Dior Homme : du brand content interactif, onirique pour ce parfum masculin

Dior dévoile les secrets de fabrication de cette fragrance à la fois classique et moderne et nous fait entrer dans l’intimité du parfumeur maison François Demachy, le nez de Dior au travers d’un film interactif empreint d’un onirisme évocateur. Voyage interactif au coeur de cette fragrance puisque l’internaute peut à tout moment freiner le film et découvrir les matières premières et autres secrets de fabrication ou de distillation. Cette plongée dans le monde intérieur du parfum est l’oeuvre du collectif français Megaforce. Des images en noir et blanc sublimes, fascinantes illustrent le voyage d’une goutte ambrée de parfum, seule touche colorée du film Genesis The Art of Creation, de la distillation à la peau nue de l’homme. Le voyage se révèle hypnotique et très poétique en l’absence de 3D, que l’on plonge au coeur de la palette de matières parfumées ou que l’on découvre François Demachy face à son orgue à parfums. Ici, l’intime, le micro, côtoie quelquefois des plans de gouttes plus convenus. Le tout est rythmé par la bande musicale Flickers par Son Lux. Découvrir les images clés et le film.

dior-homme-film-genesis

Dio-homme-composition

Dio-homme-interactif

goutte-Dior-Homme

Un film interactif pour soutenir le lancement de Dior Homme parfum et animer les réseaux sociaux

Exit l’ambassadeur égérie, l’acteur Robert Pattinson, place à un brand content interactif qui allie poésie et contenu didactique sur un mode évocatoire. Cette démarche répond aux besoins d’information de la génération Y qui aime décortiquer le luxe, en comprendre les leviers sur le digital (cf le livre d’Eric Briones sur la génération Y et le luxe) tout en demandant à rêver. Plus qu’une narration, c’est l’esprit du parfum et sa composition qui sont ici décodés et retranscrits en image élégantes et oniriques. Un esprit à la fois classique et moderne comme la construction du parfum qui offre un sillage marqué, sensuel. Créée en 2005, l’eau de toilette Dior Homme diffuse en tête des notes de bergamote, puis un coeur lavande sur un fond ambré boisé. Cet automne, sort Le Parfum, une variation plus puissante, plus chaude fidèle à l’iris mais le fond a été revu en ajoutant une touche de cuir, la senteur trendy (Hermès Cuir d’ange, l’eau de parfum de Bottega Venta). Mon avis : Une construction classique avec un twist original, l’iris poudré, et un twist moderne, une alliance cacao vanille-cuir pour un sillage encore plus présent qui convient mieux à l’hiver. Un mini-site lui est dédié et je vous invite à réaliser l’expérience interactive en cliquant ici. Un exercice réussi qui permettra à la marque de consolider sa conquête de jeunes.

Dio-homme-parfum

 

Nouveautés masculines, je vous conseille de lire les articles de ce blog sur L’Homme idéal de Guerlain ou la Nuit d’Issey Miyaké au site également intéressant.