Plaisir des sens à la Saint Valentin : parfum Boss, gourmandise et émotion avec Cartier

Approche émancipée ou classique, les marques de parfums et de luxe comme Cartier nous inondent de pubs à l’aune de la Saint Valentin. Notre part de cerveau disponible est désormais conditionnée par cet évènement commercial dédié aux amoureux. Pour honorer ce temps fort pour les parfumeries, Boss sort une édition limitée de son best-seller et un parfum féminin-masculin. Pour satisfaire les gourmands, les Maisons Boissier et Tartes Kluger se sont unies et réunies autour de créations adhoc. Enfin, Cartier joue la carte émotionnelle classique sur les réseaux sociaux en postant un court-métrage choral signé Sean Ellis The Proposal. Une vision de la génération Y très différente de Veuve Clicquot. Décodons ensemble ces initiatives qui nous offrent le plaisir d’offrir et de recevoir.

Boss-flacon-ambassadeur

Boss une édition Bottled tout en masculinité et puissance et un nouveau parfum masculin-féminin pour la Saint Valentin.

Pour son quinzième anniversaire, le flacon de l’eau de toilette Boss Bootled se pare d’un aplat gris métallisé, puissant, un peu massif. Quant au jus, son succès repose sur une alliance très consensuelle, fruité-épicé-boisé, agréable par ses notes de têtes acidulées et réconfortantes par son fond de cèdre-santal-vanille. Une fragrance qui convient parfaitement à ces temps froids; cocooning, elle incite à se lover. Une fragrance incarnée désormais par l’acteur Gérard Butler, dans une pub visant l’homme moderne, l’homme d’aujourd’hui. Un concept large, très large…Le film prône la confiance en soi, l’acteur misant de tout son poids pour véhiculer de l’assurance. Très présent en voix off, trop verbeux. Crédible, mais une approche plus allemande que méditerranéenne. A mon avis, cela manque d’un peu de nuance et de légèreté, d’imprévisibilité…

L’un des atouts de ce parfum est son positionnement prix : 61€ pour le 50ml et 79€ pour le flacon 100ml. Quant à Hugo, sous cette franchise sort l’eau de parfum Hugo Woman, un jus masculin féminin « garçon manqué » dans la lignée des vestiaires masculin-féminin de ce printemps. Un parfum floral fruité (mûre-mandarine en tête), à la touche masculine par l’adjonction d’un thé noir indien. Une fragrance incarnée par le top danois Freja Beha Erichsen, égérie des campagnes Louis Vuitton Séries. Hugo est un duo Man et Woman sous l’oeil du photographe Karim Sadli et la caméra de Ryan Hope, un film animé par un esprit de liberté pour une cible jeune anti-conventionnelle. Une exclusivité Nocibé

Hugo-Woman-Freja-Beha-Erichsen

Gourmandises la maison Boissier s’unit aux tartes Kluger pour faire craquer les amoureux.

Des desserts à commander pour célébrer la Saint Valentin des gourmands. Pour ma part, j’ai beaucoup apprécié le duo et surtout la crème vanille framboise, un monde de légèreté. Avec le craquant des brisures de bonbons à la cerise. Une alliance inédite de textures. Tendre comme la Saint Valentin. En savoir plus sur la créatrice de la Fabrique de Tartes Kluger.

Kluger-Boissier-saint-valentin

Suspense et émotion classique avec le court-métrage choral Cartier aux héros parisiens, The Proposal.

A l’occasion de la Saint Valentin, le joaillier Cartier souligne son ancrage parisien tout en situant son film choral dans des lieux insolites ou iconiques : l’aéroport de Roissy CDG, le Musée Rodin ou l’assesseur de la nouvelle Philarmonie de Paris. Le réalisateur Sean Ellis nous conte la poursuite et les quiproquo amoureux de trois jeunes actrices françaises, Christa Theret, Ana Giradot et Anne Charrier. Qui se terminent … Bague au doigt de la collection Mariage.

Face à ce pur romantisme, les postures adoptées par les marques Veuve Clicquot (Scream Your Love avec un mégaphone) ou Yves Saint Laurent pour Black Opium mettent en scène une grande amoureuse décidée à tout pour déclarer sa flemme. Une autre vision de la génération Y, un ton humoristique ou addictif. 

Veuve-Clicquot-I-love-youVeuve-Clicquot-generation-Y

Enfin, soulignons l’opportunisme des producteurs de 50 nuances de grey dont le film sort la semaine idoine.

La top Edie Cambelll omniprésente dans 6 campagnes pub de la rentrée

Rendez-vous incontournable de la rentrée, le Spécial Mode de Marie-Claire et le Elle de cette semaine nous dévoilent toutes les campagnes mode et beauté. Omniprésente, la top model Edie Campbell rafle la mise : Bottega Veneta, Lanvin, Boss, McQueen, YSL et Sandro. Des campagnes à découvrir…

Top-Bottega-Veneta-fall-2014

Bottega Veneta, un luxe aseptisé, monacal et robotique avec une Edie Campbell méconnaissable.

Une publicité rythmée par des lignes graphiques et un stylisme aux découpes marquées, une longueur de jupe sous le genou, une coiffure étonnante proche du mystique et un maquillage nude aux sourcils décolorés et ultra épilés. Les bottines concentrent quant à elles le côté sexy et fétichiste de la campagne shootée par David Sims. Des couleurs automnales viennent cependant rehausser l’impact, notamment le jaune, une des couleurs phares de la saison

Une communication aux tonalités proches de Marc Jacobs shootée par le même photographe.

Marc Jacobs poursuit sa vision décharnée, glaciale cet hiver. il s’était illustrée début 2014 pour sa dernière campagne Louis Vuitton par une vision du printemps très Black Swann. Sous sa propre marque à laquelle il se consacre désormais exclusivement, ses visuels ne sont guère plus gais. Les mannequins sont photographiées par David Sims dans un décor dépouillé, minimaliste, et une tonalité robotique, plastique qui certes a de l’impact, mais peut déranger. Les maquillages ultra nude et la quasi absence de sourcil en opposition à la tendance marquée de cet été lancée par la top Cara Delevingne, déshumanisent et rigidifient la vision de la femme. Heureusement certains modèles paraissent par opposition très doux et cocooning.

plasticite-de-Marc-Jacobs

Lanvin met en scène la famille de la top britannique Edie Campbell.

Pour sa campagne automne-hiver 2014-2015, la marque Lanvin a choisi d’illustrer une vision familiale de la mode autour de pièces luxueuses : manteaux de fourrures, robes en satin de soie aux franges de perles version bijou, chapeaux de plumes noires version bobby. Toute la famille du top a été photographiée par Tim Walker dans un esprit et un humour très british.

La-classe-familiale-de-Lanvin-Campbell_ab

Le choix du nouveau directeur artistique d’Hugo Boss.

Nouvellement arrivé sur la marque, le créateur américain Jason Wu a également élu Edie Campbell pour être le visage de sa première campagne sous le regard croisé des photographes Inez & Vinoodh et incarner sa collection casual chic aux lignes énergiques et à la coupe parfaite.

Hugo Boss-top
Campbell-sophistication-stricte-de-Hugo-Boss

Chez McQueen, la top model se la joue princesse.

Contraste fort entre une ambiance sombre, luxuriante et gothique et la top trônant dans une superbe robe soyeuse écrue délicatement agrémentée de broderies et de plumes. Un mise en scène très étudiée du photographe Steven Klein, détail d’une mitaine brodée qui allie le savoir-faire de fine broderie et la modernité rock.

McQueen-top-edie-campbell-princesse

top-campbell-mcqueen-baroque

Mcqueen-to-edie-cheval

Ambiance arty chez Sandro.

Tout comme dans la nouvelle campagne Louis Vuitton avec Charlotte Gainsbourg, Sandro a choisi l’intérieur d’un atelier de peintre pour y faire shooter Edie Campbell par Karim Sadii. Soulignant le caractère rock bohème de la collection automne-hiver Sandro, son attitude nonchalante et désoeuvrée contraste avec le nouveau film Black Opium d’Yves Saint Laurent que j’ai présenté dans l’article de ce blog.

La-touche-arty-de-Sandro_campbell

YSL_black_opium-pub

Au-delà du mannequin, les points communs entre ces différentes campagnes sont dans le stylisme le choix de bottines en phase avec la tendance sixties de cette saison et le recours au cheval (Lanvin, McQueen et Hermès). Une saison qui s’annonce  très pâle en termes de maquillage avec une mise en exergue de la bouche avec un rouge à lèvres souvent pourpre ou des smoky eyes, selon l’humeur. Le choix d’Edie Campbell est d’autant plus judicieux que son teint d’anglaise est naturellement diaphane.