Dans ma peau, cette expo dévoile connaissances scientifiques & perspectives

Le Musée de l’Homme consacre une exposition entière aux connaissances scientifiques sur la peau et aux nouvelles perspectives de recherche. Car la peau est un organe vital essentiel, le plus grand du corps humain. Sa connexion avec le cerveau fait l’objet de nombreuses recherches tant dans le domaine hospitalier que dans les groupes cosmétiques. Cette exposition immersive nous plonge dans le fonctionnement de cet organe. Elle est le fruit de la collaboration entre L’Oréal et le Musée de l’Homme. Voici ce qui m’a frappée dans l’expo Dans ma peau.

scientifiques peau

Cette expo interactive rend ludiques les connaissances scientifiques sur la peau

Le visiteur est invité à plonger au coeur de cet organe vital en commençant par la surface et à comprendre de façon interactive les multiples fonctions de la peau. Ainsi, pour appréhender les 600 000 récepteurs du toucher, un jeu lui fait toucher du doigt les récepteurs de la chaleur,  les récepteurs sensoriels de l’humidité, les nocirécepteurs à la douleur… grâce à une console. Ces récepteurs informent alors directement le cerveau des menaces, des changements par le toucher.
Autre domaine de connaissance : la couleur de la peau. Le visiteur est placé face à un nuancier géant de 66 teintes représentatives des teintes à travers le monde. Je me suis prêtée au jeu et ai avancé ma tête dans une chromasphère. Cet instrument mesure par colorimétrie la couleur de la peau sur deux axes : jaune-rouge et clair-foncé. Soit 66 combinaisons possibles recueillies par L’Oréal à travers le monde et utiles à la conception des teintes de fond de teint. La couleur de la peau pour laquelle la mélanine joue un rôle majeur, est modulée par la latitude, l’âge et l’ethnie. Elle résulte d’un long phénomène d’adaptation à l’environnement et aux mouvements de population.
L’exposition s’intéresse également au vieillissement de la peau à travers le monde. Nous sommes très inégaux face au vieillissement. Ce qu’illustrent les trois morphings vidéo, c’est la nécessité de bien protéger la peau du rayonnement nocif des UV. En effet, les UV accélèrent très fortement le vieillissement que l’on soit blanc, black ou asiatique.
Parmi les connaissances scientifiques appréhendées récemment figure le microbiote de la peau. Les recherches scientifiques sur le microbiote cutané ont démarré, il y a 10 ans, soit 10 après celles sur le microbiote du tube digestif. Elles ont révélé qu’à la surface de la peau vit un milliard de micro-organismes : microbes, bactéries, levures et champignons. Certains ont un rôle bénéfique : ils créent des micro-antibiotiques. Cet écosystème change au moment de la puberté et de la ménopause. Ce déséquilibre peut alors provoquer de l’acnée, de l’eczéma, de la rosacée ou du psoriasis. Pour progresser dans la connaissance, L’Oréal s’est rapproché de la société uBiome qui procède par intelligence artificielle. Et peut-être à terme, proposer des soins de la peau personnalisés. Ceci conclut la première partie dédiée aux fonctions de la peau au Musée de l’Homme.

musee de l'homme

Place au high tech : reconstruction de la peau, bio-impression et capteurs connectés

En 40 ans de recherche, les techniques de peau reconstruite ont fait d’incroyables progrès. Le processus part de culture de cellules à partir de biopsies en 1979, puis plus récemment à  partir d’explants de chirurgie esthétique. Les échantillons de cellules sont congelés à moins 200 degrés pour les endormir. Après l’épiderme, les équipes de recherche, les biologistes, réussissent à cultiver du derme.  En 1986, le modèle de peau reconstruite est complet. La recherche y ajoute des mélanocytes, puis récemment les cellules immunitaires ou cellules de Langerhans. En vue de travailler sur les allergies de contact. En ce moment, les recherches portent des modèles reproduisant la sensibilité de la peau. De nouvelles pistes s’ouvrent avec la bio-impression 3D depuis 5 ans et l’ajout du microbiote. Elles permettent de faire des liens vers des pathologies ou des grands brûlés. Ou encore des greffes de peau.

peau reconstruite

On utilise la bio impression pour positionner les cellules ou pour mimer une ride ou une glande. Ces nouveaux modèles sont utilisés pour mesurer l’efficacité des actifs ou de la toxicité. Dernière perspective : les capteurs connectés ont été présentés au CES (Consumer Electronic Show) sous la marque La Roche Posay en janvier (cf cet article du blog). Très prometteurs !

piercing

Une seconde expo est dédié au piercing. Ce piercing qui pare la peau depuis la nuit des temps est ici montré sous l’angle anthropologique et sociologique.

Exposition Dans ma peau au Musée de l’Homme Du 13 mars au 3 juin 2019
17 Place du Trocadéro 75116 Paris Ouvert de 10h à 18h sauf le mardi Tarif 12 €

L’Oréal mise sur le bio et la Provence avec des prix intéressants: La Provençale

L’Oréal surfe à la fois sur l’engouement croissant de la cosmétique bio et sur les clés de succès de L’Occitane en Provence avec les références à la Provence, l’artisanat. La marque puise également son inspiration du Petit Marseillais avec son logo illustré, ses parfums authentiques… Tous les leviers sont ainsi réunis pour nous rassurer sur la pertinence de cette offre bio de fabrication française. Sans compter des prix accessibles pour lever les derniers freins. Revue en détail.

gamme bio Provence

L’image de la Provence alliée à des ingrédients naturels ou bio : convaincant !

Avant de parler à notre raison, La Provençale parle à notre coeur avec un nom aspirationnel évocateur d’art de vivre et de bien-être, de région préservée… Un imaginaire fort que l’on retrouve dans les visuels postés sur les réseaux sociaux. Des visuels tout à fait dans la tendance 2.0 pour attirer une clientèle jeune et moins jeune, sensible au beau et au bon.

Provence

En toute transparence, la marque La Provençale affiche sur chacun de ses produits le taux d’ingrédients naturels qui varie entre 98% et 100%. De quoi satisfaire les labels bio et les militantes du bio, mais aussi toutes les nouvelles applications beauté Clean Beauty, Yuka qui décryptent les ingrédients. Feu vert garanti avec juste le petit bémol incontournable des huiles essentielles qui parfument les formules, comme le geraniol, le citronellol… Ces dernières peuvent s’avérer irritantes ou allergènes pour les peaux ultra sensibles.

soins visage La Provençale

Pour ma part, je ne me situe pas dans cette catégorie militante même si je les remercie d’avoir poussé le bio à se développer, mais plutôt dans celles qui recherchent efficacité et plaisir dans les soins cosmétiques. Et tant mieux si ce sont des produits bio ! La provençale Bio compte une douzaine de produits de soin et d’hygiène, tous mettant en avant dans leur formule l’huile d’olive bio AOC Provence extra vierge. Une huile riche en polyphénols et vitamine E aux propriétés protectrices avérées : anti-oxydantes et anti-âge. Avec le packaging transparent et sobre des douches, c’est un véritable rayon de soleil qui pénètre dans notre salle de bain.

douche huile d'olive

Au-delà de cet ingrédient naturel typiquement provençal, la marque revendique sur ses packagings une fabrication française et cite systématiquement l’usine : Aulnay, Flers, Neuvic ou même Lunéville pour le savon. Mais le nerf de la guerre se situe dans la qualité des textures et des parfums, deux dimensions par lesquelles les produits cosmétiques bio ont longtemps péché.

Banc d’essai textures J’ai apprécié la texture du masque purifiant qui s’étale, sèche et se rince facilement. J’ai davantage été surprise par celle des gels douches transparentes car elle est assez épaisse. Pour autant, elle est facile à rincer. Quant à la crème hydratante, elle n’est pas trop grasse et convient à un large éventail de peaux.

Banc d’essai parfums Ces parfums d’origine naturelle conçus par Mane à Grasse sont mes coups de coeur. J’aime beaucoup la sensation olfactive procurée par pétale de miel (douche), olive éclat (parfum signature de nombreux produits), une sensation artisanale et authentique. Moins le bouquet d’été, trop complexe car brassant trop de fleurs pour la douche ou le déodorant douceur

produits corps la provencale

Produits testés et approuvés :
en soin visage, le masque de pureté et la crème radieuse, autour de7€ et 11€,

en hygiène, les 3 douches à 5€ le flacon de 500ml, les déodorants fraîcheur et douceur autour de 5€.
En vente en grandes surfaces, à Monoprix comme ici sur les Champs Elysées.

Monoprix Champs Elysees

Chiffres à l’appui, l’offensive bio du Groupe L’Oréal

Les premiers pas de L’Oréal dans le bio se sont faits par l’acquisition de la marque française Sanoflore en 2006. La marque bio ancrée dans la Drôme a vu son développement s’accélérer internationalement sur le circuit des pharmacies. Côté grande distribution, L’Oréal a fait après quelques tentatives sur le segment du bio au travers de gammes existantes comme Ushuaïa ou Mixa, mais rien de convaincant car ni les consommatrices ni les formules n’étaient au rendez-vous. Puis sur le végétal avec cette année les colorations végétales Botanea et Garnier Herbalia.(lire l’article du blog L’Oréal et Unilever surfent sur le green).
La donne a aujourd’hui changé : en 3 ans, la part des Français ayant acheté des produits cosmétiques bio est passée de 24% en 2013 à 43% en 2016 (Source Agence Bio/CSA 2017). Et surtout, le segment bio tire les ventes de cosmétiques en France avec une croissance à +7% versus un marché global atone en 2017. Des produits jugés plus sains, plus sûrs et respectueux de la planète. L’essor de la cosmétique bio chez L’Oréal se poursuivra internationalement avec le lancement de Garnier Bio à prix compétitif en début d’année prochaine.

bastide douche

Enfin, côté Provence, Bastide est une nouvelle marque prestige créée par le coiffeur français qui a réussi outre-Atlantique Frédéric Fekkai. Né à Aix, il puise dans les senteurs locales l’inspiration pour sa gamme de parfums et de soins pour le corps. Il propose ainsi un art de vivre très luxueux à même de séduire les riches américains de passage en Provence. Le parfum Miel de Lavande est canon : il nous invite à humer la Provence, un parfum lumineux ! De facture classique, la formule est agréable et mousse peu, mais le prix reste très élevé : 38€ le flacon 500ml. En vente dans la jolie boutique Bastide d’Aix en Provence située au 14 Rue Espariat, au Printemps Haussmann et sur le site e-commerce bastide.com.

[Retail] Choix et conseils beauté au drugstore parisien, la nouvelle vitrine L’Oréal

Inspiré de l’esprit concept-stores et de leur choix éclectique, le drugstore parisien est le nouvel hot spot beauté co-signé par les groupes L’Oréal et Casino (propriétaire entre autres de Monoprix). Deux adresses parisiennes à prix accessibles proposant une offre tendance (masques à l’unité) et inclusive destinée à tous les types de cheveux, de peau…

choix beauté

Le drugstore parisien: une superbe vitrine avec les jeunes marques et les lancements en avant-première du groupe L’Oréal. Quel choix !

C’est aussi une superbe vitrine pour L’Oréal et ses jeunes marques destinées aux Millennials telles Nyx cosmetics,  les soins Saint Gervais Mont Blanc à base d’eau thermale (cf cet article du blog). Ou encore la toute nouvelle marque bio en mass market du groupe, La Provençale, lancée en avant-première rue du Bac et à Chaussée d’Antin. En septembre, cette gamme de soins comporte 7 produits pour le visage ou pour le corps à des prix économiques situés entre 4,40€ et 15,90€. Le prix le plus élevé étant celui de l’huile de beauté visage-corps et cheveux.
D’autres marques assez confidentielles sont ici proposées sur le créneau du bio ou du green comme la marque de soins pionnière Patyka ou les produits capillaires du coiffeur Massato. des formules à 90% naturelles et premium pour séduire les jeunes femmes engagées dans l’achat cosmétique green, vegan ou bio.

produits cheveux Massato

Pour les cheveux crépus, la gamme Waam à base d’huiles végétales est réputée faire des miracles. Elle a la particularité de promouvoir le DIY (Do It Yourself) pour une beauté personnalisée. Bien sûr, on y retrouve également les grandes marques du Groupe, L’Oréal Paris, Maybelline, Garnier qui y présente en avant-première sa 1ère coloration végétale Color Herbalia et sa marque de pharmacie version bio, Sanoflore.

coloration vegetale Garnier herbalia
La coloration végétale de Garnier, Color Herbalia en avant-première. Un packaging un peu tristoune !

Surfant sur tendances, un mural est réservé au choix des masques pour le visage en sachet. Avec des produits fun et décalés ou des soins plus classiques. Comme en Corée !

masque coup de coeur

Le choix s’élargit au bien-être et au grignotage. un peu comme un convenient store orienté avant tout beauté et bien-être. Avec des horaires élargis et une ouverture le dimanche. À l’inverse du drugstore anglais ou de la droguerie allemande, on n’y trouve pas de produits d’hygiène et d’entretien, ni une multitude de promotions. Le merchandising privilégie les achats d’impulsion ou coups de coeur à l’entrée de la boutique, avec la présentation sous colonne transparente de petits produits autour de 10€ (stick lèvres, stick déodorant…) présentés comme des bonbons ou des friandises. Sans oublier des articles pour les mobiles .

choix drugstore parisien

Face à cette multitude de choix, des conseillères beauté sont présentes pour nous éclairer sur les marques, leurs points forts et leur philosophie.
Le Drugstore parisien 122 rue du bac, 75006 et 66 rue de la Chaussée d’Antin dans le 9ème arrondissement. Ces deux boutiques ferment à minuit en semaine et à 20h le dimanche. 

Premier degré: L’Oréal est attaqué aux US pour la publicité addictive de Black Opium

Un groupe américain anti drogue a adressé une lettre ouverte au géant cosmétique l’Oréal au sujet de son parfum Black Opium d’Yves Saint Laurent et de sa publicité addictive lui enjoignant de les retirer. L’attaque provient du National Council on Alcoholism and Drug Abuse dans le Missouri.

addictive
Pub Black Opium ©Tyrone Lebon

Pris au 1er degré, le film pub est attaqué pour prôner l’usage de la drogue et sa consommation addictive

Parce que L’Oréal a poursuivi l’esprit du parfum Opium de Yves Saint Laurent au nom provocant, le groupe se voit attaqué pour la campagne de publicité prise au sens littéral de l’eau de parfum Black Opium. L’histoire publicitaire du parfum Black Opium a toujours reposé sur le caractère addictif de ce parfum de nuit dès son lancement en 2014. Décodage du lancement dans cet article du blog. Depuis, la marque a toujours filé la métaphore en termes de visuels et de sémantique. Pour le lancement de l’eau de parfum, ce film donne à voir sa nouvelle égérie, l’actrice et chanteuse Zoé Kravitz (fille de Lenny Kravitz) dans un Tokyo nocturne fascinant de futurisme.

Par rapport aux précédents opus, le pitch est davantage tribal, dans la tendance du moment. On la voit entourée de sa bande multi ethnique, il valorise la singularité de chacun.

tribu Zoe Kravitz

Les images au traité rock contemporain du réalisateur Jonas Lindstroem sont extrêmement léchées, l’ambiance électrique, les plans à la fois très rapprochés pour rentrer dans l’intimité des personnages et évoquer la sensualité du parfum. Ou dézoomés pour dévoiler l’ambiance nocturne de Tokyo, ses gratte-ciels et rooftops… Des images dignes d’un clip musical, qui souligne l’appartenance de l’ambassadrice Zoé Kravitz à cet univers. Le sentiment qui s’en dégage, pour autant, n’est pas aussi sulfureux que ce que cherche à dénoncer le NCADA dans sa lettre adressée à L’Oreal. Découvrir l’objet du délit et de la provocation

La mégapole vibre au son de la musique de cette pub« BLACK OPIUM » 2018.  C’est le célèbre titre « The Hills » de The Weeknd. Son choix tout comme son claim « Succombez à son appel » ou  Do you feel the call est également critiqué par cette association anti drogue car elle ferait référence aux effets de la drogue… Elle demande même le rebranding, le changement de nom du parfum, voire retirer les produits des magasins.

Zoe Kravitz YSL

En 2015, L’Oréal avait essuyé également des plaintes en Angleterre pour sa précédente publicité qui montrait la quête de la précédente égérie, l’anglaise Edie Campbell, pour retrouver son parfum. L’ASA, l’organisme britannique en charge du contrôle de la publicité, avait débouté les plaignants et conforté L’Oréal.

Cette année, aux côtés de cette nouvelle eau de parfum, YSL Beauté innove avec un nouveau geste retouche. En effet, Black Opium Click and Go est un stylo retouche à emporter dans son sac. À utiliser de jour ou au coeur de la nuit. Sur des zones ultra sensuelles : le poignet, la poitrine, la nuque. Une innovation tout autant addictive. Un produit nomade tout comme le parfum Cushion Flower de Kenzo décodé ici.

Eau de parfum Black Opium – Yves Saint Laurent – flacon vaporisateur 30 à 90ml de 59€ à 112€ en vente en parfumeries, grands magasains et sur le site yves saint laurent.

Licence & Acquisition pour L’Oréal: parfums Valentino, coloration Pulp Riot

Les leaders de la cosmétique intensifient leur stratégie de licence et d’acquisition, L’Oréal en tête. C’est l’un des enseignements de l’étude Deloitte sur le Luxe*. Et la récente actualité ne le dément pas avec la signature de la licence des parfums Valentino pour L’Oréal Luxe et le rachat de la coloration professionnelle américaine Pulp Riot pour L’Oréal Professionnel.

Avec la licence parfum Valentino, L’Oréal ambitionne la place de Numéro 1 sur les parfums

L’an dernier, le groupe Coty a rebattu les cartes de la catégorie parfum en rachetant pour 12,5 milliards de dollars le business beauté de Procter & Gamble, avec de nombreuses licences à la clé (Hugo Boss, Gucci, Lacoste…). Il a ainsi ravi la place de leader mondial de la catégorie.

licence parfum Valentino

En remportant la licence mondiale des parfums Valentino, L’Oréal accroit bien sûr sa position sur le marché des parfums, mais surtout il signe avec l’une des marques de luxe qui a fait l’une des plus fortes croissances sur ces deux dernières années à +27%. La griffe italienne a ainsi franchi la barre du milliard d’euros en chiffre d’affaires grâce au succès rencontré par le directeur artistique Pierpaolo Piccioli, et à une expansion internationale omnicanale. Un succès rencontré notamment auprès de la cible Millennials sensible à l’univers prestigieux, baroque et identitaire de Valentino et à sa couleur iconique, le rouge.

Valentino automne hiver 2018

La marque romaine cultive sa désirabilité et son prestige sur le web et les réseaux sociaux comme en boutique. Elle compte ainsi plus de 10 millions de followers sur Instagram sensibles à l’artisanat et à la préciosité de la Maison Valentino.

Les fragrances bestsellers sont Valentino Donna, Valentino Uomo et Valentino. Le chiffre d’affaires parfum est estimé à 63 millions d’euros et actuellement géré par le groupe catalan Puig.

Acquisition US, la marque de coloration trendy Pulp Riot connait un grand succès auprès des générations Y et Z

Cette jeune marque américaine de coloration  s’est  rapidement développée auprès des salons de coiffure SalonCentric en s’appuyant sur le levier des communautés digitales de professionnels.

rachat pulp riot loreal

Elle a réussi à tisser un lien fort avec les professionnels de la coiffure en misant sur le digital et la créativité.  En 2 ans, elle a monté un business de 11 millions de dollars et séduit une communauté de 681 000 followers sur Instagram. PulpRiot partage sur son compte les créations originales des coiffeurs coloristes et cultive ainsi la proximité.

C’est une marque humaine et incarnée, des valeurs qui séduisent les Millennials. Par son décalage, sa créativité. L’Oréal accélèrera son déploiement international et aura en main une nouvelle carte dans sa relation de proximité avec le coiffeurs dans le monde.

Global Powers of Luxury Goods – Etude Deloitte

K beauty : L’Oréal, LVMH, Unilever rachètent les jeunes marques cosmétiques coréennes

Après avoir séduit les clientes en Asie, la K beauty ou beauté coréenne attise les convoitises des grands groupes comme L’Oréal, LVMH ou Unilever. Parce que ces jeunes marques surfent sur les tendances beauté du moment auprès des millennials: fun, business model basé sur les réseaux sociaux et les blogs, produits aux multiples promesses. Voici les récentes acquisitions ou prises de participations en Corée.

La fondatrice de Sytlenanda, Kim So-Hee

Icone de la K beauty, la marque accessible de maquillage 3CE de la blogueuse Style Nanda est rachetée par L’Oréal.

C’est le Glossier coréen, avec le rose en couleur dominante, mais également un même business model. Fondée en  2004, cette marque branchée de mode et de cosmétiques est l’oeuvre de la blogueuse Kim So-Hee.

k beauty

Basée à Séoul, elle a débuté par la mode lifestyle. Son site est désigné comme le site de mode le plus popualire de Corée en 2006. En 2008, elle crée avec succès la marque de maquillage et de soin 3CE qui connait un succès fulgurant. Le maquillage cool et accessible représente désormais 70% de l’activité et c’est ce qui a intéressé L’Oréal. Acquise à 100%, Nanda Co réalise un chiffre d’affaires de 127 millions d’euros en 2017 et emploie plus de 400 personnes en Asie.

Ses marchés clés sont la Corée et le Japon depuis 2010, mais elle progresse très fortement en Chine et en Asie du Sud-Est. Pays où l’influence de la K beauty est maximale auprès des millennials. La marque cosmétique 3CE et Style Nanda sont vendues en ligne bien sûr, mais aussi en grands magasins, magasins spécialisés et duty frees. Pour avoir un contact direct avec ses clientes, la société possède également des flagships comme Stylenanda Hong-dae en Corée ou sur l’artère commerciale phare de Tokyo, Harajuku, et autres lieux d’expérience tel l’hôtel Myeong Dong Pink ou le cinéma Garosi-gil 3CE qui permettent à la marque de se théatraliser.

Stylenanda flagship Seoul

Pour donner plus de visibilité à ces flagships sur internet, la marque invite les groupes connus de la K-pop – iKon, Teen Top  – à y tourner leurs clips video. C’est donc tout un concept lifestyle qui fait le succès de Stylenanda aux côté des produits de maquillage et de soin 3CE. Une approche originale qui dessine les tendances du retail de demain. Avec notamment un e-shop où la mise en scène des produits correspond à celle d’un blog coréen.

Les acquisitions ou participations récentes dans la K beauty d’Unilever et LVMH

En septembre dernier, Unilever a acheté le fabricant de cosmétiques coréen Carver (AHC) pour 2,2 milliards d’euros. De son côté, le groupe LVMH a investi dans Clio Cosmetics en 2016 et Sephora assure la distribution exclusive en Europe de plusieurs marques coréennes (Tony Moly, Belif, Too cool for school…). Quant au groupe américain Estée Lauder, il a joué la carte de la participations minoritaires dans des marques coréennes comme Dr. Jart+ (en vente chez Sephora et ouverture d’un pop-up store rue Bachaumont à Paris) ou DTRT.

Enfin, la marque franco-coréenne Erborian (à l’honneur dans ce post du blog) puise son inspiration dans les plantes issues des médecines traditionnelles coréennes comme dans les bestsellers locaux (BB cream, sleeping mask…). Depuis 2012, elle a été rachetée par le groupe L’Occitane.

L’Oréal crée sa première Celebrity Brand avec David Beckham : House 99

À la recherche de nouveaux business model beauté, L’Oréal Luxe s’associe avec David Beckham pour la ligne de soins House 99. La star du football collaborait déjà avec la marque Biotherm de soins pour homme comme ambassadeur et égérie depuis mai 2016. Il a ainsi prêté ses traits aux soins Aquapower et Force Suprême sous réserve de l’accord du lancement de sa propre ligne de soin. House 99, une marque digitale conçue selon les clés de succès sur les réseaux sociaux : co-création & capitalisation sur l’influence digitale et la dimension celebrity de David Beckham, création d’une communauté de fans et promotion du lien social, authenticité et inspiration liée aux propres expériences peau et cheveux de l’icône britannique…

celebrity

Plus qu’une celebrity (célébrité), David Beckham est un influenceur digital

Connu internationalement, l’ex-footballeur jouit d’une image aspirationnelle, contemporaine dans son look.  Il bénéficie d’une large communauté d’internautes qui le suivent sur instagram (42 millions d’abonnés) et sur facebook (54 millions de fans). Avec House 99, l’influenceur masculin qu’est David Beckham ambitionne de « changer les règles du monde des soins de beauté pour homme ». Une marque qui veut donner libre cours aux hommes pour expérimenter leur style en proposant des soins spécifiquement adaptés aux tatouages, à l’entretien de la barbe ou aux expérimentations capillaires.

soins David Beckham

Ainsi, le Bold Statement Tattoo Moisturizer SPF30 permet d’entretenir les tatouages et de protéger leurs couleurs. Je suis plus dubitative sur le soin cheveux et barbe Seriously Groomed Beard & Hair balm, car je pense que la cible masculine est suffisamment investie dans sa barbe et son entretien, pour rechercher un soin qui lui serait entièrement dédié. Pour avoir adopté différents styles et avoir partagé jusqu’à ses tatouages avec le public dans le film publicitaire Biotherm ci-dessous, David Beckham est à la fois légitime, crédible et dans un sens novateur auprès de la génération Y. 


Le numéro 99 attaché à sa marque s’inspire de sa propre histoire et nourrit le storytelling. En effet, 99 est le nombre qui figure sur le tatouage de son doigt. Il représente l’année de son mariage, de la naissance de son fils aîné et de l’exploit sportif : le triplé remporté par son équipe Manchester United. 

community

Au-delà du soin tatouage ou barbe, l’esprit de la marque se distingue par son approche social media. 

À la fois marque et plateforme sociale, House 99 cherchera à développer le lien social, les avis et échanges de conseils entre passionnés de cosmétique pour homme. Faire vivre sa communauté est une façon de pérenniser la marque et de la faire adorer des moteurs de recherche que sont Google, Bing… Parmi les posts sur les réseaux sociaux, figureront régulièrement les mantras de la marque tel celui ci-dessous ou des photos reprenant les codes d’instagram comme cette photo de hipster sur le siège du barbier. Une mise en scène soignée avec un mannequin connu Owain Jones dans un décor stylisé.

mantra

hipster

Pour les conseils, ils sont notamment prodigués par le maître barbier Fabio Marquez de Lisbonne, spécialement choisi par la star. Telle une marque de luxe, les soins seront lancés en avant-première chez Harvey Nichols en février. Puis en mars chez d’autres distributeurs en Angleterre, mais aussi dans 19 pays. Ce lancement mondial devrait être à même de séduire les hipsters, les jeunes millennials et les autres au vu des différents ingrédients et de la stratégie de communication choisie. Une stratégie qui diffère assez peu de celle de la marque de soins et make-up indie Glossier. Cette marque de beauté pour femme créée par la blogueuse Emily Weiss a mis en oeuvre ces même recettes avec un immense succès depuis 3 ans.

Ce n’est d’ailleurs pas la première incursion de David Beckham dans l’univers de la beauté puisque dès 2005, il avait lancé son premier parfum Instinct avec le groupe Coty.

Rihanna et Fenty Beauty, en tête des Celebrity Brands, nouveau business model

Au final, la démarche du groupe L’Oréal diffère de celle adoptée par le groupe Coty en termes de celebrity brands. En effet, le franco-américain Coty a signé de nombreuses licences avec des célébrités dans l’univers des parfums, Lady Gaga, Céline Dion, Beyoncé ou Katy Perry en s’appuyant essentiellement sur la personnalité de ces célébrités mais sans adresser de message qui puisse toucher intimement le consommateur. À la différence du lancement de Fenty Beauty créé par Rihanna et Kendo, l’incubateur de LVMH, avec un concept légitime et accrocheur Beauty for All. Une marque qui produit un brand content de qualité exploitant la diversité ethnique dans ses tutoriels. De même, chaque couverture de magazine de Rihanna est l’occasion de vendre les différents produits et outils de maquillage  de la marque utilisés (ou ressemblant, même politique que les crédits maquillage en presse) en un clic. Découvrir ci-dessous le storytelling et les coulisses de cette nouvelle marque de maquillage qui a très vite décollé sur les réseaux sociaux grâce à un fort taux d’engagement. Rihanna étant elle-même une celebrity et une influenceuse dotée d’une immense communauté (84 millions de fans Facebook, 59 millions sur instagram).

Le maquillage Fenty Beauty vendu chez Sephora vient de se voir décerné le Prix d’Excellence de la Beauté Marie-Claire 2018. 

prix marie-claire 2018

Lire également les articles du blog dédiés aux marques qui ont opté pour un nouveau business model telles Sezane dans la mode ou NYX pour le maquillage accessible.

L’Oréal et Unilever surfent sur la vague green, coloration végétale ou soin éco-responsable

Après une première incursion cheveux – Botanicals – L’Oréal annonce pour mai prochain le lancement de sa première coloration végétale. De son côté, Unilever communique sur Love Beauty and Planet. 2018 sera donc l’année où les grands acteurs de la cosmétique embrasseront la vague green ou naturelle, longtemps laissée aux indie brands (marques indépendantes et niche). Ce tournant stratégique correspond à l’évolution des préoccupations des consommateurs face à l’environnement et surtout, à l’envol de la cosmétique bio avec une croissance programmée de +6% entre 2016 et 2020 (source Xerfi – études avril 2017).

poudre colorante vegetale

Mai 2018, L’Oréal lance la coloration végétale Botanea sans aucun ingrédient chimique

Incursion timide en 2017, plus marketing que militante, les soins capillaires Botanicals mettent en avant l’innocuité avec le sans sans. En revanche avec la coloration végétale, L’Oréal apporte une grande innovation formule 100% naturelle. Elle associe trois teintures végétales, le henné et l’indigo bien connus depuis des siècles ainsi que le cassia sous forme de poudres colorantes.

coloration végétale

Ces pigments végétaux représentent trois couleurs primaires, respectivement le rouge, le bleu et le jaune pour proposer une large palette de nuances. De plus, pour prendre soin du cheveu et lui apporter douceur et brillance, ils sont enrobés d’huile de noix de coco. Au total, la nature bienfaisante pour les cheveux et une coloration vegan disponible chez les coiffeurs qui nécessitera un long temps de pose. Cette initiative n’est pas sans rappeler la démarche adoptée par L’Oréal Professionnel pour le lancement de la gamme naturelle Inné, des soins capillaires 100% naturels arrivés trop tôt, il y a 10 ans.

Garnier lancerait également en mai une version grand public sous le nom Color Herbalia. Une coloration vegan, et cruelty-free somme toute puisque la marque Garnier s’étant retirée du marché chinois, ne réalise plus aucun test sur animaux. Ces initiatives vont beaucoup plus loin que les lancements capillaires 2017 de L’Oréal Botanicals et Kerastase Aura Botanica qui revendiquaient essentiellement les huiles essentielles et le sans sans (sans paraben, sans silicone et sans colorant) ou leur fort taux d’ingrédients naturels (Kérastase). Mais aussi un packaging écoresponsable composé à 100% de PET recyclable ou recyclé.

Unilever crée version startup la marque très eco-friendly Love beauty and planet

Destinée aux millenials, cette nouvelle marque qui sera lancée en janvier 2018 par Unilever, a repris l’esprit des indie brands qui plaisent tant aux millennials. Tel pour une jeune startup, le développement s’est fait en mode agile en tout juste une année. Avec pour motto une éco-conception de l’ensemble des éléments : les parfums vegan sourcés naturellement, le packaging recyclable à 100% et une formulation des conditioners (après-shampoings) pour réduire le temps et l’eau indispensables au rinçage.

Cette ligne cosmétique comprend 18 produits et soins capillaires et 8 produits pour le corps à des prix accessibles – entre 3$ et 9$. Copiant les marques indépendantes, ce lancement ne sera pas soutenu par la télévision, mais en digital et sur les réseaux sociaux conformément aux pratiques des Millennials.
Mon avis : ce qui est réussi est l’impact visuel et coloré de la gamme qui se démarque des classiques éco-produits beige. Une approche plus sensorielle que celle retenue par Head & Shoulders avec du plastique collecté sur les plages. Mais moins engagée.
Update 2019 : Selon LSA, Unilever s’apprête à lancer cette gamme vegan en France. Avis aux amatrices

shampooing recycle head and shoulders

Lire également l’article sur l’atelier Biot de Christophe Nicolas Biot qui réalise un balayage à l’argile et utilise la coloration végétale Eos de Schwarzkopf. Concernant la politique d’acquistion de L’Oréal, je vous engage à lire le post L’Oréal étoffe son portefeuille de marque avec les parfums Valentino et la coloration PulpRiot.

Premiers pas Vegan pour Garnier et le masque à l’aloe vera : Scoop

Garnier franchira un nouveau pas dès janvier, celui du vegan, après avoir fortement communiqué sur la haute naturalité cette année au travers du lancement nettoyage et soins hydratants au miel de fleurs par exemple. Une ligne à prix très accessible destinée à séduire les jeunes avec des formules aux actifs à 96% d’origine naturelle. En janvier, la marque du groupe L’Oréal sortira une gelée vegan à l’aloe vera sourcé au Mexique. L’annonce a été faite en Angleterre.

vegan

Ce produit généreux à vocation multiple : jour – nuit et masque sera vendu plus cher (13 livres sterling, soit une dizaine d’euros). Il promet un boost d’hydratation de 48h. Sa formulation avec 96% d’actifs d’origine naturelle ne contient ni silicones, ni parabens, ni colorants synthétiques. Pour la marque, vegan signifie l’absence d’ingrédients d’origine animale ou produits par les animaux (comme la cire d’abeille, par exemple). Au-delà de la provenance du Mexique, Garnier précise que les fermiers auprès desquels elle s’approvisionne, ont des revenus justes et respectent le développement durable. Un engagement RSE.
Produit trendy par essence, cette gelée multi-usage contient également de l’acide hyaluronique d’origine naturelle. Pas prise de tête, lorsqu’elle est appliquée en couche épaisse une fois par semaine pour réaliser un masque visage, il ne faut la laisser poser que 3 minutes. Very convenient ! Mon avis : ce qui est malin est la dénomination produit, la gelée qui fait bien écho à l’univers projectif de l’aloe vera. Ce dernier rencontre un fort succès lorsqu’il est consommé par voie orale sous forme de gel. En témoigne le taux élevé de recherches sur Google.
Gelée végétale rafraichissante 3 en 1 de Garnier SkinActive, autour de 10€

L'Oréal revitalift

Si la marque Garnier a toujours prôné la naturalité de ses actifs phares, il n’en est pas de même pour L’Oréal Paris qui notamment sur l’anti-âge revendique des actifs inspirés de la dermatologie ou de la médecine esthétique. Rétinol, acide hyaluronique, acide salicylique ou LHA… Pour autant, la 1ère marque du groupe L’Oréal opère un virage stratégique sur son innovation Revitalift Cicacrème puisqu’elle se met à flirter avec la naturalité. Ainsi, elle met en avant un actif classique de la cosmétique, la centella asiatica plus connu sous le nom herbe du tigre, aux vertus réparatrices.

Elle évoque sa naturalité sur le packaging comme en pub par ses feuilles rouges à l’élégance graphique. Un traité qui rappelle le coquelicot du parfum Flower by Kenzo, décodé dans ce post du blog, ou même l’hibiscus du sérum Dior One.

Et pour plaire aux accros du vegan, L’Oréal Paris spécifie que depuis 1989, L’Oréal est engagé pour un monde sans tests sur animaux. Mais c’est justement sur ce point que la polémique a enflé sur les réseaux sociaux.

Polémique L’Oréal – Helen Mirren : quand une égérie gaffe et déblatère…

La gaffe de l’actrice et égérie Helen Mirren vis-à-vis de L’Oréal a vite enflammé la presse et les réseaux sociaux. Une polémique autour de la confidence de l’actrice  britannique célèbre pour son interprétation de la Reine Elizabeth dans The Queen et égérie L’Oréal depuis 3 ans pour la ligne de soin pour peaux matures, Age Perfect. Le monde publicitaire et les fabricants cosmétiques peuvent désormais analyser ce cas d’école. Quand une égérie cherche à être authentique et se confie, elle sort du cadre et peut livrer des propos qui desservent la marque.

gaffe

Quelle fut sa gaffe ?  La comédienne et ambassadrice L’Oréal a confié en anglais dans le texte : « probably moituriser does f… all », soit le soin hydratant vaut que dalle probablement, mais cela me fait du bien. Cette gaffe, l’ambassadrice L’Oréal âgée de 72 ans l’a faite au magazine Campaign devant le leader mondial de la cosmétique lorsqu’elle siégeait à un comité organisé par L’Oréal dans le Sud de la France. Elle confiait également ne pas définir les normes pour autrui et être une adepte inconditionnelle du maquillage.

helen mirren l'oreal

Ces propos contrastent bien évidemment avec ceux qu’elle avait tenus en 2014 quand elle intégrait la Dream team L’Oréal Paris. « J’ai toujours aimé la marque L’Oréal Paris et je suis vraiment ravie de devenir ambassadrice et de rejoindre un groupe aux belles réalisations. J’espère pouvoir inciter les femmes à prendre davantage confiance en elles-mêmes en tirant le meilleur parti d’elles-même et de leur beauté naturelle. Nous toutes le valons bien. » Depuis, Helen Mirren a tourné pour L’Oréal le film publicitaire Age Perfect, à découvrir ci-dessous.

Cette gaffe a été reprise par la presse britannique durant le mois d’août, y compris par BBC News. Son langage fleuri a défrayé la chronique et le monde de la cosmétique. Mais l’actrice oscarisée souligne également le confort apporté par les soins hydratants Age Perfect. Un confort révélateur d’efficacité en un sens puisque synonyme de peau nourrie, apaisée, sans tiraillement.

La polémique récurrente qui enflamme les réseaux sociaux concerne L’Oréal et les tests sur animaux. Un post de la jeune youtubeuse EnjoyPhenix avait rallumé la flamme, décodage dans cet article du blog?