Journée internationale de la femme: Nike prône l’empowerment au Moyen-Orient, une marque engagée !

Marque engagée, Nike pour la journée internationale de la femme prône l’émancipation par le sport pour les femmes au Moyen-Orient. Dans un film posté sur les réseaux sociaux il y a une dizaine de jours, la marque à la virgule promeut les femmes athlètes arabes.

Nike-What-Will-They-Say-About-You

Cette vidéo intitulée What will they say about you ? donne à voir des femmes osant faire du sport dans la rue sous le regard étonné, médusé, voire agressif de la population. Elle sont méprisées, reluquées comme si elles faisaient quelque chose de mal. Ces regards insistants révèlent ainsi le poids de la critique sociale dans les pays du Moyen Orient à l’égard des femmes.

regard-opprobe

Engagée, la marque milite pour encourager les femmes de ces pays à s’émanciper des opinions et des critiques. L’empowerment est alors montré au travers de plans et d’images de femmes combattantes, décidées, assumant leur sport (boxe, course, escrime…) et leur ambition.

running-nike-middle-east

feminisme-marque-nike

Jouant la carte de l’émotion, le film s’achève sur les plans d’une petite fille hésitant à s’élancer. Il souligne par là-même la responsabilité des femmes et des hommes actuels vis-à-vis des nouvelles générations.


Gageons que ce film reçoive un écho fantastique sur les réseaux sociaux. Cela est déjà bien parti avec plus de 2,2 millions de vues sur youtube, 4 millions sur l’ensemble des plateformes sociales en seulement 2 semaines. Au vu des réactions, commentaires positifs et négatifs, ce film va faire du bruit.

nike-militantes

Près d’un millier de pouce baissé, sans compter les remarques sur les tenues de sport moulantes, montrent la résistance à l’empowerment des femmes, à leur émancipation. Alors si, comme moi, la discrimination à l’égard des femmes vous choque, je vous engage à partager ce film sur les réseaux sociaux avec le hashtag #journeeinternationaledelafemme le 8 mars justement, la journée internationale de la femme…

journee-internationale-de-la-femme

 

Un combat pour le féminisme que reprend avec talent la nouvelle directrice de création Dior. J’ai nommé Maria Grazia Chiuri . Un acte militant qu’elle met en avant sur les tee-shirts de son premier défilé. Pièce phare et commentée de la collection Dior printemps-été 2017 décrite dans cet article du blog.

En France, la toile s’enflamme, twitter en tête au sujet de la campagne Saint Laurent dont le visuel est jugé dégradant pour l’image de la femme. Une campagne d’affichage qui démarre en pleine Fashion Week à Paris. Elle crée une polémique justifiée à mes yeux. Le hashtag #YSLretiretapubdegradante fait fureur sur les réseaux sociaux. Des plaintes ont été déposées auprès de l’autorité de régulation de la publicité. Une polémique justifiée en amont des investissements presse. Voici ci-dessous l’un des visuels incriminés. D’autant plus choquant que le groupe Kering défend la cause des femmes. Et vous, qu’en pensez-vous ?

anti feminisme

Clarins renouvelle sa signature, campagne institutionnelle

Dans le magazine Elle, j’ai découvert la nouvelle campagne institutionnelle de la marque Clarins et sa signature « Vous, avant tout ». La marque leader européen des soins cosmétiques en parfumerie et sélectif, place la femme au centre de sa publicité. Cette signature figure dans le bandeau rouge emblématique de la marque de beauté Clarins, une marque qui existe depuis 60 ans. Cette emphase mise sur la consommatrice rejoint la démarche de L’Oréal : « Parce que vous le valez bien », un claim installé depuis 15 ans en France.

signature

Une signature qui illustre la vocation de Clarins : sa préoccupation à l’égard de la femme.

Clarins depuis sa naissance a toujours cultivé la proximité avec les femmes, pour connaitre leurs besoins, leurs attentes, mais aussi leur feed-back sur les produits. Cette relation de proximité s’est également concrétisée dans un service client ou CRM très efficace. Et dans une démarche très pédagogique à l’égard des consommatrices : conseils d’utilisation, gestuelles d’application illustrée et CRM en ligne avec l’appli Mon fil rouge beauté. une application créée il y a 3 ans et entièrement dédiée aux conseils beauté.

mon-fil-rouge-beaute-clarins

L’empreinte publicitaire de Clarins reste inchangée autour de visuels mannequin pris dans la vie, à la fois proches et aspirationnels. Un part-pris de la marque non pas autour d’égérie à forte notoriété, mais une femme captée dans des moments de vie et de séduction, une femme à laquelle nous pouvons facilement nous identifier et qui illustre également l’âge de la cible visée pour le produit de soin.

visuel-multi-active-clarins

Cette campagne institutionnelle s’articule autour des produits de soin phares de la marque Multi-Active, Multi-Régénérante, Multi-Intensive et le produit emblématique Double sérum. Elle a été confiée au photographe australien Lachlan Bailey. Sous son objectif, ces femmes irradient d’éclat, de joie de vivre et d’authenticité dans un univers lifestyle. Elles incarnent l’esprit Clarins.

multi-regenerante-clarins-40

multi-intensive-clarins-50

double-serum-pub-clarins

Au-delà des images, les mots renforcent la complicité qu’entretient la marque avec les femmes. Le ton est enlevé, moderne, simple et direct. Loin d’être tabou, l’âge est placé dans l’accroche et dédramatisé. Même le discours scientifique autour des actifs et des plantes reste accessible.

Cette proximité avec la femme, la marque Clarins a également pu la cultiver grâce à son spa son savoir-faire en institut. Cette campagne institutionnelle s’accompagne de la rénovation du soin multi-active, les crèmes jour et nuit ont vu leur formule modifiée et l’accent est mis sur l’action anti-fatigue au travers de l’extrait végétal de cardène. Un relancement orchestré sur les réseaux sociaux, facebook en tête et mini-film.

#multiactive-facebook
NDR : La marque Clarins, leader des soins en Europe, a toujours eu une approche holistique de la beauté. Ainsi, en 2018, elle a l’audace de l’associer pleinement au lifestyle en proposant le premier food truck en collaboration avec Christophe Michalak. une opération éphémère relayée sur Instagram #belledansmonassiette.

Le Printemps de la femme

En ce premier jour de printemps, j’ai le plaisir de partager avec vous la chronique de Martine en vidéo : le Printemps de la femme ? Un thème d’actualité face aux attaques contre le féminisme et la discrimination. Un billet d’humeur concocté avec passion  A découvrir ci-dessous dans cette chronique filmée dédiée au Printemps de la femme, une initiative à institutionnaliser.



Voici le produit yeux de la gamme Rexaline conseillée par Martine, une gamme américaine distribuée par Sephora. Une texture fine, légèrement teintée à appliquer sur le contour de l’oeil. Une formule performante dopée en actifs anti-rides pour traiter de façon globale la zone : anti cernes, anti poches, anti rides. Prix 57€. Découvrir toute la gamme Rexaline sur le site de Sephora.
rexaline-yeux

Alors il ne me reste plus qu’à vous souhaiter à vous toutes mesdames d’être entendues sur ce point par vos proches : homme, mari, enfants, collègues masculins… Beau printemps à toutes
Lisez également les précédentes chroniques de Martine toutes bonnes pour le moral, notamment La Saint Valentin pour les nuls et le changement d’heure qui sera prochainement d’actualité ainsi que celle postée sur le Huffington Post.

Martine, auteur de cette chronique aux conseils bien rythmés
Martine, auteur de cette chronique et militante