Saga Lady Dior, Marion Cotillard égérie et chanteuse à Los Angeles

Dior-Cotillard-chanteuse-danseuse

Après Shangai filmé par David Lynch en 2010, la saga Lady Dior poursuit son tour des villes et  lieux trendy (Londres, les Hamptons…) et jette son dévolu sur Los Angeles. Sa fidèle égérie, Marion Cotillard, endosse désormais plusieurs rôles, à la fois ambassadrice, chanteuse et co-réalisatrice pour ce nouvel opus Enter the game. A cette occasion, Dior modifie sa stratégie de diffusion sur les réseaux sociaux en adoptant une posture beaucoup plus discrète qu’habituellement. Le film a été mis en exclusivité sur Vanity Fair, puis sur elle.fr en étant très faiblement brandé.

Dior-Marion-Cotillard-LA

Dior-Snapshot-in-LA-Marion-Cotillard-chanteuse

Un film clip sous la lumière de LA, Marion Cotillard y est danseuse, chanteuse et co-réalisatrice : surprenant !

Les talents de chanteuse de l’actrice, nous les avions découverts au travers de sa prestation dans La Môme, film pour lequel elle reçut un oscar. Dans les Petits Mouchoirs, elle était proche de son ami Yodelice, elle se produit incognito à ses côtés. Dans cette nouvelle prestation aux côté du chanteur anglais Joseph Mount de Metronomy, elle allie charme et désinvolture pour incarner l’esprit de la nouvelle collection Croisière Dior 2015. Le titre de la chanson est Snapchat of LA. Au global, un casting people très chic !

Pour ce clip, Marion Cotillard est multi-talents, elle marche m^me sur l'eau

Pour ce clip, Marion Cotillard est multi-talents, elle marche même sur l’eau

Cotillard-enter-the-game-DiorDans ce clip musical qu’elle co-réalise avec Eliott Bliss, les codes Dior sont bien présents : le pied de coq emblématique de la Maison Dior, depuis 1946 avec les premiers tailleurs pied de coq créés par Christian Dior, est joué subtilement sur un carton, foulard noué en bracelet (écho de la précédente collection croisière présentée à New York que je vous décrivais dans cet article), le sac Lady Dior est ici présenté dans une version métallisée argent aux reflets chatoyants. (A découvrir ici dans sa version veau miroir argenté, une exclusivité boutique). Des effets miroirs qui font écho à ceux de la piscine. Une très belle lumière grâce à un super chef op, des images léchées. Beaucoup d’effets spéciaux dans ce film où l’actrice évolue en apesanteur au-dessus de la piscine, un décalage qui permet d’ancrer la dimension luxe affirmée également au travers du décor somptueux, villa d’architecte ultra-design et blanche, canapé Le Corbusier… Pour l’heure, le film est encore relativement confidentiel, la marque Dior ne l’ayant pas posté sur l’incontournable Youtube. Vous pouvez le découvrir ci-dessous.
Un exercice léger, léger, léger ! Plaisant, mais pas dément ni mythique. Des images léchées, mais un peu vides de sens. De l’entertainment pur pour faire du buzz, mais certainement en marge de la stratégie digitale de la marque et de son brand content. Et vous qu’en pensez-vous ?

 

Une réflexion sur “Saga Lady Dior, Marion Cotillard égérie et chanteuse à Los Angeles

  1. Pingback: Storytelling Chanel : le mythe de Sissi et de la veste iconique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.