Carpe diem : enfin libres ! Les conseils de Miss Beauty

carpe diem miss beauty

Carpe diem : Enfin libres ! Comme il est doux d’imaginer juillet et août, enfin libérés de nos masques !

Alors que nous avons eu bien du mal à nous habituer à le porter, il est difficile maintenant de l’enlever. De se débarrasser de cette appréhension : En avons-nous vraiment fini avec la pandémie ? Peut-être pas, mais il ne faut pas bouder son plaisir, l’été est là et il est urgent de vivre !

Car s’il y a bien une leçon qu’il faut tirer de cette terrible période, c’est qu’il faut savoir apprécier l’instant présent. Carpe Diem ! Prendre ce qui est bon et pour une fois, oui c’est permis : cultiver la légèreté. 

Le simple plaisir de marcher dans la nature, de regarder le ciel et les nuages. Nager, courir, s’alanguir sur le sable ou dans un jardin. Contempler, écouter et enfin respirer cet été que nous avons tant espéré. Et le soir venu, lever les yeux vers la nuit étoilée toujours plus belle en été.

Oh oui, comme il va être bon de se glisser dans cet été tant désiré et retrouver toutes ces petites habitudes estivales que nous adorons :

Lire les journaux régionaux avec un petit café sous les platanes. Ils nous ravissent avec leurs nouvelles locales qui rapportent les exploits du dernier tournoi de pétanque ou de la plus grosse prise de sardines. 

L’été, les infos changent de priorité. La plus importante c’est bien sûr la météo et le temps qu’il fera demain, le calendrier des marées et celui de la lune pour jardiner …L’heure à laquelle on pourra aller se faire bronzer ou partir en mer pour pêcher la crevette, planter ses tomates et inviter des amis à un barbecue sur la terrasse, c’est le retour à l’essentiel !

C’est aussi le moment de goûter le temps qui passe où les heures s’étirent délicieusement. Lire enfin tous ces livres empilés tout au long de l’année sur notre table de nuit. Mais choisissez bien ceux que vous emporterez car biographies ou romans, ils donneront le ton à vos pensées et tinterons vos rêves lors de la sieste. Dans votre valise, prenez baskets et jolies sandales et glissez-y vos maillots préférés à fleurs ou à petits pois comme il vous plaira… Et attention ! N’oubliez pas d’achetez la crème qui sublimera votre peau tout en la protégeant des assauts ardents du soleil (comme on dit dans les notices). Vous en avez déjà plein vos tiroirs ? 

Halte-là malheureuse ! Ne savez-vous pas qu’un tube entamé devient vite périmé dès qu’on ne l’utilise plus ? Il faut donc acheter une nouvelle crème solaire chaque année !  Maintenant que vous savez, pas de bêtise car votre peau pourrait se venger et cette belle couleur hâlée virer au rouge …Pas top, surtout avec votre robe dos nu qui vous fait une silhouette de sirène !

Alors jetez-moi tous ces vieux pots et armée de votre tube tout neuf, ne boudez pas le grand air, les balades estivales, les virées en mer pour revenir avec une bonne mine qui vous donnera une pêche d’enfer pour une rentrée en beauté.

Bonnes vacances et vive la liberté !

Babette Koenig

Parce qu’elle croque nos envies et nos états d’âme avec finesse, j’ai le plaisir d’accueillir sur mon blog les chroniques illustrées « Miss Beauty », des traits d’humeur pleins d’esprit.  Et des conseils très avisés. Notamment sur Carpe diem, mais aussi sur l’usage de la crème solaire. À changer chaque année car les filtres solaires se périment vite. De plus, la formule déphase en moins d’un an, le gras se désolidarisant des autres matières premières. L’avantage, c’est que vous pouvez essayer de nouvelles galéniques comme l’eau de protection solaire chez Vichy dotée d’un SPF élevé : 30 ou 50 pour une protection solaire efficace ! Ne manquez pas de lire sa précédente chronique La vraie vie, c’est reparti.

Reine de la cosméto bio & chic, Tata Harper plante sa serre en France

J’ai eu cette semaine l’occasion de croiser et de dialoguer avec Tata Harper, la reine de la cosméto bio et chic, voire luxe. Des échanges en français et en anglais puisque cette belle américaine vivant dans le très chic et green Vermont maîtrise la langue de Molière. Papesse des soins cosmétiques naturels et bio, elle poursuit sa route sur des terrains chics comme Le Bon Marché, le 1er magasin à l’avoir choisie en France. Et continue de monter en gamme en se spécialisant sur l’anti-âge et en recourant aux biotechnologies.

Tata Harper reine bio
Tata Harper, la reine des soins bio & chic

Quand je l’ai interrogée, elle m’a précisé que dans la conception de ses produits, elle donne la priorité aux ingrédients naturels, au bio et au développement durable. Et dans cet ordre, la naturalité est la clé à ses yeux. Visionnaire, elle a anticipé et compris l’intérêt majeur de la haute naturalité (teneur maximale en ingrédients naturels : 100%) dès 2010. Elle l’a croisé avec les préoccupations environnementales croissantes. En se concentrant sur le soin de la peau, sa marque éponyme est empreinte de bio et de green sans réelle considération sur le prix. Elle n’hésite pas à rallonger les formules des produits en ajoutant toujours plus d’actifs naturels (jusqu’à 43, loin des préoccupations de la Clean Beauty minimaliste). Tout en s’appuyant sur de nombreuses cautions tendance : Ecocert et Vegan. Et de fait, elle se positionne sur le segment très haut de gamme du bio et de l’anti-âge. Sur la qualité et le luxe des packagings, elle ne fait pas de compromis. Ils sont en verre (matériau totalement recyclable) mais les pompes, elle ne le sont pas. 

creme chic bio bestselle

Crèmes bio & chic : le pari audacieux de Tata Harper. Les raisons du succès

Un pari audacieux et singulier que Tata Harper a réussi grâce à un storytelling efficace, l’adoption des codes du luxe (gamme monochrome verte et or) et le soutien de nombreuses célébrités en phase avec son art de vivre. Très tôt, elle a compris l’intérêt de proposer une vision holistique de la beauté, un art de vivre complet avec sa Beauty Farm, sa production sur place dans le Vermont et sa propre mise en scène. Car elle incarne elle-même cet art de vivre associant nature et chic, décoration verte et antiquités…

creme bio tata Harper avis

La serre que Tata Harper a installée au 1er étage du Bon Marché présente une riche scénographie alliant nature & chic, nature & science botanique à l’image de ses croyances et de son propre art de vivre. Vous y découvriez également ses passions pour la lecture et le jardinage : au-delà de la mise en scène des crèmes visage, cette serre a une âme !
Green House Tata Harper
Le Bon Marché 1er étage au sein de l’espace Lingerie.
Du 14 septembre au 27 octobre 2019

srre tata harper bon marché

Désireuse de clarifier les notions de cosmétique naturelle, cosmétique bio, vegan, et Clean Beauty, vous pourriez lire également cet article du blog.