Gap, du décalage dans le quotidien : nouveaux films brand content

Pour cette nouvelle campagne de communication, Gap a bien pensé son coup. Une inspiration arty pour toucher l’émotionnel au travers de ces films interactifs de brand content destinés aux réseaux sociaux et à la génération Y : Gap innove. Des histoires sans parole pour un contenu universel. Malin ! Oublié le faux pas du changement de logo en 2010. Pour cet hiver, Gap rend hommage à la couleur, aux rayures et au confort.

gap-brand-content-jacket-drones

Des films qui s’inspirent de l’art contemporain à la fois surréalistes et interactifs: buzz annoncé.

Une campagne qui succède à celle d’Août Dress Normal réalisée par David Fincher surfant sur la tendance normcore et célébrant la singularité assumée dans le choix de ses habits. Puisant son inspiration de l’art contemporain, la marque a conçu avec créativité et décalage des installations qui célèbrent l’ensemble de son offre dédiée à l’hiver et au confort : blouson, pull, gants, écharpe, pyjama, leggings… Le décalage est créé par l’association de vêtements du quotidien – mitaines, jupes..- avec des objets high tech – drones, tapis de marche, Hi-5 machine- ou des objets low tech – balais, essuie-glace… Des mises en scène à la tonalité pop-art pour 10 mini-films Gap Art Films découvrir ci-dessous dont le très réussi Jacket Drones. C’est l’agence Wieden + Kennedy qui signe cette série.
gap-art-installation-pull





Voir les autres clips de brand content décalé en cliquant ici.

Une interactivité prônant les rayures. Ces rayures qui font l’ADN de Gap, du brand content malin !

Cerise sur le gâteau, la campagne ne capitalise pas uniquement sur l’humour absurde, mais sur l’interactivité. Un jeu interactif vous est proposé sur une plateforme dédiée (ici) pour créer votre propre oeuvre d’art en jouant avec les rayures de votre pull pour en extraire des sons. Loufoque ! Le souci, c’est qu’il faut porter un pull rayé ou trouver une personne dans votre entourage qui en porte un. Mais bien sûr Gap a la parade, la marque vous redirige vers son service cadeaux qui bien évidemment vous proposera plein de vêtements à rayures. A vous de jouer maintenant en cliquant ici.

interactif-gap-play-your-stripes

brand-content-gap-rayures

Autre actu de la marque, c’est la poursuite de la campagne Dress Normal, cette fois-ci signée de la réalisatrice Sofia Coppola. Quatre court-métrages spécialement conçus pour les fêtes de fin d’année et surfant toujours sur la tendance normcore. gap persiste dans le décalage, cette fois-ci autour de moments quelquefois étranges en famille ou entre amis, toujours attendrissants. De l’émotionnel  pour réchauffer les coeurs! Chaque film possède sa propre bande-son, c’est peu étonnant quand on sait combien Sofia Coppola soigne les bandes-sons de ses long-métrages (Virgin suicides, Lost in translation oscarisé). Des films diffusés à la télévision et au cinéma aux US, sur les réseaux sociaux en France.

Découvrir les autres films en cliquant ici.

Michelle Williams confirme son statut d’ambassadrice Vuitton : pub en avant-première

Louis-Vuitton- sac-lockit

Symbole de la nouvelle ère Nicolas Guesquières chez Louis Vuitton, cette campagne pub remet en scène l’actrice Michelle Williams qui a éclairé le film My week with Marilyn en 2011 et qui s’était vue décernée un Golden Globe pour sa prestation. Une campagne aux tonalités pastel ou nude, beaucoup plus estivale et fraîche que la dernière de Marc Jacobs autour des ses muses et du sac NN14, très noire, voire endeuillée, shootée par Steven Meisel et qui était sortie dans les magazines de février. Décodons ces pubs.

Pub Vuitton ©Peter Lindberg et Steiven Meisel
Pub Vuitton  2014 ©Peter Lindberg et Steven Meisel

Cette campagne publicitaire photographiée  par Peter Lindbergh et dont le stylisme a été confié à Carine Roitfeld, ex-rédactrice en chef de Vogue, met en avant le nouveau it-bag Lockit et les sacs Capucine et Alma, au monogramme discret, voire absent, et surtout uniquement des sacs en cuir (et non des toiles) et ce, très souvent dans un décor de malles, emblèmes du patrimoine Vuitton et porteuses de l’imaginaire voyage. Objectif : gagner en prestige, perdre en ostentation. Flash back : la campagne automne hiver 2013 avait également été shootée par Peter Lindbergh, notamment avec le sac Capucine. On prend les mêmes et on recommence.

Campagne Louis Vuitton 2013 photographiée par Peter Lindbergh
Campagne Louis Vuitton 2013 photographiée par Peter Lindbergh, ambassadrice Michelle Williams

Agée de 33 ans, l’actrice y révèle les différentes facettes de la femme Vuitton, espiègle en mini-short noir, parisienne à vélo pour la dimension bobo, chic décontractée en jean. Une décontraction qui se traduit par un savant coiffé/décoiffé de sa coiffure réalisé par le coiffeur de studio Sam McKnight. Le maquillage de ses lèvres créé par Stéphane Marais est appuyé pour un côté très glamour hollywoodien, mais elle y est souvent pieds nus pour l’aspect cool et sensuel, une belle dualité ! Une campagne très réussie où elle rayonne et pétille. Sur la majorité des visuels, elle pose avec un bracelet en or gris et diamant de la collection Empire.
Focus sur ce nouveau sac, le Lockit. Originellement créé en 1958, il a été redécouvert dans les archives de la marque en 2006. il doit son nom à son système de fermeture unique, un cadenas situé sur le côté. Réalisé en cuir de veau cachemire souple et légèrement grainé, il est vendu à un prix d’environ 2900€.

Michelle Williams rayonnante et décontractée avec son sac Lockit
Michelle Williams rayonnante et décontractée avec son sac Lockit

Louis-Vuitton-sac-Lockit-2

Louis-Vuitton-pub-sac-capucine-2014

pub-vuitton-capucine-2014

Louis-Vuitton-pub-sac-alma-2014

Louis-vuitton-oub-sac-alma-2

Et voici la vidéo qui accompagne cette campagne dédiée au sac Lockit autour d’un témoignage de l’actrice, réalisée également pas Peter Lindbergh..

Cette campagne accompagne la stratégie de montée en gamme et de sélectivité de la marque Louis Vuitton, des sacs en cuir pleine fleur aux prix plus élevés que les toiles Monogram ou Damier, même s’ils ne dégagent pas la même rentabilité que les toiles enduites. Un repositionnement sur l’ultra-luxe porteur puisque la marque réalise une progression de 11% de son chiffre d’affaires sur les 3 premiers mois de l’année 2014, après une légère baisse en 2013 (source bfmtv le 10/04).

A paraître dans les magazines datés de mai dans le monde entier et assortie d’un film sur internet et d’une application Louis Vuitton Pass. Alors séduite ? 

Lire également dans la même veine l’analyse détaillée des campagnes Vuitton 2014 dans l’article Les muses de Nicolas Ghesquiere pour l’automne ou la dernière campagne de Marc Jacobs dans Pub Vuitton, l’abus de Photoshop sur les muses et pub Hermès 2014 des magazines de février.

La saga Petit Bateau : une aventure de publicité attachante

petit bateau 2014

Avec le printemps fleurit la nouvelle campagne Petit Bateau qui s’adresse aux grands comme aux petits. Cette publicité transgénérationnelle met en scène petits et grands enfants de zéro à mille mois avec beaucoup d’espièglerie. Une campagne iconique avec la célèbre marinière de cette maison troyenne centenaire, présente dans le décor ou animée dans le cadre des mini-vidéos postées sur les réseaux sociaux. Décodage
petit-bateau-publicité-marketing-marinière-rayures-bébé-adulte-avant-après-jamais-vieux-pour-toujours-agence-betc-2-1024x668
Cette campagne qui fédère petits et grands, orchestrée par l’agence BETC et shootée par le photographe Magnus Hunner, joue sur l’affect, le même ressort utilisé dans les campagnes Evian, autre client de l’agence. Plus que jamais Petit Bateau mise sur son capital affectif et nous fait craquer avec ses bébés et ses bonnes bouilles. C’est d’autant bien vu que le printemps est à la fois l’occasion des nouvelles collections, mais également des cadeaux de naissance. Même slogan, même accroche que l’an passé « Jamais vieux pour toujours », à l’esprit impertinent, voire facétieux en phase avec les visuels espiègles et dynamiques de ces publicités où les enfants semblent prendre le pouvoir. Et l’on voit que l’interaction page de gauche/page de droite est plus forte en 2014.
petit-bateau-publicité-bébé-adulte-avant-après-betc-
Voici également un exemple de courte vidéo qui s’inspire fortement du dessin animé La Linéa qui a bercé mon enfance, fait d’un simple trait continu, mettant en scène un bonhomme à la forte expressivité. Une campagne digitale qui entretient le lien entre la marques et ses clients, mais postée sur les réseaux sociaux, elle entretient également le lien social. Une campagne qui s’adresse à notre cerveau droit, siège de nos émotions, et autant à notre statut de parent qu’à notre statut d’enfant qui sommeille en nous.

La linea, dessin animé au trait
La linea, dessin animé au trait

A toute saga, sa rétrospective, voici les précédentes campagnes de publicité qui ont marqué nos esprits. En 2013, la construction était la même basée sur un duo page de droite/page de gauche à l’esprit facétieux, voire rebelle, la marinière souvent portée par les modèles

2013 petit_bateau_jamais-vieux-pour-toujours_1

2013 Petit Bateau 2

Et en 2012 campagne de l’agence Etoile Rouge, photographe Nina Bittel, plus dans l’émotionnel pur, le regard souvent candide, plus quelques campagnes sur les capsules mode avec Kitsuné  (automne 2013) et Carven (automne 2012) par exemple.

Petit Bateau 2012

Et vous, êtes-vous également sensible  à la marque Petit Bateau , une marque « Love brand », créée en 1893 qui appartient au Groupe Yves Rocher , qui sait se renouveler tout en entretenant son capital affectif ?

Couleurs phares Automne 2014 en avant-première : mode, maquillage, déco

Pantone automne 2014

Pantone, expert de référence de la couleur depuis 20 ans, a tout juste publié son colorama Automne-Hiver 2014 en marge de la Fashion Week de New York. Une palette de tons peu classiques pour cet automne que nous retrouverons en mode, déco et maquillage.

collection Max mara Printemps-Eté 2014
Le Radiant Orchid présent dans les collections Printemps-Eté  et Automne-Hiver 2014

Toujours à l’affiche, le Radiant Orchid élue couleur de cette année, mais aussi un autre tons violine en version pastel, le Mauve mist. Deux couleurs rouge pour réchauffer cet hiver, l’exotique Sangria tirant sur le fushia et en plus sophistiqué, le vermillon descendu Aurora Red faciles à porter sur les lèvres ou sur les ongles.
Aurora Red 2014
aurora red levres et ongles

Tonalités plus froides, un vert puissant et végétal, Cyprès, et deux bleus, le profond Bright Cobalt et une alternative au bleu marine, le Royal Blue. Un brun classique, Cognac, se voit réchauffer par un jaune subtil, le misted Yellow. On risque de voir de nombreux imprimés à partir de ces deux nuances. Pour finir, inscrite dans la tendance des nuances métal/acier, une teinte neutre et futuriste que l’on verra facilement en vernis, l’aluminium.

Pour réchauffer votre déco ou stylisme, le Misted Yellow
Pour réchauffer votre déco ou stylisme, le Misted Yellow
défilés Automne Hiver 2014  New York : Rodarte, Calvin Klein
défilés Automne Hiver 2014 New York : Caroline Herrera, Rodarte, Calvin Klein

Et vous, vous voteriez pour quelle teinte pour l’automne prochain ?

Pub Soin et Photoshop : Dior Capture Totale dream skin

Nouvelle pub Dior Dream Skin shootée par Patrick Demarchelier
Nouvelle pub Dior Dream Skin shootée par Patrick Demarchelier

Les soins Illusion, armes précieuses pour conquérir la peau parfaite, déboulent dans les magazines. Dior lance Dream Skin, un soin profond anti-âge à effet « blur », effet Photoshop assuré comme dans la pub. Les photos prises par Patrick Demarchelier ignorent le grain de peau, à l’instar de cette nouvelle génération de produits de soin qui floutent (blur en anglais) les défauts.

Dior Dream Skin soin anti-âge créateur de peau parfaite
Dior Dream Skin soin anti-âge créateur de peau parfaite

Avant, il y avait une frontière étanche entre les produits de soin et les produits de maquillage. Les premiers agissaient et traitaient en profondeur, les derniers uniquement en surface. Mais ça, c’était avant. Depuis la seconde partie de la décennie 2000, les effets du maquillage se sont insinués dans le soin de la peau avec les BB creams et CC creams. Les nouveaux soins illusion sont à nouveau inspirés par l’Asie, plus précisément du Japon et de la Corée. Pour viser cette peau parfaite, les femmes recouraient à du layering, en moyenne une routine beauté de 8 produits cosmétiques. La nouvelle génération ne souhaitant plus y passer autant de temps, recherche des soins hybrides multifonctions, concentrant les propriétés de soins anti-âge, hydratants et correcteur de la texture de peau. Avec Dreamtone de Lancôme lancé en août dernier, c’est encore un nouveau type de soin qui arrive dans les linéaires de parfumeries, suivi de Dior, L’Oréal et Garnier. Des produits sophistiqués qui réussissent à simplifier notre routine belle peau. A la fois produits de finition qui affinent les pores, uniformisent et illuminent la peau, et produits de soin pour lisser les rides et raffermir la peau. C’est le pari de Dream Skin dont voici le film pub.

Une sémantique commune à l’ensemble de ses produits : peau de rêve pour Dior, soin miracle pour Garnier, magic blur pour L’Oréal Paris. Une réponse à un mythe, la peau sublime au naturel, la peau nue parfaite.

Côté formule, on est à la fois dans l’optique (plaquettes de micro filtrantes, polymères de silicone diffusant) et dans le traitant (actifs anti-âge de pointe à l’action prouvée in vitro sur les cellules souches). Si vous êtes allergiques aux silicones, abstenez-vous car ils sont fortement présents (3 silicones dans les 8 premiers ingrédients chez Dior). Et pour les autres, attention au cumul des couches de silicones avec les produits de maquillage (fonds de teint …) qui est l’origine des « peluches ». Par rapport au concept du sérum Idéalist d’Estée Lauder qui avait révolutionné son époque, on se situe dans des formules plus soin, plus confortables. Enfin, si la formule de Dior ne contient pas de pigments pour laisser un voile mat et non teinté, celles de Garnier et de Lancôme sont enrichis en pigments qui s’ajustent à la couleur de peau.

Côté résultats, ceux mis en avant par Dior dans sa publicité sont issus d’une base très faible : 29 femmes et jouent  à 4 semaine sur l’unification du teint, l’affinement du grain de peau et le rajeunissement visible de la peau, une notion très subjective par définition.

Mon expérience : un résultat bluffant avec Dior dream skin, la peau est fraîche, rayonnante et lissée. Pas besoin de rajouter un sérum hydratant pour moi. J’ai pu sauter l’étape maquillage. Un véritable gain de temps, mais surtout un résultat tellement naturel. Mon bémol : ce sont les silicones qui nécessitent un bon démaquillage et qu’on sent sous les doigts après l’application.

Edit Nouveauté 2015 : Dior sort Le Sérum Capture Totale, décodage dans cet article de la formule, de la pub et du mini site dédié. 

Capture Totale Dream Skin, Dior, 105€; Revitalift Magic Blur, L’Oréal Paris, 13.90€ et Le Soin Miracle, Garnier, 11.90€, Dreamtone de Lancôme, 90€.

Sur le même thème, lire mes articles Photoshop et la pub ainsi que Dreamtone de Lancome, mais aussi celui d’un blog pointu sur le digital, Les rouages de la campagne de Dior.

Addict à Dior et au maquillage, découvrez le nouveau rouge à lèvres hybride, Dior Addict Fluid stick et l’article qui décode cette innovation Dior.

Ados et selfie : Dove les aide à révéler leur beauté

Le selfie, geste prisé des ados, à l'origine de la campagne de Dove
Le selfie, geste prisé des ados, à l’origine de la campagne de Dove

Partant d’une observation sociologique sur le nouveau geste selfie, Dove aide les ados à mettre en avant leurs atouts, à prendre confiance pour révéler leur véritable beauté. Pour les non-connaisseurs, le selfie  est un geste récent d’auto-portrait pour communiquer avec ses pairs, qui s’est étendu à toute la planète, people compris, grâce aux smartphones et aux réseaux sociaux. Les ados et les adulescents en sont particulièrement friands puisque selon une étude Ipsos, 61% des 15-29 ans le pratiquent. Cette mise en scène narcissique est aussi un témoignage instantané de moments de bonheur avec son réseau et déchaine des likes, des retweets et des commentaires. L’auteur y joue avec son image, le plus souvent à son avantage, quelquefois de façon plus humoristique et décalée.

Dove a inscrit la beauté naturelle au coeur de sa communication, un choix qui différencie la marque des autres acteurs de la beauté. Elle brise les stéréotypes de la beauté féminine et cela confère à ses publicités comme à ses vidéos virales un très fort impact. Qui ne se souvient pas de ses publicités pour le corps mettant en avant des femmes au corps girond sublimé ?

Dove donne à voir une autre vision de la beauté
Dove donne à voir une autre vision de la beauté

Cette nouvelle campagne s’adresses aux adolescentes et à leur perception de la beauté. C’est particulièrement judicieux car cette tranche d’âge est très conformiste alors qu’elle est en pleine construction identitaire. A la base, un film documentaire interviewant mères et lycéennes sur leurs complexes, puis la réalisation de selfies sans filtre ni retouche suivie des commentaires positifs de leurs pairs leur permettant de booster leur estime de soi en mettant en exergue leurs atouts. Malin, Dove joue sur la résonance des réseaux sociaux ciblant mères et filles pour leur rappeler qu’elles sont belles et uniques. 

Dove célèbre la beauté individuelle
Dove célèbre la beauté individuelle

Voici la vidéo en anglais qui fait un tabac, plus de 2 millions de vues en une semaine. C’est un extrait du film que la marque Dove a présenté au Festival du film de Sundance aux Etats-Unis, temple du cinéma indépendant. Une démarche très originale pour une marque de cosmétiques qui lui génère un puissant buzz et renforce ses valeurs.

Un relais sur le site de Dove a été mis en place pour activer les réseaux sociaux. Les internautes peuvent partager leurs selfies sur Instagram et Twitter ou leur vision de la beauté.

Produit iconique : la petite boite bleue de Nivéa

Produit culte, l'incontournable boite bleue Nivea
Produit culte, l’incontournable boite bleue de Nivea

Qui d’entre vous n’a pas encore utilisé cette fameuse boite bleue que ce soit dans son enfance ou à l’âge adulte ? Centenaire, mais toujours à son top ! Décodons ensemble ses clés de succès.

Un storytelling qui s’appuie sur la transmission familiale, le bouche à oreille et ce, à l’échelle mondiale. Elle fait partie du décor de la salle de bain dans le monde entier, la marque Nivéa a réussi à la fondre dans les habitudes locales, de nombreuses clientes étant persuadées d’acheter une marque locale en Amérique Latine, en Europe…
Son efficacité est redoutable, elle élimine parfaitement les rugosités, les gerçures. Sa formule archi classique qui a peu évolué depuis sa création en 1911, est une traditionnelle émulsion  Eau dans Huile, ce qui lui permet d’être très fortement chargée en corps gras, notamment la Cera miscrocristallina et la Paraffin , une cire et un actif occlusifs qui protègent la peau du froid ou de la déshydratation. Cette propriété occlusive a des inconvénients pour les peaux mixtes ou grasses, elle laisse peu respirer la peau et peut provoquer des comédons. Elle contient du Panthénol, de la provitamine B5 aux propriétés cicatrisantes et apaisantes. Au global, ce sont des ingrédients économiques à l’action immédiate mais qui ne traitent pas, ni ne réparent dans la durée à la différence des actifs hydratants stars comme l’urée. Particulièrement adaptée aux peaux sèches ou très sèches, elle laisse un film gras et brillant. Son parfum à base de muguet, lilas et bergamote est très reconnaissable, il n’a pas ou peu changé et représente sa signature. A mes yeux, il est connoté trop vieillot et ne s’estompe pas assez vite, mais on ne change pas une formule qui gagne ! Elle ne contient pas de conservateur et peut toutefois être utilisée jusqu’à 12 mois après son ouverture.

En termes de geste produit, c’est un grand gain de temps à la sortie du bain ou de la douche à appliquer sur les talons rugueux ou les autres zones très sèches du corps. Pour ma part, je l’utiliser sur les lèvres gercées. Elle laisse tout d’abord un film blanc, puis pénètre lentement et se laisse oublier, sauf pour son parfum.

L'édition limitée de la boite bleue qui surfe sur son ADN : coeur et neige duveteuse
L’édition limitée de la boite bleue qui surfe sur son ADN : coeur et neige duveteuse

Le registre sémantique est limité à la marque et à sa texture crème. Le blanc est sa signature, Nivéa trouvant son origine dans le mot latin niveus qui signifie neigeux, blanc comme neige. Plus que les termes utilisés sur le packaging, ce sont les campagnes de pub qui en font un produit mythique, à la fois intemporel et inscrit dans l’air du temps en surfant sur la valeur forte qu’est l’amour. Le coeur est également présent sur les éditions limitées actuellement en vente.
Le packaging métallique est iconique, cette boite bleue date de 1925, elle est totalement intemporelle et a d’ailleurs été à la base du relooking récent de l’ensemble des gammes Nivéa. La marque a ainsi abandonné il y a un an son logo carré bleu pour adopter le cercle bleu sur l’ensemble de ses packagings.

Nouveau logo et rénovation des packagings Nivea
Nouveau logo et rénovation des packagings Nivea

Une distribution en grandes surfaces, en superette de proximité, voire en pharmacie en France, mais également dans plus de 200 pays. Et surtout, un argument massue le prix.
Tous les ingrédients sont réunis pour en faire un des produits cosmétiques les plus vendus au monde. 

Mon conseil : limitez son utilisation aux zones très sèches : lèvres gercées, talons, mains, rugosités, pointes de cheveux très sèches. 

Mon opinion sur ce nouveau logo et ces nouveaux packs : un logo en parfaite cohérence avec la marque, d’une simplicité évidente qui le rend copiable. Regardez le magazine ELLE, il a également adopté la même identité pour son site internet. Quant aux packs, ils sont de forme ergonomique, fluide et dotés d’un design organique, mais un peu déroutant pour la marque Nivéa. Et vous, que pensez-vous de cette nouvelle identité visuelle ?

la nouvelle identité du site Elle.fr
la nouvelle identité du site Elle.fr

Hermès distille la poésie quand Vuitton souffle la glace : campagne pub 2014

Les campagnes pub Printemps-Eté 2014 fleurissent dans nos magazines à commencer par le luxe. Des tons radicalement opposés quand Hermès distille la poésie avec Métamorphose tandis que Vuitton souffle un air glacé avec sa campagne mettant en scène les égéries de Marc Jacobs, la dernière sous son ère. Décodons ces publicités ensemble.

Pub sac Hermes ©Hans Silvester vs pub Vuitton ©Steven Meisel Printemps été 2014
Pub sac Hermes ©Hans Silvester versus pub Vuitton ©Steven Meisel Printemps été 2014

Deux visions du luxe opposées pour une même saison. Hermès s’inspire des jungles luxuriantes du douanier Rousseau quand Vuitton s’inspire de l’univers glacial et sombre du film Black Swann. Pour Hermès, le choix de la couleur verte et de la nature végétale omniprésente sur l’ensemble de la campagne s’oppose au choix de l’anthracite et des plumes pour Vuitton. Les premières véhiculent une vision optimiste, apaisée de la vie versus une vision empreinte de gravité, de tourments pour Marc Jacobs qui semble ainsi entériner le deuil de son départ. Le choix des photographe est également très différent : pour Vuitton, c’est celui d’un photographe de mode très connu, Steven Meisel, basé à New York, alors que pour Hermès, il s’agit d’un photographe allemand, Hans Silvester, photographe ethnologue spécialiste de la nature et militant écologiste. Leur point commun est d’avoir mis en avant un stylisme assez sombre pour une collection Printemps-Eté.

Hermés Annonces bracelet et carré de soie 2014. ©Hans Silvester
Hermés Annonces bracelet et carré de soie 2014. ©Hans Silvester

Au-delà de la référence à la peinture naïve, Hermès poursuit la construction de sa légende, de son mythe en signant cette campagne de l’accroche La métamorphose, une histoire Hermès. 

Une égérie quasi unique pour cette campagne, au maquillage nude. Seule sa coiffure est très travaillée dans le cadre des annonces carré de soie ou du bracelet argent en vue de faire écho au foisonnement coloriel du foulard ou de la forme stylistique dépouillée et emblématique du bracelet. Tous ces éléments convergent pour faire de cette campagne, une campagne de marque très forte et impactante sursignifiant la dimension intemporelle, universelle du luxe mais aussi poétique de la marque.

Pub Hermès Printemps-Eté 2014 - Prêt-à-porter Femmes ©Hans Silvester
Pub Hermès Printemps-Eté 2014 – Prêt-à-porter Femmes ©Hans Silvester

Le stylisme du sac et du bracelet est dépouillé mettant en valeur la peau dans un écrin de verdure pour ancrer la dimension de nature poétique et souligner la sobriété de ces objets, clé de succès de cette marque intemporelle. A l’inverse, l’univers est totalement luxuriant au travers d’une nature aux plantes exotiques dans le cadre des annonces prêt-à-porter et carrés de soie pour faire écho à la chatoyance de ces créations. 

Defilé Hermes 2013

Une campagne en parfaite harmonie avec le défilé de la collection Printemps-Eté 2014. Il s’était déroulé dans l’ambiance tropicale de l’orangerie du jardin du Luxembourg, cette collection imaginée par Christophe Lemaire faisant la part belle aux imprimés exotiques et aux motifs fleuris autour d’une ligne décontractée.

Références et sources d’inspiration de cette campagne pub, voici les peintures du Douanier Rousseau dont Le Rêve, sa dernière oeuvre, qui met en scène une relation en harmonie avec la nature. Elle fut aussitôt bien accueillie par le public et notamment par Appolinaire et n’est pas sans lien avec le surréalisme. 

Le rêve du Douanier Rousseau et l'une autre de ses jungles
Le Rêve du Douanier Rousseau et l’une autre de ses Jungles

Le point commun entre cette campagne et la précédente campagne d’Hermès, celle de l’automne-hivers 2013, est le fait de faire la part belle à la nature et ce, de façon fortement contextualisée par rapport à la saison hivernale. Ainsi, la précédente prenait place dans un décor de neige pure, immaculée. Toutefois, elle était plus ludique car elle combinait art et jeu avec pour slogan A Sporting Life/Jeux divers. 

Campagne pub Hermès Automne-Hiver 2013
Campagne pub Hermès Automne-Hiver 2013 © Nathaniel Goldberg

Découvrir ce bijou d’humour et d’audace qu’est le film #Je suis un cheval, 100% dans l’ADN d’Hermès. Lire également dans la même veine l’analyse détaillée de la campagne Vuitton dans l’article Pub Vuitton 2014 et Photoshop et la pub

Pub Vuitton 2014 : le luxe et Photoshop en avant-première

Catherine Deneuve shootée par Steven Meisel pour la campagne Louis Vuitton 3014
Catherine Deneuve shootée par Steven Meisel pour la campagne Louis Vuitton 2014

La nouvelle campagne pub Louis Vuitton va s’afficher dans les magazines de février, elle met  en scène les muses de Marc Jacobs avec un usage abondant de Photoshop. Décodons ensemble cette pub.

Sofia Coppola avec Le nouveau sac NN14 de Louis Vuitton
Sofia Coppola avec Le nouveau sac NN14 de Louis Vuitton – © Steven Meisel

Les égéries choisies par Marc Jacobs pour sa dernière saison avant le passage de témoin à Nicolas Ghesquière sont ses muses favorites de Catherine Deneuve à Sofia Coppola, en passant par Gisèle Bündchen, Caroline de Maigret, Fan Bingbing, le top Edie Campbel … Elles évoquent ainsi l’univers du cinéma, de la mode et du rock, le glamour et le prestige et s’adressent à tous les continents pour communiquer la mondialisation de la Marque. Jeunes et moins jeunes, elles portent un même stylisme, un même esprit dans la mise en beauté pour une campagne de marque très forte et impactante sursignifiant la dimension intemporelle, universelle du luxe.

Gisele Bündchen pour Louis Vuitton 2014 - ph Steven Meisel
Gisele Bündchen pour Louis Vuitton 2014 – © Steven Meisel

Le maquillage est très étudié pour donner à voir une peau diaphane, un teint parfaitement lisse et le photographe Steven Meisel n’a pas lésiné sur les retouches pour les clichés de Catherine Deneuve notamment. La coiffure est très sophistiquée, l’usage de la laque abondant pour transmettre une visualisation féline de la femme, un glamour très envoutant. La  lumière et le décor choisi par le photographe contribuent à l’ambiance Dark de la campagne. 

Le stylisme chargé en plumes confère une tonalité Black Swann à cette campagne qui inscrit Louis Vuitton dans une une dimension glamour sombre. Quant aux modèles de sacs mis en avant, on retrouve du storytelling propre au luxe. Ainsi le nouveau sac NN14 apparu dans une multitude de variations lors du défilé Printemps-Eté 2014 s’inspire du patrimoine de la Marque, c’est une reproduction d’un sac commandé à Gaston-Louis Vuitton par un producteur de champagne en 1932, il est proposé dans 2 formats. On peut également noter que le monogramme est très peu visible dans cette campagne hormis sur le second visuel de Sofia Coppola. Louis Vuitton cherche à faire évoluer son image vers plus de luxe et plus d’exclusivité, la toile au  monogramme qui a assuré toute sa rentabilité le tirant vers le bas. LVMH en a fait les frais en bourse en réalisant la plus mauvaise performance des groupes de luxe en 2013 sur les marchés d’action européens.

Caroline de Maigret photographiée avec une expression plus vraie.
Caroline de Maigret photographiée avec une expression plus vraie. ©Steven Meisel

Seul le visuel de la française Caroline de Maigret, mannequin et productrice de musique, est moins sophistiqué, moins retouché et transmet davantage d’émotion. Le plus mélancolique de tous, il est en phase avec le dernier défilé de Marc Jacobs très noir présenté en octobre dernier. Dans l’attente du prochain esprit de la Marque et de sa communication avec la prise en main par Nicolas Ghesquière. A percevoir dès les prochains défilés de mars.

Lire également dans la même veine les articles sur la campagne pub Hermès 2014 et Photoshop et la pub

Innovation le lait de douche Nivéa inspiré par le Brésil

Le lait corps sous la douche de Nivéa, une innovation 2013
Le lait corps sous la douche de Nivéa, une innovation 2013

Innovation corps, le lait sous la douche est un nouveau geste beauté de Nivéa. Inspiré des rituels brésiliens, il s’applique directement sous la douche après le gel douche ou le savon, il se rince et laisse la peau particulièrement douce sans aucun film gras ou collant. L’argument avancé par le Marketing est le gain de temps car on n’a pas à attendre après son application pour s’habiller. Est également revendiquée une hydratation longue durée, augmentée au contact de l’eau, mais sans aucune justification.


Mon expérience perso : le lait nourrissant pour peaux sèches. Une texture un peu épaisse, un parfum traditionnel, un actif somme toute assez basique l’huile d’amande douce, mais qui a fait ses preuves. Il se rince facilement, laisse la peau douce sans film gras, son effluve est de courte durée et ne lutte pas avec votre parfum. Enfin, il permet effectivement de s’habiller aussitôt après la sortie de la douche. Il ne contient pas de paraben. Mais…. J’ai trouvé qu’il hydratait moins qu’un lait ou une crème classique, pour l’heure je préfère ma crème Vichy Nutriextra à l’hydratation et au pot généreux. De plus, le résultat peau est assez mat, or je préfère avoir une belle peau satinée, je trouve cela plus sexy. Le gain de temps ? Je ne suis pas convaincue car il faut le rincer, pour moi l’intérêt c’est qu’on reste sous la douche, là où il fait chaud, ce qui est plus confortable en ces temps d’hiver.

Le prix est un vrai plus, à 4€ ou 5€ environ le flacon de 250ml c’est économique, mais au total cette innovation est limitée à du fonctionnel, elle ne me fait pas rêver et son efficacité n’a as été suffisamment probante à mon goût.

Mon conseil : utiliser qu’une noisette car il s’étale bien. Surtout cela évite d’avoir à rincer longuement le sol de la douche ou la baignoire comme il faut le faire également avec les huiles de douche, sinon vous risquez de glisser. L’emporter dans vos voyages dans les pays chauds et humides, sa formule est particulièrement adaptée à ces climats, d’où d’ailleurs le succès au Brésil.

A découvrir aussi  Vent d’innovations sur les huiles et l’innovation shampooing sans sulfates