[Voyage] Le charme de Kyoto sous les couleurs de l’automne, les incontournables

L’automne est une période idéale pour découvrir le charme de Kyoto, ancienne ville impériale aux temples et aux parcs magiques. La ville impériale donne à voir une autre face du Japon que Tokyo, empreinte d’histoire, de culture et de gastronomie. L’atmosphère qui y règne séduira tous les voyageurs, les amateurs du Japon comme les néophytes. L’on y accède en 2 heures 15 de la capitale via le Shikansen, le TGV japonais. Un train tous les 10 minutes, inutile de réserver sa place à l’avance.

charme

Tomber sous le charme de Kyoto : parcs et temples magnifiés par les couleurs de l’automne.

Mon conseil : visiter Kyoto à pied et à vélo pour profiter pleinement du charme de Kyoto, de son rythme zen et des grands parcs et espaces verts qui jalonnent les bordures de la ville. À l’automne, les jardins japonais offrent un spectacle exquis où les couleurs des feuilles créent une riche palette chaude.

couleurs automne

Les jeunes japonaises aiment s’y promener en yukata (kimono d’été qu’elles louent durant leur séjour à Kyoto) pour s’y faire photographier et alimenter ainsi leur compte Line – la messagerie japonaise concurrente de Facebook, Messenger.

Le temple Chonin est l’un des plus importants temples de bois de Kyoto. Imposant par sa taille, il a été reconstruit au XVIIe siècle. À proximité, se trouve le charmant jardin Hojo.

En décembre, certains temples sont éclairés de nuit et leurs éclairages subliment les érables japonais ou momiji au feuillage rouge flamboyant qui les entourent.

Leur visite est spectaculaire, il en est ainsi du temple Kiyomizu-dera, un temple boudhiste classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Sa particularité : il est construit sur 139 piliers de bois. La porte principale rouge se détache avec majesté à l’entrée, à sa droite un élégant pavillon, pagode élancée.

Après avoir traversé le temple, il faut passer de l’autre côté pour bénéficier d’une superbe vue sur le temple, puis descendre en contre-bas et admirer la vue de la ville. À la différence des temples shinto, les temples boudhistes sont payants.  

S’informer sur les incontournables culturels  de jour et de nuit.

Les visites nocturnes des temples peuvent s’effectuer de fin octobre à début décembre. Plus de détails sur le site vivrelejapon.com ici

Frimas d’automne : cocooning avec la crème pour le corps Esthederm

Alors que la tendance hygge bat son plein, Esthederm lance une crème cocooning pour le corps. Un moment de réconfort à offrir à son corps à l’heure où les frimas d’automne nous incitent à prendre soin de  notre peau. Plus que jamais nous recherchons les clés du bien-être et le corps est à appréhender de façon holistique.

cocooning

Cocooning de soi : la crème pour le corps, un geste quotidien hygge adopté par les Danois

La tendance hygge importée du Danemark est arrivée en France depuis un an : elle donne à voir et à vivre la recette du bonheur par temps froid, automne et hiver confondus. C’est-à-dire recevoir au coin du feu ses amis, un bon thé ou un bon chocolat chaud à portée de main, enroulée dans un plaid…

hygge

Un style de vie plein de réconfort où les boissons chaudes s’associent à un soin du corps au quotidien. En cette saison, la peau fonctionne au ralenti. La baisse des températures, le frottement des vêtements et l’air citadin déssèchent et sensibilisent la peau. La peau desquame moins bien, elle tiraille sur les jambes. Il importe d’en prendre soin avec une crème pour le corps après chaque douche ou bain.

holistique

Celle d’Esthederm a été conçue pour lui apporter nutrition, tonus et fermeté. La fermeté est justement l’un des domaines d’expertise de la marque Institut Esthederm, forte de son expérience dans le domaine des soins en institut et des soins du corps.

Expertise fermeté

Dans sa formulation, l’Institut Esthederm a priviligié des actifs redensifiants et anti-glycation pour lutter contre les effets du sucre et du vieillissement qui attaquent la fermeté cutanée

Expertise nutrition

Au-delà de sa texture moelleuse, le baume Fermeté Haute Nutrition est enrichi en gelée royale aux vertus énergisantes. D’une grande richesse nutritionnelle (vitamines et acides aminés), la gelée royale est un must pour les peaux sèches.
Mon avis : Au final, le baume se révèle d’une grande finesse, très agréable à appliquer par son côté fondant. On est très loin des crèmes pour le corps des anciennes générations épaisses et entêtantes. Son parfum est très subtil et ne brouille pas ainsi mon eau de toilette. Il laisse un joli voile satiné sur la peau et remplit ses promesses de nutrition et de confort. Quant à la fermeté, il vaut mieux attendre 2 semaines d’utilisation quotidienne pour voir l’amélioration sur les zones à problème que sont le ventre, les cuisses ou les bras. 

crème pour le corps

Innovation Estherderm : baume fermeté haute nutrition. 49€ le pot de 200ml.
En vente dans les instituts de beauté, Printemps, Galeries Lafayette, Nocibé, Parashop et quelques pharmacies à partir d’octobre. Et bien sûr, sur l’e-shop esthederm.com

 Poursuivre l’approche holistique hygge en vous rendant à la Maison du Danemark pour découvrir les trésors du design et au Flora Danica pour vous restaurer sur les Champs Elysées.
Pour lutter contre le froid, adoptez également les soins La Roche-Posay et Vichy décodés dans cet article.

La top Edie Cambelll omniprésente dans 6 campagnes pub de la rentrée

Rendez-vous incontournable de la rentrée, le Spécial Mode de Marie-Claire et le Elle de cette semaine nous dévoilent toutes les campagnes mode et beauté. Omniprésente, la top model Edie Campbell rafle la mise : Bottega Veneta, Lanvin, Boss, McQueen, YSL et Sandro. Des campagnes à découvrir…

Top-Bottega-Veneta-fall-2014

Bottega Veneta, un luxe aseptisé, monacal et robotique avec une Edie Campbell méconnaissable.

Une publicité rythmée par des lignes graphiques et un stylisme aux découpes marquées, une longueur de jupe sous le genou, une coiffure étonnante proche du mystique et un maquillage nude aux sourcils décolorés et ultra épilés. Les bottines concentrent quant à elles le côté sexy et fétichiste de la campagne shootée par David Sims. Des couleurs automnales viennent cependant rehausser l’impact, notamment le jaune, une des couleurs phares de la saison

Une communication aux tonalités proches de Marc Jacobs shootée par le même photographe.

Marc Jacobs poursuit sa vision décharnée, glaciale cet hiver. il s’était illustrée début 2014 pour sa dernière campagne Louis Vuitton par une vision du printemps très Black Swann. Sous sa propre marque à laquelle il se consacre désormais exclusivement, ses visuels ne sont guère plus gais. Les mannequins sont photographiées par David Sims dans un décor dépouillé, minimaliste, et une tonalité robotique, plastique qui certes a de l’impact, mais peut déranger. Les maquillages ultra nude et la quasi absence de sourcil en opposition à la tendance marquée de cet été lancée par la top Cara Delevingne, déshumanisent et rigidifient la vision de la femme. Heureusement certains modèles paraissent par opposition très doux et cocooning.

plasticite-de-Marc-Jacobs

Lanvin met en scène la famille de la top britannique Edie Campbell.

Pour sa campagne automne-hiver 2014-2015, la marque Lanvin a choisi d’illustrer une vision familiale de la mode autour de pièces luxueuses : manteaux de fourrures, robes en satin de soie aux franges de perles version bijou, chapeaux de plumes noires version bobby. Toute la famille du top a été photographiée par Tim Walker dans un esprit et un humour très british.

La-classe-familiale-de-Lanvin-Campbell_ab

Le choix du nouveau directeur artistique d’Hugo Boss.

Nouvellement arrivé sur la marque, le créateur américain Jason Wu a également élu Edie Campbell pour être le visage de sa première campagne sous le regard croisé des photographes Inez & Vinoodh et incarner sa collection casual chic aux lignes énergiques et à la coupe parfaite.

Hugo Boss-top
Campbell-sophistication-stricte-de-Hugo-Boss

Chez McQueen, la top model se la joue princesse.

Contraste fort entre une ambiance sombre, luxuriante et gothique et la top trônant dans une superbe robe soyeuse écrue délicatement agrémentée de broderies et de plumes. Un mise en scène très étudiée du photographe Steven Klein, détail d’une mitaine brodée qui allie le savoir-faire de fine broderie et la modernité rock.

McQueen-top-edie-campbell-princesse

top-campbell-mcqueen-baroque

Mcqueen-to-edie-cheval

Ambiance arty chez Sandro.

Tout comme dans la nouvelle campagne Louis Vuitton avec Charlotte Gainsbourg, Sandro a choisi l’intérieur d’un atelier de peintre pour y faire shooter Edie Campbell par Karim Sadii. Soulignant le caractère rock bohème de la collection automne-hiver Sandro, son attitude nonchalante et désoeuvrée contraste avec le nouveau film Black Opium d’Yves Saint Laurent que j’ai présenté dans l’article de ce blog.

La-touche-arty-de-Sandro_campbell

YSL_black_opium-pub

Au-delà du mannequin, les points communs entre ces différentes campagnes sont dans le stylisme le choix de bottines en phase avec la tendance sixties de cette saison et le recours au cheval (Lanvin, McQueen et Hermès). Une saison qui s’annonce  très pâle en termes de maquillage avec une mise en exergue de la bouche avec un rouge à lèvres souvent pourpre ou des smoky eyes, selon l’humeur. Le choix d’Edie Campbell est d’autant plus judicieux que son teint d’anglaise est naturellement diaphane.

Revue des nouvelles égéries : Maje,Topshop, Chanel N°5

La rentrée pour les marques est l’occasion d’arborer les nouvelles égéries, virage stratégique pour certaines comme Maje dont le choix s’est porté pour la première fois sur une personnalité connue ou au contraire, poursuite du même esprit pour assurer la filiation pour d’autres comme Topshop. Les fils ou filles de ayant réussi à construire leur renommée au-delà de leur nom, constituent un terrain de chasse favorable, porteur de storytelling tout comme les acteurs ou actrices. 

Lou Doillon égéries pour Maje ©
Lou Doillon pour Maje © Glen Luchford

Les filles de Jane Birkin sont les égéries de nouvelles campagnes à la rentrée. Ainsi, Lou Doillon chez Maje. Le choix de cette artiste dons multiples comme sa soeur – chanteuse & actrice- renforce la dualité bohème et sexy de la Maje. Elle est inspirante sous l’objectif du photographe Glen Luchford et accepte d’ouvrir pour la première fois les portes de son appartement parisien pour davantage d’authenticité.

Lou Doillon, nouvelle égérie Maje par VOGUEPARIS
Sa soeur, Charlotte Gainsbourg, devient égérie Louis Vuitton permettant au designer Nicolas Ghesquiere de retrouver sa muse fétiche ( sous l’ère Balenciaga). L’article que j’ai posté dans ce blog révèle la globalité de la campagne shootée par 3 photographes de renommée mondiale.

Amy-Adams-égéries-pour-Max-Mara

Autre actrice ayant signé pour une marque internationale de prêt-à-porter, Max Mara, la rousse Amy Adams incarnera à la rentrée la griffe sous l’oeil du photographe Mario Sorrenti notamment pour ses pièces iconiques, les sacs Signature et Margaux. Elle boostera ainsi sa notoriété en Europe après avoir été nominée cinq fois aux Oscars notamment pour American Bluff. Toujours pour une marque italienne, l’américaine Dree Hemingway, la petite-fille de l’écrivain, succède à Kate Moss pour Liu Ju.

Topshop-Cara-Delevingne

Outre-Manche, Topshop choisit la top britannique Cara Delevingne pour sa campagne Automne-Hiver 100% centrée sur elle sous l’oeil du photographe Alasdair McLellan. Elle succède ainsi physiquement à Kate Moss alors que tout un chacun s’accorde pour lui attribuer une filiation professionnelle. Topshop poursuit son expansion géographique avec 5 nouveaux projets d’ouverture aux Etats-Unis. Découvrir le making-off de la campagne ou Cara Delevingne déborde d’énergie et de dérision. Rafraichissant !

La brésilienne Gisele Bündchen sera l’égérie de la prochaine campagne Chanel pour le parfum mythique Chanel N°5. Elle succède ainsi à de nombreuses stars féminines et même masculine depuis la campagne avec Brad Pit. Le réalisateur Baz Luhrmann sera quant à lui aux commandes du film publicitaire sur les écrans en fin d’année. Par ailleurs, Gisele Bundchen est l’égérie côté maquillage des beiges de Chanel, coté capillaire de Pantene et côté mode, pour la collection Automne Hiver 2014-2015 de Sonia Rikyel.

gisele-bundchen-chanel-les-beiges-makeup
bundchenpour Sonia-Rykiel-par-Jurgen-Teller

Coté Hommes, le très craquant model espagnol Jon Kortajarena et l’acteur britannique Gerard Butler sont les égéries de Guerlain et d’Hugo Boss. Le premier est la vedette adulée du film pub réalisé par Michel Gondry pour l’eau de toilette L’Homme idéal. Quant à Gerard Butler, c’est une première pour lui, il est l’ambassadeur du nouveau parfum Boss Bottled succédant ainsi à Ryan Reynolds.

Jon KORTAJARENA-Guerlain

Boss-Gerard-Butler

Quant aux » fils d’acteurs, » le dernier magazine Elle nous cite le fils de Schwarzenegger, Patrick défendant les couleurs de Tom Ford ou celui de Clint Eastwood, Scott pour la marque Boss.

tom-ford-patrick-schwarzenegger-

Scott-Eastwood-pour-Boss

Les muses de Nicolas Ghesquiere au coeur de la campagne Automne Vuitton

campagne-pub-Vuitton-Guesquiere-automne-2014

[Avant-Première] Chez Louis Vuitton, la page Marc Jacobs est définitivement tournée côté pub et la prochaine campagne mettra en scène la muse historique de Nicolas Ghesquiere, Charlotte Gainsbourg. Une campagne intitulée « Séries 1 » organisée en triptyque autour de trois photographes, Annie Leibovitz, Bruce Weber et Juergen Teller. Trois visions croisées de sa collection automne-hiver 2014-2015. A découvrir en avant-première dans les mensuels d’août : un lancement frontal et mondial.

Devant l’objectif, côté égérie, on retrouve la muse emblématique du designer, l’actrice Charlotte Gainsbourg, ambassadrice auparavant des campagnes mode et des parfums Balenciaga entourée des tops Liya Kebede, Freja Beha et Jean Campbell pour former quatre héroïnes contemporaines, selon la marque Louis Vuitton. Pour la première fois, ces trois photographes de renommée mondiale ont accepté de voir leurs créations mises en miroir. A chacun, Nicolas Ghesquiere  a laissé les mains libres pour préserver leur patte personnelle. L’anecdote mentionnée par le Nouvel Observateur précise que la campagne a été shootée le même jour, au même moment, dans trois pays différents. On se retrouve ainsi devant la même configuration que dans une galerie d’art exposant simultanément les trois artistes. Sous chaque visuel figurera la phrase en écho au titre « Une série originale de photographies réalisées par Annie Leibovitz, Bruce Weber et Juergen Teller ».

Guesquiere-Gainsbourg-Vuitton

Le shooting arty d’Annie Leibovitz qui a régulièrement collaboré pour la marque Louis Vuitton et qui est présentée parmi les amis de la Maison Vuitton, a pour cadre des ateliers d’artistes, ceux de Ellsworth Kelly et de Brice Marden ainsi que le centre d’art Storm King à New York. Il baigne dans ces lieux une lumière cendrée étonnante qui renforce la singularité de la campagne.

Guesquiere-Vuitton-2014

Sans surprise, Bruce Weber a adopté le noir et blanc très sexy pour ses prises de vue et des cadrages originaux.
Enfin, Juergen Teller nous offre sa vision futuriste de la collection avec comme accessoire star dans le décor, un concept-car Maserati argenté.

Bruce-Waber-Juergen-teller-Louis-Vuitton

Bruce-Weber-Juergen-Teller-Vuitton

Bruce-Weber- pour-Guesquiere-Vuitton-AH-2014

Guesquiere

Côté maroquinerie, ce que nous révèle cette campagne, c’est la consécration des minaudières, des sacs à fermeture marquée, rivets…Mais surtout au futur it-bag de Louis Vuitton, la Petite Malle qui se décline également en bijou pendentif le petite malle, facile à porter. Quant au Monogramme, il est toujours présent et modernisé avec cette petite malle vendue au prix de 3500€ sur le site web de la marque.

Une vidéo est également dédiée à cette campagne shootée par Annie Leibovitz sur une musique et une chanson de Charlotte Gainsbourg, Master’s hands.

la-campagne-louis-vuitton-guesquiere-automne-hiver-2014

Amateur, amatrice de Louis Vuitton, vous pourriez aimer lire les articles de ce blog consacrés à cette marque la dernière campagne de Marc Jacobs, l’ambassadrice Michelle Williams ou le sac sceau NN14. Ou encore le décodage des campagnes Prada et Hermès.