Retour aux fondamentaux pour Chanel Couture

Après l’extravagant défilé au supermarché en 2014, le défilé Casino et le plus onirique et tropical l’an dernier, Chanel revient aux fondamentaux de la marque en cette période de crise du luxe pour son défilé couture Automne-Hiver 2016-2017. Fidèle à la nef du Grand Palais, la Maison de luxe a recréé la vie des 4 ateliers couture en temps réel.

atelier chanel

Une transposition en real life qui a mobilisé toutes les « petites mains » des ateliers auxquelles rend ainsi hommage le directeur de Création, Karl Lagerfeld. Les ateliers et leur décor de bobines, rouleaux de tissus,  machine à coudre et tables de travail, servent ainsi de toile de fond au défilé des mannequins, les premières reproduisaient les gestes quotidiens.  

esprit-couture-chanel

Quant aux Métiers d’arts, propriété de Chanel, ils sont présents au travers de leurs oeuvres qui défilent : broderies de sequins ou de cristaux, plumes… Parmi ce défilé, on retrouve les pièces iconiques de la Maison Chanel, des tailleurs pantalons en tweed confortables et moelleux, le tweed régnant en maître sur cette collection.

broderies-chanel

metiers-d-art-chanel

L’audace réside davantage dans le choix final d’une mariée en pantalon, et surtout dans les coiffures et le maquillage des models.

mariee-Chanel-Haute-Couture-Automne-Hiver-2016

La mariée toute en plumes et nacres du défilé couture AH 2016, incarnée par Edie Campbel

mariee-plumes-chanel

Les coiffures signées de Sam Mc Knight se distinguent par de hauts chignons impériaux et flous, et des teintes ceinturées du gros grain noir emblématique.

maquillage-couture-AH-2016

Côté maquillage, l’accent est mis sur les yeux et un make-up mixant l’inspiration Baby Doll et Pierrot le clown. Ainsi, le regard est intensifié par le contraste noir et blanc : aux cils taillés en pointe et mascara ultra noir versus paupières et contour de l’oeil fardés de blanc. Une réalisation de Tom Pécheux très géométrique qui a fait impact et sensation. Découvrir les images fortes du défilé couture ci-dessous.

Ce retour aux fondamentaux n’est pas sans rappeler les campagnes de communication des marques Hermès et Gucci en 2011 lorsque la première signait Hermès, artisan contemporain depuis 1837 et que la seconde donnait à voir ses ateliers en noir et blanc en 1953.

artisan

gucci forever

Plus que jamais, la haute couture sert l’image de la Maison de Coco Chanel. Vitrine du savoir-faire, de la tradition et de l’extrême qualité, la haute couture se justifie pour les retombées sur l’image et sur le chiffre d’affaires du prêt-à-porter, des accessoires et des parfums, principaux contributeurs de marge et de rentabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.