Revente: déposer ses articles de luxe au comptoir de Vestiaire Collective

Quand la plateforme de revente d’article de luxe ouvre un comptoir aux Galeries Lafayette Champs Elysées, elle noue un contact physique avec ses clientes. À l’ère digitale, nombre de pure players aspirent à s’établir physiquement pour toucher d’autres clients. Après une période de test, Vestiaire Collective propose désormais un service de conciergerie au sein de ce grand magasin version concept-store de luxe. Ainsi les clients peuvent venir y déposer les vêtements et accessoires de marques premium ou luxe qu’ils souhaitent vendre sur le site de seconde main.

luxe seconde main

L’opposé du click and collect, un procédé qui permet de donner une seconde vie à ces objets. En phase avec les préoccupations environnementales actuelles. Et un marché de la revente en forte croissance (à 2 chiffres) dans la mode et le luxe.

comptoir revente galeries lafayette

Un comptoir de revente Vestiaire Collective dédié aux vêtements et accessoires de luxe installé aux Galeries Lafayette Champs Elysées

La plateforme de revente créée en 2009, Vestiaire Collective, passe au phygital. Au 1er étage du bâtiment, le comptoir permet aux particuliers de bénéficier de l’expertise de Vestiaire Collective dans la revente de leurs pièces. Sur place, l’équipe s’occupe de les trier, de les enregistrer sur le site en leur créant une fiche produit, de fixer le prix de vente. Vestiaire Collective prend également en charge la réalisation de la transaction et l’expédition du colis à l’acheteur. Un service clé en main, pour lequel Vestiaire Collective prend une commission sur la vente (entre 23 et 38%, plus l’article est cher, moins le taux est important). Une commission plus élevée que si vous gérez vous-même directement la revente sur l’application, située autour de 20%. Ce partenariat avec Vestiaire Collective est une manière pour le grand magasin de développer son offre « en faveur d’une mode plus vertueuse » en favorisant l’économie circulaire. Côté Vestiaire Collective, cette conciergerie physique offre l’occasion de convertir des prospects à la revente sur internet tout en les accompagnant dans leur première démarche.

revente luxe vestiaire collective

Croissance attendue de la mode et du luxe seconde main.

L’appétence des Millennials et de la génération Z pour l’achat et la revente d’articles d’occasion et le succès des sites web de revente, dont Vestiaire Collective est le leader luxe, incitent de plus en plus de marques et enseignes traditionnelles à s’y engouffrer (cf l’article du blog sur Aigle et Petit Bateau). Des friperies traditionnelles aux applications en passant par les boutiques physiques, la commercialisation de la mode de seconde main est protéiforme. Chacun cherche à recruter de nouveaux clients intéressés par l’aspect smart et green de la seconde main. En 2019, 25% des consommateurs internationaux ont acheté un article mode d’occasion, contre 24% en 2018, ce qui représente environ 10 millions de nouveaux clients en un an pour la seconde main.

Quel est le profil des acheteurs de seconde main ?

Le cabinet Boston Consulting Group (BCG) a enquêté auprès de 7.000 consommateurs dans six pays (Etats-Unis, France, Espagne, Italie, Allemagne et Royaume-Uni). 70% d’entre eux a indiqué se tourner vers la seconde main en raison de son caractère durable, contre 62% en 2018. Les autres critères d’achat pour l’occasion sont l’aspect économique, la disponibilité et la singularité des pièces. Parmi ceux qui se contentent d’acheter de la seconde main, on distingue deux profils. Les moins de 35 ans déclarent être en quête d’articles à forte valeur ajoutée. Ils cherchent de l’expérience et une certaine authentification. Les plus de 35 ans, quant à eux, déclarent rechercher de produits uniques et exclusifs.

Joaillerie: Cartier défend son leadership avec ses créations iconiques en pub

Face aux récentes acquisitions de LVMH, Cartier, le leader historique et incontesté de la joaillerie défend ses positions en choisissant une campagne institutionnelle mettant en avant 7 de ses créations les plus iconiques. Décodons ensemble cette campagne publicitaire et les mouvements qui sous-tendent le marché de la joaillerie du côté des acteurs, des consommateurs et de l’offre.

Pourquoi la joaillerie est-elle en pleine effervescence ?

L’acquisition la plus tonitruante de l’année est le rachat du joaillier américain Tiffany par le groupe LVMH pour 13 milliards d’euros. Une transaction qui a fait l’objet de négociation, de renégociation et d’une bataille judiciaire avec interférence du politique. Elle fait suite au rachat de l’italien Bulgari en 2011. Pourquoi une telle avidité ? Le marché des bijoux est des plus résilients : il affiche une croissance mondiale de 12% en 2019 versus une croissance moyenne de 7% pour l’ensemble du marché du luxe à taux de change courants (source Bain & Company). Même en 2020, il résiste mieux que la maroquinerie, les cosmétiques ou les vêtements de luxe. Car la joaillerie est considérée comme une valeur refuge. Ce segment est éclaté puisque 70% à 80% des ventes mondiales de bijouterie-joaillerie seraient entre les mains d’ateliers anonymes et d’artisans. Les grands noms de la Place Vendôme et de la rue de la Paix (Cartier, Chanel, Dior, Van Cleef&Arpels, Chaumet, Boucheron…) ne concentreraient que 20 à 30% du marché. Ces marques puissantes, qui ont connu une année difficile en raison de la crise liée au covid, grignotent année après année des parts de marché, à coup de stratégie de communication performante et d’implantation de flagship. Au-delà des maisons historiques rachetées par Kering ou LVMH, les griffes de mode se tournent vers le bijou à l’instar de Hermès, Louis Vuitton, et assez récemment Gucci, Prada et Balmain. Pour se distinguer, elles dépoussièrent les codes du marché et misent sur des bijoux plus accessibles et des pierres semi-précieuses.

Poussée par la crise sanitaire et les consommateurs, la joaillerie accélère sa mue digitale

Longtemps, les joailliers ont résisté à la transformation digitale et à l’omnicanal en raison du coût élevé des stocks et de la pression de leurs revendeurs. Mais le comportement des consommatrices a changé. Non seulement, depuis quelques années, elles n’hésitent plus à pousser la porte des boutiques de bijoux pour s’offrir pour elle-même une bague, un bracelet ou un pendentif. Et ce, en Europe comme aux États-Unis ou en Chine. C’est bien la Chine qui tire la croissance du marché avec l’explosion des ventes en ligne. Dès 2015 Cartier ouvrait son site e-commerce dédié à la Chine le jour des célibataires 11/11. Bulgari, Tiffany et Cartier investissent désormais les réseaux sociaux et le Luxury Pavilion de TMall , marketplace d’Alibaba pour vendre directement aux clientes chinoises. Car ces plateformes assurent du service, de la data et l’authenticité des produits. Elles y achètent également en livestream des bijoux à 2000€ présentés un influenceur star de WeChat (KOL).

Les bijoux les plus iconiques tirent le marché, un phénomène à mettre en parallèle du succès des accessoires de luxe

Ces pièces emblématiques sont hautement reconnaissables et accessibles pour quelques milliers d’euros. Ce sont le bracelet Love de Cartier, le bracelet T de Tiffany ou le collier Alhambra de Van Cleef&Arpels. Des bijoux au design intemporel qui traversent les modes sans prendre un pli. Des pièces qui se déclinent du tout métal jusqu’à des versions plus sophistiquées et onéreuses dotées de brillants ou de diamants. Des modèles qui séduisent la génération Y qui cherche à connaître la provenance, le mode de fabrication… En quête de transparence et de critères environnementaux, ces derniers se tournent également vers les jeunes marques pure players ou challengers qui proposent des bijoux moins chers et très respectueux de la planète. À l’instar de Courbet, Gemmyo… Des start-up qui n’offrent qu’un showroom, mais proposent de la personnalisation en ligne (Gemmyo crée en 2011), l’eco-responsabilité avec de l’or recyclé et des diamants synthétiques (Courbet en 2017), mettent en avant l’éthique…

Cartier célèbre ses icônes et leur design dans la campagne La Culture du Design

Au travers de cette publicité, le joaillier de la Rue de de la Paix entend célébrer sa créativité et son intemporalité en mettant en avant la pluralité de ses modèles historiques à succès. La marque change ainsi de stratégie en presse et sur les réseaux sociaux en ne concentrant pas ses media sur les seuls modèles récents. « La Culture du Design » présente ainsi 7 bijoux iconiques issus du patrimoine du joaillier parisien. Quatre montres de légende : la Santos, la Tank, la Panthère et la Ballon Bleu. Mais aussi les bracelets Love et Juste un Clou, et la triple bague Trinity. Des pièces d’horlogerie et de joaillerie à même de séduire toutes les générations. Riches d’un passé glorieux, certains de ces bijoux sont centenaires ou presque. Telle la montre Santos imaginée en 1904 pour l’ aviateur Alberto Santos Dumont qui avait des difficultés à consulter sa montre de poche en vol, et conçue par son ami Louis Cartier. Ou encore la bague Trinity, entrelac sophistiqué de trois couleurs d’or, également dessinée par Louis Cartier en 1924. Forts d’un design intemporel aux lignes pures, ces modèles restent parmi les plus désirables du joaillier de luxe.

Ainsi, le modèle culte « Love » aux motifs gravés de têtes de vis est un modèle unisexe créé en 1969 par un jeune designer italien, Aldo Cipullo. Cette pièce de joaillerie, symbole du lien amoureux, continue de séduire. Il reste aujourd’hui encore le bracelet le plus recherché sur Google. Shootés dans un décor minimaliste, les visuels publicitaires font la part belle aux détails de chaque création, du tournevis du bracelet Love jusqu’à la pointe du bracelet Juste un Clou. Découvrir le film présentant les icones Cartier

Même si la marque a souffert de la crise liée au coronavirus, elle est restée très présente sur les réseaux sociaux. « Même dans les pires moments, il y a eu une accélération des commentaires des utilisateurs, qui n’ont pas hésité à évoquer leurs sentiments vis à vis de ces pièces. Un sentiment créé par un achat, un cadeau pour un ami ou un membre de la famille… Des témoignages très forts » a confié Arnaud Carrez, responsable du marketing et de la communication de Cartier International.
Pour asseoir son leadership et sa visibilité, le joaillier Cartier associe éducation et entertainment au travers d’expositions grandioses telle celle du Grand Palais décrite ici et de brand content divertissant comme ce film réalisé pour les fêtes de fin d’année. Une communication où le bestiaire Cartier est fortement présent. En opposition à cette dernière campagne.

Longévité et économie circulaire: Aigle, Petit Bateau…

En choisissant de communiquer sur la longévité des vêtements, leur transmission, leur revente en seconde main, Aigle et Petit Bateau adoptent une même posture. Les deux marques mettent ainsi en exergue la qualité, la résistance et la durabilité de leurs vêtements. Tout en répondant à une aspiration croissante des consommateurs : l’économie circulaire. La marque centenaire Aigle ouvre un nouveau chapitre avec sa publicité empreinte d’esprit et d’émotion qui nous rappelle bien des souvenirs d’enfance. Un ton juste pour s’identifier dans ce film qui est relayé par une opération digitale sur les réseaux sociaux.

longevite pub Aigle

Aigle surfe sur l’émotion, l’enfance et la longévité de ses vêtements

La marque Aigle nous conte une histoire de transmission poétique, de temps qui passe, de sortie d’enfance avec pour fil rouge une doudoune jaune. La marque connue de plusieurs générations réussit ainsi à se faire aimer sans baratin inutile. La jeune héroïne convoite la doudoune jaune de sa grande sœur. La petite fille l’essaie à plusieurs âges de sa vie. Sans être à sa taille… Et puis, un jour, ça y est, le truc en plumes lui va comme un gant… C’est alors que la grande sœur quitte la maison… En léguant à la petite blonde, la doudoune, avec, dans la poche, un petit mot, « prends en soin ». Un pitch qui souligne la longévité, la durabilité du vêtement reprises dans la signature Pour tous les temps, et pour longtemps. Aigle et son agence Rosapark mettent ainsi l’accent sur la seconde vie des vêtements. Une proposition cool et responsable.

De plus, parallèlement au film, Aigle propose sur Instagram un jeu concours permettant d’écrire un petit mot à son frère ou à sa soeur de coeur… afin de gagner des articles Aigle grâce à une tribu d’influenceurs triés sur le volet. Histoire de cultiver le lien familial en cette période compliquée qui nous isole les uns des autres. La famille ayant longtemps été au coeur du territoire publibitaire de la griffe Aigle.
Lors du Black Friday, Aigle avait annoncé la fermeture de son site de vente Cette décision avait pour objectif de mettre en avant “Second Souffle”, nouvelle rubrique du portail spécialement dédiée à la revente de pièces d’occasion. Elle permet aux clients de retourner des vêtements, chaussures et accessoires pour leur permettre de s’inviter dans une nouvelle garde-robe.
En outre, depuis le 16 décembre, le portail de vente de déstockage VeePee propose à ses clients de renvoyer leurs produits Aigle usagés en l’échange de bons d’achat à valoir chez Aigle. Une opération baptisée “Re-Cycle”. Deux initiatives pour encourager un mode de consommation plus raisonné et sensibiliser les consommateurs à l’économie circulaire. Quant aux lieux de production, le bottier limite le Made in France à ses bottes les plus iconiques, historiques et chères
.

seconde main aigle revente

Pionnière, Petit Bateau offre une seconde vie aux vêtements depuis 2017 pour souligner leur résistance.

Des vêtements bien pensés, offrant une grande liberté de mouvements aux enfants et une longévité prouvée. En s’inspirant des pratiques des mères de famille : transmission au sein de la fratrie, don ou revente entre amies. La Marque est en effet pionnière sur le marché de la seconde main avec « Les Occasions » de l’Application Petit Bateau lancée dès 2017 où les clientes fidèles se revendent entre elles les vêtements de leurs enfants devenus trop petits. Petit Bateau entend ainsi favoriser l’économie circulaire en promouvant la longévité de ses produits.

Géré en interne, ce nouveau service digital de revente permet aux clients de fixer librement leurs prix.

resistance longevite Petit Bateau

Petit Bateau privilégie l’éco-conception avec des matières responsable à la faible empreinte carbone.

La marque du groupe Yves Rocher propose aussi des collections éco-conçues qui ont un faible impact sur la planète lors de leur entretien comme le lin, l’utilisation de polyester recyclé. Ainsi 100% de la collection naissance est en coton biologique. Le recyclage d’une partie des produits (matières issues de la coupe des vêtements) sert à créer des isolants dans le Bâtiment et des rembourrages dans l’Automobile. L’accent est mis sur les enfants

En quête d’une mode plus durable et moins polluante pour la planète, mais aussi moins onéreuse, les consommateurs se tournent vers des plateformes qui proposent des vêtements, chaussures et accessoires d’occasion, obligeant la plupart des marques à repenser leur offre. Eram, Jacadi, Globetrotter, Bocage, Patatam, Ba&sh, JM Weston… Longue est la liste des enseignes à avoir récemment dévoilé leurs ambitions pour la seconde main, qui fait de manière croissante l’objet de shop-in-shops dédiés sur leur site e-commerce. Et des marketplaces comme Zalando et La Redoute avancent également leurs pions.
Évalué entre 30 et 40 milliards de dollars (25 à 34 milliards d’euros), soit environ 2% du poids total du secteur mode et luxe, le marché mondial de la seconde main devrait croître de 15 à 20% par an au cours des cinq prochaines années, selon un rapport remis en septembre par le cabinet BCG .

Site mobile : Hermès invite à offrir l’orange de Noël

Heureuse idée que de proposer un site mobile dédié à Noël autour d’une jolie tradition, l’orange de Noël. Un choix à la fois singulier et bien dans l’univers de marque Hermès. Puisqu’il capitalise sur la couleur iconique de la maison, l’orange. Le sellier adopte ici une approche originale alors que toutes les griffes de luxe déploient leurs talents en termes de brand content (contenu) pour les fêtes. Une période phare pour la créativité et les ventes.

site mobile

Le message de Noël pour tisser les liens au sein des fans de la marque via le site mobile dédié à Noel

L’orange de Noel, une jolie tradition qui remonte au XIXème siècle. Celle d’offrir aux enfants une orange, un fruit rare et cher à l’époque. L’idée est ici reprise virtuellement à l’aide d’un site mobile ludique et d’une grande simplicité. Vous créez votre propre message en choisissant l’une des musiques de Noel proposées. De plus vous décorez l’orange selon le motif ou pattern de votre choix. Le site mobile vous propose différents moyens pour adresser le message : via la messagerie WhatsApp, par SMS, mail… À réception, le destinataire de l’orange de Noel Hermès peut lui même également adresser son message à une autre personne de son choix. Il se crée ainsi une belle chaîne de messages chaleureux. Ce site mobile Hermès est une jolie création de Noel autour d’e-cards visuelles et musicales. Faire l’expérience sur mobile

Le thème de l’orange de Noel est le thème central choisi par la marque Hermès pour la période des fêtes.

Il est décliné sur le site marchand en France comme à l’étranger. avec une approche ludique. Il permet d’offrir une expérience de vente en ligne empreinte de poésie. Elle mixe les codes de la maison du Faubourg Saint Honoré avec ceux de Noël : personnages sous forme de santons animés de taille lilliputienne pour valoriser les objets iconiques se prêtant aux cadeaux de Noel. Soie, bijoux, accessoires, petite maroquinerie et chaussures sont ici présentés dans un décor féérique hivernal. A côté des articles figure l’image du film en miroir. Un merchandising digital qui rompt avec l’uniformité… pour une expérience d’achat en ligne plus festive.

site ecommerce Noel

Découvrir la campagne presse pour Noel shootée par le photographe Frederik VERCRUYSSE sous la houlette de l’agence Publicis Et Nous, et le film doté d’une bande son fortement évocatrice des fêtes de Noel.

pub hermes noel 2020
La campagne presse photographiée par FREDERIK VERCRUYSSE

La conception de ce site mobile fait écho à la période particulière que nous vivons tous avec cette recherche du lien social, même virtuel. Il propose une expérience interactive pleine de sens tout en faisant rêver. En ligne avec les attentes d’un luxe aspirationnel mais engagé, en phase avec le contexte actuel et la quête de sens des consommateurs. Adresser un message de Noel sous une forme poétique, voilà qui comblera les Millennials. Vous pourriez également aimer lire l’article du blog sur la pub de Noel associant nostalgie et tradition.

Boutique virtuelle : scénographie soignée pour Baccarat, Clarins

À l’approche de ces drôles de fêtes, le luxe franchit un nouveau pas dans l’e-commerce avec l’apparition de boutique virtuelle proposant une ambiance proche de celles des boutiques physiques. De belles réalisations chez Baccarat, Clarins, Lancôme. Précurseur dans le domaine, Dior avait investi le terrain via sa boutique parfums des Champs Elysées dès février 2020. Revue en images et décodage

boutique virtuelle baccarat

La boutique virtuelle offre une expérience client s’inspirant du gaming et du parcours d’achat classique en boutique chez Baccarat

Mise en ligne juste avant les fêtes, la boutique virtuelle donne à voir une ambiance digne de leur siège musée et boutique Maison Baccarat sis Place des Etats-Unis à Paris. S’inspirant du gaming, le parcours est une expérience immersive dans ce showroom en 3D. Les ambiances varient en passant d’une pièce à l’autre. Reflet du parcours vécu dans les boutiques de la marque, il se distingue par un accueil soigné, une scénographie festive faisant la part belle aux icônes Baccarat.

Et un accompagnement indiquant les règles du jeu. Pensé dans l’esprit des fêtes, on y trouve des idées cadeaux à différents prix, tels les décorations de Noël autour d’une centaine d’euros ou la coupelle Arabesque à 65€. La simplicité et l’ergonomie du parcours rendent l’expérience fluide et permet ainsi au visiteur de se laisser émerveiller par les objets signés Baccarat. Une retranscription réussie de l’univers Baccarat, la magie opère. Découvrir l’expérience en ligne ici.

En cosmétique, la boutique virtuelle Clarins rivalise avec celle de Lancôme

Apparue en novembre, en plein confinement, la boutique virtuelle Clarins emprunte les codes iconiques de la marque, le rouge et le blanc pour sa signalétique. Elle offre à ses clientes un parcours complet, immersif, divertissant et instructif, comme en magasin. On peut y accéder directement depuis l’ordinateur ou le smartphone. Elle propose diverses expériences inspirées du pop-up store ouvert dans le Marais juste avant le premier confinement : histoire des 208 plantes présentes dans les produits Clarins ainsi que leurs bénéfices, essai du maquillage Clarins grâce à la réalité augmentée et découverte des produits.

Mais aussi création d’un kit de 4 produits taille voyage Clarins dans une jolie trousse pour 29€, une offre attractive pour recruter de nouvelles clientes. Elle met aussi en scène l’éco-bar pour ses produits iconiques que sont l’huile Tonic ou l’eau dynamisante. Pour recharger ses flacons et aller vers le zéro déchet. Il fait écho à l’engagement de la marque cosmétique en matière de développement durable. Sans compter une consultation beauté personnalisée pour identifier la routine de soin la plus appropriée, ou encore, plus classiquement les vidéos tutoriels d’application des soins. Ce virtual store qui répond à des enjeux de proximité client, de personnalisation, de responsabilité environnementale est l’oeuvre de l’agence Workshop.

C’est à Singapour que la marque à la rose a inauguré son premier flagship digital dédié à sa ligne de soin bestseller : Advanced Génifique. Dans le cadre de cette expérience immersive, la cliente découvre les nouveaux produits autour de cinq zones d’expériences : Discover, Explore, Inspire, Live & Shop. L’originalité porte sur la personnalisation. Car tout le parcours dans cette boutique 3D est orienté par un test de personnalité ; selon ses réponses, le cheminement de la cliente au sein de la boutique virtuelle Lancôme diffère. Avec une consultation de beauté opérée via E-Youth Finder, un outil de diagnostic de peau se basant sur le décryptage de selfies via l’intelligence artificielle. Ou encore, un espace virtuel rassemblant les témoignages d’une centaine de femmes jouant ainsi la carte de la communauté. De nombreux livestreams très en vogue en Asie sont quant à eux animés par des professionnels du milieu, pour interagir, partager et compléter cette expérience immersive. 

Pionnier dans le domaine, Dior donnait à voir sa boutique 3D dédiée à la beauté sise avenue des Champs Elysées dans un virtual store tour, dès février.

La maison de luxe offrait ainsi à tout un chacun la possibilité d’entrer dans l’iconique lieu et d’y découvrir la profondeur de la gamme, notamment dans les parfums, les bougies, les soins pour le corps… La théatralisation du lieu est très poussé, on y retrouve les totems de marque, tels des photos de Christian Dior ou de son style emblématique, le New Look. C’est également un lieu de storytelling avec la possibilité de visionner du brand content, le film sur le Chateau de la Colle Noire à Grasse. L’outil permet une vision 360 pour voir le plafond, les éclairages et le parquet. Cerise sur le gâteau, en effectuant un tour à 180° dans ce bel écrin, on peut contempler la plus belle avenue du monde. Découvrir le virtual store Dior. Une réalisation signée Obsess qui a aussi oeuvré pour Tommy Hilfiger, Ulta Beauty et Levi’s.

La boutique virtuelle dans le luxe présente un avantage concurrentiel et expérientiel dans l’e-commerce en ces temps difficiles où franchir la porte d’une boutique rebute certains, voire reste impossible en période de confinement. Adepte du design, vous pourriez aimer lire l’article du blog consacré à Aesop et aux visites virtuelles et culturelles de ses boutiques de par le monde.

Marketing digital : cette startup beauté a été rachetée par Henkel en 4 ans

Le marketing digital a engendré de nouveaux business models, notamment dans l’univers cosmétique. Un business model gagnant et expert qui attise la convoitise des grands groupes pour les jeunes startup qui maitrisent les algorithmes des moteurs de recherche et des réseaux sociaux et qui sont à même de construire une communauté fidèle et engagée. 

Cette start-up beauté 100% digitale a été rachetée par Henkel pour son marketing digital.

En effet, le géant hygiène et cosmétique Henkel vient d’annoncer l’acquisition de la startup beauté allemande HelloBody après tout juste 4 ans d’existence. Grâce à un marketing digital novateur, cette marque s’est fait connaitre et vendre par les influenceurs des réseaux sociaux. Au-delà des produits cosmétiques, la comète cosmétique HelloBody s’est appuyée sur un business model novateur basé sur un outil high tech d’analyse et de ciblage des influenceurs. Cet outil de gestion de data brasse la social data, à savoir les données issues des réseaux sociaux indiquant la puissance des influenceurs, leur terrain de jeu, le profil de leur audience. Un outil international de marketing digital qui accompagne le développement de la startup cosmétique.

marketing digital
L’influenceuse allemande Sarah Harrison collabore depuis le début avec HelloBody

Pure player, c’est-à-dire en vente directe aux consommateurs (D2C), cette marque positionnée premium n’est vendue que sur internet. À l’exception de quelques pop-up stores réalisés avant la pandémie en Allemagne et en France (cf cet article du blog). Ses prix varient de 18€ pour l’éponge konjac et 25€ pour le tonique à 200€ pour le kit de 8 à 10 produits de sa ligne star au Coco vendu en promo. Très agile, elle surfe sur les tendances beauté auprès des Millennials : vegan, clean beauty et se concentre sur les le soin de la peau, du corps et des cheveux. Pour sa communication, HelloBody a choisit de mettre l’accent sur la proximité, la diversité, le women empowerment, la libération par rapport aux diktats de beauté. Des messages auxquels sont sensibles à la fois les influenceurs qui la cautionnent et lui font sa promotion (contre rémunération s’ils ont une forte communauté) et surtout la cible finale, les jeunes femmes de 18 à 30 ans.  Elle emploie une centaine de personnes, essentiellement basée au siège de Berlin. Elle concentre l’ensemble de ses moyens à sa promotion sur les réseaux sociaux au travers de ses posts et des influenceurs qui la font connaitre. Elle s’appuie sur les communautés des influenceurs et influenceuses, des personnalités de la télé réalité notamment, et les contacte pour des campagnes de promotion avec code promo (affiliation). Son outil data tech lui permet d’analyser le ROI de ces opérations (retour sur investissement).   Aux youtubeuses, instagrammeuses, bloggers les plus populaires, la jeune pousse leur propose de créer des kits produits à leur nom. Une co-création fructueuse qui booste les ventes à l’aide de ces éditions éphémères. Pionnière dans le recours massif au marketing d’influence payé et gratuit, elle utilise également d’autres leviers du marketing digital : la publicité digitale et le CRM.

strategie marketing influenceurs
L’influenceuse allemande Sarah Harrison collabore depuis le début avec HelloBody

Henkel vise à acquérir 75% des parts de la maison mère de HelloBody, experte en marketing des media sociaux avec 2 autres marques Banana Beauty et Mermaid+Me (chiffre d’affaires total 100 millions d’euros, HelloBody en tête). HelloBody est aujourd’hui vendue au travers de ses sites e-commerce en Allemagne, France, Italie, Espagne, Pologne, Etats-Unis… La marque allemande compte déjà 1 millions de clients qu’elle interroge régulièrement.

Best practice : le site web Gucci cartonne !

Les ventes en ligne de Gucci ont explosé en ce début d’année et le site web au nouveau design cartonne. Les données publiées pour le 1er semestre 2017 donnent à voir une progression exceptionnelle du chiffre d’affaires de Gucci à 43% et des ventes en ligne à +60%. Ces résultats s’expliquent à la fois par la vision créative de Alessandro Michelle qui rencontre un fort succès et par le déploiement international du nouveau site web. Une plateforme qui conjugue contenu narratif de grande qualité et e-commerce. Cette plateforme a d’abord fait ses preuves en Amérique du Nord avant d’être étendue à l’Europe, l’Australie, les EAU ce printemps.

site gucci

Gucci.com, un site web riche en contenu et storytelling et tourné vers l’internaute (user-centric)

Que ce soit au service de la marque ou des produits, le contenu narratif et le style adopté par la maison Gucci permettent d’immerger le visiteur dans l’esprit de la maison italienne. Ils lui font toucher du doigt les inspirations du directeur artistique, s’immiscer dans l’intimité de la création et décortiquent les différents thèmes de la griffe de luxe.

site web

Ainsi, la nouvelle rubrique Stories donne à voir les différents thèmes de la collection à travers de détails et visuels. Ainsi que les campagnes et les making-off, les influences, les expositions, les célébrités… Bien sûr, le site est adapté à toutes les tailles d’écran, smartphone compris, pour une expérience d’achat fluide et adaptée en cinq langues. Le site marchand fonctionne ainsi désormais dans 26 pays, dont 23 en Europe.

gucci automne hiver 2017

Côté style, la maison florentine se distingue par l’exubérance des fleurs, des couleurs et des imprimés et par sa touche baroque. Son esthétique visuelle est une véritable explosion de nature, de rose, d’ornements sur les accessoires d’une extrême féminité…Le Printemps Haussmann lui consacre actuellement ses vitrines et son atrium.

gucci-printemps-haussmann

D’ailleurs, son dernier parfum Bloom nous plonge dans l’esprit floral et aquatique, cher au directeur artistique Alessandro Michele. Sur une musique planante de Portishead, the Ripde. Découvrir le film ci-dessous. 

gucci-bloom-parfum

En parallèle, la marque Gucci a créé une application semblable à un e-guide de voyage, Gucci Places. Cette démarche est proche des City Guides de Louis Vuitton, faciles à télécharger et très pratiques via la géolocalisation. Mais elle suit le chemin de l’actualité et de l’inspiration de la maison, puisqu’elle démarre par le magnifique château de Chatsworth en Angleterre dans lequel la griffe parraine l’exposition House Style. Présentée en juillet, cette appli donnera à voir les lieux dont les secrets, l’histoire et la beauté ont été à la genèse des collections Gucci.

gucci-places
Intéressé(e) par l’actualité digitale du luxe, vous pourriez également lire l’article du blog sur le nouveau site de LVMH 24 Sèvres ici.

E-commerce luxe : l’essayage en réalité augmentée chez Net-A-Porter Yoox, innovant

Leader de l’e-commerce luxe, le groupe Yoox Net-A-Porter innove en proposant via la réalité augmentée le service d’essayage virtuel. Quand une appli indépendante vient épauler le service luxe d’un pure player.

réalité augmentée

L’essayage virtuel et innovant en réalité augmentée via l’appli Lumyer

Dans l’univers digital, les marques et les e-shops ne cessent de proposer des solutions pratiques et innovantes pour améliorer l’expérience client ou l’UX. Ainsi, la plateforme pionnière de l’e-commerce luxe, Net-A-Porter vient de conclure un partenariat avec l’application mobile Lumyer pour aider au choix via l’essayage virtuel. Pour les sacs à main, les lunettes et les accessoires design. Comme le décrit la vidéo sur facebook ici.

essayage virtuel

Mais au-delà du service qui devrait permettre de réduire les déceptions à la livraison et donc les retours, cette opération permet également au portail de ventes de luxe de gagner en notoriété et en visibilité auprès des 16millions d’utilisateurs de l’appli Lumyer sur Ios et Android. Un levier supplémentaire pour poursuivre la croissance forte de 2016 pour la plateforme ecommerce (+16%).

Net-a-porter

Autre service précieux, la livraison par coursier se développe chez Sephora.

Leader de l’e-commerce beauté, Sephora avait instauré en 2015 le click&collect. Cette année, l’e-commerçant teste la livraison par coursier en vélo à Paris. Un service que les marques beauté engagées dans la préservation de la nature et le respect de l’environnement comme Huygens ou Lush ont déjà mis en place depuis quelques années. Pour 5,90 € chez Huygens, marque à laquelle j’ai dédié un article ici. Désormais, pour toute commande passée sur sephora.fr avant 17h, vous pourrez vous faire livrer chez vous en 2 heures pour moins de 12€. Une heure pour la préparation de commande, une heure pour la livraison. Ce service encore rare sera amené à se développer sur d’autres villes.

livraison-velo-sephora

Vous pourriez également aimer lire l’article du blog sur le nouveau site de LVMH 24 Sèvres ici.

Lacoste nous fait planer in the Air : expérience e-commerce disruptive

Depuis 2 mois, Lacoste a totalement revu son site e-commerce pour nous faire vivre une expérience immersive, ludique in the air, en accord complet avec sa communication publicitaire. Une expérience 360 conçue pour séduire les jeunes clients chinois sur mobile ou sur ordi. Une création en  phase avec son territoire de marque exploité année après année associant air et ciel. Rappelez-vous le slogan de Lacoste, un peu d’air sur terre.

lacoste-e-commerce-air-chine

Lacoste, une expérience e-commerce – découverte ludique de la collection Fall-Winter – dans l’air du temps.

Lacoste fait partie des marques françaises de luxe ou premium qui innovent dans le digital et sur les réseaux sociaux (Vine, Snapchat…). Mais également dans l’e-commerce au vu de l’expérience ludique proposée aux internautes et mobinautes chinois. Elle a tout compris de l’appétence des chinois pour la gamification. La marque nous invite à entrer dans la boutique e-commerce en visant l’une des plumes se baladant dans l’air.

lacoste-landing-page-e-commerce

L’esprit est léger, pétillant, les mannequins chinois et occidentaux volent en l’air, en apesanteur.

lacoste-e-commerce-chine

lacoste-e-commerce-2015

lacoste-e-commerce-personnages

Tout à fait dans l’esprit d’une des précédentes campagnes Un peu d’air sur terre signées BETC. Et inscrit dans la nouvelle signature de marque Life is a beautiful sport.

lacoste-air

Lacoste-un-peu-d-air-sur-terre-2008

Des mannequins qui présentent les pièces de la collection automne-hiver 2015 avec la possibilité si l’on clique de zoomer, changer la couleur, voir la fiche produit et d’acheter bien sûr. Gamification oblige, il vous est proposé de traquer la plume colorée ou le crocodile pour gagner un voucher de 200 ou 500 rmb. Le film de la collection tourné en apesanteur  l’est également. Faire l’expérience en cliquant ici. Sans oublier le lien avec Weibo, le twitter chinois, indispensable pour viriliser l’opération. Lacoste a bien cerné les attentes des chinois amateurs d’expérience disruptive et de marque premium. Prélude d’une prochaine évolution du site international ?

lacoste-chine

Un territoire visuel qui n’est absolument pas renié également dans la campagne pub grand ou petit écran de l’an passé Le grand saut ou The big Leap . Film qui a reçu de nombreux prix, notamment le prix Stratégies du Luxe. A revoir dans mon précédent post sur le recentrage de Lacoste : digital, pub.
Quant à la campagne presse internationale AH 2015, elle fait le lien entre l’air et la ville dans un ballet aérien mettant en scène la top française Aymeline Valade sous l’oeil du photographe Jacob Sutton.

aymeline-valade-pub-lacoste-2015

Personnalisation et entertainment, les 2 mamelles de l’e-commerce : Dior, Fendi

Pour les marques de luxe comme pour les marques premium, le succès de l’e-commerce s’appuie sur 2 leviers : la personnalisation et le divertissement. Pour faire vivre une expérience atypique qui s’imprégnera dans nos mémoires. Pour ma part, j’ai souhaité partager avec vous les nouvelles expériences offertes par Dior et Fendi. Deux marques très engagées sur le web et les réseaux sociaux.

UK_RTW_FW15_DPS_TEL+WEB DP3.indd

Personnalisation du design pour les lunettes de soleil Dior So Real : mini-site #MyDiorsoreal.

Avec leur design déstructuré, ces lunettes de soleil ont fait un tabac cet été. Des lunettes de star portées par des stars comme Rihanna ou la socialite Olivia Palermo.

rihanna-lunettes-dior-so-real

olivia_palermo_-_lunettes_dior-so-real

Surfant sur ce succès, la Maison Dior vous offre la possibilité de personnaliser la monture dans ce mini-site e-commerce spécialement créé pour l’occasion. Leur monture est ultra-légère et chacune de ses pièces se prête à la personnalisation : branches, couleur et traitement miroir des verres, monture bicolore sans compter les patins de nez ou la gravure des branches… au total un colorama inédit pour des possibilités démultipliées à l’infini ou presque. Version sobre ou clinquante, assumée ou mono-teinte…

personnalisation-Dior-lunettes

Ces lunettes sont un bon moyen pour afficher votre personnalité ou jouer avec. Le prix de cette personnalisation, gravure incluse est de 580€. La livraison est offerte, mais le temps de préparation visiblement assez long (3 à 4 semaines avant les fêtes). Réaliser l’expérience en accédant au mini-site MyDiorSoReal ici. Notez que toutes les expériences de personnalisation voient leur nom débuter par My… Voici le film explicitant les multiples possibilités de design et de couleur proposées.

La maison Fendi joue la carte ludique pour la collection chaussures avec une vidéo shoppable.

Ce film empreint d’humour et d’univers pop aux couleurs acidulées ou pimpantes présente l’originalité d’être shoppable. Cela signifie qu’à tout moment, l’internaute peut ajouter à son panier la paire de chaussure qui lui plait en cliquant dessus.

fendi-fromwhereistand

Or ce film présente l’ensemble des collections Fendi automne hiver 2015 mais également les sandales de la collection Ressort 2016. Plates ou avec talon, le choix de ces chaussures est vaste.

fendi-collection-chaussure

De plus, la maison de luxe a bien compris les clés de succès sur les réseaux sociaux et notamment sur Instagram. Elle a donc intégré les codes d’instagram, des likes au #FromwhereIStand.

lemonstripes-on-Instagram

Pour amplifier la visibilité de la collection, elle a en parallèle mis en place un jeu sur Instagram invitant chacun de partager son meilleur footselfie avec le hashtag #FromWhereIStand pour participer au Shoe Movement. Découvrir cette vidéo shoppable de Fendi, une vidéo postée sur le site de la marque Fendi et sur Youtube. Des versions courtes de 12 secondes sont elles postées sur Facebook et Instagram.

film-fendi-collection-chaussures-AH-2015

Ces 2 opérations nous donnent à voir l’inventivité, la créativité offerte par l’univers 2.0 en termes d’expérience shopper. Elle augurent de ce que sera le e-commerce demain. ll sera à même de nous renvoyer l’image du sur-mesure propre au luxe, mais aussi du divertissement pour conduire à toujours plus d’engagement et de fidélisation.