Customisation : le service tendance du luxe en digital et en boutique Notify, Gucci

La consommation du luxe évolue vers plus d’expérience, plus de customisation et de sur mesure. Au-delà d’être au service de la distinction (théorie sociologique de Pierre Bourdieu qui a succédé au luxe ostentatoire de Veblen), elle  autorise une jouissance très personnelle.  Le plaisir de se savoir différent (Nietzche) ou le sentiment de sa propre exception (Gilles Lipovetsky).  La personnalisation du produit sert également l’estime de soi, elle permet au client de se révéler en choisissant ses propres motifs. Les griffes de luxe comme Gucci, Prada l’ont bien compris en proposant un DIY de luxe en boutique. Pionnier du digital, Burberry propose depuis plusieurs années de cutomizer son trench sur son site online.

atelier-du-soulier-bon-marché

Satisfait de sa première expérience de customisation de jean depuis l’an dernier, Le Bon Marché poursuit sa collaboration avec la marque Notify. Le grand magasin de la rive gauche ouvre L’Atelier du soulier et annonce d’autres projets à venir autour de la personnalisation et du sur mesure.

Le Bon Marché parie sur la personnalisation de l’offre : jean, chaussures, pantalon.  

Dans cet Atelier du soulier, Notify propose différents leviers de customisation des chaussures : choix de la semelle, de la couleur du cuir, des ornementations telles que broderies, strass, écussons. Pas moins de sept machines différentes sont installées pour graver, broder, colorer…

customisation
Ornementations pour customization des chaussures – Le Bon Marché

Etoffant son offre sur mesure en septembre prochain, Le Bon Marché intégrera un espace dédié à la créatrice Philippine Janssens pour des pantalons sur mesure pour femme. Il faudra alors compter trois semaines d’attente pour voir se réaliser le pantalon sur mesure et pour le recevoir. L’autre service tendance, c’est la gravure de bijoux ou d’accessoires par Mad Lords ou Atelier Paulin. Sans compter sur la marque de bagagerie et de sacs L’Uniforme.

personnalisation sac

En dehors du Bon Marché, on retrouve ce service de personnalisation chez de grandes marques de luxe en boutique comme Gucci. Personnalisation poétique avec papillons, fleurs, étoiles ou serpents pour les sacs Gucci en boutique depuis juin 2016. Pour permettre à chacune d’exprimer son talent et de se singulariser. Chez Prada, le made to order decolleté permet de choisir forme, couleur, hauteur de talon, motif… dans différentes boutiques à travers le monde.

Prada Made-To-Order-soulier

Le digital n’est pas en reste puisque 35 % des sites marchands luxe propose la customisation.

L’étude réalisée par Uptilab et Wavestone sur 43 sites de luxe en 2016 montre qu’un tiers propose la personnalisation au travers essentiellement de la gravure. Depuis plusieurs années, Burberry offre de nombreuses possibilité de personnalisation que ce soit dans la finition du trench ou dans la gravure d’initiales sur les écharpes, flacons de parfum My Burberry Black

Burberry_Bespoke_personnalisation

De même, la célèbre sandale K.Jacques est personnalisable sur le site de la griffe kjacques.com depuis 2 ans.

K-jacques-27-juillet

Cette tendance de personnalisation s’étend aussi à des marques plus accessibles telle Eram qui offre la possibilité d’imprimer en 3D les talons en boutique, ou bien sûr le concept de Nike ID. Les marques de beauté ne sont également pas en reste dans ce domaine, cf l’article sur Huygens et la personnalisation des soins.

Boutique luxe : Dior sous la houlette de la nouvelle DC, gamification au Bon Marché

La boutique Luxe pulse au rythme de l’expérience client, chez Dior, la nouvelle directrice de création Maria Grazia Chiuri impulse pop-up stores et collab avec les concept stores dédiés à sa première collection. Quant au Bon Marché, il se lance dans la gamification pour cibler les hommes millenials. Une évolution de la boutique Luxe mise en musique dans le livre écrit à 4 mains par Elodie de Boissieu et Guénolée Milleret, Les vitrines du luxe.

boutique luxe

Dior multiplie les écrins pour la 1ère collection de Maria Grazia Chiuri : boutique luxe éphémère et events en concept store

Alors que défile sa seconde collection lors de la Fashion Week cette semaine à Paris, la directrice de Création Dior fait ouvrir une quinzaine de boutiques pop-up dans le monde pour accueillir sa première collection Printemps-Eté. A Paris, cette boutique éphémère est installée à deux pas du flagship Dior, au 44 avenue Montaigne. Un écrin qui revisite le Retail Design de Dior, en plus contemporain. Epuré, il fait la part belle à des matériaux bruts : le béton, le bois et le laiton. Tout en reprenant la couleur iconique de Dior, le gris clair, et le blanc.

© Adrien Dinand
© Adrien Dinand

dior-jupons-pe-2017

Un espace lumineux et graphique en phase avec les pièces phares de cette collection, les ensembles blancs inspirés de l’escrime, les robes en tulle nude ou blanches. Sans compter le célèbre tailleur bar du créateur Christian Dior revisité. Un mur végétal est là pour apporter la touche green et confort. Un pop-up store à découvrir en vidéo sur le Diormag. Et qui va s’essaimer dans une quinzaine de pays, en Asie, Europe et Etats-Unis.

Au-delà de ces boutiques éphémères, la maison Dior investit également les concept-stores emblématiques de la planète Fashion, Colette, The Webster, Saks, Isetan… Pour y monter des évènements, vitrines exclusives ou installations hors norme et faire la part belle aux pièces déjà iconiques de cette collection comme le tee-shirt arborant « We should all be feminists« . 

defile-dior-pe-2017

Gamification: Le Bon Marché adopte le jeu on line pour séduire les hommes millenials

Les nouvelles collections printemps-été pour homme sont arrivées au Bon Marché. Destinées à « l’homme monde », elles sont également l’occasion d’une appli ludique en ligne. Une appli destinée aux hommes de la génération Y peu habitués à pousser les portes battantes du grand magasin. Conçu par l’agence BETC Luxe, ce jeu L’homme à venir est ouvert à tous jusqu’au 12 mars prochain.

gaming-lebonmarche

Il donne à voir les pièces de ce nouveau vestiaire stylisée et intégrées dans un jeu à 4 niveaux différents. En tentant d’échapper aux monstres, le héros très stylé cherche à collecter des pièces tout au long du jeu. Dans un style d’arcade vintage. Avec pour bonus des cartes cadeaux pouvant s’élever jusqu’à 1000€.  Jouer ici

jeu-online

Le livre Les vitrines du luxe, nous plonge dans l’évolution et dans les nouveaux enjeux des boutiques Luxe.

Historienne des arts décoratifs, Guénolée Milleret a co-signé cet ouvrage avec Elodie de Boissieu, experte du Luxe et directrice de l’EIML. Ce qu’il faut retenir : A l’ère digitale, les boutiques luxe participent off line et on line à l’internationalisation du luxe. En capitalisant sur l’esthétique, sur les tendances, en mobilisant architectes de renom pour offrir de précieux écrins toujours plus grands ou en proposant de nouvelles expériences au travers des pop-up stores réels ou virtuels. Pour un luxe d’expérience inédit qui n’hésite pas à bousculer les acquis du luxe. Le XXIème siècle voit émerger les e-retailers, les nouveaux promoteurs du luxe capables de donner accès aux marques le plus pointues tout en offrant une expérience client des plus réussies.

vitrines
Mon avis :  Virtuelle ou physique, la boutique de luxe renouvelle son décor, ses vitrines et son offre au rythme 2.0 pour surprendre les nouveaux clients et fidéliser. Et leur faire vivre une expérience unique chargée en émotion.
Les vitrines du Luxe, Editions Eyrolles, octobre 2016, www.editions-eyrolles.com et sur Eyrolles. 22€

Fil tissé et lin : Poésie dans la ville, Le Bon Marché et Rive Gauche

En ce mois de janvier, Paris est empreinte de poésie grâce à des installations créatives de fil et de lin : une artiste japonaise a installé une oeuvre in situ toute de fils tissés au Bon Marché et 140 lanternes toutes de lin vêtues décorent et illuminent les rues de la rive gauche dans le quartier Saint Germain. Des expériences visuelles, tactiles et poétiques s’offrent ainsi aux passants, aux touristes et aux clients du Bon Marché. De quoi nous faire passer la dure pilule du froid.

fil
© Gabriel de la Chapelle

L’installation artistique et poétique de Chiharu Shiota en fil tissé au Bon Marché

Son oeuvre magistrale d’une rare beauté est installée au coeur même du Bon Marché. Chiharu Shiota est une artiste internationalement connue. Elle fut invitée à exposer lors de la dernière Biennale de Venise dans l’enceinte du Pavillon du Japon. Son installation évoque ici 150 coques de bateaux suspendues en l’air dans les verrières centrales du grand magasin.

fil

Intitulé Memory of the ocean, c’est un maillage incroyable de fils blancs tissés par l’artiste. L’artiste l’a construit fil à fil sur place. Autour d’un questionnement Where are we going ?, nom de l’exposition. Le flagship du Bon Marché invite ainsi les visiteurs à vivre une expérience artistique chargée en émotion. Pour une effet Waouh !

Memory of the ocean Chiharu Shiota Bon Marché copyright Gabriel de la Chapelle (2)
© Gabriel de la Chapelle

Cet évènement s’inscrit pleinement dans la stratégie que développe Le Bon Marché avec l’art contemporain. Souvenez-vous d’Ai Weiwei. Je vous incite à aller voir ces oeuvres au Bon Marché jusqu’au 18 février.

© Gabriel de la Chapelle
© Gabriel de la Chapelle

Des lanternes de lin pour égayer le coeur de la rive gauche.

Cette initiative poétique est celle de Master of Linen à l’occasion du Paris Deco off. Empreinte de poésie et de légèreté, cette opération vise à communiquer sur le lin, une matière 100% naturelle et 100% européenne.

lanternes-de-nuit-rive-gauche

140 lanternes au format XXL ornent les rues où se concentrent les éditeurs de tissus et de papiers peints. Durant l’évènement Paris Deco off du 18 au 23 janvier. Celles de la rive gauche autour du quartier de Saint Germain des Prés. Les reconnaissez-vous sur ces photos ? Si oui, n’hésitez pas à éclairer nos lanternes….

lin

place-de-furstenberg rue-de-seine

Pour ma part, je suis très sensibles à l’atmosphère hors du temps de la jolie place de Furstenberg, derrière l’église Saint Germain des Prés.

lanterne-lin-place-de-furstenberg

Selection pointue de cosmétiques british au Bon Marché Beauté

Le Bon Marché vient d’ouvrir un nouvel espace beauté offrant une selection pointue de marques au 1er étage. Des marques cosmopolites, british, américaines, hollandaises… connues des happy few présentées dans une ambiance loft new yorkais avec accessoires cheveux et bar à ongles. Le grand magasin de la Rive Gauche poursuit ainsi sa rénovation, département après département : il y eut l’Homme, l’espace souliers…

bon-marche-espace-beaute

Précurseur par une selection de marques green sensorielles pour séduire les clientes exigeantes à l’affut.

Des marques réputées éco-responsables outre-Manche qui ont quelques points de vente vitrines en France comme Colette ou le Bon Marché, telles Cowshed au design bucolique du Somerset. Une gamme de soin sans chichi, mais diablement efficace et sensorielle. La crème pour les mains à 11 euros m’a particulièrement plu par son parfum léger, elle pénètre super vite et l’essentiel : elle ne laisse pas de film gras ou collant.

selection-cowshed Crowshed-hand-cream-organic

Certaines sont exclusives à ce grand magasin, temple de la beauté Rive gauche, à l’instar d’Aromatherapy Associates qui transportent le corps et l’esprit dans un monde d’émotions et de sensorialité depuis plus de 30 ans. Un réflexe à adopter si on est adepte du bain, ces huiles essentielles sont à choisir en fonction de vos besoins du moment et à distiller dans la baignoire. Pour un grand moment de détente. (61 € le flacon de 200ml). La marque offre également des huiles de massage à emporter dans son sac de vacances. Une offre orientée sur les cosmétiques d’apothicaire, d’aromathérapeuthe ou bio pour apporter bien-être au corps et à l’esprit. Une approche holistique de la beauté. 

Aromatherapy-huiles-essentielles-bon-marche

Le bar à ongles Color Forever présente une sélection de marques de vernis pointues  bio ou pro : Kure Bazaar, OPI, mais aussi la marque japonaise spécialiste de la manucure et du soin des mains, Uka.

soins-manucure-Uka-Japon

Dans cette selection, des marques françaises ou japonaises comme Absolution, Le soft perfume de Sabé Masson ou encore Makanai  au Pays du Soleil Levant.

absolution-selection-soins-bio-bon-marche

soft-perfume-parfum-solide

Ce sont des marques dont je vous ai déjà parlé dans le blog et auxquelles j’ai consacré des articles : Absolution, le bio premium ou encore La co-fondatrice de sephore crée des parfums solides, Sabé Masson.

Alors, si vous aussi, vous aimez découvrir des marques réputées dans leur pays d’origine, souvent green ou bio, si vous assumez votre esprit trendsetter de la beauté, je ne peux que vous conseiller de passer un moment dans cette petite épicerie de la beauté à la selection écolo et à l’atmosphère trendy, moins pesante que le théâtre des marques de luxe installées rez-de-chaussée du magasin. Ces marques sont également en vente sur le site du Bon marché.

Le Bon Marché à l’heure du Japon : shopping & culture

affiche-shopping-Japon-Rive-gauche

Pour la rentrée, le Bon Marché invite une sélection de marques réputées japonaises et des artistes d’art contemporain, photographes ou architectes autour de l’expo Japon Rive Gauche. Un temps fort culturel et shopping : mode, beauté, maison, gastronomie. Pièces fashion minimalistes, objets raffinés ou kawaï, soins de beauté sophistiqués ou pointus, gastronomie ou épicerie de luxe, le pays du Soleil Levant nous présente ce qu’il a de meilleur et encore méconnu en France. Découvrez-les en commençant par les vitrines créées par l’architecte designer star Tadao Ando, lauréat du prix Pritzker.

soins-Makanai-Japon
Vitrine du Bon Marché allouée à la marque de beauté japonaise Makanai lors de l’exposition Japon Rive gauche

 

Ma sélection shopping beauté : Makanai, Uka et Massato.

De très belles marques cosmétiques sont invitées à l’occasion de cette exposition évènement de la rentrée, notamment la marque Makanai qui perpétue les soins de beauté et pratiques ancestrales japonaises, décrits dans ce précédent article du blog et dont l’histoire fascinante ma été contée par sa fondatrice. Mais aussi Uka, marque créée par une nail artist japonaise renommée, Kiwo Watanabe qui offre des produits de soin pour les ongles et les mains sublimes et très pro, et propose également des séances de manucure au protocole très pointu pour un résultat arty avec dégradé de couleurs, design graphique ou pour le fun, des reproductions de manga. Au Japon, son institut ne désemplit pas et vous pourrez choisir entre un traitement de 50 minutes à 50€ ou une vraie pause beauté d’une heure trente pour 80€. Réservation au 01 44 39 80 00. Produit culte, la ligne S hand and body salt à base de sel, suivant la tradition séculaire du sel pour purifier le corps et l’esprit. 28 euros le flacon-pompe de 300ml.

soins-manucure-Uka-Japon

Enfin, le coiffeur japonais Massato réputé pour ses coupes à sec et installé à Paris, a ouvert un salon tous les après-midis, il sera présent en personne les 18 et 27 septembre ainsi que les 11 et 16 octobre. Réservation au 01 45 02 86 70. Le soin phare de la marque est l’huile de camélia pour les cheveux.

temple-du-shopping-bon-marche-Japon

Ma sélection artisanat et design.

J’ai très sensible aux assiettes arty aux couleurs traditionnelles de BY I N crées par le designer Nendo, aux boites Shofudo de Kyoto aux superbes motifs graphiques (assortiment de 3 boites 14€). Egalement un shopping de produits ludiques, kawai, souvent onéreux mais qui vous transportent en un clin d’oeil au Japon et vous permet de découvrir les objets et marques à succès là-bas.

Porcelaine BY I N
Porcelaine BY I N
3 boites en papier Shofudo
3 boites en papier Shofudo

Ma sélection shopping et gastronomie japonaise.

Au Japon, la gastronomie fait rentrer le design dans la cuisine, le moindre produit est d’une sophistication graphique incroyable pour satisfaire autant notre palais que nos yeux. Notamment les sauces de soja Kaneiwa, typique de l’ouest japonais au mode de fabrication centenaire (flacon de 150ml, 22,15€) et les canettes de riz Lanka à la conservation exceptionnelle, 5 ans, (canette deriz blanc 300g, 9,5€). Un shopping gourmand unique.

sauce-soja-Kaneiwa-au-Bon-Marché

riz-en-canette-lanka

Sans compter , côté La Grande Epicerie qui a été rénovée et transformée fin décembre après uun chantier pharaonique, un bar à thé signé Ogata comme à Tokyo proposant des dégustations de thé façon cérémonie du thé de 30 minutes, la collaboration du chef Taku Sekine avec les différents restaurants du Bon Marché ainsi que des ateliers de cuisine ou de pâtisserie au rez-de-chaussée ou au 1er étage de la Grande épicerie. Notamment un atelier sur le pain japonais le 20 septembre, une master class par le chef Taku Sekine le 25 à la cuisine du restaurant la table et enfin cours de pâtisserie japonaise le 27 septembre pour découvrir les pâtisseries à base de pâte de haricot (30€ les 2 heures) et le 4 octobre autour des sushis. Au programme également des dégustations de ponchos de boeuf de Kobé les 19 et 20 septembre, de saké…Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Bon marché dédié au Japon. Ces activités illustrent l’esprit de la rénovation de la Grande épicerie avec des cuisines ouvertes notamment sur la rue et une cave gigantesque aménagée en sous-sol.

Si vous souhaitez découvrir d’autres objets ou créations japonaises à des prix plus accessibles, je vous recommande de vous rendre dans le nouveau flagship de Muji aux Halles, un temple du shopping de 900 m2 dédiés aux productions nippones mode, design, art de la table et déco.

Soins traditionnels du Japon Makanai invités au Bon Marché

soins-Makanai-Japon

A l’occasion de l’exposition évènement Japon Rive gauche au Bon Marché, j’ai découvert la marque de soins cosmétiques Makanai et ai interviewé sa fondatrice, Mme Mayumi Tachikawa. Une marque qui perpétue les fabrications artisanales à travers le Japon. Une exclusivité que le magasin Le Bon Marché starifie au sein de l’espace attribué à l’expo au deuxième étage, de ses vitrines et du catalogue. Une place d’honneur méritée pour l’originalité de la marque, pour sa mission, pour la qualité de ses soins et le raffinement de ses packagings.

Makamai, une belle histoire fascinante, clé de succès au Japon.

Au cours de son interview, Mme Tachikawa, femme emblématique pour sa disponibilité, son accueil et ses attentions, m’a conté cette histoire qui puise ses racines et son nom dans une tradition séculaire autour de l’usage de l’or pour le soin de la peau. En effet, les ouvrières japonaises d’un atelier de fabrique de feuilles d’or ou Makanai, ont conçu il y a plus d’un siècle des cosmétiques faits main pour protéger et entretenir leur peau à partir des ingrédients qu’elles trouvaient dans leur Makanai, notamment la poussière d’or.

logo-makanai

corner-Japon-Makanai-Bon-Marché
Le logo de la marque s’inspire de ces origines, mais aussi d’un symbole japonais fort, le lapin lunaire ou lapin de jade issu de la mythologie. Compagnon de la déesse Chang’e, la déesse de la lune,le lapin lui prépare un gâteau de riz. En l’occurrence, le lapin est ici représenté pilant des feuilles d’or et résume ainsi l’histoire de la marque. Un storytelling fascinant et tellement kawaï ! La marque Makanai possède ses propres boutiques au Japon (une dizaine à Tokyo, Osaka, Sendai…) et est également distribuée dans des cosmetics stores. C’est une première en France et en Europe pour la marque, un corner d’un mois et demi, qui a rencontré très vite son public, vu l’affluence.

boutique-Makanai-Japon

 

Un rituel de soins japonais à base d’extraits naturels, véritable secret de beauté

Elle propose une gamme très large de produits à base d’ingrédients naturels traditionnels japonais : Yuzu, camélia, thé vert, cerisier, mûrier blanc…Les packagings sont raffinés, étuis et étiquettes gauffrés, papiers nobles, enveloppés dans des tissus…Un raffinement auquel notre regard d’occidentales n’est pas habitué.

ligne-de-soins-Makanai- blanc

Le rituel démarre par un nettoyage gommage de la peau à l’aide l’éponge Konjac que j’ai choisie au Yuzu et qui redonne une peau de bébé, suivi de l’application de la lotion Shirosubé pour réveiller la peau. Plongée dans l’eau, l’éponge gonfle rapidement et il faut la passer doucement en mouvements circulaires sur le visage pendant 1 minute. elle se garde 1 mois au réfrigérateur. Ce qui caractérise ces produits conçus pour le marché japonais, c’est l’absence de parfum qui se justifie par la pratique du layering, à savoir l’utilisation successive de 5 produits minimum, le lait ou la mousse nettoyante, la lotion, l’essence ou sérum, la crème hydratante et le soin anti-UV.

makanai-rituel-2

J’ai également craqué pour le traitement proposé en sachet au thé vert, un sachet de son  dont l’usage ancestral était le bain familial. Il contient du thé vert et du mûrier blanc pour prévenir les taches (grande préoccupation des femmes japonaises) et aviver l’éclat. Sa durée d’utilisation est d’environ une semaine.

Produit star par excellence, le masque à la feuille d’or, le secret Makanai. Posé sur une peau préalablement humidifiée, il se fond de façon magique dans la peau pour illuminer le teint.

raffinement-pack
Le kit découverte soon visage Makanai à droite

Pour découvrir, la marque Makanai, un rituel visage en format taille d’essai est proposé dans un pochon de tissu décoré du logo : le lait démaquillant, la lotion, l’huile de beauté à base de particules d’or et la crème hydratante pour le visage. Les best-sellers de la gamme sont les crèmes pour les mains « recette exquise » à la texture non collante.

Makanai-creme-mains
Pas moins de 5 variétés pour le best seller Makanai, la crème mains

 

Enfin pour ponctuer ce voyage au coeur des rituels et des traditions japonaises, j’ai craqué pour l’adorable mini poupée Kokeshi utilisée pour le massage des tsubos, ces points d’énergie que l’on peut stimuler ainsi soi-même. Selon la zone de pression, on utilise l’embout pointu (pour la main par exemple) ou l’embout rond, la tête, pour la nuque. Voici un shéma explicatif pour mieux comprendre. 

poupee-tsubo
Poupée Kokeshi pour le massage des tsubos et masque à la feuille d’or

massage-des-tsubos

Mon conseil : déplacez-vous jusqu’au Bon marché pour découvrir cette marque authentiquement japonaise, ses rituels artisanaux et craquez pour l’un de ses produits, même si certains prix peuvent paraitre élevés. Cela s’explique par la réalité des prix du marché intérieur japonais et par le raffinement des packagings.

Dans un prochain article, je partagerai avec vous les autres marques japonaises invitées, notamment les soins de manucure Uka, les produits ludiques ou régressifs que j’y ai trouvés ainsi que les animations et ateliers proposés.

soins-manucure-Uka-Japon

 

Informations pratiques

Exposition Japon Rive Gauche au Bon marché jusqu’au 18 octobre. Deuxième étage.
Produits en vente également en e-commerce sur le site du Bon Marché : éponge konjac, 14€, lotion 100ml, 36€, masque feuilles d’or, 60€, kit découverte soin visage, 28€, crème pour les mains 24€.

La marque Makanai autour d’une sélection de produits de soin et de nettoyage est aussi vendue à la Maison du Japon au 101 bis quai Branly dans le XVème arrondissement et projette à terme de s’implanter sur le marché français.