[Sélectif] Parfum en exclusivité, une stratégie luxe, B.Balenciaga

La stratégie des grands magasins et des chaînes de parfumerie est depuis quelques années basée sur la négociation d’exclusivité sur des marques ou des nouveautés, que ce soit en matière de parfum, de cosmétiques ou de mode. Et pour vous, la possibilité de porter un parfum rare ! Une stratégie qui se renforce avec le pouvoir croissant de la distribution. Parmi les lancements parfums de cette fin d’année, voici ceux qui ont opté pour cette stratégie quitte à ce qu’elle soit temporaire, B.Balenciaga, Bonbon de Viktor & Rolf que je vous décrivais ici. Leurs points communs, leur créateur designer ultra trendy et en pleine ascension, soit respectivement le petit génie de la mode US, Alexander Wang, et le duo néerlandais Viktor & Rolf. Décodons ensemble le lancement du nouveau parfum B.Balenciaga, sa composition olfactive et sa pub.

B. Balenciaga-cadre-Flacon

[Retail] Les grands magasins tout comme Sephora à la recherche d’exclusivité pour asseoir leur image premium.

Cette tendance amorcée depuis une dizaine d’années nous vient des Etats-Unis et réussit fort bien à Sephora. Elle permet aux grands magasins de différencier leur offre parfum et d’offrir à leur client un sentiment de lieu unique et d’une sélection très pointue et originale. C’est d’autant plus vrai qu’ils refont leur Département Beauté à l’image du Printemps et de la Belle Parfumerie, véritable écrin luxueux avec un rayon dédié aux marques niches et une approche plus intimiste. Une stratégie porteuse de statut.

Belle_Parfumerie-Printemps-Haussmann

espace-scentroom-printemps

Cette politique d’exclusivité se révèle très contraignante pour les marques niche qui quand elles le peuvent, négocient une exclusivité sur une courte période avant d’élargir la distribution. C’est ainsi le cas du nouveau parfum B. Balenciaga actuellement en exclusivité aux Galeries Lafayette qui sera ensuite lancé dans les parfumeries et chaines en février 2015. Un choix qui a du sens eu égard au nombre très élevé de visiteurs étrangers aux Galeris Lafayette et à sa position de leader. En revanche, son absence sur la e-boutique de la marque est étonnante.

B.Balenciaga, un parfum fruité vert dont le sillage boisé se révèle paradoxalement subtil et puissant, une belle construction olfactive.

B.Balenciaga-pub-exclusivite

C’est le premier parfum de Balenciaga sous l’ère du styliste new yorkais Alexander Wang qui a fait évoluer l’image la marque avec une campagne de pub étonnante mettant en scène cette automne Gisele Bündchen aux cheveux rasés.

Balenciaga-Bundchen

C’est également pour lui son premier lancement parfum depuis son arrivée en 2012 alors que Balenciaga avait marqué de son empreinte l’univers des parfums avec les lancements de Florabotanica et de Balanciaga sous la houlette de Nicolas Ghesquiere. « Il était important de capteur la femme, l’essence, la personnalité de B.Balenciaga », confie-t-il. Le directeur artistique de Balenciaga vient tout juste de créer le buzz en signant ce mois de novembre une collection capsule ultra-sportive mais urbaine pour H&M.
Mon avis : Fan de Premier Figuier de l’Artisan Parfumeur et de Philosykos de Diptyque, tous deux créés par le même nez, j’apprécie beaucoup sa construction olfactive autour de notes fruitées vertes en tête (poires rafraîchis par de la menthe), d’un coeur fruité fleuri autour de la pomme, de l’iris et de notes thé et vertes de feuille de figuier). Son sillage est assuré par un fond boisé – cèdre et ambré- arrondi par des muscs blancs. Son flacon en verre craquelé rappelle les marbres du salon d’origine de Balenciaga au 10 avenue George V à Paris. Etonnant, car le toucher un peu rugueux surprend.
Quant à la pub, le visuel aussi sobre que le nom du parfum est signé du photographe Steven Klein. Il met en scène le mannequin Anna Ewers dont le visage se pare d’un léger voile intimant l’envie de la dévoiler, mais conservant son mystère. Un visuel très sensuel, classique par son traité noir et blanc, à l’image de ce parfum féminin sensuel et élégant. Mais un visuel beaucoup moins impactant et intriguant, voire étonnant que les visuels de la campagne mode avec Gisele Bûndchen et surtout une publicité que vous verrez peu ce mois-ci (Magazine Elle du 28 novembre) et bien davantage l’an prochain avec l’élargissement de la distribution du parfum. Vous faites ainsi dorénavant partie des initiés, alors si vous passez aux Galeries, n’hésitez pas à aller le tester sur votre peau. Et si vous craquez, vous serez l’une des rares personnes à le porter cette fin d’année. Exclusivité oblige !

Ce parfum, je l’ai découvert, évalué et compris grâce à Cinquième Sens et une formation dédiée aux lancements du second semestre. J’en profite pour remercier Isabelle Ferrand qui réalise là un travail riche de sens et de découvertes, que je recommande à tous ceux – professionnels ou amateurs- qui souhaitent découvrir et comprendre le parfum. A l’instar des cours d’oenologie.

Informations pratiques sur le nouveau parfum B.Balenciaga.

En vente dès à présent aux Galeries Lafayette en exclusivité. Disponible en parfumeries à partit du 1er février 2015.
Eau de parfum en flacon 30 ml 58€, 50 ml 80€, 100 ml 100€.
Existe également en lait pour le corps en 200ml à 40€.

2 réflexions sur “[Sélectif] Parfum en exclusivité, une stratégie luxe, B.Balenciaga

  1. Pingback: [Sélectif] Parfum en exclusivité,...

  2. Pingback: [Sélectif] Parfum en exclusivité,...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.