Communautés Beauté chez sephora.com ou Elle : mettre du lien social

Cette rentrée fleurissent les communautés de Beauty Addicts sur la toile, que ce soit chez Sephora ou chez Lagardère (magazine Elle). Parce que la beauté est l’un des contenus les plus vus et les plus engageants, media et marques s’emparent de cette tendance et cultivent le lien social au sein de leurs communautés digitales.

communautés sephora

En pointe sur le digital, Sephora crée sa communauté Beauty Insider pour mieux tisser sa toile sociale.

Enseigne leader de la distribution sélective de par le monde, Sephora s’appuie sur les usages web de ses jeunes clientes, notamment leur attirance et consommation de contenu beauté. Sur la nouvelle plateforme Beauty Insider aux Etats-Unis comme au Canada, les acheteuses peuvent discuter entre elles, créer leur profil individuel et même recevoir des recommandations et des conseils sur les produits et les looks beauté. Or, on sait combien la recommandation des pairs influence le choix et l’achat de produits cosmétiques.

Présente sur le site sephora.com, la communauté de Beauty Insiders est mieux qu’un forum car elle est interactive et diversifiée. Elle entretient le lien social virtuel entre ses membres – real people like you- et tire le meilleur parti du bouche à oreille, l’un des leviers d’achat les plus puissants.

Parmi les sujets les plus abordés figurent l’acné, le soin de la peau, le maquillage, le gras, le soin hydratant ou le fond de teint, la peau, sans compter l’assistance conseil. Détail qui n’en est pas un, cette communauté porte le même nom que le programme de fidélité Sephora, elle est intégrée à sa page. L’objectif commercial est donc clairement affiché !

Le BeautyGang de Elle, des communautés 100% réseaux sociaux, sur instagram ou facebook

De son côté le magazine Elle a ouvert à la rentrée deux communautés, l’une sur facebook, la seconde sur instagram en France. Avec une dimension sélective puisqu’elles ne compteront que 100 000 membres.

Elle s’adresse aux jeunes Millennials en respectant leurs codes, pratiques et vocabulaire : « pour cette génération qui cherche à allier efficacité, lol et fantaisie ». Les jeunes lectrices retrouveront quelques influenceuses beauté pour parler et échanger avant tout sur la make-up : échange de plans, astuce maquillage et découvertes confidentielles ou avant-gardistes. Au programme, des formats courts, pop, et sharable. Ce sont des vidéos, des selfies pris dans sa salle de bain, des tutos coiffure, des one minute make-up, plein de beauty fails, aussi. Eh oui, on apprend beaucoup des erreurs des autres, et c’est beaucoup plus drôle ! Et cerise sur le gâteau, des invitations à des évènements très privés. Les critères de sélection pour le Beauty Gang de Elle : être partageuse, drôle et passionnée. En termes d’âge, être encore sur les bancs de l’école jusqu’aux premiers biberons…

Et vous, que pensez-vous de ce type d’initiatives ? A visée plus commerciale pour Sephora que pour Elle. Elles revisitent digitalement le principe de la vente en réunion (ou vente à domicile) chère à des marques de beauté puissantes comme Natura au Brésil, l’aloe vera en France et Avon, Nu Skin aux Etats-Unis qui s’appuient sur le lien humain physique.

Rétrospective 2016 du blog Beauty Decoder : satisfactions et déceptions

Janvier est le mois dédié à la rétrospective, quand ce n’est pas en décembre. Le blog Beauty Decoder a fêté ses 3 ans en novembre sur les chapeaux de roues avec une croissance des visites à +40% par rapport à l’an dernier. Merci à vous chers lecteurs et lectrices. Parmi mes sources de satisfaction, la citation du blog dans le magazine féminin Elle du 23 septembre dans l’article Imparfaite et fière de l’être. Merci encore à la journaliste Julie Dion, auteure de cet article fouillé et tellement juste.

citation

Parmi les posts les plus lus du blog pour cette année, notons le franc succès de Savoir-faire Hermès, des artisans face au public. Cet article décodant l’exposition Hors les Murs d’Hermès au Carreau du Temple a reçu plus de 500 likes tous réseaux sociaux confondus. Cet évènement d’une semaine donnait à voir les artisans phares du célèbre sellier et les différents savoir-faire de la célèbre maison du 24 faubourg Saint Honoré. Une exposition non commerciale mais une opération de communication grand public, affichage parisien à l’appui. Elle permettait de souligner avec force le positionnement d’artisan contemporain de la maison de luxe Hermès. Voir la totalité de l’article ici.

savoir-faire

Dans l’univers des parfums, l’ouverture fin décembre du premier musée du parfum à Paris a fait également beaucoup de bruit. Invitée lors de l’inauguration presse, j’ai pu partager avec vous cette expérience ludique multi-sensorielle. Et vous avez été très nombreux à liker le post. Le Grand Musée de Parfum est une initiative atypique d’un iconoclaste issu de l’univers digital, réalisée en 2 ans seulement. Avec l’appui de spécialistes du parfum et du Syndicat de la Parfumerie.

tapis-rouge-musee-du-parfum

Ce lieu est également conçu pour proposer un écrin à des manifestations de marque, notamment dans son superbe jardin. C’est le parfum Angel qui ouvre le bal pour fêter ses 25 ans avec une installation féérique. Exposition du 6 janvier au 19 février 2017.

retrospective-installation-angel-mugler

Côté décodage de pub, c’est le post consacré à la nouvelle communication publicitaire Dior J’adore qui remporte la palme. Un virement stratégique qui fait la part belle à la nature et tourne le dos à l’esprit bling bling précédent. A lire ou à relire ici. Dans le top 5 des articles les plus lus, on trouve également des posts des années précédentes tels le cellu M6 du visage ou le repositionnement de Lacoste. Bonne lecture !

Cette rétrospective m’a permis de dresser avec vous un bilan positif de cette année 2016. Un bilan toutefois mitigé au vu de la faible présence du blog sur facebook. Quant à vous, pour 2017, je vous souhaite le meilleur !

Une découverte sur la peau à l’origine de Shiseido Ultimune

Après la recherche sur les antioxydants, les gènes, les cellules souches, Shiseido ouvre une nouvelle voie avec l’immunité dans le soin de la peau. La découverte du système immunitaire de la peau qui décline avec l’âge a permis à Shiseido une nouvelle approche dans le soin de la peau. Décodons ensemble cette découverte et le fruit de cette recherche, le soin Ultimune qui fait partie des grandes innovations de la rentrée. Edit : Une innovation également saluée par les journalistes des 45 éditions du magazine Elle dans le monde entier. Elue meilleure innovation pour l’année 2014 le 4 décembre 2014.(Elle Beauty Awards) et Prix d’Excellence Marie-Claire de la beauté 2015 (édit).

découverte-Shiseido-Ultimune

DECOUVERTE SCIENTIFIQUE : l’immunité de la peau décline avec l’âge

Tout comme le reste de l’organisme, la peau possède son propre système immunitaire, ce système est constitué des cellules de Langerhans (qui sont également impliquées dans les phénomène d’allergie cutanée). Face à une agression extérieure, un stress émotionnel, ce sont elles qui se mobilisent pour défendre la peau, l’organe le plus exposé aux agressions et aux bactéries. Avec l’âge, les enzymes apaisantes des cellules de Langerhans voient leur activité diminuer, la fonction barrière est moins efficace. Mal défendue, la peau devient terne, le teint perd de sa fraîcheur, devient irrégulier et le vieillissement de la peau s’accélère. Doté d’actifs végétaux boostant ces cellules, le soin Ultimune renforce le pouvoir de défense de la peau.

Au-delà de la decouverte et de l’innovation scientifique, le sérum Ultimune s’appuit sur une texture inouïe, le point de forces des soins japonais, à la fois dense et fondante qui laisse la peau bien mate, elle ne brille pas à la différence de nombreux sérums. Pas besoin d’en mettre beaucoup, ce soin concentré s’étale facilement sur l’ensemble du visage et s’applique avant votre crème. Il viendra se substituer, le cas échéant, à votre sérum habituel. Cerise sur le gâteau, son parfum aromacologique, à la rose et au lotus, possède des vertus bénéfiques sur notre humeur. Quant à son flacon rouge, ses courbes séduisantes et dynamiques évoquent l’énergie transmise par le produit.

decouverte-pub-shiseido-ultimune

Pour la première fois, Shiseido à décidé d’investir sur les écrans pour soutenir ce produit qui a nécessité 20 ans de recherche. Un film publicitaire visible sur les écrans de télévision à partir du 6 octobre. Une réalisation très classique de l’agence Vertu.

A mon avis : une découverte essentielle sur le système immunitaire qui va ouvrir la voie à de nombreux produits, une nouvelle façon d’aborder le vieillissement de la peau. C’est un soin universel qui convient à toutes les peaux et à tous les âges, moins chargés en silicones que de nombreux sérums. Sa texture est un vrai plus, essayer, c’est l’adopter !  Ce soin existe en deux formats de 30ml et de 50ml aux prix conseillés respectifs de 93€ et de 120 euros dans les grands magasins, chez Marionnaud et en parfumeries. Une découverte déjà saluée par 2 prix internationaux Elle et Marie-Claire.

Prix-excellence-beaute-marie-claire-2015

Pour ceux et celles d’entres qui connaissent mal Shiseido, le leader japonais des cosmétiques, une exposition de photos a lieu à Paris à la Gallery Mirror jusqu’au samedi 4 octobre, mettant en scène le talent de ses maquilleurs et coiffeurs.

Le photographe Joichi Teshigahara exposé par Shiseido à la Gallery Mirror
Le photographe Joichi Teshigahara exposé par Shiseido à la Gallery Mirror

Fan du Japon, je vous invite à découvrir l’exposition au Bon marché qui lui est consacré. Vous y trouverez une sélection de marques présentes uniquement sur le sol japonais et fort réputées là-bas que j’ai décrite dans cet article en cliquant.