Made in France: la filière mode trouve son public au salon Made in France

Premier salon professionnel d’envergure depuis le déconfinement, le salon Made in France dédié à la mode a connu une fréquentation record dans le beau cadre du Carreau du Temple cette rentrée. Reflétant ainsi l’intérêt croissant des marques comme des consommateurs pour l’enjeu du Made in France, de l’économie locale et circulaire. Dans ce salon professionnel plus intimiste que la majorité d’entre eux, on trouvait une belle sélection de maisons d’artisanat français qui s’y exposaient. Leur savoir-faire, leur excellence dans la recherche des matériaux est en phase avec les attentes des consommateurs qui veulent en matière de mode Moins mais mieux.

salon made in france
Le salon Made in France s’est tenu les 1 et 2 septembre 2020 au Carreau du Temple

L’économie circulaire au coeur des enjeux de la mode Made in France

La crise sanitaire a accentué les nouvelles attentes des Français vis à vis des marques. Dans un récent sondage, 94% d’entre eux déclaraient que les marques doivent contribuer au bien social. Aussi, les marques de mode sont poussées à la fois par les clients et par le cadre légal à repenser la chaine de valeur pour adopter une mode écoresponsable et une communication plus transparente. La loi sur l’économie circulaire est en vigueur depuis février 2020. La Fast Fashion est mise à l’index avec ses promotions, ses soldes et ses surstocks textiles. Selon l’IFM (Institut Français de la Mode), 15% de la production mondiale de textile serait jetée. Or, il est désormais interdit de détruire les invendus, une pratique qui a longtemps sévi au sein des marques de luxe. Mais les marques bougent, à l’instar de Burberry qui, après le scandale des destructions d’invendus en 2018, évolue avec ReBuberry et l’utilisation de fil de nylon durable pour sa collection Econyl. De même, les mastodontes ont senti le vent tourner, comme les 66 géants de la mode qui ont signé le Fashion Pact, pour se fixer des objectifs environnementaux.

made in France 1083

Lors du salon Made in France, une table ronde animée par le cabinet Leherpeur s’est tenue avec des acteurs engagés dans l’économie circulaire. Des acteurs récents qui rencontrent leur public. Notamment Thomas Huriez, cofondateur de la marque de jean Made in France 1083. Pour chacun, les défis sont nombreux : produire en France à des prix accessibles, intégrer la circularité pour réutiliser les matériaux existants. Car les consommateurs sont demandeurs en France, selon une étude du site Lyst citée par la banque publique d’investissement Bpifrance, les recherches concernant les vêtements écoresponsables ont bondi de 50% en un an. Matières premières respectueuses de l’environnement, fabrication locale, upcycling, recyclage, vente en seconde main qui représente un marché de 1 milliard d’euros, en pleine croissance, l’économie circulaire prend plusieurs visages. Clé de la durabilité, la qualité des matières premières nécessite une sélection drastique en amont.

pantalon chino 1083

1083, la marque de jean 100% made in France met l’accent sur la proximité et la matière première

La marque drômoise 1083 a privilégié depuis ses débuts en 2013 la proximité. Elle est née à Romans sur Isère, berceau de l’artisanat de la chaussure qui a vu nombre de ses ateliers fermer. Projet fou d’un entrepreneur non issu du sérail de la mode, la marque a repensé progressivement l’ensemble de la chaîne de valeur pour miser sur la production locale. Que ce soit pour le dessin, la filature, la teinture, le tissage, l’ennoblissement, la coupe et la couture, tout est réalisé en France et revendiqué sur l’étiquette. Pour ma part, j’ai été très réceptive à la démarche et me suis achetée sur place à Romans un jean et un chino. Je suis également sensible au petit mot laissé dans la poche du chino par l’équipe qualité et par l’absence de solde. Projet encore plus fou et représentatif de la démarche économie circulaire lancé il y a 5 ans, Mon Coton a pour finalité l’extraction du coton des anciens jeans pour fabriquer un jean 100% recyclé. Pour garantir la qualité et l’homogénéité des fibres de coton recyclé, il leur a fallu se concentrer sur les fibres longues des jambes de jean et les extraire de façon délicate. Quant au nom de la marque, 1083, il fait référence aux 1083 kilomètres maximum qui séparent les deux villes les plus éloignées de l’hexagone. Découvrir ici le site de la marque, qui bénéficie d’excellentes retombées presse. De mon côté, j’ai voulu saluer la démarche à la fois comme cliente et comme blogueuse.

qualité made in france 1083

Cette édition 2020 du salon Made in France réunissait 98 façonniers, filateurs, tricoteurs, tanneurs et ennoblisseurs. Preuve de l’intérêt croissant des acteurs de la mode pour le Made in France, le salon a reçu 3500 visiteurs malgré la crise sanitaire, une fréquentation en hausse de 3%. L’interview de deux artisans exposants du salon est à découvrir dans un prochain article du blog. Vous pourriez aimer également lire l’article du blog sur l’initiative de Bash vis-à-vis de l’économie circulaire et le seconde main.