Fait maison : la pub s’adapte au confinement L’Oréal, Jacquemus, Zara

Un nouveau style publicitaire envahit nos écrans, le fait maison, en cette période de confinement et de crise sanitaire. Réalisées à la maison par les top models ou ambassadrices de marque, ces publicités L’Oréal, Jacquemus et Zara gagnent en proximité et en humanité.  Des valeurs tendances qui séduisent les différentes générations par leur forte dimension émotionnelle.   

pub fait maison

Le style de la pub évolue avec une réalisation fait maison par Eva Longoria pour colorer ses cheveux blancs avec L’Oréal

Confinement oblige, nombreuses sont les femmes à retarder leur visite chez le coiffeur pour leur coloration. Sont-elle prêtes à passer le pas de la coloration à domicile pour ne plus donner à voir ces racines grises ? Fort de cette opportunité et de ce douloureux vécu consommateur, le dernier film pub L’Oréal adopte un style proche des vidéos réalisées par les internautes pour les réseaux sociaux. Nous sommes invitées à rentrer dans la salle de bains de leur égérie américaine, Eva Longoria, à Los Angeles. Après avoir partagé quelques confidences intimes sur ses cheveux gris, elle nous guide pas à pas dans les gestes de sa coloration. Mais ne vous y fiez pas, derrière se cache l’agence de L’Oréal Paris, McCann. Une campagne sans retouches avec l’une des égéries  L’Oréal les plus populaires, Eva Longoria. Le ton et le traité intimes contribuent fortement à l’empathie et à la conviction. Finie l’image parfaite de star de 45 ans. Le film démarre avec un gros plan sur les mèches blanches. Pour une fois donc, il faudra se faire confiance pour cette coloration maison et se passer de l’expertise et du brushing de son coiffeur attitré. Le spot publicitaire se déploie sur les réseaux sociaux Instagram et YouTube, via les comptes de L’Oréal Paris et via le hashtag #Stayhome. Il a également droit aux honneurs de la télévision en Europe et en France pour toucher une cible plus large en termes d’âge.

Jacquemus enrôle la top Bella Hadid pour sa campagne fait maison via FaceTime

Film ou photo, même combat en cette période de crise sanitaire et même nécessité de casser les codes pour adopter le système D. Ainsi, la marque de mode Jacquemus a invité la top model et star des réseaux sociaux Bella Hadid à se faire photographier via FaceTime.

Bella Hadid fait maison facetime

À l’autre bout de la ligne, on trouve le photographe Pierre-Ange Carlotti qui signe ces photos de la collection printemps-été 2020. Le résultat fait montre d’une belle créativité et d’un esthétisme certain ! Une campagne dépouillée avec notamment le fameux sac emblématique Jacquemus qui se prête bien aux réseaux sociaux, Instagram en tête.

instagram jacquemus

Quant au géant de la mode Zara, il a proposé à ses models de se prendre en photo chez soi en portant les nouvelles pièces de la saison que la marque leur avait adressées. Les mannequins confinés chez eux, ont pris la pose au saut du lit ou en selfie, assurant une campagne à la résonance très actuelle et créative.

shooting fait maison zara

Ces shooting faits maison offrent un nouveau style de contenu doté d’une esthétique plus naturelle, plus authentique. Un style qui permet plus facilement de s’identifier. 

Revival Karl, la collaboration makeup L’Oréal empreinte de décalage & humour

En pleine Fashion Week parisienne, L’Oréal lance une courte ligne de makeup brandée  Karl Lagerfeld initiée alors qu’il était encore vivant. Cet hommage posthume au grand Karl, ce revival, fournit à la marque L’Oréal Paris l’occasion de teinter son maquillage de l’esprit rock du couturier. Mais surtout de signer une communication empreinte de décalage, d’humour. Un ton de voix peu emprunté par L’Oréal qui trouve son essence dans la Parisienne élégante.

revival karl Lagerfeld

Ce sont les traits d’esprit de feu Karl Lagerfeld, les aphorismes qui sont le fil rouge de cette campagne mondiale. Au-delà de ses créations, les Karlismes ont souligné le sens de la répartie et la personnalité atypique, hors du temps du directeur artistique de Chanel. La vidéo d’un format supérieur à 30 secondes donne à voir la Dream Team L’Oréal jouant les sosies du Kaiser et entonnant ces Karlismes. La plus légitime dans ce revival est de loin l’actrice Helen Mirren à l’humour british. À découvrir dans cette vidéo

Une grande partie de ces aphorismes sont extraits du livre Le monde selon Karl paru en 2014 aux éditions Flammarion. Mes préférés sont les suivants :

  • la personnalité commence là où finit la comparaison (film),
  • gardez le meilleur, oubliez le reste (film),
  • j’ai vraiment les pied sur terre mais pas sur cette terre(film),
  • plus jeune, je voulais devenir caricaturiste. Finalement je suis devenu une caricature,
  • je dis toujours ce que je pense, et même parfois ce que je ne pense pas,
  • la tendance, c’est le dernier stade avant le ringard,
  • l’élégance, n’est ni une question de porte manteau, ni une question de porte-monnaie. C’est une attitude, une façon de bouger. 

Une capsule makeup version revival Karl Lagerfeld

Au-delà de la communication présente sur les réseaux sociaux de 33  pays, cette collaboration makeup fait sens. « Cette collection de maquillage reflète véritablement l’univers de la marque Karl Lagerfeld et la passion de Karl pour le maquillage, il utilisait souvent des ombres à paupières pour colorer ses croquis » explique Caroline Lebar, directrice de l’image et de la communication de la griffe Karl Lagerfeld. Une marque qui aujourd’hui ne propose que du prêt-à-porter, des accessoires et des parfums. Elle avait déjà détonné en créant des emojis dédiés à Karl Lagerfeld décryptés dans ce post du blog pour lancer les parfums . Ce partenariat avec L’Oréal Paris se traduit en termes de produits de maquillage par un fond de teint cushion, des rouges à lèvres, un mascara et une palette au packaging noir. Une capsule qui ravira plus d’une ! 

Gen Z: quand l’innovation produit est pensée pour snapchat, L’Oréal Paris

Destinée aux peaux jeunes, l’innovation Argile Pure a été pensée, conçue et soutenue pour le réseau social snapchat par L’Oréal Paris. Une gen Z sensible aux tendances asiatiques et au multimasking. Une tendance sur laquelle surfait déjà Sephora pour ses propres produits et la ligne de masque unidoses. Grand succès à l’arrivée auprès de la génération Z ou Gen Z.

gen-z-beauty

Cette fois-ci, L’Oréal Paris a misé l’ensemble de son soutien media sur les réseaux sociaux, snapchat en tête. Sur ce réseau social qui se dispute l’audience de la Gen Z – à savoir les jeunes nés après 1995 -avec Instagram, les utilisateurs sont invités à snapper leur expérience avec les produits de la gamme Argile Pure ou Pure Clay en anglais.

argile-pure-loreal

Cette gamme comprend une offre masque déclinée selon les besoins des peaux jeunes. Et surtout, les différentes zones du visage : la zone T qui demande à être purifiée (masque vert enrichi à l’eucalyptus), les pommettes qui ont besoin d’être lumineuses ( masque noir au charbon « magnétique ») et enfin le bas du visage et le menton pour affiner et lisser le grain de peau (masque rouge enrichi en algue rouge).

multi-masking-oreal

Avec des textures aux couleurs marquées pour rendre ce multimasking (combinaison de différents masques appliqués sur différentes zones du visage) visuel et ludique. Donc social media friendly et idéale pour les concours sur les réseaux sociaux.

concours-instagram

La marque transforme ainsi ses consommatrices en influenceurs. Quand on sait combien la recommandation des pairs est clé auprès de la gen Z… Et pour lever tous les freins, prix accessibles (moins de 10€ le pot 50ml), de nombreux tutoriels sont disponibles et les échantillons peuvent être commandés directement sur le site loreal-paris.fr. Déjà les premiers résultats confirment l’intérêt de cette stratégie media : les ventes ont progressé de 51%, portées en majeure partie par Snapchat. 

visuel-multimaking

Au final, les réseaux sociaux comme Instagram ou Snapchat drivent l’innovation produit en mettent l’accent sur l’utilisation visuelle qui en sera faite sur la toile et le buzz viral qui sera déclenché. Bien sûr, l’efficacité produit doit être au rendez-vous, mais ce qui prime auprès de la génération Z appelée également Plurals aux Etats-Unis, c’est l’efficacité sociale, gage de notoriété et d’engagement.