Féministes, ces jeunes marques séduisent les groupes: Ysé & Etam, Queendom & Puig

Face à des marques historiques à la communication très conventionnelle, voire convenue, les groupes de lingerie ou de mode s’intéressent aux jeunes marques féministes nées sur le digital. Ysé incarne ainsi les valeurs de féminisme, d’émancipation et de liberté chères aux générations Y et Z. Fort éloignées des codes conventionnels de la publicité mis en avant par Aubade, par exemple. Faisant montre d’une femme objet aux courbes parfaites. Ces diktats sont dorénavant rejetés par les jeunes générations, les Millennials, car celles-ci sont davantage à la recherche d’authenticité. Et les jeunes marques digitales qui se sont lancées ces dernières années l’ont bien compris. Elles adoptent des parti-pris forts que ce soit en termes d’offre produit ou de communication.

féministes lingerie

La marque de lingerie Ysé s’est démarquée par son offre dédiée aux petites poitrines et par un ton en phase avec les jeunes.

Née sur internet en 2012, cette jeune marque de lingerie française a su trouvé sa place parmi les acteurs de la lingerie. Ses fondatrices, Clara Blocman et Bérengère Lehembre ont pris le parti de valoriser les petites poitrines avec une offre développée sur les bonnets A et B tout en adoptant un ton frais et lifestyle en communication. Une communication 100% tournée vers le web pour cette jeune pousse qui a mis un pied au Bon Marché Rive Gauche dès 2013, puis aux Galeries Lafayette. Ensuite en 2015, elle ouvre sa première boutique en propre à Paris dans le Marais, puis à Lyon. Elle accède au statut de marque digitale numéro un sur le moyen et le haut de gamme de lingerie. Car depuis un an, elle collabore avec Sézane et Monoprix, deux marques qui fidélisent les Millennials. Surtout, elle s’appuie sur une vision libératrice, émancipatrice de la lingerie féminine. Ainsi, pour rester cohérente, elle ne propose que des modèles sans rembourrage, ni coques moulées. Pas de tricherie ni d’artifice donc pour séduire, ces femmes assument leur corps et leurs imperfections. Désormais, Ysé propose des modèles jusqu’au bonnet E après s’être construite cette image féministe et authentique.

non retouchée

De même, sur les réseaux sociaux, les photos ne sont pas retouchées. La marque a su capitaliser sur un feed lifestyle sans filtre à l’allure décontractée et au storytelling séduisant par les valeurs mises en avant. Elle bénéficie d’une communauté de 130k abonnés sur Instagram. Avec cette participation majoritaire, Etam renforce son pôle lingerie. 

lingerie lifestyle

Les grands groupes sont sensibles à la fraîcheur de ton, aux visions féministes contemporaines de ces jeunes marques digitales ou DNVB.

Ils adoptent deux moyens pour s’en rapprocher. Soit une participation majoritaire dans le capital comme vient de le faire Etam avec Ysé. Soit l’incubation au sein du groupe comme le fait maintenant Puig avec Queendom. Concernant Ysé, la co-fondatrice Clara Blocman reste présidente et la marque conserve son indépendance sur le plan opérationnel (création des modèles à Paris). En revanche, elle va profiter de l’accès au Tech Center pour le prototypage et du savoir-faire et des moyens du groupe pour la logistique et le back-office.

idées féministes

Pour Puig, la démarche de rapprochement est démarrée plus tôt. Puisqu’elle soutient directement le lancement de la plateforme Queendom au travers de son entité accélérateur d’entreprises Puig Futures. Queendom adopte pour philosophie le women empowerment, le féminisme et la prise de pouvoir des femmes. Elle mixe contenu avec des parcours de femmes inspirants telle celui de Hedi Lamarr, actrice et inventrice de l’ancêtre du wifi. Avec des articles de mode à messages féministes à des prix abordables. Et demain des produits de parfumerie et de maquillage. L’objectif étant entre-temps de se construire une forte communauté et donc d’asseoir sa notoriété sur la toile. Découvrir la plateforme ici accessible en France, au UK et aux USA.
Dans le domaine du luxe, Dior sous la houlette de sa directrice de création, Mria Grazia Chiuri, a préempté ces valeurs et messages féministes (décodé dans cet article du blog).

Personnalisation online pour Etam et ses t-shirts : objectif réseaux sociaux

Pour gagner en proximité et en visibilité auprès de la cible Millennials, la marque Etam adopte la personnalisation online. Un t-shirt affichant son prénom, son surnom ou … Accessible et rapide pour 25 euros. Etam surfe ainsi sur la tendance ego trip de la génération Y, tendance facilitée et démultipliée par les réseaux sociaux. Un excellent levier pour booster à la fois sa visibilité sur les réseaux sociaux et le bouche à oreille. Egalement pour faire connaitre et adopter son site de vente en ligne. Une opération qui montre combien la marque a compris les attentes et les pratiques des Millennials. De quoi également faire évoluer son image auprès de cette génération qui constitue la base de sa clientèle lingerie.

personnalisation online

La personnalisation online Etam : lingerie en 2015, t-shirt en 2017

Après avoir proposé la personnalisation online pour son coeur de métier, la lingerie, avec Edition privée, il y a 2 ans, Etam offre la possibilité de personnaliser le tee-shirt à son prénom, nom ou surnom, ou ….. Ce service de personnalisation online propre au luxe, initié par Burberry dès 2014 sur la base des initiales, s’étend désormais aux marques food ou fashion. Rappelez-vous les pots de Nutella à message, les bouteilles de Coca Cola à son prénom… Côté fashion, on privilégie l’ego trip ou comment flatter la génération Y. Depuis une ou deux semaines, la marque féminine Etam offre un nouveau service sur son site internet : le t-shirt sérigraphié à son prénom. Pour la communication digitale destinée à faire connaître sur les réseaux sociaux cette nouvelle offre, la griffe a photographié quelques unes de ses jeunes employées arborant le t-shirt à leur prénom.

10594598

Une façon intelligente et authentique de faire le buzz sur les réseaux puisque celles-ci ont ainsi pu engager leur propre communauté pour faire savoir ce service. Avec des expressions du visage et des attitudes très 2.0 . Tout comme le nom de cette gamme « Me, myself and I » prenant au second degré l’une des caractéristiques de la génération Millennials, se mettre en scène sur les réseaux sociaux. Une communication ancrée dans leurs codes pour faire mouche et gagner en proximité. Sans compter le prix abordable puisque le t-shirt à son nom coûte 25€ avec le choix de 3 couleurs et de 4 tailles. De plus, Etam s’engage à vous le livrer sous 5 jours. Plus de détails sur le site etam-memyselfandi.fr ici.

swildens x etam

Par ailleurs, pour améliorer son image sous l’angle fashion et sexy auprès de la cible jeune, la marque Etam n’hésite pas à nouer des collaborations avec de jeunes marques telle Swildens pour une édition limitée de maillots de bain #etamxswildens.