Esprit contemporain et phygital pour l’exposition interactive Boucheron

Boucheron adopte un esprit définitivement contemporain pour l’exposition interactive de ses 160 ans. Installée dans les futurs jardins Mansart de La Monnaie de Paris, cette expo temporaire se love dans une structure dédiée de 450m2.

Parti-pris contemporain valorisant l’expérience physique et interactive, le joaillier donne à voir au visiteur la vision avant-gardiste qui guide la création de ses bijoux tout en soulignant la dimension artisanale et humaine de la Maison Boucheron.

L’objectif : faire vivre une expérience mémorable avec de nombreuses surprises dans l’air du temps. Ainsi, des acteurs issus du cours Florent animent ce parcours expérientiel autour d’un dialogue imaginaire entre le fondateur Frédéric Boucheron et sa cliente en quête d’inspiration dans la bibliothèque rouge chinoise de la Place Vendôme.

L’exposition suit les étapes du travail du joaillier. Plongée interactive, les tables digitales donnent à voir le travail manuel des artisans Boucheron : lapidaire, sertisseur, polisseur. Cette courte exposition magnifie les créations de Boucheron qui revisite régulièrement les archives au style visionnaire.

contemporain

Boucheron s’est ainsi avéré pionnier à maintes reprises. Premier joaillier à s’installer sur la Place Vendôme en 1893, premier à créer des montres à bracelet interchangeable.

L’exposition interactive de Boucheron associe pédagogie, ludicité et réalité augmentée,

Pédagogique, l’expo met également en avant le savoir-faire et le large choix de pierres de couleur au sein du joaillier, un angle stratégique au vu de l’engouement actuel pour les pierres semi-précieuses. D’ailleurs, les récents modèles de la maison visent à élargir la clientèle avec des prix plus accessibles telle la collection Serpent bohème.

Collier Serpent bohème

Quant au modèle iconique la bague Quatre qui fête ses 14 ans, il reste toujours aussi contemporain et a permis à la maison de luxe de se projeter dans le futur. L’appli Vendorama dévoile les anecdotes de la Maison au travers de sa mascotte, le chat Wladimir, chat du fondateur en réalité augmentée. In fine, cet animal fétiche des publicités Boucheron s’empare dorénavant des réseaux sociaux et des smartphones.

interactive

La partie la plus ludique du parcours propose aux hôtes de créer avec des billes le point d’interrogation, inspiration du collier, emblématique du joaillier ou de se faire photographier/filmer à plusieurs à 360° dans une Place Vendôme reconstituée et instagrammable immédiatement.

Expo Vendorama, 160 ans de Boucheron à la Monnaie de Paris, 11 quai de Conti, 75006,
Du 12 au 28 janvier 2018 Accès gratuit, réservation internet conseillée

Profitez-en pour découvrir La Monnaie de Paris entièrement restaurée : magnifique ! Vous pourriez également aimer lire l’article sur le pantonier des marques du luxe où figure la couleur iconique de Boucheron.

Fil tissé et lin : Poésie dans la ville, Le Bon Marché et Rive Gauche

En ce mois de janvier, Paris est empreinte de poésie grâce à des installations créatives de fil et de lin : une artiste japonaise a installé une oeuvre in situ toute de fils tissés au Bon Marché et 140 lanternes toutes de lin vêtues décorent et illuminent les rues de la rive gauche dans le quartier Saint Germain. Des expériences visuelles, tactiles et poétiques s’offrent ainsi aux passants, aux touristes et aux clients du Bon Marché. De quoi nous faire passer la dure pilule du froid.

fil
© Gabriel de la Chapelle

L’installation artistique et poétique de Chiharu Shiota en fil tissé au Bon Marché

Son oeuvre magistrale d’une rare beauté est installée au coeur même du Bon Marché. Chiharu Shiota est une artiste internationalement connue. Elle fut invitée à exposer lors de la dernière Biennale de Venise dans l’enceinte du Pavillon du Japon. Son installation évoque ici 150 coques de bateaux suspendues en l’air dans les verrières centrales du grand magasin.

fil

Intitulé Memory of the ocean, c’est un maillage incroyable de fils blancs tissés par l’artiste. L’artiste l’a construit fil à fil sur place. Autour d’un questionnement Where are we going ?, nom de l’exposition. Le flagship du Bon Marché invite ainsi les visiteurs à vivre une expérience artistique chargée en émotion. Pour une effet Waouh !

Memory of the ocean Chiharu Shiota Bon Marché copyright Gabriel de la Chapelle (2)
© Gabriel de la Chapelle

Cet évènement s’inscrit pleinement dans la stratégie que développe Le Bon Marché avec l’art contemporain. Souvenez-vous d’Ai Weiwei. Je vous incite à aller voir ces oeuvres au Bon Marché jusqu’au 18 février.

© Gabriel de la Chapelle
© Gabriel de la Chapelle

Des lanternes de lin pour égayer le coeur de la rive gauche.

Cette initiative poétique est celle de Master of Linen à l’occasion du Paris Deco off. Empreinte de poésie et de légèreté, cette opération vise à communiquer sur le lin, une matière 100% naturelle et 100% européenne.

lanternes-de-nuit-rive-gauche

140 lanternes au format XXL ornent les rues où se concentrent les éditeurs de tissus et de papiers peints. Durant l’évènement Paris Deco off du 18 au 23 janvier. Celles de la rive gauche autour du quartier de Saint Germain des Prés. Les reconnaissez-vous sur ces photos ? Si oui, n’hésitez pas à éclairer nos lanternes….

lin

place-de-furstenberg rue-de-seine

Pour ma part, je suis très sensibles à l’atmosphère hors du temps de la jolie place de Furstenberg, derrière l’église Saint Germain des Prés.

lanterne-lin-place-de-furstenberg

Découvrir également le film réalisé sur le lin, ses qualités, ses secrets de fabrication ci-dessous.

THE LINEN TOUR, MASTERS OF LINEN – FR – from We Are Linen on Vimeo.

Artisan : cette figure que les maisons de luxe exposent, Burberry, Hermès

artisan

Pour se distinguer et rappeler l’essence même du luxe, les maisons investissent le territoire de l’artisan pour leur communication et leurs évènements grand public. Rétrospective 2016, Hermès et Burberry ont organisé une exposition dédiée aux artisans. Du 21 au 27 septembre à Londres, dans la foulée de la Fashion Week, Burberry s’alliait à the New Craftsmen pour exposer le travail de designers et d’artisans dans un vieil entrepôt de Soho.
Un mois plus tard, l’exposition Hermès hors les murs fit l’objet d’une belle campagne de communication. Cette initiative originale proposait au public de rencontrer les mains d’Hermès, ces artisans maison au savoir-faire exceptionnel. Une démarche d’ouverture au public à mettre en parallèle des Journées Particulières orchestrées par LVMH. Cette mise en scène internationale des métiers et savoir-faire du Groupe LVMH s’est déroulée du 20 au 22 mai.

artisan-burberry-face-au-public

Artiste et artisan au coeur de l’exposition Burberry à Makers House

L’exposition Burberry sise à Makers House donnait à voir différentes techniques et savoir-faire ayant inspiré la collection présentée par Burberry. Artistes et artisans sont ainsi mobilisés pour valoriser l’excellence de l’artisanat et de la culture britannique. Tous ont eu carte blanche pour recréer l’esprit de la collection de Christopher Bailey : amour du bel objet et valorisation des créateurs. Passementerie, broderie, retouche, sérigraphie sur soie, reliure…

demonstration-artisan-buberry

Mais à la différence de l’expo Hermès, ce lieu est également marchand. Présentation des collections homme et femme, possibilité de les acheter sur place, série de lectures et de conférences, leçon d’histoire de la mode, démonstrations artistiques… Ici aussi, le travail de la main est magnifié. « Nous créons en fabriquant et le travail à la main nous permet de contrôler personnellement chaque détail et d’établir une véritable connexion avec chaque ouvrage ».

burberry-makers-house

burberry-makers-house-artisan

Quant à l’exposition Hermès Hors les murs, son iconographie reprenait les mêmes symboles que la campagne de 2011, à savoir les outils stylisés des artisans : ciseaux, aiguilles…Une communication qu’Hermès signait du slogan Artisan contemporain depuis 1837.

 

6a97

Hermès - vêtements et accessoires, "Hermès, artisan contemporain

Pour plus de détails sur cette exposition au Carreau du Temple, lire l’article que je lui ai dédié sur le blog ici.

V comme Vuitton et Voyage, l’expo sur l’icône malle au Grand Palais

affiche-expo-vuitton-grand-palais

Dans le salon d’honneur du Grand Palais, le malletier Louis Vuitton nous fait voyager autour de son histoire. Voyage autour du beau, voyage autour de la famille Vuitton. Les pièces iconiques de la Maison Louis Vuitton d’hier et d’aujourd’hui sont ainsi exposées aux yeux de tous, et ce gratuitement dans le magnifique cadre du Grand Palais. C’est un réel plaisir de découvrir comment le malletier a su accompagner l’évolution du voyage au cours des siècles derniers pour les riches et les puissants de ce monde.

louis-vuitton-croisiere

V comme Volez, Voguez, Voyagez : expo rétrospective Vuitton au Grand Palais.

Après Hermès et son Oeil du Flâneur (décodée ici) à Londres et à Paris, Chanel et son exposition Mademoiselle Privé à Londres, la marque Louis Vuitton pose et expose à Paris ses malles iconiques. Le choix du Grand Palais prend d’autant plus de sens que la Maison Louis Vuitton a par le passé exposé ses objets iconiques au Grand Palais lors de l’Exposition Universelle de 1900.

Le Carrousel Louis Vuitton : Gravure representant le stand Louis Vuitton a l'Exposition Universelle, Paris 1900. Louis Vuitton participe a la cinquieme exposition universelle parisienne, inauguree le 14 avril 1900 par le President de la Republique, Emile Loubet. Avec 83 000 exposants, l'Exposition accueille 51 millions de visiteurs en 210 jours. La grande roue de 80 metres de diametre constitue l'attraction la plus spectaculaire de l'Exposition et resta en place jusqu'a l'Exposition Internationale de 1937. La Maison presente ses creations de malles et d'articles de voyage sous un carrousel installe au Palais des industries sur l'Esplanade des Invalides
Le Carrousel Louis Vuitton : Gravure representant le stand Louis Vuitton a l’Exposition Universelle, Paris 1900. Louis Vuitton participe a la cinquieme exposition universelle parisienne, inauguree le 14 avril 1900 par le President de la Republique, Emile Loubet. Avec 83 000 exposants, l’Exposition accueille 51 millions de visiteurs en 210 jours. La grande roue de 80 metres de diametre constitue l’attraction la plus spectaculaire de l’Exposition et resta en place jusqu’a l’Exposition Internationale de 1937. La Maison presente ses creations de malles et d’articles de voyage sous un carrousel installe au Palais des industries sur l’Esplanade des Invalides

L’exposition dont le curateur ou commissaire général n’est autre qu’Olivier Saillard, le directeur du Musée de la Mode, nous fait voyager sur une rétrospective de 161 années en prenant la voiture, le train ou l’avion. Il a puisé dans le patrimoine et les archives de la Maison ainsi que dans la collection personnelle de malles historiques de Gaston Louis Vuitton.

expo-grand-palais-vuitton-avion

Le parcours et la scénographie valorisent le savoir-faire artisanal du malletier. Les outils de bois y figurent dès l’entrée. 8 autres chapitres scandent le parcours.

Malle pour Dame [110 x 56 x 57 cm] en Toile Monogram -1910. Ouverte vue detaillee des rangements interieurs
Malle pour Dame [110 x 56 x 57 cm] en Toile Monogram -1910. Ouverte vue detaillee des rangements intérieurs
L’ouverture se fait sur une malle de 1906 incarnant les codes de la Maison et l’audace ou la modernité qui l’anime. Modernité dès ses débuts puisque dès 1854, Louis Vuitton perfectionne la malle plate et renouvelle toile et motifs pour se protéger – déjà – contre la contrefaçon. Audace qui s’affirme au fil du temps, notamment au travers des collaborations avec l’artiste graffeur Stephen Sprouse ou avec le japonais Takachi Murakami ou encore Damien Hirst, Cindy Sherman.

P1120046

Mais également autour de sacs emblématiques d’hier et d’aujourd’hui, comme le sac de Gaston-Louis Vuitton ou le sac Noé en cuir grainé de 1932, revisité en 1980 et en 2014 (sac NN14).

Collection LVMsac-Noe-louis-vuitton-1932

P1120058 P1120055

L’exposition se termine sur l’ouverture au prêt-à-porter avec des pièces emblématiques et récentes crées par Nicolas Ghesquière. L’exposition se veut également 2.0 avec la possibilité d’accéder à du contenu exponentiel via l’application pour smartphone.

En filigrane, apparait souvent le thème du parfum. Puisque Louis Vuitton a créé au XXème siècle plusieurs parfums. Un univers que la marque hésite à exploiter aujourd’hui, véritable serpent de mer des équipes de développement. Un parfum annoncé pour 2016, future création du parfumeur maison Jacques Cavallier.
Mon avis : cette exposition très « muséifiée » manque un peu d’audace et de lucidité. Découvrir les plus belles pièces en arrière-fond de l’interview d’Olivier Saillard ci-dessous.


En parallèle, la Maison Louis Vuitton publie sur les réseaux sociaux un film de Brand Content retraçant son passé, ses icônes d’hier et d’aujourd’hui, The Never Ending Story from Louis Vuitton. Un film d’1mn et demie de storytelling qui connait un gros succès : déjà plus de 4,8 millions de vues en 8 jours.Un film très verbeux qui joue avec les mots.

Exposition ouverte à tous au Grand Palais (entrée gratuite) jusqu’au 21 février.
Salon d’honneur. Entrée square Jean Perrin, avenue du général Eisenhower, Paris 8ème.
Lundi, jeudi et dimanche de 10h à 20h. Nocturne le mercredi, vendredi et samedi de 10h à 22H. Fermé le mardi sauf pendant les vacances scolaires. Plus de détails sur le site

Galerie de stars et galerie star pour Chanel et Mademoiselle Privé à Londres

mademoiselle-prive-galerie-saatchi

Chanel nous donne à voir l’univers privé et public de Coco Chanel dans cette exposition Mademoiselle Privé à la galerie Saatchi de Londres du 13 octobre au 1er novembre. Storytelling physique, photos, icônes, mais aussi haute-couture, bijoux, parfum, l’univers de Gabrielle Chanel nous est ici dévoilé pour comprendre tout autant les racines de la marque que son évolution au fil des ans. La marque revisite ici son patrimoine immatériel, intangible, un exercice auquel se vouent de nombreuses maisons de luxe : Vuitton avec la visite des ateliers d’Asnières et son expo Séries 3 au même moment à Londres, Hermès le mois dernier sur les quais de Seine…

expo-mademoiselle-prive-chanel

L’expo Mademoiselle Privé dévoile l’étendue de l’univers de Chanel à la Galerie Saatchi.  

Cette exposition rétrospective présente sur les 3 étages de la galerie Saatchi les différentes facettes de la marque, ses univers couture, bijoux et parfum autour du parfum emblématique N°5, en faisant le lien entre le passé et aujourd’hui. Des lieux préfèrés de Mademoiselle Chanel (le 36 rue Cambon, l’escalier mythique. la Place Vendôme et le Ritz, ses voyages…) à la collection « Bijoux de diamants », ligne qu’elle a créée en 1932 et ressortie des cartons par Karl Lagerfeld cet été lors du défilé haute couture.

bijoux-de-diamants-chanel

Pour la projeter dans le présent, il l’a photographiée, portée par les égéries de la Maison, les stars Vanessa Paradis et sa fille Lily-Rose Depp, Julianne Moore, Keira Knightley, Kristen Steward, les top models Stella Tenant… 

galerie-portrait-stars-chanel

Toutes étaient présentes à la soirée d’inauguration, témoignant de leur fascination pour la maison Chanel. Découvrir ci-dessous le film et leurs interviews lors de l’inauguration.

Les codes de la marque sont à l’honneur dans cette exposition : camélia, diamants, noir et blanc…Des ateliers métiers d’art sont proposés à la galerie : le brodeur Lesage, le plumassier Lemarié, tous deux appartenant au Groupe et un atelié dédié au parfum N°5.

atelier-expo-mademoiselle-prive

lesage

atelier-lesage-chanel-prive

workshop-lemarié

Un film a également été réalisé, rencontre  au sommet entre la créatrice Gabrielle Chanel et Karl Lagerfeld, imaginaire et audace à la clé. Comme dans Réincarnation, c’est l’actrice Géraldine Chaplin qui incarne Mademoiselle. Ce film est projeté dans la galerie mais également prochainement sur les réseaux sociaux pour nourrir le brand content de la marque. Pour cet évènement, Chanel n’a pas hésité à créé un mini site dédié avec le programme des ateliers à découvrir ici. Gageons que cette exposition suivra le même chemin que Wanderland d’Hermès qui est ainsi passé de la Saatchi Gallery à Londres pour les rives de la Seine et se faire baptiser du nom de la campagne Hermès, Dans l’oeil du flâneur.  

Avec ce type d’évènements, la maison Chanel cherche à développer ces rencontres physiques avec les admirateurs et autres personnes intéressées par lamarque, elle avait réalisé une superbe expo dédié au parfum N°5 en 2012 au Palais de Tokyo à Paris et vient d’investir dans son patrimoine en rachetant la villa La Pausa (cf article du blog).

L’exposition dédiée au Parfum mobilise tous nos sens au Palais-Royal

Dans le merveilleux cadre du Palais-Royal se donne à voir l’exposition Le Parfum dans tous les sens jusqu’au 14 juin. Une exposition organisée sous l’égide de The Fragrance Foundation. La scénographie associe illustrations photographiques autour du parfum, expériences olfactives proposées par les élèves de l’Isipca sur une conception de Cinquième Sens et documentaires pédagogiques pour comprendre le cheminement de la création de parfums.

L'affiche de l'exposition Le Parfum dans tous les sens signée Sacha Van Dorssen
L’affiche de l’exposition Le Parfum dans tous les sens signée Sacha Van Dorssen

Ce qui m’a frappée, c’est la puissance d’évocation de ces visuels artistiques qui, au travers de corps, de peau, de paysages ou d’atmosphères, suggèrent des parfums ou des odeurs. Le noir et blanc est très présent dans la photographie et l’on mesure personnellement combien il peut puiser dans notre mémoire olfactive.

Albert-Giordan-Marilyn-Clark-2015

draps

orages

pluie-sur-la-ville

Côté pédagogie, les familles olfactives, les matières premières nobles de la parfumerie sont expliquées. Un concept board très esthétique illustre les ressorts du parfums et de sa création. Saviez-vous que pour obtenir 1 kilo d’absolu de jasmin, il faut récolter à la main 6 millions de fleurs de jasmin ? Je vous engage à suivre ce parcours à la fois artistique et très bien documenté.

olfaction-et-papilles

travail-du-parfumeur

Jean-Louis-Bloch-Laine-la-vanille-1994

cedrats-pour-eau-de-cologne

concept-board-parfum

pub-femme-Rochas

Pour clôre l’expérience, l’histoire de la rose nous est contée près de la colonnade et des centaines de rosiers de différentes espèces nous invitent à mobiliser notre odorat, voire à toucher ces délicats pétales.

histores-de-roses-palais-royal

In fine, vous aurez ainsi sollicité votre vue, votre odorat, votre toucher, votre ouïe (laissez vous bercer par les bruits des oiseaux en ce lieu parisien si préservé). Et pourquoi pas votre goût en vous rendant sur l’une des terrasses du Palais-Royal à la Villalys, vous est servi un délicieux thé glacé home made.
Mon conseil : demander le minimum de sirop pêche ou grenadine, voir aucun pour préserver le goût du thé.

Infos pratiques

Le parfum dans tous les sens, exposition photographies du 28/05 au 14/06/15, dans le Jardin du Palais-Royal, 75001 Paris.

Histoire de roses. Du domaine de Saint Cloud au Palais Royal. du 20 mai au 15 juin 2015

Villalys, 30 rue Montpensier, 75001, 01 42 61 85 99. 

Fragrance : Vent de fraîcheur sur la petite robe noire de Guerlain

Après avoir atteint la troisième place sur les parfums féminins en France, La petite robe noire sort une nouvelle fragrance ce mois-ci, une eau fraîche aux allures printanières et sexy. Décodons ensemble la fragrance et sa pub ainsi que l’exposition consacrant le mythe de la petite robe noire et le concours photographique organisés par la Maison Guerlain.

film-frgrance-la-petite-robe-noire-eau-fraiche

Une fragrance verte & florale, version pétillante et fraîche de la Petite Robe Noire de Guerlain.

Le parfum original revisité par le nez de la Maison Guerlain fut lancé en 2012 sur un accord sucré gourmand. Trois ans après, c’est une fragrance plus fusante avec en tête des notes de mandarine et un coeur floral : rose de Bulgarie et de Turquie, jasmin et freesia. L’originalité porte avant tout par l’adjonction d’une note pistache, sur un fond classique de muscs, vanille…Mon avis : Une réussite olfactive printanière signée Thierry Wasseur, une fragrance moins sucrée et collante que les précédentes, très élégante par son démarrage vert fleuri qui se distingue par un sillage fève tonka et musc pour la signature Guerlain. Et une personnalité plus affirmée au sein de la ligne.

guerlain-etui-flacon-robe-noire-fragrance-fraiche

Par sa publicité et son packaging, ce nouveau flanker Eau Fraîche se distingue mieux que les précédents du reste de la gamme.

Capitalisant sur les codes de la ligne La petite robe noire, le flacon à la transparence verte, fait preuve de davantage d’audace, il est illustré d’une robe Pétales, décolletée et virevoltante. Un décor plus frais et plus léger à l’instar de la fragrance. Et une appellation onirique pour cette fragrance qui résonne avec le printemps : ma robe pétales. Pour en savoir plus sur les prix, contenances et adresses, le site Guerlain.

Guerlain-La-petite-robe-noire-flacons

Quant au film publicitaire toujours signé des illustrations animées du duo Kuntzel+Deygas, il dévoile une silhouette toujours plus sexy, mais aussi teintée d’humour, facétieuse, joyeuse. Les codes des films précédents sont conservés (silhouette, musique, touche parisienne, miroir..), mais un vrai pas est franchi avec le parti-pris du vert, une couleur qui vient marquer la rupture dans l’exécution de la copie. Un film exubérant à découvrir ci-dessous

Consacrant le formidable succès du parfum La petite robe noire, Guerlain organise actuellement et jusqu’au 15 avril une exposition sur ce mythe qui traverse la mode autour de photos et de créations d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Dans le salon privé du 68 Champs Elysées, est exposé cet élément iconique des collections Saint Laurent immortalisé par le photographe Jean-Louis Sieff en 1970, mais aussi des photographies de l’artiste Liu Balin, à même de séduire les touristes asiatiques déambulant sur les Champs Elysées et enfin des travaux des élèves de l’Ecole des Gobelins.

exposition-68-Guerlain-variations-autour-mythe

yves-saint-laurent-photographe-jean-loup-sieff-1970

Guerlain poursuit ses concours artistiques après l‘Abeille autour d’exercice littéraire sur la mémoire olfactive sous forme de nouvelle en partenariat avec les éditions du Cherche-Midi. Cette fois-ci, il s’agit d’un concours photographique. Ce sont 10 lauréats qui seront sectionnés par le jury présidé par le Président de la Maison Européenne de la Photographie. Si le mythe de la petite robe noire vous inspire, n’hésitez pas, foncez ! Une de mes amies vient de gagner le concours littéraire qui sera célébré en mai prochain.

Découvrir également l’article de ce blog consacré au maquillage La Petite Robe Noire ou au flagship rénové de Guerlain au 68 champs Elysées, Plaisir des sens et des essences.

Expo Un siècle de mode parisienne autour de créateurs venus d’ailleurs, fashion mix

fashion-mix-expo

L’an dernier, le Musée Galliera avait organisé une fabuleuse rétrospective sur Alaïa pour sa réouverture (cf ce post). Mardi, c’était l’inauguration de Fashion Mix, l’expo consacrée à la mode parisienne réalisée par des créateurs d’ailleurs, dans le magnifique Palais de la Porte Dorée des années 30. Avec Olivier Saillard toujours aux commandes. Une rétrospective d’un siècle de mode entre les mains talentueuses de Schiaparelli, Balenciaga, les japonais Issey Miyake, Rei Kawabuko et Yohji Yamamoto, la bande des créateurs belges avec Martin Margiela et Dries van Noten, notamment…Du name dropping de la sphère fashion, des créateurs connus de tous qui à chaque fois allaient marquer la mode parisienne de leur empreinte. Terre d’accueil, Paris a accueilli leurs défilés et su profiter de l’impulsion créative qu’ils imprimaient à la mode. En s’affirmant plus que jamais comme la capitale internationale de la mode lors des Fashion Weeks et toute l’année.

palais-de-la-porte-doree-musee-de-l-immigration

Hommage à Schiaparelli et à Balenciaga, emblèmes des écoles de mode italienne et espagnole.

Outre ces figures historiques, l’exposition met en avant le savoir-faire et les recherches sur tissus de l’italien Mariano Fortuny avec un travail extraordinaire de velours de soie rouge imprimé d’or et rehaussé de perles en verre de Murano de 1912 ou l’apport des russes blancs ayant fui à la révolution russe, notamment Natalia Gontcharova au talent décoratif dans les années 20.

mariano-fortuny-russe

Soulignons le décalage et l’humour d’Elsa Schiaparelli avec avec son chapeau chaussure de 1937. Elle fut la première à collaborer avec des artistes, ses amis surréalistes. Un twist transgressif qui stimule l’audace des créateurs et leur permet d’émerger, de rayonner durablement. L’espagnol Balenciaga a marqué de son empreinte la mode par son talent de constructeur de volumes et influence encore les fashion designers d’aujourd’hui.

Schiaparelli-Balenciaga
Manteau créé et porté par Elsa Schiaparelli haute couture 1949 – robe et cape par Cristobal Balenciaga 1962

Les créateurs japonais et l’école belge ont fait bouger les lignes de la planète Fashion

Premier japonais à faire souffler un vent d’exotisme sur la mode à Paris, Kenzo pose sas valises en 1965. Second souffle décoiffant, Issey Miyaké, Rei Kawabuko (Comme des garçons) et Yohji Yamamoto vont bouleverser la mode à la fin des années 70.

japonais
Yohji Yamamoto AH 2014 et la hollandaise Iris Van Herpen, PE 2010 plissé cuir naturel ecco

Les années 80 sont elles marquées par l’ascension de l’école belge, avec Martin Margiela en tête, le plus emblématique du groupe des 6, suivi de Dries Van Noten. Ces créateurs diplômés de l’Académie royale des beaux arts d’Anvers doivent beaucoup à leurs prédécesseurs japonais qui ont provoqué un véritable déclic dans leurs créations. En 1984 sort la première collection de Martin Margiela avec notamment un marcel géant XXL. Iconoclaste, il cultivera tout du long anonymat et mode conceptuelle, remplacera son logo par une étiquette blanche cousue au dos de ses vêtements, le no logo de l’univers fashion.

martin-margiela-1984

L’exposition se termine par les dernières générations de designers venus de tous horizons, Marc Jacobs pour Vuitton, Alber Elbaz pour Lanvin, Olivier Theyskens pour Rochas, le colombien et citoyen du monde Haider Ackermann. Ci-dessous une pièce de son dernier défilé pour Louis Vuitton à la double influence américaine (plumes indiennes) et parisienne (jet noir sur noir emblématique de la haute couture du XIXème sicle). Une collection très noire pour une mode printemps-été à l’instar de la communication Vuitton début 2014 comme je le soulignais dans cet article. Le fil rouge de tous ces modèles : un véritable foisonnement créatif.

Azzedine Alaïa et Olivier Theyskens
Azzedine Alaïa et Olivier Theyskens -ensemble veste et jupe AH 1999
Haider Ackermann AH 2003 et dernier défilé Marc Jacobs pour Louis Vuitton  PE 2014
Haider Ackermann AH 2003 et dernier défilé Marc Jacobs pour Louis Vuitton PE 2014

Une rétrospective qui balaie plus d’un siècle de mode au travers de créateurs étrangers venus à Paris pour des raisons politiques ou artistiques et souligne leur contribution à la mode. Les 120 modèles présentés provenant essentiellement du Palais Galliéra font vibrer nos émotions par leur touche fashion intemporelle. Beaucoup d’émotion également quand on découvre les parcours difficiles de certains au travers des archives, correspondances, esquisses. Quel plaisir aussi de revoir certaines créations qui ont suscité beaucoup de débat au sein de la communauté des modeux, journalistes et éditeurs de mode. Une exposition commentée par le brillant assistant d’Olivier Saillard, Alexandre Sansom, qui a su nous communiquer sa passion pour la mode et ses artisans. Alexandre qui nous avait également présenté l’expo sur Roger Vivier au Palais de Tokyo l’an dernier.

Infos pratiques sur l’expo Fashion Mix.

Une exposition conçue et réalisée par le Palais Galliéra.
Du 9 décembre au 31 mai 2014. Mardi au vendredi 10H – 17H30, samedi et dimanche 10H – 19H.
Palais de la Porte Dorée, Musée de l’immigration, 293, avenue Daumesnil – 75012 Paris. Entrée 6€, plus de détails sur les animations ici.

Berlin : nouvelle destination architecture, culture et beauté

Berlin, destination à la mode, culturelle, branchée et plutôt économique, recèle en matière de beauté des différences fortes avec la France : pub en vitrine pour les médecins esthétiques et les injections ou autres procédures esthétiques, boutiques au concept novateur et soins pointus.

Ce qui est frappant quand on s’accorde une escapade à Berlin et qu’on déambule dans les rues, c’est le nombre impressionnant de chantiers en cours et de bâtiments ultra-modernes à l’architecture audacieuse car issus de concours d’architectes. Cela confère un esprit très trendy et créatif à la ville.

ARCHI Berlin

Côté tendances beauté, ce qui m’a frappé ce sont les vitrines de cabinets de médecine esthétiques sur la rue avec des visuels et des accroches très interpellantes. La législation allemande diffère de la nôtre et autorise ce type de publicité.

Botox proposé en vitrine à Berlin
Botox proposé en vitrine à Berlin
Interventions proposées en vitrine : botox, acide hyaluraunique, mésothérapie...
Interventions proposées en vitrine : botox, acide hyaluronique, mésothérapie, épilation définitive…

 

Côté boutiques et parfumeries trendy, je suis tombée sous le charme de Wheadon située dans un quartier arty de Berlin et proposant une offre à la fois bio et sympa dans un cadre design plutôt dépouillé.

Wheadon Berlin

L'intérieur de Wheadon à Berlin
L’intérieur de Wheadon à Berlin

J’y ai découvert une nouveau traitement pour le visage ressemblant à une douche au jet faciale. Un coup de Karcher stimulant, oxygénant pour un nettoyage profond de la peau et une régénération efficace. La solution qui vous est projetée est à base d’eau additionnées de sels minéraux, une composition proche du sérum physiologique. C’est très rafraîchissant, particulièrement agréable en été. Vous en sortez le teint radieux, l’éclat boosté et la peau super douce. Moi qui suis une grande adepte de la douche au jet, mon soin de thalasso préféré car revigorant, j’étais conquise.Vous trouverez ci-dessous un film explicitant le principe d’oxygénation.

Parfumerie/institut Wheadon, Steinstrasse 17, Berlin, à proximité de la rue des galeries Auguststrasse. Même le magazine Vogue italien en parle.

Enfin, pour terminer sur un incontournable de la culture beauté à Berlin, faites un tour au Neues Museum sur l’île aux musées, pour y voir ou revoir le buste sublime de Nefertiti, ou encore le musée de la photographie à la Fondation Helmut Newton pour ses extraordinaires photos en noir & blanc toujours aussi fortes et actuelles. Surtout si vous avez raté l’expo au Grand Palais. Fondation Helmut Newton, Jebensstraße 2, 10623 Berlin

Le buste de Nefertiti au Neues Museum de Berlin
Le buste de Nefertiti au Neues Museum de Berlin

Intéressé(s) par des concepts de parfumerie novateurs, je vous engage à lire les articles de ce blog sur les parfumeries Nose et Ex-Nihilo qui proposent une expérience shopper sur mesure.