Séoul de la cosmétique : tendances, marques & beauty streets

Séoul pourrait être considérée comme La Mecque de la cosmétique avec ses beauty streets où s’alignent devanture après devanture des boutiques dédiées à la cosmétique. Je partage avec vous mes observations lors de mon séjour à Séoul cet été. Quelles sont les marques coréennes intéressantes, les tendances beauté et les rues dédiées à la beauté incontournables ?

seoul beauty street

Les marques de beauté qui s’affichent dans les beauty streets de Séoul

L’on y retrouve tour à tour les marques coréennes déjà connues en Europe comme Tony Moly, Too Cool for School, les marques leaders en Corée à l’instar d’Innisfree, Amore Pacific, LaNeige.. Sans compter les retailers coréens comme Olive Young et des marques occidentales comme L’Occitane, Lush.  

Ces boutiques qui offrent une expérience de vente et un merchandising originaux ferment généralement à 23h30 et ne désemplissent pas. Toutes les marques de cosmétique n’ont bien sûr pas leur propre magasin. Les 2 quartiers les plus connus pour l’achat de cosmétiques à Seoul sont Myeong-dong et Garosugil. Il y a là-bas des jeunes coréennes obsédées par la beauté et par la mode, qui suivent les recommandations des icônes de la K-pop. Mais aussi de nombreux touristes chinois (la Chine est une grosse consommatrice de marques coréennes).

Garosugil Seoul

Garosugil, une beauty street arborée dans le quartier de Gangnam au sud de Seoul

Innovation produits et routine coréenne

Au-delà des innovations produits qui ont pris position en France comme la BB Cream (révélée en France par Erborian) ou plus récemment le cushion (fond de teint, mais aussi parfum), les tendances maquillage s’imposent aux US telle la dewy skin (peau nue à effet mouillé (littéralement) offrant un glow (éclat) au teint ou l’effet bouche mordue pour le rouge à lèvres.
Les femmes coréennes sont expertes et exigeantes tant leur routine soin est sophistiquée. Elle débute par un double nettoyage/démaquillage avec l’huile démaquillante, suivie d’un nettoyant à l’eau (crème, gel…) comme pour les Japonaises, puis d’une lotion tonique et/ou une essence. Puis suit l’application du sérum et du Sheet mask (masque sur tissu). Et plus classiquement comme en France, la crème contour des yeux, la crème hydratante. En touche finale avant le maquillage, le fluide de protection solaire (indice UV de 30 à 50) pour prévenir les taches et préserver un teint parfait. Au final, sans compter le gommage, nous sommes déjà à 8 ou 9 produits de soin.

routine coree

Le succès de la cosmétique coréenne s’exporte.

Les produits de beauté coréens rayonnent au-delà du Pays du matin calme, que ce soit aux États-Unis ou en France (cf cet article du blog). D’ailleurs, les retailers comme Sephora ou Ebay les vendent très bien. Et avant mon voyage à Séoul, j’ai eu de nombreuses demandes de jeunes française pour leur en rapporter. Ce qui plait : pour certaines, c’est la dimension ludique du packaging à l’instar de Tony Moly alliée à de belles textures. Pour d’autres, ce sont des marques prônant la naturalité, la Clean Beauty avec des produits à la liste d’ingrédients courte comme Innisfree ou Skin Food.

skinfood

Avis sur Tony Moly et Innisfree, test à l’appui

innisfree tonymoly

Pour ma part, j’ai testé tout d’abord le sérum Innisfree aux graines de thé vert. D’une texture très fluide, il s’applique facilement sur la peau nettoyée. Son parfum est presque neutre. Il pénètre rapidement pour bien hydrater la peau sans laisser de film gras ou collant. J’attends généralement un peu plus d’une minute avant d’appliquer ma crème de jour. Sa liste d’ingrédients passe sans problème le test de l’appli Que Choisir. Tous les voyants sont au vert !

Banc d’essai : Tony Moly et sa crème de nuit hydratante. Un produit qui bouscule les codes mais pour autant se révèle efficace. Son packaging très ludique et son appellation en font un produit destiné aux jeunes femmes, la référence au panda  (Panda’s Dream) fait sens pour une crème de nuit comme pour un produit contour des yeux en évoquant les cernes iconiques du panda.

tonymoly nuit

Sa texture est particulièrement sophistiquée, très gélifiée comme les tous les waterpack qui sont des masques de nuit à laisser poser toute la nuit. Elle pénètre instantanément dans la peau et la laisse nickel sans la surcharger. J‘ai été particulièrement bluffée par son évanescence en surface. De par sa composition, extraits de bambou et vitamine B3 niacimide aux effets anti-taches, il revendique un effet éclaircissant et unifiant. Pour l’heure, je ne l’ai pas encore utilisé assez longtemps pour constater cet effet. En revanche, au réveil, la peau est bien hydratée et lumineuse. Grand point fort, son prix inférieur à 8€ sur ebay. Le point faible : il contient beaucoup de silicones puisque le dimethicone et le cyclohexasiloxane apparaissent en quatrième et cinquième position sur la longue liste d’ingrédients. Mon conseil : nettoyer la peau à l’eau le matin.

Au final, ce sont des produits accessibles en termes de prix (moins chers que les produits de beauté japonais) et qui ont fait la preuve de leur efficacité en Corée comme aux US. Et maintenant en France…. Des produits en vente chez Sephora, mais aussi sur eBay qui offre une jolie sélection de produits de soin coréens à moins de 20€. Au-delà de la cosmétique féminine, la Corée se distingue sur la cosmétique masculine. Les Coréens très attachés à leur apparence et à leur peau y consacrent le budget le plus conséquent au monde. D’ailleurs Chanel a lancé à Seoul en avant-première sa ligne de maquillage pour homme Boy (décrite dans ce post du blog).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.