Maroc à Paris, la Sultane de Saba propose le soin Hammam impérial: avis

Quel bonheur en plein hiver de retrouver l’ambiance du Maroc à Paris ! C’est ce qu’offre La Sultane de Saba à travers son espace hammam, ses soins et ses produits. J’ai testé il y a peu le rituel de soin inspiré du Maroc, une pause bien-être d’1h30, véritable purification du corps et l’esprit.

hammam gommage

Un rituel purifiant avec massage autour du savon noir

Ce soin s’articule autour du savon noir, produit de beauté emblématique du Maroc utilisé depuis la nuit des temps, notamment dans le cadre des préparatifs du mariage oriental. Pour la mise en beauté des mains. Qu’est-ce que le savon noir ? Si vous avez voyagé au Maroc, vous l’avez certainement découvert aux côtés de l’huile d’argan. C’est un mélange d’olives et de potassium macérés. Ce qui est très original : ce sont ses vertus exfoliantes et purificatrices alors qu’il ne contient aucun grain.

rassoul sultane de saba

Le rituel démarre par le hammam. Avant d’en passer la porte, j’ai été enduite de savon noir sur l’ensemble du corps et sur le visage. Le hammam est très appréciable en hiver, il réchauffe le corps et l’esprit. Sa vapeur dense et chaude agit sur les pores de la peau. Elle les ouvre pour élimine les toxines hivernales. Mais le hammam est aussi idéal pour se libérer du stress, pour laisser le corps se détendre et ses pensées vagabonder. Seule, c’est le lieu idéal pour oublier les contraintes du moment et laisser voyager ses pensées du Maroc à Paris. Entre amies, on peut aussi se laisser à des conversation très féminines. Il est rythmé par des douches pour se rafraîchir car je ne peux y rester plus de 5 minutes d’affilée. Ensuite, la praticienne m’a allongée sur une banquette de marbre pour éliminer toutes les cellules mortes de la peau au gant de kessa. Ma peau a effectué une véritable mue à l’issue de ce gommage précis, appuyé mais moins violent que l’expérience que j’en avais eue au Maroc. Après un long rinçage à la douche adjacente, je suis passée à l’étape du soin. Un enveloppement à base d’un mélange de miel cicatrisant et de rassoul, l’argile typiquement marocaine aux vertus purifiantes. Me voilà entourée de cellophane pour une quinzaine de minutes. J’ai beaucoup aimé le bol ayurvédique qui arrose le corps d’une pluie fine chaude.

cabine sultane

Je quitte ensuite l’espace hammam pour descendre dans une cabine située au sous-sol. Dernière étape, la plus agréable, le massage du corps avec une mixture à base de beurre de karité nutritif de 30 minutes. Et une aspersion de leur brume hydratante à la fleur d’oranger. J’adore son parfum et j’avais d’ailleurs achetée la brume (cf article ici). Au moment de partir, je me suis vue remise le gant de kessa et un mini savon noir. Mon avis : au final, je ressors avec la peau d’une extrême douceur, parfaitement lisse et hydratée. Ce rituel de purification m’a particulièrement plu car j’ai vraiment pu me détendre. Et j’ai été bluffée par l’efficacité du massage. Car en seulement une demi-heure, la masseuse a dénoué toutes mes tensions dans le dos et la nuque grâce aux bienfaits du hammam, excellente préparation au massage. 

pause bien être

5 adresses bien-être et beauté du Maroc à Paris La Sultane de Saba

Dès l’extérieur des instituts et spas La Sultane de Saba, on change d’univers et leur signature Voyagez au-delà des sens est avérée. L’ambiance vous fait plonger dans l’art de vivre oriental : boiseries foncées, lumière tamisée, lampes marocaines… Pièce maitresse du lieu, le hammam oriental vous transporte au Maroc depuis Paris. Touche finale, un salon marocain contemporain vous attend avec thé à la menthe et pâtisserie marocaine provenant de Noura.

thé à la menthe

Avec cette expérience, j’ai fait escale au Maroc. D’autres voyages bien-être vous y sont également proposés que ce soit en termes de protocoles de soin que de produits cosmétiques. Découvrir ici la carte des soins et les 5 instituts parisiens dont celui de Vincennes. 22 rue Lejemptel Tel : 01 48 08 19 09. Très grand, il comporte près de dix cabines. Seul bémol, le spa est fermé le week-end. Soin hammam impérial 1h30 129€

maroc a Paris

Le parfum J’adore Dior renoue avec le bain d’or : pub hammam party

À l’occasion du lancement de l’Absolu, le parfum Dior J’adore renoue avec sa publicité d’origine, le bain d’or. Mais cette fois-ci, non pas en version intime mais en bonne compagnie féminine dans un hammam doré. Cette communication s’imprègne des nouveaux codes du bien-être à l’oriental et de la nouvelle façon de consommer le luxe par l’expérientiel. Le concept originel – la vie est en or -est, vingt après, twisté avec les codes d’aujourd’hui : codes des réseaux sociaux, valeurs porteuses telle l’empowerment féminin repris par de nombreuses communication parfum.

 À l’unisson or avec le film original, la publicité du parfum J’adore est une ode sensuelle à la féminité et à l’audace. 

En 1999, une voix off sensuelle proposait une injonction au plaisir, à la détente : Osez s’abandonner, succombez. Près de vingt ans après, le film pub fait la part belle à la musique. Ue musique dans l’air du temps et des réseaux sociaux signée Kanye West, le morceau choisi s’intitule Flashing Lights

or charlize theron

C’est depuis une dizaine d’années, l’actrice Charlize Theron qui prête ses traits et son corps sculptural au parfum. De par les personnages qu’elle a incarnés et le choix de ses films, elle est dotée d’un véritable charisme. Dans ce film, elle véhicule l’image d’une femme forte, indépendante, charismatique. La femme J’adore n’est plus seule dans la nature (2016 décryptage dans cet article du blog) ou dans son bain d’or (1999), elle est entourée d’odalisques alanguies autour du bassin dans des poses lascives. Des attitudes exagérées, fictionnelles.

hammam

Tout comme le cadre onirique de ce nouvel opus publicitaire imaginé par le réalisateur Romain Gavras : des bains turcs aux dimensions impériales. Une autre forme du luxe, la hammam party puisque privatiser un hammam pour un moment à partager entre amies est un vrai luxe ! Découvrir le nouveau film publicitaire ci-dessous pour l’Absolu, l’une des 5 déclinaisons olfactives de J’adore. Détails sur la fragrance ici.


Que pensez-vous de ce pitch ? Pour ma part, il capitalise sur la tendance exacerbée depuis un an de l’empowerment féminin et le courant #MeToo. Il met en scène une femme charismatique qui entraine les autres femmes alanguies – métaphore du rôle de la directrice de création Dior, Maria Grazia Chiuri. Il sous-entend que le parfum J’adore accentue la confiance en soi, la volonté de se réaliser. Le claim final est féminin pluriel pour jouer également sur l’autre tendance sociétale du moment, la diversité. On y voit, en effet, aux côtés de l’actrice sud-africaine, des femmes d’origines différentes pour souligner la dimension internationale du parfum.

pub diversite

Mais, même s’il n’est pas à prendre au premier degré,  je le trouve par trop caricatural, manquant de subtilité… Et vous ?

Mes adresses beauté à Paris : coupe de cheveux, massage Lanqi, hammam Pacha

Après cette rentrée, j’ai pu expérimenter de nouvelles adresses beauté à Paris. Des adresses que je souhaite partager avec vous car l’expérience proposée est à la fois professionnelle et dépaysante. J’ai ainsi confié mes cheveux pour une coupe de cheveux à sec à l’Atelier 21 entre les mains de Morgane Stephanazzi, puis mon visage pour un lift chinois chez Lanqi Spa, la peau de mon corps au hammam Pacha. Des soins cocooning idéaux à l’approche de l’hiver.

adresses-Spa-Lanqi-Soin du visage

La coupe à sec de Morgane Stephanazzi à l’Atelier 21 dans le triangle d’or.

Grande première pour moi, j’ai testé la coupe de cheveux à sec, une technique intéressante pour les cheveux raides comme les miens car elle prend en compte leur mouvement naturel. Une technique qui vous permet de plus facilement retrouver le résultat qui vous a plus à la sortie du salon de coiffure chez soi. J’ai ainsi confié mes cheveux à Morgane Stephanazzi, jeune coiffeuse habituée des plateaux de tournage.

coiffeuse-morgane-stephanazzi

Elle vient d’ouvrir son premier salon, ou plus exactement son premier siège à l’Atelier 21 en plein cour du 8ème arrondissement. Elle coupe, rafraichit et colore les cheveux sur rendez-vous dans cet espace épuré tout en noir et blanc.

salon-de-coiffure-atelier-21

Le lift chinois, une technique de massage ancestrale qui rehausse les traits du visage chez Lanqi.

Lanqi, le spa chinois aux nombreuse adresses parisiennes, propose un nouveau massage lift. Des techniques variées pour le visage mêlant digipressions et autres manoeuvres sur les points d’acuponcture au rouleau de jade.

massage-lift-spa-lanqi
La masseuse très douée, Xin, chez Lanqi

Xin, ma masseuse, démarre par une première mise en condition avec le massage des trapèzes, puis de la nuque et du cuir chevelu avant de s’attaquer au visage. En stimulant les méridiens, la masseuse active le système lymphatique pour drainer le contour de l’oeil (action anti-poches) et éliminer les toxines, relancer l’énergie. En dénouant également les tensions, effet lissage et éclat immédiat. Elle cible toutes les rides : celles de la patte d’oie, celles du front et du lion, les plis nasogéniens… La répétition des gestes est harmonieuse et procure un profond bien-être. Un travail minutieux qui se termine par l’utilisation du rouleau de jade. Un contact très frais qui resserre les pores et tonifie la peau, une technique ancestrale prisée des impératrices chinoises.

rouleau-de-jade-lanqi-lift

Puis, un final par un massage du cuir chevelu. Là encore, le spa Lanqui fait preuve d’une grande expertise dans ces modelages chinois (cf les précédents articles du blog et les nombreuses mentions dans la presse). Durée : 45 minutes pour le visage, suivies de 15 mn pour le cuir chevelu. Prix : 75€.

Le hammam Pacha, une escale bien-être à l’orientale dans le 6ème.

Ce grand espace proche du Bon Marché propose des offres saisonnières en plus de sa carte habituelle. J’ai choisi le soin adapté au retour de vacances, un rituel complet hydratant corps, visage et cheveux.

interieur-hammam-pacha

hammam-pacha-

Après avoir alterné salle de hammam très chaude et bassin de détente, je passe entre les mains de la praticienne pour un gommage au savon noir. Une expérience revigorante, les mains expertes s’attaquent aux cellules mortes de la couche corner pour exfolier, scrubber, gratter après application du savon noir. Les mouvements sont vigoureux et votre peau entame une véritable mue après les expositions de l’été. Un bon moyen pour entretenir et redonner éclat au bronzage grâce à l’élimination des cellules ternes de la couche cornée. Rinçage approfondi à la douche avant de confier mon visage et mes cheveux pour l’application d’un masque aux carottes et d’une huile capillaire à l’amande douce. Des produits naturels, presque un peu trop… L’ambiance est agréable, on s’attarde finalement près de 2 heures pour ce rituel détente. Détente finale avec jus de carotte à la clé dans la salle de repos.

hammam-pacha-salle-de-repos

Mes bémols : les praticiennes chinoises qui dénotent dans cet univers oriental à la déco un peu cheap à certains endroits. Mon avis : Le plus, le hammam Pacha est ouvert tous les jours. Le moins : Le charme opère moins qu’au Maroc, mais l’expérience est excellente pour la peau. Prix du forfait « APRES SOLEIL » : 95 € jusqu’au 8 novembre. Sans rendez-vous.

Mes adresses beauté parisiennes : salon de coiffure, massage lift et hammam.

Coiffeur Atelier 21, 21 avenue George V, 75008 tel : 01 47 23 01 16
Spa Lanqi, 48 avenue de Saxe, 75007, tel 01 44 38 72 05 ou 18 rue Beffroy à Neuilly tel  01 44 38 72 05, ou encore 91 Rue de Javel, 75015 Paris
Hammam Pacha 17 rue Mayet  Ouvert 7 jours sur 7 à partir de 11H – Nocturnes les jeudis et vendredis jusqu’à 23h tel 01 43 06 55 55

La Sultane de Saba, une détente à l’orientale idéale en hiver

Par ces temps humides et gris, je rêvais de m’immerger dans une  bulle intime à la chaleur orientale, la Sultane de Saba. Quand il pleut, se réfugier dans ce gynécée marocain aux effluves chargées en douceur et émotion pour changer de monde. Quel bonheur ! Un bonheur que je souhaite partager avec vous vu les bienfaits que j’en ai tirés. Une expérience immersive qui vous transporte au-delà de la Méditerranée, un concept bien ficelé autour d’une figure mythique et aspirationnelle et des traditions séculaires. Une invitation au voyage et à l’exotisme.

sultane-interieur-orientale

La Sultane de Saba, figure mythique évoquant féminité, sensualité, plaisir a inspiré ce lieu enchanteur à la déco orientale.

L’histoire de la Reine de Saba est légendaire, liée au roi Salomon et originaire de La Corne d’Or ou d’Abyssine dit-on. Quant aux spas, ils ont été créés par Vanessa Sitbon en 1999, leur concept reste toujours d’actualité car il est fondé sur un mythe, un univers intemporel et une promesse consensuelle « Voyagez au-delà de vos sens ». Ces lieux parisiens et notamment celui de la rue Boissière, incarnent un havre de beauté marocain,empreint de savoir-vivre oriental et d’ambiance feutrée, dès que vous poussez la porte. Un décor sombre et fascinant à l’univers olfactif riche, digne des mille et une nuits. J’ai eu la chance d’être accueillie par Vanessa elle-même, l’hôtesse des lieux, qui m’expliqué le rituel que j’allais suivre et présenté les différentes mains expertes qui me prendraient en charge.

sultane-de saba-accueil-orientale

La détente à l’orientale, le luxe du temps allié à l’exotisme des soins.

C’est une vraie pause pour soi, d’une heure trente à deux heures qui vous permet de vous évader tout en réchauffant votre âme et votre corps. Première étape, le salon aux canapés de cuir profonds où vous est proposé un thé à la menthe, véritable sas avec la vie citadine, puis le hammam autour d’une jolie fontaine pour vous décontracter, ouvrir les pores de la peau et la préparer à recevoir les soins. Nous étions que deux à l’intérieur, pour une détente optimale. Très vite, mon esprit s’est échappé.

sultane-de-saba-hammam

Après m’être rincée à l’eau fraîche, le savon noir m’a été appliqué sur  l’ensemble du corps. Jeanne m’a vigoureusement frottée au gant de crin, c’est un peu douloureux, mais terriblement efficace pour éliminer la couche de cellules mortes. Pas beau à voir… Le corps est ensuite enveloppé de Rassoul et de karité. Puis vient le rinçage au bol ayurvédique avec de l’eau divinement chaude, une pluie parfumée à la rose juste divine ! (Ce n’est pas sans me rappeler une autre expérience magique, la douche de Vichy). Ainsi que le masque sur le visage. Le rituel se termine par un modelage à l’orientale de 20 minutes entre les mains réconfortantes et divines de Poo.

salon-orientale-sultane-de-saba

Mon avis : C’est un super soin à s’offrir cet hiver ou à offrir à une de vos proches. La Sultane de Saba décline l’Orient de façon extensive pour ses rituels : Bali, Japon, Malaisie, chacun étant agrémenté d’un parfum envoûtant : fleur de frangipanier, vanille, rose…
Alors, êtes-vous tentée de vous accorder cette pause orientale cet hiver ?

Je terminerai par cette touche très perso, lors d’une visite au Spa historique de la rue Bachaumont, j’avais expérimenté l’épilation à la cire orientale, et ça, ça ne m’avait pas vraiment plu car beaucoup plus douloureux à mes yeux que la cire chaude ou la cire froide. Et vous, avez-vous déjà testé ?

Infos pratiques : trois spas parisiens

78 rue Boissière dans le XVI, 01 45 00 00 40, du lundi au dimanche, le plus grand avec ses 9 cabines, sur 2 étages
8 bis rue Bachaumont dans le deuxième arrondissement 01 40 41 90 95
et 82 rue Lejemptel à Vincennes, 01 48 08 19 09
La marque est également présente dans une centaine de spas et les produits cosmétiques vendus dans 20 pays. Pour connaitre les tarifs et les soins, cliquez ici 

Fan de luxe et d’exotisme, vous pourriez apprécier les Spas Cinq Mondes. Interview de son fondateur dans cet article