Se former à la beauté et s’informer avec My Little Box et sa Beauty School

Emanation beauté de la célèbre newsletter My Little Paris, la box beauté française My Little Box vous invite à se former à la beauté avec sa Beauty School ouverte à toutes dans ses locaux parisiens. Depuis sa création, il y a 7 ans, My Little Box suit et décrypte les tendances beauté dans son mini-magazine pour en faire profiter ses 90 000 abonnées et leur proposer des produits de marques partenaires en travel size ou format mini. Lire ici l’interview que j’avais fait de sa directrice  expliquant leurs parti-pris et les dessous de la start-up.

se former beauté

Pour tisser des liens durables avec ses abonnées et pour les fidéliser, My Little box se devait de leur offrir une expérience IRL (in Real Life) à la fois culturelle et éducative. La Beauty School est ainsi un évènement sur 4 jours organisé dans leurs beaux locaux design du boulevard de Rochechouart dédié à la beauté sous la forme de conférences et d’ateliers. Du 19 au 22 septembre. Destinés avant tout aux Millennials qui constituent le coeur de la clientèle de My Little Box.

beauty school

Se former à la beauté, s’informer avec des ateliers culturel ou pédagogique de My Little box.

Cette beauty school s’inscrit dans le prolongement du concept de la box beauté. Elle donne à voir au travers de ses conférences les tendances et nouvelles façons de consommer des cosmétiques. Avec plus d’engagement environnemental, sociétal ou culturel. Et le women empowerment avec des conférences dédiée à la confiance en soi par la youtubeuse Juliette Katz de Coucou les Girls, un cours d’auto-portrait bienveillant par l’artiste plasticienne Catherine Aznar. De nombreuses fondatrices de start-up militantes et engagées seront également présentes. Telles la fondatrice de Yuka, Julie Chapon, avec son atelier Scan me if you can. Les fondatrices de Même, la marque de cosmétiques dédiée aux femmes concernées par le cancer à laquelle j’ai consacré cet article sur le blog. Justine, la fondatrice de Respire, le nouveau déo naturel vegan, respectueux de l’environnement, qui a bouclé sa campagne Ullule. Initiation à la cosmétique visage avec la facialiste des stars Sophie Carbonari qui vous révèlera les secrets du Glow ou à la Face Gym par Claire Basini ou encore au flamenco.

Une conférence sur l’histoire de la beauté avec un retour sur 40 000 ans. A contrario la beauté d’aujourd’hui avec Instagram et le #nofilter. Parce que My Little Box a créé des relations fortes avec ses partenaires beauté, elle dédie un atelier à la peau et au sommeil avec Estée Lauder et un atelier Cheveux avec René Furterer. Au total, 22 conférences, ateliers ou cours pour se former et parfaire ses connaissances et ses routines sont ainsi proposés avec inscription sur internet. Mais dépêchez-vous car les places sont limitées. Inscription aux conférences & ateliers ici.

Ouverture des portes de My Little Paris et My little box

Dans les locaux de My Little Paris, 13 boulevard de Rochechouart, 75009 Paris. Cette initiative s’inscrit dans la volonté de rencontrer ses publics comme le fait régulièrement le magazine Elle avec ses lectrices avec des évènements type Elle Zen dédié au bien-être et au zen ou Elle Active pour booster la carrière des femmes.

Technologie, startup et prospective à la conférence internationale Luxury Forward

Hier se tenait dans l’enceinte du Palais d’Iéna, la conférence internationale Luxury Forward dédiée à la prospective, à la technologie connectée et aux startups innovantes dans l’univers du Luxe. Un menu concocté par Céline Lippi et l’agence de communication Fred & Farid. Plus de 350 professionnels du luxe, de la Data, du digital étaient réunis dans cette confortable salle du Conseil Economique et Social pour assister à des interventions rapides et à des tables rondes en français ou en anglais. Les thèmes abordés portaient sur l’innovation & le luxe, l’art et le digital, l’artisanat digital, le futur du luxe en Chine…

luxury-forward-conference

Pour ma part, j’animai la table ronde dédiée à la beauté connectée avec pour fil rouge la personnalisation. Cet angle est à l’origine de nouveaux services, de nouveaux produits dans le domaine de la beauté. C’est aussi un formidable levier de croissance, de recrutement et de fidélisation. Pour illustrer cette attente de personnalisation, j’avais autour de moi 3 fondateurs de startups étrangères :

  • Danijel Hubman (Alp Stories) qui a intégré beaucoup de technologie pour proposer un diagnostic de peau et des soins sur mesure,
  • Victoria Eisner (Glamsquad au nom évocateur) qui offre des services beauté à domicile positionnés luxe accessible aux US via son site et son appli
  • et Asmau Ahmed (Perfect Plum) qui propose des recommandations couleur et maquillage personnalisée en s’appuyant sur la data et les vidéos des influenceuses comme Michelle Phan.

table-ronde-luxury-forward

luxury-forward-portrait
Victoria Eisner, fondatrice de Glamsquad et votre humble serviteur

Visionnaire, Danijel Hubman croise des milliers de paramètres sur la peau pour faire produire par un robot ces crèmes sur-mesure. Mais la réglementation cosmétique européenne n’est pas adaptée à ce type de process puisqu’il faut faire enregistrer chaque formule. Plus de détails sur alpstories.com 

technologie-alpstories_robot
Quant à Victoria, elle a su relier les attentes de pampering et de praticité des femmes en matière de beauté à domicile avec les professionnels : coiffeur, maquilleur ou nail artists indépendants en s’appuyant sur le levier digital. Glamsquad travaille avec plus de 700 artistes sur New York, Los Angeles et Miami. Son business model est ainsi basé sur le travail collaboratif, un Uber de la beauté.

glamsquad-appli glamsquad-coiffeurs-a-la-demande

Enfin, Asmau Ahmed surfe sur les attentes des Millenials en matière de conseil maquillage, le poids qu’ils accordent aux influenceurs et sur leurs usages des réseaux sociaux, notamment youtube. Elle a développé une technologie de recommandation de la couleur pour laquelle elle a obtenu 3 brevets. Sur la base d’un photo, Plum perfect identifie la tonalité de la carnation pour proposer les teintes les plus appropriées et les produits de maquillage correspondant dans différentes marques. Une expérience virtuelle proche de l’expérience physique offerte par Sephora avec Color IQ en France et aux US. Ce qui est malin, c’est qu’elle customise le contenu des influenceuses dont la portée est immense comparé à celui proposé par les marques directement. Leur vidéo devient alors shoppable avec une recommandation produit personnalisée à la teinte. 

plumperfect

La personnalisation est un thème récurrent qui correspond à l’une des attentes majeures des clients du luxe, être reconnu comme unique. Elle permet surtout de les toucher sur le plan émotionnel, de leur faire vivre une expérience unique, addictive. A l’aide de la technologie et du digital, elle ouvre des perspectives très intéressantes dans l’univers de la beauté et du luxe.

Merci à Céline Lippi (Fashion Capital Partners) et à Fred Raillard (Fred & Farid) pour la conception et l’organisation de cet évènement #luxuryforward qui se distingue par sa dimension internationale.