Mode 2020 : les campagnes pub les plus émotionnelles Dior, Burberry….

Les tendances qui émergent de la mode 2020 sont à découvrir dans les magazines datés d’avril. Notamment au travers des campagnes publicitaires sélectionnées pour leur charge émotionnelle. Elles donnent à voir en synthèse l’esprit de la saison Printemps-été 2020. Chaque directeur artistique des maisons de mode ayant impulsé sa propre vision du monde et son message. Parmi les tendances de la mode 2020, sont à retenir le couvre-chef fashion, accessoire phare de la saison chez Dior, Burberry. Côté couleur, la monochromie beige tient la dragée haute chez Burberry et Max Mara. Enfin, parmi les patterns à la mode, on remarquera les broderies botaniques chez Dior et graphiques chez Prada. 

mode 2020 luxe

La campagne pub Dior allie harmonie de la nature et sensualité féminine des matières

La directrice artistique Maria Grazia Chiuri a décidé de nous éloigner de l’atmosphère urbaine pour nous plonger dans un élégant jardin  au travers de manteaux aux broderies délicates de fleurs issues d’un herbier. Les mannequins Ruth Belle et Selena Forrest composent sous l’oeil de la photographe Brigitte Niedermair un élégant duo jouant sur l’opposition graphique black and white. Avec manteau de plumes et sac Book Tote brodé d’un motif camouflage.Dior black and white

Si Dior met ainsi l’accent sur la nature apaisante et le jardin pour cette collection qui compte des mini-salopettes de jardinier, c’est en référence à l’une des passions du fondateurs. Son jardin de roses se visite à Granville (Musée Christian Dior)

Mode 2020 : éloge du chapeau et monochromie beige

Cet été, nous nous couvrirons la tête de d’un chapeau en raphia Dior ou en gabardine chez Burberry. Un chapeau-coiffe Burberry inspiré de la série The Handmaid’s tale (visible sur OCS et Netflix). Protection contre le soleil ou la pluie garantie !

mode 2020 Burberry

Total look beige monochrome tendance chez Burberry (shooting Inez et Vinoodh) et Max Mara en version trench ou cache-poussière. Ricardo Tisci revisite le trench iconique pour proposer une silhouette tout en superposition avec un grand trench contrastant avec une mini-jupe. Photographiée par David Sims, la campagne Max Mara donne à voir des silhouettes à l’esprit militaire sexy. Des clichés signés Steven Meisel.

max mara 2020

 Fidèle à son univers chromatique beige et camel, la maison Chloé met en exergue la féminité romantique et chic.

mode printemps Chloé

Cette saison confirme l’hégémonie du top model Bella Hadid qui prête son visage et sa silhouette à de nombreuses campagnes publicitaires. Bella Hadid est ainsi égérie de la campagne pub Burberry, Michael Kors, miu-miu (visuel ci-dessous), Missoni…

bella-hadid-miu-miu

Chanel ou l’envol de l’oiseau incarné par Kristen Stewart, une pub conceptuelle  

Cette sélection se termine par une campagne plus conceptuelle autour de l’allégorie de la liberté. Ce visuel dynamique souligne la dimension émancipatrice de la fondatrice de la maison, Gabrielle Chanel.

Chanel-2020-Kristen

Témoignage de l’ambassadrice Chanel, « Nous avons réellement besoin en tant que femme, de nous sentir légères, d’avoir l’impression que nous pouvons agir à tout moment. Et ces vêtements rendent cela possible ». L’actrice porte une veste courte à plumes multicolores sur la fameuse petite robe noire Chanel.  Elle est photographiée et filmée par Jean-Baptiste Mondino.
Et vous, quelles sont les campagnes de mode qui vous marquent ?

Rêve d’Hermès : le nouvel horizon de la publicité Hermès 2019

Retour aux sources et à l’essence même du luxe, le sellier Hermès choisit le rêve comme thème principal de communication pour 2019. Le territoire du rêve lui va comme un gant. En effet, cette maison de luxe n’a eu de cesse d’adopter un ton poétique, un univers visuel onirique que ce soit sur papier glacé ou sur le web. Découvrez les principaux visuels de la campagne de publicité Printemps-Été 2019.

pub hermes reve

Le rêve, moteur d’achat du luxe et nouvel horizon publicitaire d’Hermès

L’aspirationnel représente le principal moteur des achats de produits de luxe. La maison du faubourg, après avoir communiqué l’an dernier sur le jeu (décodé dans cet article du blog), se recentre sur les fondamentaux du luxe, sur sa dimension intemporelle et hautement désirable. Sa capacité à engendrer du rêve. Le twist choisi par la marque est une assertion, une incitation, une envie de passer à l’acte : il suffit d’un rêve.

pub sac Hermes

Les visuels de la campagne publicitaire sont shootés par le photographe allemand Jonas Lindstroem. Ils donnent à voir un univers dépouillé, conceptuel qui fait la part belle aux lignes graphiques en jouant sur le reflet. Un traité à la fois contemporain et onirique. Et le lien est fait par le biais de l’air, du vent et par la lumière, avec moultes campagnes précédentes. Toutes signées avec l’agence Publicis et Nous.

hermes ad 2019

Quant au compte Instagram de la marque qui réunit plus de 8 millions de followers, sa baseline est À la poursuite des rêves.  Enfin, la nouvelle collection de chaussures s’intitule Les pieds dans les nuages. N’est-ce pas un appel du pied au rêve, à l’imagination ? La boucle est ainsi bouclée.

Edit octobre 2019 : Le rêve se poursuit cet automne 2019 autour d’une nouvelle campagne faisant la part belle au noir profond. Onirisme chic et graphique à découvrir ici !
Edit mars 2020 : Pour l’année 2020, Hermès enfourche le thème de l’innovation maison couplé avec son savoir-faire artisanal. Retour aux fondamentaux !

Cette stratégie diffère profondément de celles adoptées par les autres maisons de luxe

En effet, celles-ci surfent les goûts des millennials, Gucci en tête. Des communications publicitaires baroques, qui jouent sur la luxuriance et la profusion telle la publicité dédiée aux sneakers Gucci dans la campagne Gucci Showtime.

exubérance Gucci

Des baskets présentant la bande emblématique de Gucci rouge et vert et ornementées de cristaux (en vente sur le site au prix de 1200€). Vous pourriez aimer

Ode au féminisme et au cool : campagne Dior signée de Maria Grazia Chiuri

Virage stratégique dans sa publicité, la maison Dior opte pour le féminisme et l’ode au cool jeune sous l’impulsion de sa nouvelle directrice de création, Maria Grazia Chiuri. Dix mois après sa nomination, l’influence de la designer est plus que palpable tant dans le style visuel que dans les messages qui s’affichent sur les tenues ou les accessoires. Elle proclame son féminisme sur le tee shirt qui avait fait le buzz lors de la présentation de sa première collection à la Fashion Week de septembre 2016 « we should all be feminists » et dans la dernière pub Dior.

feminisme-dior_jennifer_lawrence_-j_adior

Féminisme et tee shirt cool en bannière dans les nouvelles pub Dior

Ode également à la maison Dior avec un exercice autour de la marque : Dio(r)evolution, J’aDior… Le féminisme se pare de silhouette androgyne telle l’escrimeuse qui avait été en tête du défilé de la Fashion Week, porté avec grâce par Ruth Bell. En coulisse, la créatrice confiait : »Beaucoup de gens pensent qu’il n’est plus nécessaire de parler de la question de l’égalité. Mais il faut en parler parce que je ne suis pas sûre qu’en ce moment, tout le monde y croie ».

defile diorfashion-week

pub-dior-2017-escrimeuse

Ode encore au romantisme avec de longues jupes ou robes brodées. Un romantisme qu’elle avait déjà cultivé à la co-direction artistique de Valentino. Chez Dior, elle twiste le romantisme avec l’allure sportive créée par des bottes lacées plates, la casquette à large visière ou le blouson court en cuir. Elle se montre également fidèle à l’esprit de la Maison dans ce vestiaire sélectionné pour la publicité avec la veste bar emblématique de Christian Dior. Ces pièces sont en vente dans un pop-up store dédié avenue Montaigne décrit dans ce post.

dior-campagne-printemps-2017-romantisme-

 

dior-pub-2017-veste-bar

La force de ces visuels publicitaires repose également dans le recours aux soeurs jumelles May Bell et Ruth Bell. Leur gémellité et leur doux minois apportent un souffle de fraîcheur à cette campagne empreinte des codes du luxe, à savoir le noir et blanc et le dépouillement. 

dior-soeurs-jumelles-Bell

Côté maroquinerie, elle donne un nouveau tournant. Elle bouscule et revisite le célèbre sac Lady Dior en lui apportant une touche de cool et de fraîcheur avec sa large sangle. Un esprit plus street cool également dans la façon de faire poser l’actrice Jennifer Lawrence sous l’oeil de la photographe Brigitte Lacombe. Vêtue d’un jean loose et du futur tee-shirt iconique, elle adopte une attitude nonchalante en phase avec son jean coupé et les it-bags de la saison J’adior et DiorAddict.

dior_jennifer_lawrence_-_dior_addict

It-bags ultra siglés chez Dior cette saison : spécial réseaux sociaux !

Des it-bags qui se prêtent parfaitement bien au jeu des réseaux sociaux. Avis aux instagrammers et autres influenceurs. Une bataille clé de succès pérenne pour la griffe Dior.

sac-dior-large-sangle

Magritte et le surréalisme inspirent Moncler pour sa nouvelle publicité

Les nouvelles campagnes de pub déferlent dans les magazines Spécial mode, celle de Moncler au traité inspiré du surréalisme émerge du lot. C’est à nouveau Annie Leibovitz qui est aux commandes, la photographe avait déjà oeuvré l’an dernier pour une campagne féérique. Fidèle à ses valeurs, la marque Moncler accorde une place majeure à la nature, en phase avec son offre produit outdoor. Mais cette fois-ci, la parité est donnée à la dimension urbaine.

MONCLER-CAMPAGNE-PUB-AH-2016

L’un des mottos de cette marque d’origine française, mais désormais italienne, pourrait être : née dans les montagnes, vit à la ville. L’élargissement de son territoire à la mode s’est fait progressivement, accompagné par l’implantation des boutiques au coeur des quartiers luxe et mode des capitales, par la mise en place de vitrines mixant outdoor et fashion et surtout par l’expérience client hors normes vécue à l’intérieur des boutiques au design et à la scènographie pointues. Par ses campagnes publicitaires également au décalage et à l’inspiration féérique qui assoient la marque dans le pré carré des marques luxe. Et bien sûr, par un positionnement prix élevé.

boutique-moncler

Mais revenons à cette publicité 2016 dans laquelle l’empreinte du surréalisme et du peintre René Magritte est forte. La photographe légendaire maîtrise parfaitement l’art de nous plonger dans une atmosphère féérique et froide par le traité de sa lumière, la neige et les paysages naturels et sombres en toile de fond.

surréalisme

Elle met en scène le couple formé par la top model Karen Elson et Jammes Jagger, le fils du chanteur Mick Jagger. Sous son objectif, elle revisite des tableaux surréalistes, notamment le Thérapeute de René Magritte, dans lequel le peintre établit la métaphore entre la cage thoracique et une cage aux oiseaux, ci-dessous. Un parallèle d’autant plus d’actualité que le Centre Pompidou consacre le peintre René Magritte dans la grande exposition de la rentrée : La trahison des images, du 21 septembre 2016 au 23 janvier 2017.

Magriite Le thérapeute

Quant au visuel féminin, il fait référence pour partie au mythe biblique du péché sur l’Eden. Telle Eve, la femme brandit l’arbre du péché rempli d’oiseaux.  Elle est vêtue d’une robe au duvet matelassé iconique, autre trait d’union avec la campagne de l’an passé ci-dessous.

Moncler AH 2015-2016
Le visuel publicitaire Moncler Atomne-Hiver 2015-2016

Les autres visuels, le making-off et la vidéo dévoilant l’esprit et la réalisation de cette campagne imprégnée de surréalisme.

Plus de précision sur le site Moncler.

pub-moncler-2016-2017
Photographer

Comptoir des cotonniers cultive le lien social et la fidélité à ses égéries

Comptoir des Cotonniers s’est illustré dans l’univers de la mode par des campagnes pub mettant l’accent sur le lien social, le lien filial en premier lieu. Des publicités mère & fille (s) qui ont marqué nos esprits depuis 1997 : des inconnues au départ à la forte ressemblance, puis des personnalités plus connues ( Sara Lavoine, Charlotte Gainsbourg ces deux dernières années décodées dans ce post du blog). Pour sa campagne automne 2016, la marque du groupe Fast Retailing se tourne vers le passé et choisit de retrouver deux de ses anciennes égéries. Mais avec une approche 2.0 démultipliée à découvrir ci-dessous.

lien social

C’est ainsi Pauline qui posait adolescente en famille au printemps-été 2003 face à l’oeil de la photographe décédée Kate Berry, que nous retrouvons en photo et en vidéo cet automne.

PRINTEMPS-ETE-2003-PAULINE

Cette nouvelle communication nous donne également à voir Philippine qui posait pour la marque en 2004, dans une version très urbaine. Une jolie façon de s’adresser à la mémoire des trentenaires et de les fidéliser à la marque.

comptoirstories

La marque de mode s’appuie aussi sur un levier digital performant car l’orchestration sur les réseaux sociaux se fonde sur des vidéos dont les séquences associent souvenirs et vie quotidienne actuelle. Ainsi, la marque revisite des valeurs d’empathie en prônant la fidélité à ses égéries dans un storytelling version « que sont-elles devenues ? » et nous invite à rentrer dans leur intimité dans des portraits accessibles sur le site comptoirdescotonniers.com  Un pied dans le passé avec une facette nostalgique, un pied dans la modernité de ces trentenaires. Une prise de parole qui évolue tout en douceur en misant sur l’émotionnel, le lien social. Des éléments clés pour gagner en empathie auprès de la cible zappeuse des trentenaires et lui permettre de s’identifier aux égéries. Découvrir l’une des vidéos ci-dessous.

Une mise en musique relayée par les blogueuses influentes et surtout une campagne publicitaire interactive puisque les internautes sont invités à partager à leur tour leur « #ComptoirStories » sur la toile. Enfin, cette campagne 360 degrés est également relayée en point de vente et en vitrines pour une visibilité maximale à la rentrée.

comptoir-des-cotonniers-pauline-2

philippine-comptoir-des-cotonniers

pub-trentenaire-comptoir-des-cotonniers

Scoop : Après Céline, Chanel opte pour le collage pour sa prochaine campagne pub

Scoop pub, pour sa campagne automne-hiver 2016, la maison Chanel abandonne le classique visuel mannequin+ sac au profit de collage arty. Un style initié ce printemps par Céline et sa directrice de Création Phoebe Philo qui avait pourtant essuyé de nombreuses critiques. Karl Lagerfeld s’est déclaré lassé de photographier les sempiternelles mannequins arborant leur sac à main et s’est amusé à revisiter le style collage en y injectant pop et modernité. Un vent de fraîcheur et de dynamisme souffle ainsi sur la maison de la rue Cambon.

scoop

Une composition artistique sur fond de patchwork associe mannequin détouré, matières emblématiques et autres symboles de la maison de luxe (tissu matelassé, tweed, perles, camélia, denim…). Mais aussi émoticônes 2.0 pour placer cette campagne publicitaire dans l’esprit digital. Mêlant matière et couleurs fortes (rose, noir, beige), ces visuels publicitaires s’éloignent fort des codes du luxe pour gagner en impact et singularité. Gageons que ce style arty et graphique soit à même de séduire les différents aficionados de la planète mode à l’Est comme à l’Ouest. Scoop : ci-dessous sont dévoilées les premières images très travaillées, ciselées, aux lignes graphiques.

collage-chanel-arty

chanel_-3

chanel_-5

chanel_-6

chanel_-9

chanel_-8

chanel-ad-2 chanel-AH-2016-carine-roitfeld

chanel_6

Chanel’s new fall ad campaign

Sous l’objectif de Karl Lagerferld, ce sont les mannequins Mariacala Boscono et Sarah Brannon qui prennent la pose chapeautées, casquées, bottées. Un stylisme couvrant signé Carine Roitfeld. Un maquillage du teint version poupée de porcelaine blanche pour valoriser la dramatisation des faux cils avec le maquilleur Tom Pecheux aux commandes. Et une pose tout en mouvement comme l’illustre le collage ci-dessus.

pub-Chanel-automne-2016

chanel-maquillage-faux-cils

Ce parti-pris de collage, Chanel l’avait fortement utilisé dans ses vidéos de storytelling Inside Chanel ainsi que sur sa plateforme tumblr.

Au final, les publicités Chanel et Céline, même si elles procèdent de la même technique de collage, sont ici très différentes, une certaine pureté, voire austérité chez Céline, en phase avec le ton publicitaire de Céline versus une exubérance arty chez Chanel. Une campagne Céline réalisée par le photographe Juergen Teller.

celine-spring-summer-2016-juergen-teller-01-620x931

celine-spring-summer-2016-juergen-teller-02-620x930

campagne-celine-collage-juergen-teller

Pub Dior : affrontement de style avec Marion Cotillard et Jennifer Lawrence

La marque Dior entame une nouvelle série de pub pour ses sacs emblématiques, avec Marion Cotillard, l’ambassadrice du sac Lady Dior, et Jennifer Lawrence pour le Be-Dior. Et surtout des photographes au style très différent. Le duo de photographes Mert & Marcus réalise une campagne riche de couleurs automnales et des codes de la Maison Dior. Quant à David Sims, c’est le second shooting qu’il effectue avec Jennifer Lawrence, un style sobre et graphique au service du produit.

style-sacs-Dior-Cotillard-Lawrence

Style baroque et coloré pour Marion Cotillard pour le sac Lady Dior.

Muse des sacs Lady Dior depuis plusieurs saisons, Marion Cotillard joue cette fois-ci la carte de la séduction lascive sur des draps de satin ornés de roses, les roses chères à Christian Dior et emblèmes de la maison de couture. Quant au gris des draps, il est la couleur iconique de Dior. Dans ces visuels publicitaires, on retrouve la patte saturée en couleur des photographes Mert Alas et Marcus Pigott, des teintes sourdes en phase avec la saison Automne Hiver qui mettent en valeur l’égérie au maquillage des yeux appuyé. La star arbore une robe de la collection croisière 2016 au décolleté graphique et le sac Lady Dior. Ce sac dans sa nouvelle version cannage métallisé accroche le regard, une version futuriste véhiculant la modernité de Dior. Ou en rouge carmin pour capter l’attention.

sac-lady-dior-campagne-pub-2015

lady-dior-campaign-2015-Marion-Cotillard

Découvrir également le making-off de ce shooting en cliquant ici.

sac-Lady-Dior-carmin-pub-Marion Cotillard

Style futuriste dépouillé pour Jennifer Lawrence et les sacs Dior collection automne-hiver 2015.

Jennifer Lawrence prête son visage pour la nouvelle collection de sac, dont le Be-Dior sous l’oeil du photographe David Sims. Les seuls emblèmes de la marque présents dans cette campagne : le gris Dior, un code pérenne de la Marque et l’égérie et ambassadrice Jennifer Lawrence, un signe actuel de la Maison Dior, mais susceptible de changer. Des prises de vue dans lesquelles l’actrice oscarisée transmet davantage de fraîcheur et d’émotion.

bedior-2015-Dior-Jennifer-Lawrence bedior2015_jlaw_slideshow_05

Comparativement à la campagne publicitaire photographiée par Patrick Demarchelier l’an dernier. Just boring en l’absence d’émotion véhiculée. Le Luxe met ici à distance, n’exploite pas le potentiel glamour et émotionnel de l’actrice américaine.

Dior-Jennifer-Lawrence-Patrick-Demarchelier

Ou à celle de Daniel Jackson en 2013.

2013-shoot-Daniel-Jackson

La campagne actuelle Maquillage sur Dior Addict décodée dans cet article du blog exploite encore mieux le glamour de la star. Fort heureusement car ces communications froides et peu codifiées ne sont pas sans risque tant les marques de luxe doivent cultiver leur désidérabilité. Un angle également pris par d’autres Maisons de Luxe telles Prada ou Gucci. Rendant de fait les campagnes publicitaires interchangeables au logo près.

De la continuité dans la communication luxe : Vuitton, Hermès, Dior

campagnes-Hermes-2015 En cette rentrée, les magazines affichent la communication des maisons de luxe à l’occasion des Spécial Mode, beauté… Les paginations pub reviennent en force après les versions maigrissimes de l’été. Fait marquant, de nombreuses marques de luxe à l’instar de Vuitton, Hermès ou Chanel poursuivent leur campagne quasi institutionnelle : les séries de Vuitton, Hermès et l’oeil du flâneur. Et L’instant Chanel, sa campagne primée au Grand Prix de la presse magazine, décodée dans cet article du blog. Quant à Dior, la marque nous emmène dans un lieu qui fait partie de son mythe fondateur, à Granville.

Hermes-campaign-flaneur-forever

Hermès nous dévoile les pièces de sa collection Automne-Hiver à Venise dans l’oeil du flâneur.

Fil rouge de la communication Hermès 2015 au thème L’oeil du flaneur, les jeux de lumière et de mouvement. Pour cet automne, le soleil est ici plus froid, les ombres accentuées pour dévoiler des couleurs fortes. On retrouve des angles audacieux dans les prises de vues du photographe Harry Gruyaert pour un esprit à la fois contemporain et onirique.

hermes-oeil-du-flaneur-sac Notons que dans la traduction de la communication en anglais, la Maison Hermès joue la carte de l’intemporalité avec Flaneur forever, l’un des attributs du luxe indéniablement adapté à Hermès. La version française invite le lecteur ou la cible à prendre son temps, à se positionner dans la posture du flâneur. Le luxe est en effet l’éloge du temps long. Le luxe, c’est l’espace, mais c’est aussi le temps suspendu.
hermes-soie-venise-2015

Pour la Série 3, Nicolas Ghesquière de Vuitton a confié la communication à Juergen Teller et Bruce Weber.

Exit Annie Leibovitz, qui était présente sur les 2 précédentes campagnes. Le principe de la confrontation d’univers visuels de plusieurs photographes est maintenu dans un univers très minéral pour mieux valoriser les tenues et sacs de la collection Automne Hiver 2015. Bruce Weber poursuit le choix du noir et blanc sur certains visuels, l’actrice américaine Jennifer Connelly est toujours l’égérie aux côtés de la nouvelle Alicia Vikander, actrice suédoise révélée dans Anna Karénine en 2012.
pub-vuitton-serie-3-connelly communication-vuitton-alicia-vikander-2015 presse-vuitton-tryptique-2015 Point commun dans cette communication avec Dior, la fourrure (fausse ou non) est présente cet hiver et déjà en vitrine dans les boutiques Louis Vuitton. Dans le défilé Louis Vuitton, Nicolas Ghesquiere s’était largement exprimé autour de la fourrure, la déclinant en imprimé léopard en robe et manteau, ou en blouson et manteau blanc version peau de mouton.

Vuitton-Dior-fourrure
defile-vuitton-ah-2015-leopard

Dior nous plonge dans l’univers venteux de Granville, une nature brute pour cette mode automnale.

Chaque année, la maison Dior organise une exposition à Granville, lieu préféré du fondateur de la maison, Christian Dior. Le Musée Christian Dior a pris place dans la maison d’enfance du créateur. Cette année, du 6 juin au 1er novembre, y est présentée l’exposition Dior, la révolution du New Look. Une exposition qui revisite les créations de Dior de 1947 à nos jours.

dior-la-revolution-du-newlook Quant à la pub presse de cet automne, elle présente des modèles très graphiques sur les falaises de Granville en plein vent. Des visuels shootées par le photographeWilly Vanderpierre. Les top models, la blonde Julia Nobis et la mannequin rousse Natalie Westling étaient déjà présentes dans la communication Dior ce printemps, elle y affichent un maquillage très nude.
UK_RTW_FW15_DPS_TEL+WEB DP1.indd Dans cette publicité, les cols et les collants sont des accessoires très forts, avec un parti-pris intéressant.
UK_RTW_FW15_DPS_TEL+WEB DP2.indd
Plus de détails sur l’exposition Dior ici.

Mère et fille, la campagne Comptoir des Cotonniers avec Charlotte Gainsbourg et sa fille

Fidèle à sa plateforme de communication mère et fille, la marque Comptoir des Cotonniers fait appel pour cette rentrée au duo Charlotte Gainsbourg et sa fille. Une continuité qui est l’une des clés du succès de l’enseigne depuis 1996. Un record dans le monde de la pub, puisque ce fil rouge perdure saison après saison. Au printemps dernier, les égéries étaient Sarah Lavoine et sa fille, les brunes succèdent ainsi aux blondes pour le vingtième anniversaire de la marque.

mere-et-fille-charlotte-gainsbourg

Une lignée cinématographique arty pour le cru 2015 puisque les deux  plus jeunes égéries ont pour père, un acteur, Yvan Attal et Marc Lavoine. C’est la première apparition en public de la jeune Alice, tout juste 13 ans. Une campagne signée de la photographe Alasdair McLellan shootée sur les quais de Seine. Une campagne empreinte de tendresse et de complicité, célébrant la relation mère fille qui constitue le socle de communication de la marque. Et un claim « 20 ans d’amour, 20 ans de style ». Les annonces presse alternant noir et blanc, et couleur, mettent en valeur des modèles issus de la collection Automne Hiver 2015 de la marque Comptoir des Cotonniers, des modèles emblématiques revus par la récente directrice de création Anne-Valérie Hash : blouson, tailoring, manteau et maille. Connue pour sa marque éponyme qu’elle avait développée elle-même, Anne-Valérie Hash l’a mise en sommeil pour rejoindre le Groupe Fast Retailing et lui apporter une touche de « Chic dégaine ». Très à l’aise devant la caméra ou l’objectif de la photographe, notre tandem de brunes à la frappante ressemblance confèrent un côté plus rock à la marque : blouson de cuir, boots et surtout l’imaginaire véhiculé par l’actrice et chanteuse Charlotte Gainsbourg.

Charlotte-Gainsbourg-et-sa-fille-Alice-pour-Comptoir-des-Cotonniers-quais

campagne-mere-et-fille-comptoir-des-cotonniers

Charlotte-Gainsbourg-pour-Comptoir-des-Cotonniers-7_seule

Découvrir les premières images vidéo de cette nouvelle campagne mère et fille ainsi que l’affichage dans le métro parisien à la station Franklin Roosevelt durant le mois de septembre 2015. Toute la station a été réhabillée aux couleurs de la marque : Amazing !

pub-comptoir-des-cotonniers-mere-et-fille-2015

Charlotte Gainsbourg et sa fille Alice pour… par VOGUEPARIS

Réhabillage de toute la station de métro Franklin Roosevelt aux couleurs de la campagne Comptoir des Cotonniers durant tout le mois de septembre 2015
Toute la station de métro Franklin Roosevelt aux couleurs de la campagne Comptoir des Cotonniers 

Flashback sur la campagne précédente du printemps été 2015, voici le duo mère et fille, Sarah et Yasmine Lavoine. Des photos signées Matteo Montanari et prises dans les rues de Paris.

Lavoine-comptoir-des-cotonniers-pub-2015

sarah-lavoine-et-yasmine-comptoir-2015

comptoir-des-cotonniers-ete-2015

Côté égérie, la récente actualité est l’annonce de fin du mannequinat de Cara Delevingne développée dans cet article du blog. Autre figure montante de la scène britannique Edie Campbell.

Pub : Jean-Paul Goude récidive pour Chanel avec la fragrance Chance.

Eternel jeune homme,  Jean-Paul Goude reprend sa collaboration avec Chanel pour la nouvelle fragrance Chance Eau Vive. Une fragrance fraîche et vivifiante qui cible les jeunes filles à l’instar des 4 models qui l’incarnent. Le photographe et réalisateur impulse tonus, fraicheur et style à ce nouvel opus. Décodons ensemble cette publicité et la fragrance estivale.

tumblr_nqdef13ORV1uqlov4o1_500

Une collaboration publicitaire Chanel & Jean-Paul Goude qui s’étend sur 25 ans.

Chanel doit à cet artiste de grands films mythiques tels le spot publicitaire tourné avec Vanessa Paradis pour Coco dans sa cage dorée ou celui pharaonique shooté dans une réplique de l’hôtel Carlton au Brésil pour le parfum masculin Egoiste en 1990. Cette fois-ci, pour illustrer le thème de la Chance, Jean-Paul Goude met en scène une partie de bowling peu ordinaire. En piste, 4 jeunes mannequins pétillantes dont la très fraîche Rianne van Rompaey qui incarne une jeune femme audacieuse.

chanel-chance-campagne-bowling-fragrance

Chanel-Chance-pub-signee-Jean-Paul-Goude

Pour atteindre le strike. Ici, la modernité et la sophistication se nichent dans le détail et la métaphore surdimensionnée et surmultipliée du flacon de la fragrance.  Un flacon iconique par la pureté de son cercle. Un univers pastel  à la fois moderne et poétique à meme de séduire la jeune génération.

Découvrir également le making-off du film Chance Chanel, avec son story-board, les préparations de mannequin et effets spéciaux…

Au- delà du film, la campagne intègre print et event grand public. Voici ci-dessous l’annonce presse au claim injonctif « take your chance » et aux couleurs vertes et jaunes alignées sur les notes agrumes de la fragrance. On y reconnait fortement la patte de Jean-Paul Goude et de ses premières campagnes pour feu Kodak. Un esprit pep’s, voire pop pastel qui devrait rencontrer un grand succès en Asie, fort réservoir de croissance pour les marques de parfum.

Chanel-chance-fragrance_print-SS-2015

Côté évènementiel, la marque Chanel a installé un bowling éphémère au Grand Palais en association avec MK2 du 16 au 26 juin. Trois pistes de bowling entièrement signées Chanel : des boules aux couleurs des flacons jusqu’aux quilles.

bowling-chance-chanel-grand-palais

Chance. Une fragrance telle un pshitt de fraicheur vivifiant corps et esprit. Une signature olfactive plaisir

Ce lancement est le quatrième au sein du parfum Chanel Chance comme l’illustrent les 4 flacons de parfum et les 4 mannequins habillés à la couleur des jus.

Chanel-chance-eau-vive-flacon-fragrance

La fragrance se démarque par son départ zest d’agrumes fusant associant notes de pamplemousse pétillantes et d’orange sanguine explosives. Sur un élégant coeur de fleurs de jasmin et sur un lit de muscs blancs pour la douceur, de vétiver et de cèdre pour la sophistication et pour le sillage persistant. Un jus floral signé du parfumeur maison, Olivier Polge. Une fragrance très agréable à porter cet été, notamment quand il fait très chaud comme ces jours-ci.
En vente depuis le 12 juin dans les parfumeries agrées et sur le site e-commerce chanel.com. Au prix de 71€ pour le flacon 50ml et de 102€ pour le flacon de 100ml.

Amatrices de parfums frais et pétillants, de fragrance mixte, je vous recommande de découvrir et de lire Le Jardin de Monsieur Li d’Hermès décodé dans ce post.