Pub anti-âge : la vérité des chiffres

Tests cliniques à l'appui pour Clinique

Tests cliniques à l’appui pour Clinique

De nombreuses marques choisissent de mettre en avant des résultats chiffrés dans leur pub anti-âge. Mais que se cache-t-il derrière ?

Il faut distinguer les tests réalisés auprès de consommateurs généralement par des instituts d’études, des tests clinique réalisés par des laboratoires indépendants.

Les premiers débouchent sur des appréciations personnelles des consommateurs, somme toute subjectives. Souvent, les tests sont effectués à plus grande échelle, fréquemment une centaine de personnes, voire beaucoup plus s’ils sont réalisés dans différents pays puis agrégés.

P1090900

Les test cliniques peuvent donner lieu à des mesures instrumentales évaluant les performances du produit, compte-tenu de leur coût plus élevé, on est souvent sur des bases d’observation plus réduites, généralement située entre 40 et 60 personnes. Parce qu’ils sont encadrés par des scientifiques, voire des médecins, ces résultats sont beaucoup plus objectifs. Les scores sont d’ailleurs souvent beaucoup plus faibles.

Test clinique sur 42 femmes

Test clinique sur 42 femmes

Un test clinique d'auto-satisfaction revient à un test classique, il est juste encadré par un médecin

Un test clinique d’auto-satisfaction revient à un test classique, il est juste encadré par un médecin

Enfin, restent les tests réalisés in vitro sur les actifs purs.

Quelle que soit la pub, ces précisions sont indiquées en minuscule via des renvois/astérisques et passée la quarantaine, il vaut mieux chausser ses lunettes pour les décrypter.

Quoi qu’il en soit entre les obligations demandées par le BVP (bureau de vérification de la publicité) et les autres organismes de contrôle (DGCRF), les allégations se réduisent de plus en plus et la bataille des chiffres a largement diminué. De plus, en Angleterre, les promesses anti-âge et anti-rides sont très verrouillées et les marques ne peuvent quasiment plus revendiquer que la dimension hydratante.

Verdict : je vous conseille de privilégier les résultats des test cliniques dont les scorages sont effectués par les médecins, notamment pour les soins anti-âge. Les autres sont beaucoup plus subjectifs. Le top du top, ce sont les méthodes de tests inspirés des médicaments, à savoir les tests réalisés contre placebo en double aveugle, où ni le « patient » ni le médecin  ne savent la formule qu’ils testent. Si vous avez regardé la série Grey’s anatomy, cela pourrait vous parler. Ce type de test est quelquefois utilisé pour les produits cosmétiques contre la chute des cheveux.

Une réflexion sur “Pub anti-âge : la vérité des chiffres

  1. Pingback: Innovation anti-taches serum Pigmentclar Roche Posay teint uniforme éclat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.