Jeûne : les bienfaits detox de la cure de jus pressés à froid

En télétravail, seule pour 24h ou plus, c’est le bon moment pour démarrer un jeûne de 24h et en découvrir les bienfaits. C’est, pour moi, la deuxième expérience de cure detox et j’ai privilégié les jus pressés à froid de la marque coréenne Beeskeet. 24 heures à n’ingérer que des jus à base de légumes et de fruits bio ou des tisanes fermentées. Voici heure par heure les sensations que j’ai éprouvées au cours de ce jeûne.

Cure liquide : un jeûne detox peu contraignant et même gourmand sur 24h

Je n’ai pas choisi un jeûne brutal et exigeant. Pour être en mesure de tenir mon engagement vis-à-vis de moi-même, j’ai préféré choisir une cure centrée à 100% sur des liquides : jus à base de fruits et de légumes ou de tisanes coréennes fermentées. La cure Detoxoxo de Beesket associe le concept chronodetox aux recettes traditionnelles de la médecine coréenne. Le principe de la chronodetox est de se caler sur le fonctionnement naturel de l’organisme. L’idée étant de prendre en compte les besoins et le fonctionnement de chaque organe impliqué dans la digestion en respectant son cycle avec 5 jus différents. Réveil du système digestif, notamment l’estomac, à 8 heures, focalisation sur la ratte à 10h. 13h est le timing parfait pour l’intestin et le coeur. Action diurétique à 16h puisque c’est l’heure recommandée pour la vessie. Enfin, à 20 heures, concentration sur la régénération nocturne à venir.

Concrètement comment se traduit la cure detox heure par heure ?

À 8 heures, j’ai démarré par jus associant betterave, carotte, citron, pomme et ananas. Un jus au goût sucré capable de plaire à tout le monde. Bourrés d’antioxydants, ces fruits et légumes sont également riches en glucides pour offrir un coup de boost au réveil. Le citron est réputé pour réveiller le système digestif : estomac et intestin, activer la production d’enzymes digestives et favoriser l’équilibre acido-basique cher aux micronutitionnistes. Au milieu de la matinée, c’est un cocktail plus étonnant à base de céleri, herbe de blé, chou kalé et pomme, poire, kiwi. Un cocktail de fibres solubles qui détoxifie l’organisme et favorise la production d’hémoglobine par la ratte. Pour le déjeuner, c’est un coktail d’agrumes et de paprika qui stimulent le système digestif, la circulation sanguine et le système immunitaire. À l’heure du goûter, mon ventre gargouille de plus en plus, signe que le système digestif est profondément sollicité. J’appréhende la recette de ce nouveau mélange à base d’épinard. Heureusement les fruits couvrent son côté amer. C’est le produit le plus drainant pour évacuer les toxines. Ses fibres solubles douces stimulent l’auto-nettoyage des toxines. Enfin, j’ai pris sur moi pour ne pas craquer au diner et me limiter au lait végétal. Ce dernier fut une bonne surprise car il est très gourmand avec ses amandes et la coco râpée. Il est riche en tryptophane, acide aminé favorisant le sommeil. J’ai entrecoupé les jus avec les tisanes au murier blanc et à la mandarine. Goûteuses et sans excitant pour respecter l’équibilibre acido-basique. À préférer au thé.

Mon avis : en ne me nourrissant que de liquides durant toute la journée, j’ai eu un sentiment de satiété. Quant à l’efficacité, j’ai perçu l’aspect purifiant sur ma peau, le lendemain. Surtout, j’ai apprécié le retour aux protéines, féculents comme le pain… L’un des conseils est de boire lentement dans un petit verre fourni avec la cure pour être plus rapidement rassasié. L’autre est de sortir la bouteille du réfrigérateur 15mn avant et de bien la secouer pour optimiser saveurs et efficacité. Autre point positif, l’accompagnement de la cure avec des vidéos pour chaque étape conçues par une nutritionniste et diététicienne. Le bémol, c’est son prix élevé, presque 2 repas au restaurant ! Prix de la cure Detoxoxo by Beesket 58,5€ – 5 bouteilles de 350ml livrées à domicile. Disponible sur l’e-shop beesket.fr

Si vous cherchez à perdre du ventre, vous pourriez lire cet article du blog présentant des conseils en termes d’alimentation et d’exercices.

Séoul de la cosmétique : tendances, marques & beauty streets

Séoul pourrait être considérée comme La Mecque de la cosmétique avec ses beauty streets où s’alignent devanture après devanture des boutiques dédiées à la cosmétique. Je partage avec vous mes observations lors de mon séjour à Séoul cet été. Quelles sont les marques coréennes intéressantes, les tendances beauté et les rues dédiées à la beauté incontournables ?

seoul beauty street

Les marques de beauté qui s’affichent dans les beauty streets de Séoul

L’on y retrouve tour à tour les marques coréennes déjà connues en Europe comme Tony Moly, Too Cool for School, les marques leaders en Corée à l’instar d’Innisfree, Amore Pacific, LaNeige.. Sans compter les retailers coréens comme Olive Young et des marques occidentales comme L’Occitane, Lush.  

Ces boutiques qui offrent une expérience de vente et un merchandising originaux ferment généralement à 23h30 et ne désemplissent pas. Toutes les marques de cosmétique n’ont bien sûr pas leur propre magasin. Les 2 quartiers les plus connus pour l’achat de cosmétiques à Seoul sont Myeong-dong et Garosugil. Il y a là-bas des jeunes coréennes obsédées par la beauté et par la mode, qui suivent les recommandations des icônes de la K-pop. Mais aussi de nombreux touristes chinois (la Chine est une grosse consommatrice de marques coréennes).

Garosugil Seoul
Garosugil, une beauty street arborée dans le quartier de Gangnam au sud de Seoul

Innovation produits et routine coréenne

Au-delà des innovations produits qui ont pris position en France comme la BB Cream (révélée en France par Erborian) ou plus récemment le cushion (fond de teint, mais aussi parfum), les tendances maquillage s’imposent aux US telle la dewy skin (peau nue à effet mouillé (littéralement) offrant un glow (éclat) au teint ou l’effet bouche mordue pour le rouge à lèvres.
Les femmes coréennes sont expertes et exigeantes tant leur routine soin est sophistiquée. Elle débute par un double nettoyage/démaquillage avec l’huile démaquillante, suivie d’un nettoyant à l’eau (crème, gel…) comme pour les Japonaises, puis d’une lotion tonique et/ou une essence. Puis suit l’application du sérum et du Sheet mask (masque sur tissu). Et plus classiquement comme en France, la crème contour des yeux, la crème hydratante. En touche finale avant le maquillage, le fluide de protection solaire (indice UV de 30 à 50) pour prévenir les taches et préserver un teint parfait. Au final, sans compter le gommage, nous sommes déjà à 8 ou 9 produits de soin.

routine coree

Le succès de la cosmétique coréenne s’exporte.

Les produits de beauté coréens rayonnent au-delà du Pays du matin calme, que ce soit aux États-Unis ou en France (cf cet article du blog). D’ailleurs, les retailers comme Sephora ou Ebay les vendent très bien. Et avant mon voyage à Séoul, j’ai eu de nombreuses demandes de jeunes française pour leur en rapporter. Ce qui plait : pour certaines, c’est la dimension ludique du packaging à l’instar de Tony Moly alliée à de belles textures. Pour d’autres, ce sont des marques prônant la naturalité, la Clean Beauty avec des produits à la liste d’ingrédients courte comme Innisfree ou Skin Food.

skinfood

Avis sur Tony Moly et Innisfree, test à l’appui

innisfree tonymoly

Pour ma part, j’ai testé tout d’abord le sérum Innisfree aux graines de thé vert. D’une texture très fluide, il s’applique facilement sur la peau nettoyée. Son parfum est presque neutre. Il pénètre rapidement pour bien hydrater la peau sans laisser de film gras ou collant. J’attends généralement un peu plus d’une minute avant d’appliquer ma crème de jour. Sa liste d’ingrédients passe sans problème le test de l’appli Que Choisir. Tous les voyants sont au vert !

Banc d’essai : Tony Moly et sa crème de nuit hydratante. Un produit qui bouscule les codes mais pour autant se révèle efficace. Son packaging très ludique et son appellation en font un produit destiné aux jeunes femmes, la référence au panda  (Panda’s Dream) fait sens pour une crème de nuit comme pour un produit contour des yeux en évoquant les cernes iconiques du panda.

tonymoly nuit

Sa texture est particulièrement sophistiquée, très gélifiée comme les tous les waterpack qui sont des masques de nuit à laisser poser toute la nuit. Elle pénètre instantanément dans la peau et la laisse nickel sans la surcharger. J‘ai été particulièrement bluffée par son évanescence en surface. De par sa composition, extraits de bambou et vitamine B3 niacimide aux effets anti-taches, il revendique un effet éclaircissant et unifiant. Pour l’heure, je ne l’ai pas encore utilisé assez longtemps pour constater cet effet. En revanche, au réveil, la peau est bien hydratée et lumineuse. Grand point fort, son prix inférieur à 8€ sur ebay. Le point faible : il contient beaucoup de silicones puisque le dimethicone et le cyclohexasiloxane apparaissent en quatrième et cinquième position sur la longue liste d’ingrédients. Mon conseil : nettoyer la peau à l’eau le matin.

Au final, ce sont des produits accessibles en termes de prix (moins chers que les produits de beauté japonais) et qui ont fait la preuve de leur efficacité en Corée comme aux US. Et maintenant en France…. Des produits en vente chez Sephora, mais aussi sur eBay qui offre une jolie sélection de produits de soin coréens à moins de 20€. Au-delà de la cosmétique féminine, la Corée se distingue sur la cosmétique masculine. Les Coréens très attachés à leur apparence et à leur peau y consacrent le budget le plus conséquent au monde. D’ailleurs Chanel a lancé à Seoul en avant-première sa ligne de maquillage pour homme Boy (décrite dans ce post du blog).

 

Hermès et Chanel misent sur l’Asie avec un site e-commerce dédié Chine ou Corée

Pour coller aux pratiques d’achat luxe très digitales des Chinois ou des Coréens, les maisons Hermès et Chanel ouvrent un site e-commerce dédié et profitent pleinement de ce fort levier de croissance. Ainsi, pionnier du digital avec son premier site e-commerce en 2000 aux Etats-Unis, Hermès a abandonné il y a un an sa stratégie de sites web en silos pour les fusionner. Un pari réussi que ce choix de l’omnicanal et désormais une offensive digitale Chine. De son côté, Chanel mise sur la Corée du Sud, elle y a ouvert ce mois-ci les portes de son site e-commerce beauté et parfum. Le marché coréen fait l’objet d’une attention particulière par la griffe au double C avec le lancement en avant-première de la ligne de maquillage pour homme Boy à Séoul en septembre (cf post du blog).

site e-commerce Hermes

Hermès investit sur le client chinois avec un site e-commerce dédié

La maison Hermès est le dernier en date des géants de la mode et des accessoires à saisir et à surfer sur la croissance exponentielle de l’e-commerce en Chine. Elle suit ainsi les traces de Gucci, Prada et de Louis Vuitton. Ce nouveau site e-commerce Chine propose une large offre de produits siglés : du prêt-à-porter aux accessoires (chaussures, bijoux et parfums) et bien sûr les sacs.  À l’exception des iconiques sacs Kelly et Birkin.

e-commerce Hermes

Au-delà des produits, le sellier propose une expérience d’achat enrichie en contenu et sans couture depuis la rénovation de sa boutique en ligne cette année (décrite dans cet article du blog). Un pari réussi puisque ce flagship digital représente désormais « la quatrième boutique dans le monde en termes de ventes », confiait Axel Dumas, le gérant d’Hermès international, dans un interview aux Echos. Si Hermès compte aujourd’hui 25 boutiques en Chine dans les villes de catégorie A (Shanghai, Pékin, Canton, Shenzen, Xian…), elle doit s’appuyer sur un flagship digital pour toucher la classe moyenne située dans les villes de catégorie B, et les jeunes. En effet, plus de 100 villes en Chine  comptent plus d’un million d’habitants. Des clients potentiels pour le luxe puisque les Chinois représentent 32% des achats luxe dans le monde -(64 milliards d’euros) – et leur part devrait encore progresser jusqu’à 40% en 2024 (source McKinsey et BCG).

Chanel mise sur la Corée où les consommateurs sont de véritables beauty addicts

Traditionnellement la Corée du Sud est le pays où les femmes utilisent le plus de produits de beauté avec une routine soin comptant 8 produits en moyenne. Les nouvelles générations sont encore plus « accro » à la nouveauté cosmétique puisqu’aujourd’hui, elles achètent en moyenne 27 produits cosmétiques par mois, quasiment un par jour ! Les hommes suivent également la tendance, ce sont aussi les plus forts consommateurs de beauté avec 12 produits achetés par mois. La Corée se positionne désormais comme le 9è marché de la cosmétique, un marché où la France occupe une place prépondérante, juste après les Etats-Unis (source Business France). C’est pourquoi Chanel investit que ce soit online ou offline, et bien sûr sur les réseaux sociaux.

instagram chanel coree
Instagram Chanel Beauté pour la Corée

La griffe de luxe ouvre ainsi une seconde boutique dédiée à ses cosmétiques et parfums dans ce pays où bon nombre de marques de beauté, qu’elles soient coréennes ou étrangères, disposent d’un important parc de boutiques en propre. Des boutiques regroupées par rue à Séoul ou à Busan (seconde ville du pays, sise au Sud).

Garosugil Seoul

Promenez-vous dans Gangnam à Garusogil ou dans le centre à Meyong dong. Voici une liste non-exhaustive des quelques magasins de K-Beauty que vous pouvez y voir : Amore Pacific, Too Cool for School, Dr. Jart+, Natural Republic, Innisfree, Skin Food, Etude House, Olive Young, Tony Moly, LaNeige et j’en passe… .

Maquillage homme: Chanel lance Boy en avant-première en Corée

Pleine d’audace, la maison Chanel lance sa première ligne de maquillage homme, au nom de Boy, l’amant de Gabrielle Chanel. Un lancement effectué en avant-première en Corée que j’ai pu observer. Les abribus de la capitale coréenne étaient ornés de l’affiche publicitaire présentant son égérie, l’acteur Lee Dong Wook et la courte ligne de maquillage.

maquillage homme

Nouveau segment: le maquillage homme surfe sur 2 tendances

Après la progression continue des soins visage pour homme dans le monde, le maquillage séduit désormais à la fois les métrosexuels asiatiques (Corée en tête) et les transgenres à l’ère des réseaux sociaux, des diktats de l’image et de la mise en scène de soi. La Corée du Sud se distingue par la sophistication des routines soin et maquillage que ce soit pour les femmes (8 produits de soin appliqués) ou pour les hommes. C’est le premier pays au monde en matière de consommation de cosmétiques pour homme et les hommes coréens se protègent en permanence du soleil avec des soins adaptés et en se couvrant le corps. Impossible de croiser dans la rue, sur un terrain de golf ou à la montagne des hommes en bermuda, ils portent tous un pantalon. De plus, la société coréenne mise sur l’apparence, la chirurgie esthétique et les publicités ou la K-pop donnent à voir des hommes extrêmement soignés, ongles manucurés, peau et sourcils parfaits. Tel Lee Dong Wook.

Quant aux cheveux, nombreux sont ceux qui les colorent, non seulement pour cacher les cheveux blancs, mais aussi pour se distinguer avec des mèches, des effets dégradés. Et pas seulement les jeunes trendsetters. Les pères de famille, d’adolescents notamment. La nouvelle étape, c’est le maquillage homme avec l’usage du fond de teint pour donner à voir une peau sans imperfections, un teint uniforme et mat. Cela étant, pour avoir sillonné les 2 quartiers phares de la beauté à Séoul, Myeong dong et Garosugil qui regorgent de boutiques de marques cosmétiques coréennes, j’ai rencontré avant tout des femmes. Je suppute que les hommes coréens privilégient l’achat sur mobile pour leurs cosmétiques.

Chanel privilégie l’offre maquillage au soin pour les hommes

À l’opposé des marques sélectives que sont Dior, Lancôme et Clinique, la maison Chanel a décidé d’investir le segment du maquillage homme, plutôt que les soins visage au niveau international. En effet, la ligne de maquillage Boy a été présentée à la presse en août pour un lancement en septembre à Séoul, puis sur le site marchand international en novembre avant de le commercialiser en boutique en janvier 2019. Une ligne courte de 3 produits : un fond de teint, un baume lèvres et un stylo sourcils présentés dans un packaging sobre et élégant de couleur bleu nuit. Pour Chanel, efficacité rime avec imperceptibilité et longue durée. Pour donner pleine confiance aux hommes. La sémantique utilisée par la marque préserve la masculinité. Ainsi, le nom des teintes de fond de teint sont Light, medium light, medium, medium plus, light deep. Nombreuses et adaptées à chaque marché, elles permettent de coller à la carnation pour rester indétectables. Quant aux appellations produits, elles sont pragmatiques et rassurantes. Les textures ont été spécialement étudiées pour rester indécelables : fluide teinté mat pour le Teint, baume lèvres sans effet brillance et stylo sourcils waterproof pour ne pas couler.

baume levres chanel

Avis: Pour ma part, j’ai été bluffée par la texture du baume lèvres qui n’apporte ni matière ni brillance tout en hydratant efficacement. Le fond de teint que j’ai fait tester par un homme, s’applique facilement et rapidement, laissant un fini mat et une protection UV SPF25. Seul bémol : il peut se révéler pas assez hydratant par temps froid et sec. Boy est en vente sur les stands Chanel dans 16 department stores et dans 2 boutiques spécialisés pour hommes : Herr & San Francisco Market entre 45000 et 95000 wons (environ 45$ et 95$). Et pour finir, quelques images de la mise en scène en grands magasins (Lotte department store).

stand chanel Lotte

pos chanel boy

La marque Chanel bouscule les codes avec ce lancement masculin au même titre que sa campagne publicitaire dans le métro début septembre à Paris où elle mise sur la littérature (décodage ici).

K beauty : L’Oréal, LVMH, Unilever rachètent les jeunes marques cosmétiques coréennes

Après avoir séduit les clientes en Asie, la K beauty ou beauté coréenne attise les convoitises des grands groupes comme L’Oréal, LVMH ou Unilever. Parce que ces jeunes marques surfent sur les tendances beauté du moment auprès des millennials: fun, business model basé sur les réseaux sociaux et les blogs, produits aux multiples promesses. Voici les récentes acquisitions ou prises de participations en Corée.

La fondatrice de Sytlenanda, Kim So-Hee

Icone de la K beauty, la marque accessible de maquillage 3CE de la blogueuse Style Nanda est rachetée par L’Oréal.

C’est le Glossier coréen, avec le rose en couleur dominante, mais également un même business model. Fondée en  2004, cette marque branchée de mode et de cosmétiques est l’oeuvre de la blogueuse Kim So-Hee.

k beauty

Basée à Séoul, elle a débuté par la mode lifestyle. Son site est désigné comme le site de mode le plus popualire de Corée en 2006. En 2008, elle crée avec succès la marque de maquillage et de soin 3CE qui connait un succès fulgurant. Le maquillage cool et accessible représente désormais 70% de l’activité et c’est ce qui a intéressé L’Oréal. Acquise à 100%, Nanda Co réalise un chiffre d’affaires de 127 millions d’euros en 2017 et emploie plus de 400 personnes en Asie.

Ses marchés clés sont la Corée et le Japon depuis 2010, mais elle progresse très fortement en Chine et en Asie du Sud-Est. Pays où l’influence de la K beauty est maximale auprès des millennials. La marque cosmétique 3CE et Style Nanda sont vendues en ligne bien sûr, mais aussi en grands magasins, magasins spécialisés et duty frees. Pour avoir un contact direct avec ses clientes, la société possède également des flagships comme Stylenanda Hong-dae en Corée ou sur l’artère commerciale phare de Tokyo, Harajuku, et autres lieux d’expérience tel l’hôtel Myeong Dong Pink ou le cinéma Garosi-gil 3CE qui permettent à la marque de se théatraliser.

Stylenanda flagship Seoul

Pour donner plus de visibilité à ces flagships sur internet, la marque invite les groupes connus de la K-pop – iKon, Teen Top  – à y tourner leurs clips video. C’est donc tout un concept lifestyle qui fait le succès de Stylenanda aux côté des produits de maquillage et de soin 3CE. Une approche originale qui dessine les tendances du retail de demain. Avec notamment un e-shop où la mise en scène des produits correspond à celle d’un blog coréen.

Les acquisitions ou participations récentes dans la K beauty d’Unilever et LVMH

En septembre dernier, Unilever a acheté le fabricant de cosmétiques coréen Carver (AHC) pour 2,2 milliards d’euros. De son côté, le groupe LVMH a investi dans Clio Cosmetics en 2016 et Sephora assure la distribution exclusive en Europe de plusieurs marques coréennes (Tony Moly, Belif, Too cool for school…). Quant au groupe américain Estée Lauder, il a joué la carte de la participations minoritaires dans des marques coréennes comme Dr. Jart+ (en vente chez Sephora et ouverture d’un pop-up store rue Bachaumont à Paris) ou DTRT.

Enfin, la marque franco-coréenne Erborian (à l’honneur dans ce post du blog) puise son inspiration dans les plantes issues des médecines traditionnelles coréennes comme dans les bestsellers locaux (BB cream, sleeping mask…). Depuis 2012, elle a été rachetée par le groupe L’Occitane.