de la patte d’oie, c’est-à-dire le contour extérieur de l’oeil, en revanche sur le nerf de la guerre, la profondeur des ridules, elle diminue de 14% avec la crème contre 17% pour la séance laser. Quid des autres mesures habituellement faites en test cliniques : le nombre de rides et la longueur des rides ? C’est pourquoi la marque n’utilise qu’un seul adjectif pour qualifier ces résultats. Le BVP (bureau de vérification de la publicité) exerce un contrôle fort sur la publicité et sur les allégations. Quoi qu’il en soit, il est heureusement beaucoup moins drastique que son homologue anglais qui refuse toute allégation anti-rides et considère toutes les crèmes anti-âge comme de bonnes crèmes hydratantes.

Le film publicitaire reprend les mêmes arguments et précise en plus que 86% des 211 femmes qui ont testé la crème en sont très satisfaites. Pour ma part, après un mois d’utilisation, je ne peux que vous la conseiller. Elle est fine, agréable à appliquer, son parfum est à la fois plaisant et discret. Je l’applique même sur les lèvres et leur contour en ce moment, c’est un vrai torture-test, extrêmement positif car la texture et le parfum passent très bien sur cette zone sensible et fragile.

En revanche, la nouvelle publicité sur la crème nuit qui vient de paraitre est beaucoup plus timide et classique. La référence à la séance laser a disparu. 2 hypothèses : soit la marque n’a pas voulu engager de test supplémentaire pour la crème de nuit pour des raisons de budget, soit celui-ci est moins bon que pour la crème de jour. De par mon expérience, je penche beaucoup plus pour la première hypothèse.

La pub press de la crème de nuit Revitalift de L'Oréal
La pub presse de la crème de nuit Revitalift de L’Oréal

Autre clé de succès : l’égérie Andie McDowell qui soutient la publicité Revitalift depuis 15 ans, une véritable fidélité ! Certes me direz-vous, nous avons eu également le plaisir de découvrir Inès de la Fressange sur cette gamme. Les deux sont tout à fait en cohérence avec les femmes qui utilisent cette ligne de soins anti-rides par leur âge et leur vitalité et elles sont fortement aspirationnelles.

Lire également l’article de ce blog sur le must des anti-rides Liftactiv Filler de Vichy. Edit du 6 février 2015: je vous conseille également de lire l’analyse du récent lancent de Revitalift Filler à  forte concentration en acide hyaluronique pour combler les rides et restaurer les volumes texture + publicité.