Recyclage des matières premières parfum: l’audace du parfum Trash – Etat Libre d’Orange

Alors que le luxe s’engage dans le développement durable, la maison de parfum État Libre d’Orange ose annoncer le recyclage des matières premières avec le parfum Trash, les fleurs du déchet. Audacieuse, cette jeune maison de parfum a toujours joué l’irrévérence dans ces créations olfactives et dans le nom de ses parfums : Concrétion, Charogne, Putain de Palace.

parfum etat libre orange

Concept disruptif: le recyclage des déchets organiques de la parfumerie à l’origine d’un parfum

Cette fois-ci, c’est une démarche éco-responsable qu’elle adopte autour du concept de recyclage, réutilisation des déchets organiques de la parfumerie. Un concept disruptif qui n’est pas sans rappeler Petit H d’Hermès qui donne vie aux chutes de cuir du sellier. Tous deux « redonnent du sens aux déchets et autres résidus de l’industrie ».recyclage

Ce concept audacieux fait évoluer le process industriel puisqu’il nécessite la récupération des déchets organiques. Mais également le concept créatif, le travail des parfumeurs inhabitués à réutiliser des matières premières de seconde main. Pour faire connaitre cette démarche citoyenne, éco-responsable, le fondateur d’Etat Libre d’Orange Etienne de Swardt s’est associé à l’agence Ogilvy qui a créé un beau film teaser 6 mois avant le lancement prévu pour octobre. Ce film réalisé par la photographe Inès Dieleman, donne à voir la réalité de la nature qui transforme des déchets organiques en magnifiques fleurs. Du trash, des détritus nait la beauté.

Ce compost réalisé à partir de matières premières usagées peut donner à sentir des notes étonnantes, surprenantes. Car les parfumeurs n’hésitent pas à intégrer dans leurs constructions olfactives certaines matières premières dérangeantes comme le tabac froid, le cuir pleine fleur. Longtemps l’industrie de la parfumerie a eu recours à des matières premières d’origine animale, les muscs provenant des sécrétions du chevrotin, par exemple. Aujourd’hui, celles-ci sont remplacées par des matières premières de synthèse.

Il est également intéressant de faire le parallèle entre l’odorat et le goût. Ainsi, la gastronomie met en exergue la truffe blanche d’Alba aux étonnantes effluves de gaz ou de pétrole. De même la qualité du roquefort ou du bleu d’Auvergne se juge à sa moisissure.

Les parfums Etat Libre d’Orange sont en vente chez Nose et sur leur site éponyme. Vous pourriez également aimer lire l’article du blog dédié à Petit H d’Hermès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.