Scoop : Après Céline, Chanel opte pour le collage pour sa prochaine campagne pub

Scoop pub, pour sa campagne automne-hiver 2016, la maison Chanel abandonne le classique visuel mannequin+ sac au profit de collage arty. Un style initié ce printemps par Céline et sa directrice de Création Phoebe Philo qui avait pourtant essuyé de nombreuses critiques. Karl Lagerfeld s’est déclaré lassé de photographier les sempiternelles mannequins arborant leur sac à main et s’est amusé à revisiter le style collage en y injectant pop et modernité. Un vent de fraîcheur et de dynamisme souffle ainsi sur la maison de la rue Cambon.

scoop

Une composition artistique sur fond de patchwork associe mannequin détouré, matières emblématiques et autres symboles de la maison de luxe (tissu matelassé, tweed, perles, camélia, denim…). Mais aussi émoticônes 2.0 pour placer cette campagne publicitaire dans l’esprit digital. Mêlant matière et couleurs fortes (rose, noir, beige), ces visuels publicitaires s’éloignent fort des codes du luxe pour gagner en impact et singularité. Gageons que ce style arty et graphique soit à même de séduire les différents aficionados de la planète mode à l’Est comme à l’Ouest. Scoop : ci-dessous sont dévoilées les premières images très travaillées, ciselées, aux lignes graphiques.

collage-chanel-arty

chanel_-3

chanel_-5

chanel_-6

chanel_-9

chanel_-8

chanel-ad-2 chanel-AH-2016-carine-roitfeld

chanel_6

Chanel’s new fall ad campaign

Sous l’objectif de Karl Lagerferld, ce sont les mannequins Mariacala Boscono et Sarah Brannon qui prennent la pose chapeautées, casquées, bottées. Un stylisme couvrant signé Carine Roitfeld. Un maquillage du teint version poupée de porcelaine blanche pour valoriser la dramatisation des faux cils avec le maquilleur Tom Pecheux aux commandes. Et une pose tout en mouvement comme l’illustre le collage ci-dessus.

pub-Chanel-automne-2016

chanel-maquillage-faux-cils

Ce parti-pris de collage, Chanel l’avait fortement utilisé dans ses vidéos de storytelling Inside Chanel ainsi que sur sa plateforme tumblr.

Au final, les publicités Chanel et Céline, même si elles procèdent de la même technique de collage, sont ici très différentes, une certaine pureté, voire austérité chez Céline, en phase avec le ton publicitaire de Céline versus une exubérance arty chez Chanel. Une campagne Céline réalisée par le photographe Juergen Teller.

celine-spring-summer-2016-juergen-teller-01-620x931

celine-spring-summer-2016-juergen-teller-02-620x930

campagne-celine-collage-juergen-teller

Instagram, la nature morte 2.0, accumulation poétique, interactive et e-commerce

Instagram-Bloomingdales-2.0

Pour Noël, Bloomingdale’s investit Instagram, le réseau social qui a dépassé Twitter, ces grands magasins américains se font  très créatifs : vitrines interactives, vidéos et opération digitale originale sur Instagram. Depuis que Instagram a été racheté par facebook, ce réseau social offre de multiples possibilités d’achat aux marques. Ainsi Bloomingdales a conçu cette série de natures mortes accumulation avec la photographe new yorkaise Alice Gao qui donne à voir des centaines d’idées cadeau. Un traité ultra tendance, onirique, mais également diablement efficace en terme de e-commerce. Une mise en abyme , un zoom presque infini de cadeau avec le Tap to zoom. C’est un guide cadeau ou gift guide de 500 articles qui a ainsi été créé à l’occasion des fêtes de Noël. Des liens directs avec la boutique de e-commerce sont inscrits dans les descriptions produit. L’internaute est ainsi plongé dans l’univers de la profusion, du libre choix à l’extrême qui peut faire rêver. Tout cela miniaturisé, concentré dans une photo de nature morte postée sur Instagram. Des wishlists sur différents thèmes, homme, femme, black & white, chaque nature morte ou collage intègre une centaine de produits à la vente.

instragram-post-bloomingdales

bloomingdales-black-white

Bloomingdales-Zoom

zoomingdales

La réalité non pas augmentée mais sur-multipliée ! Une vidéo postée sur Instagram illustre le making-off de la séance photo d’Alice Gao,cliquez ici pour la découvrir. Ainsi Instagram s’établit comme le réseau de pointe sur la photo, mais aussi diffuseur de vidéo et même un canal de vente.

instagram-video-#zoomingdales

Une opération 2.0 multi-supports baptisée #Zoomingdales pour illustrer ce zoom infini. Une opération qui séduit les internautes et permet aux grands magasins Bloomingdale’s d’élargir leur communauté sur Instagram, qui compte d’ores et déjà 206 000 followers. Pour ces department stores, c’est également l’occasion de chercher à engager sa communauté, à la divertir et à la surprendre. Début décembre, Bloomingsdale’s proposait également sur son site de retrouver son âme d’enfant en accédant à ses vitrines de Noël interactives en se connectant à Bloomingdale holidays au travers de sa campagne « Ready, set, bowl ».

Pour les amateurs de brand content onirique, je vous engage à lire cet article du blog sur Dior Homme, une opération associant film digital interactif et poésie.

Il me reste à vous souhaiter un très bon Noël à toutes et à tous !