Regard : le match des innovations mascara Lancôme Grandiôse vs L’Oréal

 

mascara-lancome-loreal

La rentrée, c’est le temps fort pour les innovations maquillage. Deux marques mondiales, Lancôme et L’Oréal innovent sur le segment des mascaras en apportant des solutions hautement technologiques, mais aussi design. D’un côté, Lancome crée un objet unique, en rupture avec les codes du marché par son design et sa brosse, de l’autre, L’Oreal rénove un de ses produits piliers, le mascara Faux Cils Papillon en termes de formule et de brosse. Le match en 6 points : nom, design, innovation brosse et formule, mode d’application, expérience perso, pub et prix.

Pour les deux marques, le registre sémantique utilisé est onirique. Lancôme, leader sur les mascaras en sélectif, joue sur le double sens, Grandiôse pouvant tout autant s’appliquer au résultat maquillage qu’au produit lui-même. Pour L’Oréal, le nom à rallonge témoigne de l’ancienneté du produit et de ses rénovations successives, l’accent est mis de façon explicite sur le résultat maquillage faux cils et le déploiement des cils comparable à celui des ailes de papillon. 

mascara-lancome-etirant

A contrario, c’est sur le design, le couple brosse et formule que les différences sont flagrantes. Objet râre, le flacon de Grandiôse s’inspire du design des flacons précieux de parfum, des courbes sexy et voluptueuses et un jeu de transparences qui met en valeur la rose iconique de Lancôme. Le design d’un mascara est une dimension clé car il est souvent visible dans la salle de bains, voire dans le sac de la femme, de fait, c’est un objet statutaire. Au-delà de l’objet, les deux éléments clés qui font toute l’efficacité du mascara sont la brosse et la formule qui font l’objet de nombreux brevets ainsi que je l’avais décrit dans cet article. La brosse de Grandiôse se distingue par sa faible longueur, son petit diamètre pour « prendre » tous les cils, même les plus courts, ses picots de deux tailles différentes, mais enfin, ce qui saute le plus aux yeux, sa tige en forme de col de cygne qui a été brevetée. Très maniable, elle permet de s’adapter à toutes les courbures de l’oeil, coin interne ou coin externe.  

GRANDIOSE-brosse-et-tige

De son côté, la brosse Faux Cils Papillon de L’Oréal  se distingue par sa double brosse qui permet de maquiller les cils au plus près de la racine et de les étirer à l’extrême. Au final, deux objets non conventionnels qui allient technicité et praticité. Mais un avantage design certain pour Grandiose. Quant à la formule de Lancôme, elle associe des pigments ultra noirs à des polymères fixant et flexibles. Celle de L’Oréal privilégie des pigments noirs mats pour un regard intensifié.

mascara-l-oreal-papillon

 

En termes de mode d’application, Lancôme vous enjoint de changer de main entre les deux yeux alors qu’avec L’Oréal, on peut appliquer le mascara exclusivement avec la main droite et ce de façon classique, de l’intérieur de l’oie vers l’extérieur. Utiliser la partie large de la brosse pour les cils de la paupière supérieure, la pointe de la brosse étant réservée pour les cils du dessous. Avec Lancôme, on incline différemment la tige pour maquiller en trois étapes les cils, d’abord le coin externe, puis le tiers central et enfin, le con interne, en effectuant une rotation d’un tiers de tour de la tige.

GRANDIOSE SKETCH 5

Mon expérience perso : D’une gestuelle plus sophistiquée, le mascara Grandiôse réalise un très beau maquillage des cils, il les déploie bien, mais demande un peu de pratique pour parfaitement maîtriser le geste, mais après cela devient intuitif. Le résultat est un vrai maquillage cil à cil de tous les cils, même ceux dans le coin interne que j’ai du mail classiquement à atteindre. La gestuelle de L’Oréal est plus intuitive et le résultat intense. De là à parler d’effet faux cils…C’est un peu surprometteur.
Mon conseil : Pour une utilisation optimale, réalisez votre maquillage en week-end au calme, sans précipitation et donnez vous le temps de bien passer la brosse selon la gestuelle précisée, vous obtiendrez un regard intense, des cils fournis, déployés et bien étirés. Si vous êtes pressée, passez l’étape des cils inférieurs.

Mon avis : Emportez le mascara L’Oréal dans votre sac ou votre voiture, réservez le Lancôme à votre salle de bain, idéal pour les grandes occasions, mais peut être utilisé également quotidiennement. 

Côté publicité, Lancôme communique déjà avec Penélope Cruz au regard brun intense captivant sous l’objectif du duo mert & Marcus, L’Oréal pas encore. 

Penélope-Cruz-Mert-and-Marcus-pour-Lancôme-Grandiose

Dernier critère le prix. Grandiose est disponible en parfumerie et sur le site Lancôme aux environs de 31,5€, L’Oréal Faux Cils est  largement distribué en hypermarché, à Monoprix et sur site L’Oréal Paris à un prix d’environ 17 euros. Verdict : Lancôme gagne 4 contre 2 (sémantique, design, innovation et pub versus pour L’Oréal : mode d’utilisation et prix).

Edit : Grandiôse de Lancôme a été élu meilleur mascara de l’année aux Elle Beauty Awards par les 45 journalistes beauté du magazine Elle et de ses éditions étrangères. Il a également reçu le Prix d’Excellence Marie-Claire Beauté 2015.

Prix-excellence-beaute-marie-claire-2015

Et vous, avez-vous testé l’un des deux ? Partagez avec nous vos expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *