The Kooples abandonne son positionnement publicitaire autour du couple : dommage !

A l’occasion de sa nouvelle campagne, la marque The Kooples abandonne le positionnement qui a fait son succès : le couple. Son directeur général, Nicolas Dreyfus confie dans un interview donné à fashionnetwork ce changement de concept publicitaire. Un virement stratégique pour cette marque créée par les frères Elicha, fils des fondateurs du Comptoir des Cotonniers, qui étaient passés du couple mère-fille au couple hétéro. Un choix distinctif qui a assuré le succès de la marque depuis 9 ans auprès des jeunes urbains.

positionnement

Abandon du positionnement couple et arrivée d’une égérie influenceuse pour The Kooples

Jusqu’à présent, The Kooples a cultivé le même territoire publicitaire autour de photos de couples mixtes prises par Raphaël Elicha, le benjamin des trois frères. Un choix fondé sur un insignt consommateur, l’observation du rôle du conjoint dans les achats et les choix vestimentaires. Comme l’expliquait Alexandre Elicha, PDG de The Kooples, « les conjoints se conseillent en matière de mode. S’habiller au même endroit et demander à l’autre son avis, plutôt que de poireauter sur le sofa ».

image publicitaire The Kooples

Leurs campagnes publicitaires, souvent en noir et blanc, se sont distinguées par des codes et une légende récurrente « en couple depuis X ans ». Les variations autour du couple se sont faites avec le choix de célébrités ou d’inconnus et même de seniors. Ainsi, en 2012, c’était Frédéric Beigbeider et sa compagne Lara qui tenaient l’affiche à l’occasion de la sortie de son film, L’amour dure 3 ans.

Pour le lancement de The Kooples Sport, la ligne streetwear, il s’agissait de Eric Cantona et Rachida Brakni en 2012.

Pour asseoir digitalement ce positionnement couple, la griffe a innové en créant l’application Blackout destinée à préserver l’intimité du couple en 2015. Là encore, cette initiative part du constat que l’ultra-connexion des individus peut nuire à la vie sentimentale. L’appli propose une digital detox,  elle coupe tous les appels, notifications et sms et comptabilise le temps passé ensemble. Le runtastic des amoureux ! Autres services proposés par l’appli, un tchat et la possibilité d’adresser des photos « glitchées », c’est-à-dire à moitié dévoilées pour entretenir la désirabilité. Si l’idée est créative et inscrite dans l’ADN de la marque, les téléchargements ont été annoncés autour de 20 000. Découvrir le film de l’appli.

 Côté business, la marque familiale a connu un développement hexagonal rapide. Elle compte 400 points de vente de par le monde dont près de 80% en boutique en propre. Au-delà d’un territoire publicitaire distinctif, elle a fondé deux éléments iconiques, les coupes cintrées, près de corps coupées façon Savile Row (mais produites en Asie) pour The Kooples et le polo à col officier pour The Kooples Sport. Ses ventes en ligne progressent fortement, notamment sur cette seconde ligne grâce à une clientèle jeune, les 25-45 ans, des coupes plus larges (qui nécessitent moins l’essayage) et le pick-up en point de vente.

Mais à l’automne 2017, les cartes sont rebattues, la griffe change de modèle publicitaire pour adopter le très classique égérie influenceuse + produit au centre. Ainsi, pour le lancement d’envergure de l’accessoire signature, le sac The Kooples, la marque a collaboré avec la belle et sexy Emily Ratajkowki qui cumule 15 millions de followers sur Instagram, essentiellement dans ses pays cibles (USA, UK et France). Elle pose façon Instagram aux Etats-Unis avec son sac, des clichés à même de parler aux jeunes Millennials. Bref, un lancement pensé avant tout réseaux sociaux.

De même, les moyens moteurs pour ce lancement réunissant toutes les ficelles classiques : pub TV, pub ciné. Plus original, un pop-store rue des Rosiers sera également dédié au sac The Emily, du nom de sa co-créatrice. Pour Alexandre Dreyfus, le positionnement publicitaire évolue avec la maturité de la marque « Ce n’est plus le couple tel qu’on le pensait avant, c’est le couple moi et mon objet. Le produit est au centre : l’égérie et le sac, l’homme et sa veste ».

nouveau concept publicitaire The Kooples
Le franco-américain Nick Fouquet dans la campagne The Kooples Automne Hiver 2017 – slogan One Love, One Jacket

Pour ma part, je crains forte que l’image mixte et dandy de la marque en pâtisse, qu’elle perde un peu de son âme rock et de son impact publicitaire. En se conformant aux normes publicitaires du moment, elle sera moins reconnaissable et se rapproche davantage de l’esprit Zadig & Voltaire pour les femmes. Il sera plus difficile d’attribuer cette nouvelle campagne à la griffe, qui devra de fait dépenser davantage dans les moyens classiques comme la presse ou l’affichage pour imprégner durablement les mémoires. En effet, un changement de modèle publicitaire met beaucoup de temps à s’installer.

Massage couple, un joli cadeau à s’offrir pour la Saint Valentin

Difficile de trouver en week-end un massage couple dans les instituts et spas. C’est pourquoi j’ai trouvé l’idée d’Unizen super puisque ce site de massage à domicile propose le massage en couple. Une idée sympa pour la Saint Valentin. L’occasion de partager un moment de complicité et de détente. Une expérience à faire chez soi pour rester dans son sweet home. Tentant par les temps qui courent ?

massage couple

La plateforme bien-être Unizen idéale pour le massage couple chez soi

L’intérêt de cette plateforme digitale de réservation réside dans la sélection des praticiennes et le fait qu’elles acceptent de se déplacer à domicile. A vous de transformer le lieu que vous allouez au massage pour une parenthèse enchantée. Mon conseil : jouez sur l’éclairage tamisé, allumez des bougies parfumées. Les praticiennes ou praticiens se chargeront d’apporter les 2 tables de massage et la musique d’ambiance.
Notre expérience : arrivée ponctuelle des deux masseuses. Elles nous ont respectivement interrogé sur nos douleurs et antécédents médicaux. C’est Fabienne qui s’est chargée de mon cas. Ses mains expertes ont rapidement trouvé les points de tension pour les dénouer au niveau des trapèzes. Quelques acupressions le long de la colonne vertébrale m’ont fait un bien fou. Puis alternance de malaxage, pétrissage et effleurements au rythme de ma respiration.

massage

Ce que j’ai beaucoup apprécié : la force des pressions, ni trop faible, ni trop forte. Elle a réussi à me détendre et à me soulager sans pour autant appuyer trop fort. L’exercice était vraiment très agréable et les endorphines qu’elle a su stimuler m’ont apporté un profond bien-être. Quant à mon acolyte, il fut également ravi de cette expérience. Il m’a même semblé entendre une respiration qui tendait vers celle du sommeil. Coût du massage couple : 72€ l’heure chacun. Cela reste abordable alors que vous n’avez pas à vous déplacer. Quel gain de temps ! Et surtout la possibilité de se faire masser en même temps. Une opération qui nécessite généralement une grande anticipation.
Le petit moins : Je n’ai eu la confirmation définitive du massage que le jour même. Et la conciergerie en ligne est gérée avec toujours le même prénom, Céline, même si les personnes changent. Cela peut prêter à confusion.

La plateforme de réservation unizen.fr propose un large choix de prestations autour du massage – californien ou suédois-, de la relaxation dans toute la France. Vous pouvez choisir un(e) praticien(nne) à proximité de chez vous.

Intimité & exclusivité, le joaillier Chaumet lance son appli avec MyLittleParis

chaumet-vendome

Secteur le plus réticent pour internet, la joaillerie bouge avec l’appli Chaumet You Me Paris qui prône intimité et exclusivité. Une appli qui sort demain. Elle cultive l’appétence pour les expériences exclusives, intimistes, réservées aux initiés. Des expériences qui peuvent ensuite alimenter le bouche à oreille ou les réseaux sociaux tout en flattant l’ego. Cette application rencontre l’essence même du luxe, le sentiment d’être unique et traité comme tel par les maisons de luxe que sont les joailliers, bijoutiers de la place Vendôme. Un service VIP revisité à l’aune du digital. Trendy également car conçu par le site branché My Little Paris. Cette approche cultive de nombreux points communs avec les City Guides de Louis Vuitton. Des guides désormais disponibles sur papier et en appli sur l’App Store depuis l’an dernier.

appli-intimite-app-store

Une appli pour cultiver l’intimité des amoureux : Chaumet You Me

Cette application leur permettra de découvrir une sélection d’adresses parisiennes destinées aux couples recherchant l’intimité. Elle fourmillera de plans exclusifs, inédits tels un bateau privé pour voguer sur la Seine, une piscine d’hôtel souterraine pour deux. Ou un restaurant pour soi puisqu’il ne dispose que d’une seule table. Adresses gastronomiques insolites, hôtels intimistes, bars hors du temps, trésors cachés de la capitale…

_you_me_paris__de_chaumet___la_bonne_appli_pour_d__couvrir_paris____deux_4044_north_499x_white

Cette sélection ravira autant les couples d’étrangers ou de provinciaux en visite à Paris que les Parisiens qui cherchent à découvrir leur ville autrement. L’application You me Paris est finement pensée. Ainsi, elle associe le romantisme propre à la maison Chaumet et le savoir-faire du site My Little Paris pour recenser les hot spots parisiens à l’aune de l’amour. Hot spots dans l’air du temps ou intemporels, balades insolites dans les rues de Paris pour succomber au charme de la capitale différemment.

appli-amoureux-chaumet

A télécharger sur l’App Store ici en français ou en anglais à partir du 12 janvier.  Bientôt en chinois. Au final, cette stratégie digitale est en phase avec le positionnement romantique du joallier Chaumet et son territoire de communication autour du mariage. La maison vient d’ailleurs d’ouvrir une boutique dédiée au mariage place Vendôme.

Lire également l’article sur les dessous de My Little Box avec l’interview de sa directrice marketing.