Quizz le 1er film commun de site de luxe Net-A-Porter et Mr Porter: décodez vous-même.

site-de-luxe-noel-net-a-porter

Pour la première fois, le site de luxe Net-A-Porter pour femme, et son alter ego pour homme Mr Porter font front et pub commune à l’approche des fêtes de Noël. Les 2 sites de e-commerce de luxe du même groupe   communiquent dans ce film intitulé Rien que pour vous / All for you sur le service offert à l’occasion des fêtes de fin d’années. Nous sommes invités à suivre leur activité depuis la prise de commande à  l’emballage du paquet cadeau durant leur pic d’activité et de chiffres d’affaires.

logistique-futuriste

L’univers choisi est la très à la mode Factory futuriste (à l’instar des films Givenchy  cette année, Dior l’an passé pour les fêtes de Noël décodés dans ces articles du blog) pour souligner la modernité et le succès de ces 2 enseignes de luxe les plus successfull sur internet. On y voit également les cours d’élégance pour apprendre à nouer son noeud papillon transmis par l’archétype masculin du smart dandy pour mettre en avant le service haut de gamme et les prestations luxe offerts par ces deux plateformes.

mr-porter-noeud-pap

Dans ce film réalisé par le duo de directeurs artistiques britanniques Us, se sont glissés des clins d’oeil à des marques luxe. Je vous laisse le soin de les repérer ci-dessous.

Alors, qu’avez vous décodé ? La corde de soie fait écho au film publicitaire Dior J’adore The future is gold avec l’actrice Charlize Théron.

dior-net-a-porter-pub

Quand au parfait mannequin candide qui transforme le papillon en pochette de soie ? Là, nous sommes pleinement dans le territoire d’expression d’Hermès, sa magie, son onirisme, la référence à la nature jungle fortement présente dans sa campagne publicitaire du printemps-été 2014 La métamorphose.

hermes-pub-PE-2014

Le dernier : le stylisme, maquillage et coiffure de la mannequin lors du shopping. Cela ne  vous rappellerait le style Chanel dans leur communication maquillage ? J’avoue c’est un tiré par les cheveux…

reverie_parisienne_chanel

C’est d’autant plus étonnant que les marques Dior, Chanel et Hermès sont absentes du catalogue de ces 2 acteurs qui dominent le e-commerce luxe. A l’exception de Chanel qui a fait une rapide incursion sur Net-A-Porter pour sa collection de bijoux Coco Crush cette année en avril. Plus qu’une incursion, une avant-première exclusive sur le site de luxe, 3 semaines avant l’arrivée de la collection de bagues et bijoux en boutique Chanel.

chanel-coco-crush-net-a-por chanel-coco-crush

Et vous, qu’en pensez-vous ?

C’est d’autant plus étonnant que le site de luxe Net-a-porter s’appuie sur une vraie culture iconographique et éditoriale au travers de son magazine online The Edit. Un e-magazine ou webzine hebdomadaire distribué à 1,5 million de femmes dans un format unique shoppable.  Un magazine également accessible en français pour ce site dont le claim est la première destination de luxe en ligne. Un magazine téléchargeable sur tablette.

The-edit-e-magazine

Hermès innove avec la e-boutique homme Le Manifeste et Apple watch

Hermes-e-boutique-homme-home-page

Après la Maison des carrés, e-boutique dédié à la soie, Hermès ouvre un site exclusivement masculin, Le Manifeste, ce mois-ci. L’actualité de la Maison Hermès, pionnière digitale du luxe en France, est également riche de l’annonce de sa collaboration avec Apple pour la montre connectée. Deux initiatives qui propulsent le Sellier dans le XXIème siècle et l’ère digitale. Ainsi, Hermès continue à faire preuve d’audace face un univers du luxe assez conservateur et frileux sur le digital. Sa particularité, contrairement à Burberry, c’est cette approche en silo, par métier.

visuel-e-boutique-manifeste-hermes

Le parti-pris ludique de la e-boutique Hermès pour homme, Le Manifeste.

En lançant ce mini-site dédié à l’homme, la Maison Hermès  a souhaité faire vivre à ses internautes une expérience novatrice, audacieuse, ludique et interactive. Un trait de caractère de la marque qui cultive le décalage et la légèreté sur le web. Une expérience immersive qui va bien-au-delà de l’attirance pour ces pièces de collection, objets et vêtements. Le principe est de plonger le futur client dans le monde d’Hermès, sa culture et son lifestyle. De lui transmettre l’impression perçue quand il porte des vêtements ou accessoires siglés Hermès.

manifeste-hermes-teaser-homme

Cette e-boutique accessible directement depuis le site officiel Hermès, propose 6 onglets autour d’un fil rouge : la liste « pour mieux désorganiser le sérieux et le quotidien des hommes » dixit la griffe. Le 1er, au style graphique et ludique, s’intitule le château de sable – 3 styles pour être le seigneur du château. On y découvre des pièces maitresses de la collection menwear (prêt-à-porter) portées par un homme architecte de château de sable.

style-hermes-homme-2015

Le second onglet, 4 tours dans mon sac, permet de découvrir l’offre sac et maroquinerie masculine. Il intègre un jeu aux rayons X pour mémoriser et retranscrire le contenu de chacun des sacs, un jeu de mémoire bien vu. Une façon très smart pour dévoiler le contenu de chaque sac et mobiliser l’internaute, – le memory version 2.0 -.

hermes-e-boutique-maroquinerie-homme

La troisième partie est dédiée à la cravate Hermès avec une vidéo 3 cravates en cavales. Puis, les chaussures et souliers pour hommes avec 5 pas de côté pour danser ou apprendre à danser.

Hermes-pas-de-danse-manifeste

La suivante s’articule autour de la poésie et des réseaux sociaux. « 65 mots pour réveiller son âme de poète » offre la possibilité à chaque utilisateur de créer son propre poème dans l’univers sémantique Hermès pour ensuite le partager sur les réseaux. La gamification Hermès est ainsi plus onirique que jamais.

manifeste-hermes-jeu-poesie-gamification

poesie-hermes-manifeste-e-boutique

Enfin, la dernière section permet de s’abonner à la newsletter Manifeste pour accéder à un contenu exclusif et découvrir par ce biais de nouvelles pièces du vestiaire de l’e-boutique homme chaque mois.

Le parti-pris original de la Maison Hermès est finalement de proposer beaucoup de contenu sur les accessoires, la soie, le cuir pour homme pas directement « shoppable », l’internaute est alors redirigé vers les pages de la e-boutique officielle Hermes. Une approche du digital beaucoup plus expériencielle et ludique que commerciale ! Vivre l’expérience 100% masculine sur le manifestedhermes.com . Une expérience pensée et imaginée par la directrice artistique de l’Homme Hermès depuis 2009, Véronique Nichanian.  Cette initiative digitale a été présentée sur les réseaux sociaux dès le 1er septembre. Posts et vidéo à l’appui.

Pour finir, autre actualité du mois de septembre pour Hermès, c’est le lancement de l’Apple Watch Hermès, fruit de la collaboration du sellier avec Apple, dotée d’un mini-site. Les 2 marques y expliquent qu’elles partagent le souci de la qualité du design. Sa spécificité : des bracelets en cuirs réalisés par les artisans de la Maison Hermès et un cadran en acier redesigné par les ingénieurs d’Apple. Voici les 3 modèles proposés dont le double tour dont le prix varie de 1100$ à 1500$. Disponibilité octobre 2015 dans les Apple store et les boutiques Hermès.

Apple-Watch-Hermes-modeles-cuir

Aficionado de la marque Hermès, vous pourriez aimer découvrir sa dernière campagne dans l’oeil du flâneur, décodée dans cet article du blog.

Découvrir également les magnifiques vitrines dédiées à l’Apple Watch chez Selfridge’s, confirmation d’un lancement 100% dans les codes du luxe.

Instagram, la nature morte 2.0, accumulation poétique, interactive et e-commerce

Instagram-Bloomingdales-2.0

Pour Noël, Bloomingdale’s investit Instagram, le réseau social qui a dépassé Twitter, ces grands magasins américains se font  très créatifs : vitrines interactives, vidéos et opération digitale originale sur Instagram. Depuis que Instagram a été racheté par facebook, ce réseau social offre de multiples possibilités d’achat aux marques. Ainsi Bloomingdales a conçu cette série de natures mortes accumulation avec la photographe new yorkaise Alice Gao qui donne à voir des centaines d’idées cadeau. Un traité ultra tendance, onirique, mais également diablement efficace en terme de e-commerce. Une mise en abyme , un zoom presque infini de cadeau avec le Tap to zoom. C’est un guide cadeau ou gift guide de 500 articles qui a ainsi été créé à l’occasion des fêtes de Noël. Des liens directs avec la boutique de e-commerce sont inscrits dans les descriptions produit. L’internaute est ainsi plongé dans l’univers de la profusion, du libre choix à l’extrême qui peut faire rêver. Tout cela miniaturisé, concentré dans une photo de nature morte postée sur Instagram. Des wishlists sur différents thèmes, homme, femme, black & white, chaque nature morte ou collage intègre une centaine de produits à la vente.

instragram-post-bloomingdales

bloomingdales-black-white

Bloomingdales-Zoom

zoomingdales

La réalité non pas augmentée mais sur-multipliée ! Une vidéo postée sur Instagram illustre le making-off de la séance photo d’Alice Gao,cliquez ici pour la découvrir. Ainsi Instagram s’établit comme le réseau de pointe sur la photo, mais aussi diffuseur de vidéo et même un canal de vente.

instagram-video-#zoomingdales

Une opération 2.0 multi-supports baptisée #Zoomingdales pour illustrer ce zoom infini. Une opération qui séduit les internautes et permet aux grands magasins Bloomingdale’s d’élargir leur communauté sur Instagram, qui compte d’ores et déjà 206 000 followers. Pour ces department stores, c’est également l’occasion de chercher à engager sa communauté, à la divertir et à la surprendre. Début décembre, Bloomingsdale’s proposait également sur son site de retrouver son âme d’enfant en accédant à ses vitrines de Noël interactives en se connectant à Bloomingdale holidays au travers de sa campagne « Ready, set, bowl ».

Pour les amateurs de brand content onirique, je vous engage à lire cet article du blog sur Dior Homme, une opération associant film digital interactif et poésie.

Il me reste à vous souhaiter un très bon Noël à toutes et à tous !

Les dessous de My Little Box, une start-up séduisante et décalée

Ouverture des portes de My Little Paris et My little box
Ouverture des portes de My Little Paris et My little box

J’ai eu la chance de découvrir récemment les bureaux communs de My Little Paris et de My Little Box, des bureaux loft à l’esprit design et convivial, et de m’entretenir avec sa directrice Marketing Sarina.  Voici  quelques idées que nous avons partagées ensemble pour comprendre le succès et l’esprit de cette box, leader en France.

La genèse des box.

Le concept de la box, m’explique Sarina Lavagne,  est né il y a 3-4 ans avec Birchbox aux Etats-Unis. Il n’est pas sans lien avec le coffret naissance distribué dans les maternités sponsorisé par Pampers mixant taille d’essai et vrais produits. Fany Péchiodat, la fondatrice de My Little Paris, en a eu l’idée après un voyage à San Francisco. Ancienne de L’Oréal et du Club des créateurs de beauté, elle s’appuie sur une expertise cosmétique et e-commerce.

my-little-box

Les clés de succès et la clientèle.

Lancée il y a 2 ans, My little box s’est appuyée sur la base du million d’abonné(e)s du site My little Paris créé en 2008. Rendez-vous mensuel, elle est livrée à 80 000 unités tous les mois grâce au bouche à oreille. Ses clientes en sont d’excellentes ambassadrices et je peux témoigner que tout le bureau est au courant de l’arrivée de la nouvelle box, la première livrée se faisant une joie de partager avec l’ensemble de ses collègues le contenu et les surprises de la boite. C’est à la fois un moment d’ « excitement » -en français excitation- entre copines ou un moment pour soi selon l’endroit où on la réceptionne. Bénéficiant du fort engagement de ses abonnées, la box a de très nombreuses retombées dans les media sociaux et dans la blogosphère. Ces dernières sont âgées en majorité de 25 à 30 ans, un peu plus jeunes et plus provinciales que l’audience de My Little Paris qui comptent avant tout des femmes actives parisiennes âgées de 30 à 35 ans à l’instar de sa créatrice. La fidélité à la box est récompensée par des petites attentions aléatoires comme le bouquet de fleurs adressé à l’anniversaire ou l’invitation à une soirée d’été au bureau, dans ce joli lieu insoupconné du boulevard Rochechouart.

Le mur de boites my little box
Le mur de boites beauté my little box

Les codes de my litlle box.

C’est toujours la dessinatrice et associée japonaise Kanako qui illustre les boxes comme le site et fait souffler un esprit poétique et décalé. Chaque box contient une carte, un magazine depuis 1 an, des accessoires de mode ou lifestyle qui la différencient des autres boxes comme Birchbox, GlossyBox, Joliebox, et un pochon beauté  avec 2 produits de beauté full size/ format vente et un format taille voyage, la crème précieuse à l’immortelle de L’Occitane. Dont un produit de la marque My little Beauty, en l’occurrence pour la boite beauté du mois d’août, un stick lèvres. Un savant dosage entre piliers de marques connues et découvertes de petites marques. Des marques discrètes et originales, ravies de se faire connaitre auprès de cette cible jeune, à l’instar d’Isabelle Carron, la fondatrice d’Absolution que j’ai interviewée dans l’article le premium du bio, et qui m’avait confié sa grande satisfaction à l’égard de son opération sur-mesure avec My  little box. Pour rompre la routine, la box joue aussi la carte des collaborations, comme avec la créatrice Emilie luc-Duc, styliste du prêt-à-porter Repetto pour la boite beauté de juin.

Thé galcé sur la terrasse du Peninsula et ouverture de my little box (article à venir)
Le contenu beauté de my little box- la boite d’aout

my little box aout

Au global, une start-up digitale au succès indéniable puisque My little box est leader en France et représente désormais 65% du chiffre d’affaires. Présente en Belgique, au Japon avec un concept légèrement différent, elle se lance à Londres et compte s’appuyer sur sa notoriété auprès de la forte communauté des expatriés français. Une start-up qui a attiré la curiosité d’Aufeminin.com qui a racheté 60% des parts en décembre pour appuyer l’internationalisation et la diversification (sites de e-commerce my little beauty et my little corner autour d’éditions limitées, sans compter les box gambettes, le site web et la newsletter Merci Alfred pour les hommes). Un business model qui conjugue media, contenu et produits à l’ère du digital et qui partage ses ressources avec My little paris.
Côté initiatives intéressantes de la concurrence, notons que le pionnier et leader Birchbox a ouvert il y a tout juste un mois une boutique en dur à New York pour présenter physiquement son offre, proposer de créer sa propre boite et prodiguer ses conseils en direct et en face à face. Une réponse à la demande de personnalisation et de sur-mesure croissante, une tendance qui ne cesse de croître. Quand le digital rencontre le monde physique…

Mon conseil : abonnement de 3 à 12 mois que vous pouvez offrir à vos amies. Elles penseront à vous à chaque fois qu’elles ouvriront la box. Prix 16,9€ par mois et c’est un moyen agréable pour découvrir de petites marques ou tester des produits cultes sans débourser beaucoup. Ce peut même être une initiation à la beauté pour les plus jeunes.

Une ambiance cocoon à l'instar des beauty box
Une ambiance cocoon  dans les bureaux à l’instar des beauty box

Enfin, je ne peux conclure sans partager avec vous des vidéos petits bijoux d’humour créées par My Little Paris dénonçant les travers des parisiens et leurs phrases toutes faites. En voici une symbolique des échanges au bureau toujours d’actualité.

Ce que disent les parisiens au bureau par My_Little_Videos

Et vous, avez-vous déjà expérimenté une beauty box ? Qu’en pensez-vous ? Connaissez-vous la Box de L’Oréal Luxe pour ces marques Lancôme, Armani, Diesel, Biotherm en 2016 décrite dans ce post du blog, un produit d’appel pour son site e-commerce Ma Beauté Luxe