Jennifer Lawrence et le nouveau it-bag Dior, le Be Dior

L’actrice oscarisée Jennifer Lawrence poursuit sa collaboration avec Dior. Elle est l’égérie du nouvel it-bag Dior sous l’oeil du photographe italien Paolo Roversi, photographe très célèbre des années 80 90 connu pour son utilisation du Polaroïd. Décodage de la pub et de ce petit sac à rabat trendy, un futur grand aux côtés du sac Lady Dior incarné par Marion Cotillard.

Jennifer-Lawrence-dans-la-nouvelle-campagne-Be-Dior-it-bag

La campagne de ce nouvel it-bag Dior signée Paolo Roversi

Cette campagne publicitaire met en scène l’actrice de façon sexy dans un décor sobre et une lumière particulière liée aux techniques utilisées par Paolo Roversi, ultime fidèle du Polaraoïd malgré la disparition des films. Quant au sac Be Dior, ce futur it-bag, il revisite les lignes rétro de la maroquinerie des années 60 avec un twist moderne, épuré, contemporain et son cuir lisse ou ses peaux rares. Le logo s’y détache au travers de ses 4 lettres métalliques ou gainées de cuir. Dont une version rose poudré de ce it-bag pour un porté main très élégant. Le stylisme est celui de la nouvelle collection printemps été 2015 dessinée par Raf Simons, des tenues stylisées, aux lignes glamour qui mettent en valeur la silhouette. Découvrez les principaux clichés, certains dévoilent des escarpins à la ligne singulière, 100% Dior.

BE-DIOR-Jennifer-Lawrence-N475-02_017_v7_QC_F300_280-811x1024 celeber.ru

Jennifer-Lawrence-dans-la-nouvelle-campagne-Be-Dior Jennifer-Lawrence-dans-nouvelle-campagne-Be-Dior Jennifer-Lawrence-sac-Be-Dior

Jennifer Lawrence y apparait sensuelle avec un make-up nude et un chiton flou terriblement sexy. Découvrir les confidences de Jennifer Lawrence sur le nouvel it-bag Dior et sur le shooting.

L’élégance de ces visuels marque le talent du photographe Paolo Roversi. Cet homme avec qui j’ai eu la chance d’assister à des shootings et à un tournage de film publicitaire pour une marque de maquillage avec sa femme Laetitia Firmin-Didot oeuvre comme un orfèvre. Il magnifie les corps des femmes et ses clichés de Natalia Vodionova sont fort célèbres. Ils furent d’ailleurs utilisés pour les campagnes de pub Shalimar de Guerlain en 2008, 2011 et 2012.

natalia-vodianova-photograph-paolo-roversi
Roversi-Vodionova-Shalimar-pub

Si le décor de ce shooting Dior est dépouillé et arty, il conserve de la matière à l’inverse de la campagne prêt-à-porter Dior de ce printemps dont j’ai décrit le minimalisme froid dans cet article du blog.
Plus d’info sur les 11 versions de ce nouveau sac Be Dior ici.

Adepte du style Polaroïd, vous pourriez également être sensible à l’art du photographe américain Chuck Close qui voit défiler les stars et célébrités, mais aussi le Président Barack Obama face à sa machine surdimensionnée. A découvrir dans ce post Stars mises à nu.

Les muses de Nicolas Ghesquiere au coeur de la campagne Automne Vuitton

campagne-pub-Vuitton-Guesquiere-automne-2014

[Avant-Première] Chez Louis Vuitton, la page Marc Jacobs est définitivement tournée côté pub et la prochaine campagne mettra en scène la muse historique de Nicolas Ghesquiere, Charlotte Gainsbourg. Une campagne intitulée « Séries 1 » organisée en triptyque autour de trois photographes, Annie Leibovitz, Bruce Weber et Juergen Teller. Trois visions croisées de sa collection automne-hiver 2014-2015. A découvrir en avant-première dans les mensuels d’août : un lancement frontal et mondial.

Devant l’objectif, côté égérie, on retrouve la muse emblématique du designer, l’actrice Charlotte Gainsbourg, ambassadrice auparavant des campagnes mode et des parfums Balenciaga entourée des tops Liya Kebede, Freja Beha et Jean Campbell pour former quatre héroïnes contemporaines, selon la marque Louis Vuitton. Pour la première fois, ces trois photographes de renommée mondiale ont accepté de voir leurs créations mises en miroir. A chacun, Nicolas Ghesquiere  a laissé les mains libres pour préserver leur patte personnelle. L’anecdote mentionnée par le Nouvel Observateur précise que la campagne a été shootée le même jour, au même moment, dans trois pays différents. On se retrouve ainsi devant la même configuration que dans une galerie d’art exposant simultanément les trois artistes. Sous chaque visuel figurera la phrase en écho au titre « Une série originale de photographies réalisées par Annie Leibovitz, Bruce Weber et Juergen Teller ».

Guesquiere-Gainsbourg-Vuitton

Le shooting arty d’Annie Leibovitz qui a régulièrement collaboré pour la marque Louis Vuitton et qui est présentée parmi les amis de la Maison Vuitton, a pour cadre des ateliers d’artistes, ceux de Ellsworth Kelly et de Brice Marden ainsi que le centre d’art Storm King à New York. Il baigne dans ces lieux une lumière cendrée étonnante qui renforce la singularité de la campagne.

Guesquiere-Vuitton-2014

Sans surprise, Bruce Weber a adopté le noir et blanc très sexy pour ses prises de vue et des cadrages originaux.
Enfin, Juergen Teller nous offre sa vision futuriste de la collection avec comme accessoire star dans le décor, un concept-car Maserati argenté.

Bruce-Waber-Juergen-teller-Louis-Vuitton

Bruce-Weber-Juergen-Teller-Vuitton

Bruce-Weber- pour-Guesquiere-Vuitton-AH-2014

Guesquiere

Côté maroquinerie, ce que nous révèle cette campagne, c’est la consécration des minaudières, des sacs à fermeture marquée, rivets…Mais surtout au futur it-bag de Louis Vuitton, la Petite Malle qui se décline également en bijou pendentif le petite malle, facile à porter. Quant au Monogramme, il est toujours présent et modernisé avec cette petite malle vendue au prix de 3500€ sur le site web de la marque.

Une vidéo est également dédiée à cette campagne shootée par Annie Leibovitz sur une musique et une chanson de Charlotte Gainsbourg, Master’s hands.

la-campagne-louis-vuitton-guesquiere-automne-hiver-2014

Amateur, amatrice de Louis Vuitton, vous pourriez aimer lire les articles de ce blog consacrés à cette marque la dernière campagne de Marc Jacobs, l’ambassadrice Michelle Williams ou le sac sceau NN14. Ou encore le décodage des campagnes Prada et Hermès.