Révolution couleur : Louis Vuitton abandonne le brun iconique pour le safran impérial

Révolution couleur en termes de packaging, Louis Vuitton annonce l’abandon de son brun chocolat iconique au profit d’un safran, surnommé safran impérial à la fin de l’année 2016. Une page historique se tourne ainsi pour le malletier car l’ensemble de la sacheterie et des boites de la marque sera modifié. Un choix lourd de conséquences car ces emballages sont les premiers ambassadeurs de la marque, lui assurant une grande partie de sa visibilité et de sa reconnaissance. Ce brun puisait son origine dans les malles emblématiques, malles exposées l’an dernier au Grand Palais dans l’exposition Volez, Voguez, Voyagez décodée dans cet article sur le blog. Et dans la toile Monogramme.

peter-lindbergh-louis-vuitton-spirit-of-travel-malles
L’art du voyage – photo Peter Lindbergh pour Louis Vuitton

La maison Louis Vuitton a opté pour le remplacer, pour une tonalité plus claire oscillant entre le jaune, le beige et l’ocre, alliée à des rubans bleu. Intitulée « safran impérial », cette couleur fait également partie de l’histoire de la maison puisqu’elle fut utilisée pour de nombreuses pièces iconiques, dont la malle Citroën datant de 1924. Une teinte qui s’inscrit entre le jaune Fendi (propriété également de LVMH) et l’orange Hermès.

revolution

Pour plus de raffinement, les tranches des boites et intérieurs des sacs sont d’un beige rappelant le cuir naturel. Autre souci du détail porté sur ces nouveaux packagings, le papier plus épais et les anses en ruban de coton bleu ont été sélectionnés pour offrir plus de solidité dans le transport.

nouveau-packaging-louis-vuitton

Déjà les premiers articles de maroquinerie, notamment la mini-malle iconique présente à chaque défilé, propose cette teinte.

mini-malle-safran-louis-vuitton

Décodage : ce choix audacieux, une révolution couleur en soi, illustre la volonté de la maison de luxe de regagner en statut, une stratégie dont l’une des étapes est la préférence donnée aux articles en cuir par rapport à la toile monogramme depuis ces dernières années. Cette étape touche de plein fouet l’image de la maison. Cette nouvelle teinte raffinée a certainement fait l’objet de quelques tests à l’échelle mondiale auprès de clients de la marque. Une marque qui bouge avec le départ annoncé de Nicolas Ghesquière de la mode pour fonder sa propre marque.

Amateur ou amatrice de la symbolique des couleurs, vous pourriez aimer lire l’article que j’ai dédié au pantonier du luxe ici.